La comptabilité plombée de DSK

Je n’ai pas d’affection particulière pour Dominique Strauss-Kahn. La politique n’est d’ailleurs pas affaire d’affection. Ou ne devrait pas l’être. Mais elle l’est souvent. On le constate quand le désamour s’installe. Et DSK semble être entré dans la zone turbulente du désamour. Toutefois face aux péripéties du jour je reste prudent. Tout jugement trop rapide est dangereux.

dsk2-kahn_dominique.jpgL’accusation d’agression sexuelle et de tentative de viol qui vient de lui être notifiée appelle quelques remarques. Philippe Souaille exprime déjà son étonnement sur son blog. Pour ma part, étant assez au fait des fausses accusations contre les hommes, je me pose également des questions. Je cite d’abord cette remarque de Philippe Souaille:

«Que la jeune femme soit restée dans la pièce, sans chercher d'abord à la quitter, pendant que DSK la traversait à poil, alors que normalement elle aurait du sortir immédiatement et au plus vite, en s'excusant platement pour être rentrée dans une suite occupée, c'est bizarre. Et cela ne correspond absolument pas à l'attitude que l'on est en droit d'attendre du personnel d'un 5 étoiles, à priori formé à ce genre de situation.»

Je dirais même plus: comment n’aurait-elle pas entendu le bruit dans la salle de bain? Il ne s’agit pas d’une grande maison avec étages, mais d’une chambre d’hôtel. Le bruit seul aurait dû lui imposer de quitter la chambre. Le fait d’appeler une ambulance était-il justifié ou est-ce une manière de grossir l’impact de l’affaire? La police parle de soins donnés à la femme de chambre pour «blessures superficielles». Quelle est la nature de ces blessures? Et quand la police se convainc de la tentative de fuite de Dominique Strauss-Kahn parce qu’il a oublié son portable, n’est-ce pas un peu léger comme déduction? Et comment cette information peut-elle être divulguée dans le public avec autant de détails alors que rien n'est encore prouvé?

Bien. Personne n’y était donc nous ne savons rien de la réalité des choses. C’est bien ce qui est dramatique car l’accusation est lancée, précise, dure, mais aucun élément ne permet d’en vérifier la réalité. Si c’est une fausse accusation le mal est fait. Aux Etats-Unis une fausse accusation est appelée «la balle d’argent». Dans les westerns c’est la balle qui tue à coup sûr. Et le fait d’oser proférer une fausse accusation n’a rien d’exceptionnel. Les raisons peuvent en être l’argent, la vengeance, le complot ou la maladie psychique. Certains se souviennent peut-être de l’épidémie de déclarations de viols aux Baléares il y a quelques années. Des accusations jamais démontrées mais qui rapportaient l’argent d’une assurance viol à leurs auteures (cliquer sur l'image pour l'agrandir).
Baléares.jpg
J’examine cette hypothèse d’une fausse accusation à cause des enjeux en cours. Je ne suis pas le seul à l’envisager. Christine Boutin parle de piège. D’autres, à gauche comme à droite, restent prudents. Je n’aime pas la paranoïa qui supposerait que derrière chaque événement dérangeant il y a un possible complot. Mais envisageons cela quelques instants. Si c’est bien un piège, à qui pourrait-il profiter?

Au président français Nicolas Sarkozy, pourrait-on penser en premier lieu. Il éliminerait son principal adversaire. Ce serait pourtant extrêmement dangereux pour lui. Il suffirait d’un grain de sable dans son plan pour qu’il soit éjecté définitivement de la vie politique française. Le piège peut aussi profiter à ses adversaires au sein du PS. François Hollande va monter en puissance dans les sondages. Martine Aubry devient une candidate naturelle en remplacement de DSK. Cela pourrait aussi profiter à des adversaires politiques au sein du FMI.

Mais quittons la théorie du complot. Même sans complot Monsieur Strauss-Kahn bénéficie de la présomption d’innocence. Jusqu’à preuve du contraire il n’est pas coupable, et sa parole quand il nie vaut autant que celle de la femme de chambre quand elle accuse.

Le problème est que la comptabilité de DSK est déjà lourde. Elle vient d’être plombée et il est possible qu’il n’y survive pas politiquement. Cette accusation se superpose aux faits et rumeurs qui entourent le comportement sexuel de l’homme politique. Vraie ou fausse il traîne une réputation chargée dans ce domaine.

dsk1.jpgEt l’on chute vertigineusement dans le jeu de massacre. On ne sait rien, rien n’est démontré sauf avec cette  employée hongroise du FMI, mais la rumeur l’a déjà condamné. Et cela s’ajoute au reste dont le cumul commence à peser. On le voit monter dans une Porsche, il est coupable. Il se cuisine un steak épais, il est coupable. Il est riche, il est coupable. On ne peut donc être riche et de gauche? Quelle est la limite de ce qui est permis? Et qui fixe cette limite? C’est typique du mal français: l’argent est sale, l’argent est un péché.

On fait feu de tout bois pour détruire un homme par l’image qu’il donne, image réelle ou déformée par l’exposition publique. DSK accumule un passif qui déplaît politiquement . Sa comptabilité morale est plombée. Difficile de ne pas penser à une volonté de l’écarter de la course au pouvoir.

Je note que Ségolène Royal appelle elle aussi à la prudence. Que n’a-t-elle eu cette prudence quand, entre 1997 et 2002, elle a incité à faire envoyer en prison sur de simples rumeurs des centaines de profs, provoquant des suicides, des pertes d’emplois et des ruptures familiales dramatiques.

Donc que DSK plaise ou non, il est innocent jusqu’à preuve du contraire. Si l’on veut s’en prendre à lui, il y a mieux: sa fibre écologiste est inexistante. A preuve cette séquence extraite de l’émission que Canal + lui a consacré. Il explique et montre comment défroisser un costume en faisant couler dans la baignoire l’eau très chaude pendant une demi-heure. Une demi-heure! Combien de centaines ou de milliers de litres d’eau chaude pour seulement défroisser un costume?


Catégories : Politique 34 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Même si c'est un piège (ce qui semble bien probable)... le fait est qu'il est tombé dedans ! Franchement, quel con, si intelligent qu'il soit !
    '
    En voilà un qui aurait mieux fait de se faire châtrer en acceptant des responsabilités aux States. Quand on se fait diriger par sa q***ue, il faut être conscient des risques que l'on prend dans une société puritaine!

  • Je ne peux qu'être d'accord avec le rédacteur de ce texte.
    B.Sestier

  • On parle beaucoup de DSK, mais on n'en parle nullement de la jeune femme prétendument agressée. Quelques soient les faits, la possibilité qu'il y ait eu agression ne peut être écartée. De même qu'il est idiot et réducteur de condamner un homme sans preuves, de même il est stupide et mesquin de n'imaginer une femme que sous l'angle de porteuse de fausses accusations, alors qu'elle peut très bien avoir été victime.

  • @ Gabriel:

    Vous avez raison et vous faites bien de le rappeler ici.

    Il est plus question de DSK parce que des accusations sont proférées publiquement, au monde entier, et que le contexte est très sensible, tant au FMI qu'en vue de la présidentielle française. Quand une telle accusation est proférée, qui plus est en public et sans que l'affaire ait été instruite, il y a lieu de se poser des questions.

  • cette affaire n'en est qu'au stade de l'accusation et déjà les médias condamment jugent, accusent, fait naitre une rumeur l'amplifie, les journalistes sonts bien une bande d'ordures rien d'autre.

    en plus les féministes onts rendu les américaines complétement parano, bonjour les rapports homme femme, quand on sait que les patrons d'entreprise laissent la porte de leur bureau ouverte quand ils reçoivent une employée par peur d'une fausse accusation de harcélement sexuel !!!!

  • J'étais sure de vous trouver sur l'info, question d'histoire.
    Elle prend une tournure particulière pour moi.DSK a des précédents.
    J'ai été modérée,supprimée, bannie et mon adresse IP bloquée sur plusieurs sites pour avoir osé parler de Tristane Banon qu'il a coincé dans un appartement parisien et prévenu, il y a deja plusieurs mois qu'il se prendrait un missile en plein vol avant sa candidature aux primaires.
    C'est fait.
    Je suis comme Sarko, j'ai le gros défaut d'avoir souvent raison trop tôt.

  • Sur un des sites, ils sont en train de balancer en direct une vidéo de Tristane Banon que j'avais posté en lien et pour laquelle ils m'avaient bannie.
    C'est pas une bande de chacals opportunistes ?????
    Je sais pourquoi j'ai définitivement choisi le silence des organes.
    Ils ont un langage, un seul et sont largement moins débiles que leur propriétaires.

  • En 2007 j'ai pris en un mois 14 avions. J'ai séjourné dans plusieurs hôtels dont le Parc Hôtel à New-York. Je puis vous dire que les femmes de chambre ne se présentent jamais tant que le client est dans sa chambre, mais une fois qu'il l'a quittée. C'est simple, je n'ai jamais vu le personnel de service durant tout le mois de mon voyage d'autant que ce sont de grands hôtels. Alors je me demande comment se fait-il que cette femme de ménage y soit entrée....alors que le client y est encore? Personnellement, je n'aurais pas apprécié de me trouver face au personnel de service alors que je sors de ma salle de bains nue, où si j'étais au lit ..... En revanche, à Las-Vegas, (et sûrement ailleurs aussi) la femme de chambre se rend dans votre chambre, alors que vous êtes à la réception au moment de votre départ, et renseigne ladite réception de votre consommation du "frigo" ou s'il manque du linge..... Ce qui se fait également dans les grands hôtels en Suisse!

  • le kérosène hotel à ny c'est top raffiné :)

  • Bonsoir Patricia,

    Je suis un jour tombé sur Tristane Banon. Je cherchais des images de la ville de Banon en haute-Provence, où se passe en partie mon roman qui va paraître bientôt. C'était étonnant de trouver une personne avec le nom de cette ville, Je me suis demandé s'il y avait un lien. J'ai donc exploré sur le net. J'ai lu les accusations contre DSK. J'ai aussi vu cette personne chez Ardisson où elle présentait son livre "J'ai oublié de la tuer"". Pour dire que je ne sais que penser d'elle. Elle est tellement en représentation et en séduction que je reste un peu en retrait.

    http://www.ina.fr/ardisson/tout-le-monde-en-parle/video/I09092717/tristane-banon-j-ai-oublie-de-la-tuer.fr.html

    Alors je ne sais pas quoi faire de cette info. En plus sa mère, interrogée aujourd’hui, dit que sa fille reste marquée. Entre l’état que l’on peut se représenter d’une femme ayant subi une tentative de viol - et qui serait encore marquée à ce point 10 ans après, et l’image sur le plateau d’Ardisson, il y a un décalage.

    Mais c'est clair que ça va être l'hallali pour DSK. J'aurais pu titre "La chute". Je ne sais rien de lui vu que je ne vois que des rumeurs. Mon intuition n’est pas en accord avec la thèse de l’agression. Mais je peux me tromper.

    Je comprends votre préférence pour le silence des organes. Moi-même je préfère souvent le silence de l'écriture et le monde imaginaire, ou l'écoute d'un itinéraire individuel.

  • J'ai vu cette vidéo Patricia! Si vous comparez les dires de la mère et de la fille il y a de quoi se poser des questions! Sa meilleure amie est la fille de DSK et sa marraine la 2ème femme de DSK! Elle ne s'est pas gênée de les "blesser" en jetant son "histoire" en pâture à la TV. Je vous rapporte ce qu'a déclaré sa mère aux médias :« Aujourd’hui, je regrette d’avoir dissuadé ma fille de porter plainte contre DSK. je porte une lourde responsabilité (...) Vous savez ma fille était très mal, mais Tristane est la filleule de la seconde femme de Dominique. C’était délicat pour des raisons familiales et amicales ».
    « Ce que je peux vous dire, précise encore l’élue normande, c’est que ma fille, malgré les années qui passent, est toujours bouleversée - à la TV c'est "effondrée"- par ces faits. Cette nuit, je suis allée la voir à Paris pour la réconforter. C’est très dur pour elle ».

    LOL! En quoi? Elle était où la mère en 2007? En tous cas pas à la soirée d'Ardisson!

    Ou encore: "il a un vrai problème: une addiction au sexe ,..."

    Pouvez-vous me dire pour un homme qu'elle dit avoir une addiction pour le sexe, combien de "viols" il a à son actif?

    Ah! j'oubliais: Anne Mansouret, la mère, est candidate aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle de 2012.....

    La politique touche le fond. Il en émane une odeur nauséabonde!
    ---------

    La porsche, les costumes et maintenant un viol? Sarkozy ne recule devant rien! Cela sent trop les coups bas!

    Cette arrestation me rappelle celle de Polansky!

    Il a été plus facile et surtout plus rapide… de l’arrêter que le ben Laden!

  • @ Patoucha:

    La présence dans la chambre est un point très étrange.


    @ Patricia:

    Je veux seulement des certitudes. Je n'en ai pas. J'ai regardé la vidéo du repas avec Ardisson où elle parle de DSK. Je suis surpris du calme et de l'enjouement avec lequel elle parle de cette éventuelle agression. Alors qu'aujourd'hui sa mère dit qu'elle est toujours marquée. Je voudrais être certain que ce n'est pas une mondaine qui se met en avant. Parce que à la voir et l'écouter, elle me convainc surtout de sa capacité à séduire, amadouer et faire la belle devant les puissants.

    Si vous avez d'autres infos ou un autre ressenti, je suis preneur. Ce genre d'affaire soulève toujours beaucoup de questions fondamentales, dont celle de la vérification.

  • Ici le témoignage de la mère.

    http://www.dailymotion.com/video/xipyeo_ma-fille-a-ete-agressee-par-dsk_news

    Il semble qu'il y ait des problèmes, si ça ne marche pas chercher sur google vidéo "agressée pas dsk".

    D'abord ce qu'elle décrit de sa fille, traumatisée depuis les éventuels faits, à comparer avec les deux vidéos plus haut.

    Ensuite une mère qui aurait sacrifié sa fille en lui recommandant de ne pas porter plainte, et qui se fichait de sa fille quand elle était gamine - au point où sa fille a écrit ce livre sur son enfance "J'ai oublié de la tuer", n'est-elle pas en train de se déculpabiliser?

    A noter qu'elle n'a pas vu sa fille le soir de la supposée agression de DSK, elle l'a seulement entendue au téléphone.

    Enfin dans cette interview, elle a la présence d'esprit de citer le titre d'un livre de sa fille avec le nom de l'éditeur.

    Ça passe mal.

  • Je vois que les commentaires se concentrent à mettre en doute la véracité des dires des présumés victimes. Je trouve cela déplorable.

  • Incroyable tout ça, nous verrons bien la suite des évènement pour DSK...

  • @ Gabriel:

    Dans ce genre d'affaire, il faut une attention et une rigueur particulière. Le biais juridique habituel est de croire la parole des accusatrices plus que celle des hommes. C'est co0mme cela. Nombre de dossiers sont traités sur la base d'une "présomption de culpabilité".

    De plus ces dernières années, les affaires avérées de fausses accusations n'ont donné suite à aucune sanction pour celles qui les ont proférées. Il y a une sorte d'impunité juridique. De plus l'homme acquitté reste suspect à vie, même parfois pour la justice.

    Il faut donc chercher la vérité avec une rigueur particulière, soupeser les différents scénarii. Le premier scénario ne peut rendre compte à lui seul de la réalité.

    Mettre en doute la véracité des dires des présumées victimes fait partie du travail d'analyse des faits, de même que chercher des preuves. Pour pouvoir mettre en cause l'accusation il est nécessaire d'y chercher les invraisemblances, les contradictions, ou les comportements étranges.

    En ce sens, l'employée de l'hôtel dit avoir vu DSK sortir nu de sa salle de bains. Elle était donc dans la chambre. Il devait visiblement y avoir des affaires personnelles, peut-être des sous-vêtements, peut-être une montre, enfin des signes montrant que le client est là. De la chambre on entend le bruit de la salle de bain, dans tous les hôtels. Que faisait-elle là? Pourquoi est-elle restée dans la chambre? De plus les femmes de chambres reçoivent normalement des consignes de la réception pour faire une chambre. Si le client n'a pas laissé sa clé à l'accueil c'est que la chambre n'est pas accessible; surtout dans un 5 étoiles.

    Dans Libération du jour un interview de DSK datant du 28 avril est mentionné, dans lequel il exprime sa crainte d'être piégé par ce genre d'affaire, qu'il s'est déjà senti surveillé. Pourquoi aurait-il pris un tel risque en sachant cela?

    Ces questions et d'autres me paraissent légitimes.

  • Histoire de Q

    J’ai appris de bonne heure à distinguer entre comédie et tragédie.
    Mais là, il s’agit d’un genre nouveau, pour nous autres français
    La « Cumédie » ou l’art d’embrouiller les simples d’esprit avec une petite histoire de cul… tic… tac…tic….
    Les faits… et seulement les faits… comme on dit outre atlantique.
    On peut mettre en effet toute interprétation de côté et écouter les paroles d’une fée…
    qui a le goût et le sens du devoir vite fait bien fait…
    Mon client DSK, a prémédité vraisemblablement son coup. A coup sûr !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/histoire-de-q/

  • Un prédateur sexuel de moins dans les rues, c'est plus de sécurité !
    En plus, cela ouvre un boulevard à Marine Le Pen !

  • Voila le genre de complot qui va emporter un à un ceux qui ont comploté de longues années contre les ivoiriens et Laurent GBAGBO de Côte d'ivoire. Il a suffi utiliser les faiblesses de DSK.
    Ce montage nous fait penser à HKB qui envoie ADO au FMI en 1993 pour trouver la paix. Mais celui-ci revient en 1999 selon ses propres termes "frapper le régime de HKB qui tombe". Ici, Nicolas SARKOZY semblerait avoir appris des ivoiriens; il voudrait anticiper pour ne pas tomber par DSK. Alors l'adversaire ne reviendra pas ou alors il sera tellement sale qu'il ne sera plus un adversaire aux présidentielles.
    Moi, je crois que le complot international qui a agit mortellement en Côte d'ivoire est capable de tuer les adversaires de SARKOZY. Dit-on que "Qui peut le plus peut le moins" Alors si le pire a été réalisé en CI, le mal ne devrait étonner personnes, sur la personne de DSK.

  • Et si c’étaient les Irlandais en parfait catholique ou les orthodoxes grecs qui auraient allumé des cierges noirs pour que leur ennemi mortel tombe ?

    Il est vrai que ce personnage compte un nombre impressionnant d’adversaires qui ne reculent devant rien pour le mater : dans son propre parti, au sein de l’UMP et les USA dans le cadre de ses fonctions auprès du FMI.

    En outre, les services secrets américains ont certainement fait une excellente trouvaille en prenant possession de son téléphone portable.

  • Prudence et surtout patience. Pourquoi clouer au piloris DSK pour qui je n'ai non plus pas une énorme sympathie avant même de cnnaître les tenants et aboutissants. Ce m'énerve cette tendance à rendre coupable d'emblée quelqu'un sur qui on porte des accusations et surtout ca fait peur! Il est peut-être innocent et malgré tout on nous le présente comme un coupable presque avéré, d'autant que ce monsieur semble avoir un penchant aux plaisirs de la chair! ben quoi, on a pas le droit d'aimer le sexe bordel! (c un gros mot....quoique)bon par contre s'il est coupable des faits reprochés là il a un peu dérapé le Dominique nique nique....et ma foi il va devoir se la coincer un moment. pas sûr que la Sinclair le soutienne encore en bonne et brave épouse qu'elle est pour le moment!
    Ben @Patoucha : petite annecdote perso : je me trouvais dans la suite d'un palace avec un "ami" au petit matin (enfin vers 9h) la femme de chambre est entrée sans prévenir et s'est trouvée face à nous qui étions...comment dire....fort occupés! je lui ai lancé (puisque moi je pouvais la voir, contrairement à mon ami qui était en mission de la plus haute importance......., un chalereux Hola! et elle a fuit!

  • "Il ne s’agit pas d’une grande maison avec étages, mais d’une chambre d’hôtel"

    Mais non, John, il s'agit d'une suite à 3000 USD la nuit...

    3000$/nuit, on peut quand même espérer plus grand qu'une chambre de formule 1, non ?

  • Marine Le Pen, indignée et remontée contre un DSK qui piétine l'honneur des femmes.
    Marine le Pen, comment avez-vous réagi lorsque votre mère posait nue dans un magazine?

  • Noëlle, l'exploitation politique tous azimuts est inévitable, malheureusement.

    Je ne suis pas fan de DSK mais je n'aime pas ces lynchages. Attendons au moins les preuves avant de pendre. Ou alors nous sommes en guerre et tous les coups sont permis.

    Peut-être est-ce le cas.

    Je suis parfois très mal à l'aise dans ce monde.

  • @ Fufus:

    Oui...

    Mais de là à ne rien remarquer et à rester...

  • @ Homme libre "Je suis parfois très mal à l'aise dans ce monde"

    La porte est toujours ouverte...

  • @ Homme libre et @ Patoucha :
    Je comprends vos doutes, si j'ai un peu de temps ce soir, je vous donnerai un point de vue circonstancié concernant Tristane Banon.
    DSK m'inquiète grandement, j'espère qu'ils le surveillent de près. Les images parlent d'elles même, il gère très mal le stress et vue son profil, je trouve qu'il est un bon candidat pour l'infarctus du myocarde.

  • Patricia, vous pouvez vous abstenir de me parler de ce genre de femme que j'exècre.

    DSK n'est pas en forme pour crier sa joie à voir comment les vautours s'y prennent pour achever quelqu'un à terre, mais on le dit combatif jusqu'au bout pour laver son honneur. Dans moins d'une heure on en saura un peu plus sur sa liberté sous caution, car il a donné toutes les garanties nécessaires pour cela. Il serait anormal qu'il en soit autrement.

  • Bonsoir Homme libre,qui est toujours prêt à accueillir un avis divergent et Patoucha,qui exècre le personnage.(mais je ne vous en veux pas)
    Examens médicaux, confrontations, soupçons, remise en cause de leur version, accusation de mensonge,peur des représailles, honte....Autant de traumatismes supplémentaires qui font que la dénonciation d'un viol est à peu près équivalent à un parcours du combattant.
    Cela explique pourquoi à peine 10% des femmes agressées (en France) portent plainte.
    De ce fait, il serait une erreur de négliger ce que des femmes agressées sexuellement sont capables de mettre en place pour se protéger psychologiquement, qui plus est lorsque le crime n'a pas été reconnu.
    Cela peut prendre toutes sortes de formes, pourvu que cela fonctionne et la désinvolture en fait partie.
    Ces femmes sont alors capables de parler de leur agression avec une distance et un large sourire complètement déroutant qui font forcèment se planter un novice.
    En général, faute de reconnaissance et d'écoute, elles décident de regler leur compte par personne interposée et deviennent des séductrices, le moyen pour elles de reprendre à la fois leur destin en main et le pouvoir.
    Ne soyez pas du tout étonné que la mère de TB lui ait demandé de se taire, on retrouve très souvent ce cas de figure dramatique au sein des familles.
    Pour finir, les femmes violées se reconnaissent souvent entre elles, tout comme elles sont capables de reconnaitre très rapidement une menteuse, et, en général, elles ne se trompent jamais.

    @ Patoucha : vous serez surement satisfaite, DSK a obtenu la remise en liberté et je respecte votre point de vue.
    Journalistes, collègues, promotion canapé, call girls, ce qui n'empêche qu'il humilie régulièrement publiquement son épouse qui affronte à chaque fois avec dignité l'opinion publique et s'acharne à le sauver à coups de millions.
    Alors, pour ma part, je préfère être honnête, il aurait pu croupir en prison avec les droits communs sans que cela m'empêche de dormir.

    Au lieu de briguer l'Elysée, il aurait peut être mieux fait de se contenter de tenter le concours de l'Eurovision.

  • "....il aurait pu croupir en prison avec les droits communs sans que cela m'empêche de dormir."

    Mais cela vous tient bien réveillée pour déblatérer sur lui.... Vous me faites bâiller!

  • Et vous, vous êtes partiale,agressive, bien trop sure de vous, suffisante, assez méprisante et le pire, mysogine.

    Je ne déblatère par sur DSK (un juif, pensez donc...). Je n'ai tout simplement pas de compassion pour les hommes qui traitent mal les femmes mais vous, apparement, ça ne vous gène pas.
    Vous préférez largement "execrer" les victimes, parler de mensonge et fermer les yeux sur les multiples humiliations d'une épouse.
    ça "manque" de reconnaissance masculine tout ça.........
    Tant qu'a bailler, mettez donc votre main devant votre bouche, ça sera un peu plus poli.

  • Dans le cas de DSK il ne s'agit pas de viol, mais d'une accusation de tentative de viol, et nul parle on ne parle d'examens médicaux sur la prétendu victime
    DSK est traité comme un criminel de droit comm, et on ne sait toujours absolument rien de ce qui se serait réellement passé.

    d'ailleurs a quoi sert un examen médical dans un viol, puisque la pénétration d'un doigt sans violence est un viol, dans ce cas là je ne vois pas ce qu'il y a a examiner, finalement n'importe quelle femme peut accuser n'importe quel homme de viol, aucune trace visible on ne peut que croire la victime.

    "En France, le viol est un crime depuis 1810 (article 331 du Code Pénal de 1810), bien que la répression ait autrefois été incertaine. Depuis 1980 il est passible de quinze ans de réclusion criminelle, d'un suivi socio-judiciaire (loi Guigou de 1998) et d'une surveillance de sûreté, pouvant être accompagnée d'une injonction de soins (loi Guigou) qui peut inclure la castration chimique (voir débats autour du projet de loi tendant à amoindrir le risque de récidive criminelle). La loi française apporte une définition précise du viol. L’article L.222-23 du Code pénal dispose que : « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui, par violence, contrainte, menace ou surprise, est un viol ».

    C'est la « pénétration sexuelle » qui distingue le viol des autres agressions sexuelles.
    « de quelque nature qu’il soit » : ceci désigne toute pénétration sexuelle, qu’elle soit vaginale, anale (sodomie) ou orale (fellation), ou par la main ou des objets.
    « commis sur la personne d’autrui » : ceci désigne soit une femme, soit un homme, soit un enfant (fille ou garçon), que la victime soit connue ou inconnue de l’agresseur (ce dernier peut être extérieur à la famille ou en être membre).
    « par violence, contrainte, menace ou surprise » : ceci désigne les moyens employés par l’agresseur pour imposer sa volonté, au mépris du refus ou de l’âge de la victime. C’est le non-consentement qui caractérise le viol. "

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Viol

    sans preuve visible, la victime peut déclarer aprés coup quelle était non consentante.

  • "Cela explique pourquoi à peine 10% des femmes agressées (en France) portent plainte."

    pure affirmation gratuite qui n'a aucune base issu d'enquête fiable.
    c'est comme le nombre de viol en France tirée d'une extrapolation par rapport au rapport Enveff, quand on sait le peu de crédibilité qu'a ce rapport.

    http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article203

    "Par un raccourci saisissant, ce qui n’est peut-être qu’une tentative amoureuse maladroite est transformé en une séance contrainte dans un sex-shop. On constate donc que la même graduation organise la définition des " avances ", puis celle des " avances et agressions sexuelles ", puisque s’intercale, entre les premières et le viol, l’étape intermédiaire du " pelotage ", cerné par la question P7 : " Au cours des douze derniers mois, quelqu’un a-t-il, contre votre gré, touché vos seins, vos fesses, vous a " pelotée ", vous a coincée pour vous embrasser, dans la rue, les transports ou un autre endroit public ? " On comprend qu’il sert à créer des continuités en rassemblant dans une même et unique mesure statistique les actes les plus graves et les plus anodins."

    et en plus il n'y a que 20% des femmes ayant recu cette enquête qui y ont répondu.

  • DSK.....atre : "Le pouvoir de dire non"
    http://www.youtube.com/watch?v=1b2VliICuW0
    Pile poil en plein marasme, tombent mal ceux là..........

Les commentaires sont fermés.