Al-Qaida, dégage!

Le réseau de tueurs confirme la mort de son idole, selon l’information qui circule sur des sites islamistes habituellement utilisés par Al-Qaida. On peut penser qu’il s’agit ici d’une affirmation définitive. Ce communiqué n’est pas démenti. Il met fin aux spéculations sur l’hypothétique mort du milliardaire il y a 10 ans, sur sa congélation, etc.

attentat1_karachi.jpgBien sûr les tueurs annoncent qu’ils se vengeront. C’est possible. Il y en a encore qui croient au grand soir. Et qui doivent justifier leurs notes de frais: kalachnikov, munitions, grenades, C4, TNT, plus l’enrôlement des jeunes qui finiront en pâté en croûte avec le sourire et des vierges de 80 ans édentées autour d’eux.

Le message d’AQ dit aussi:

«Dans un communiqué mis en ligne sur des sites islamistes, Al Qaïda a également exhorté les Pakistanais à se soulever contre leur gouvernement pour "nettoyer" leur pays de "la honte" qui rejaillit sur leur pays du fait de la mort d'Oussama ben Laden sur le sol pakistanais.»

La honte de la mort d’où ça-man sur le sol pakistanais. Ça y est, ils ne se sentent plus. Ils en font un dieu, une relique. En plein délire mystico-explosif, les Al-Qaidiens! «Tous les Al-Qaidiens toutes les Al-Qaidiennes...». Vieux refrain de Michel Fugain. Sauf que dans la chanson ce sont des Acadiens qui chantent et dansent, ils ne fabriquent pas des bombes.

Le problème des AQ est assez simple et se résume en particulier au fait que la rue arabe ne pleure pas leur chef boucher.
Tunisie-Liberte.jpg
«La scène se passe dans un wagon du trolley qui relie, sur les hauts d'Alger, les quartiers d'el-Biar et de Chevalley. La mort d'Oussama ben Laden est bien sûr au centre de toutes les conversations. Une vieille femme se lamente: "Il a terni notre image ! Pourvu qu'il n'y ait pas encore, ici, des fous pour l'imiter et faire sauter quelque chose !" Réponse de son voisin, un jeune Algérois, qui résume assez bien le sentiment de beaucoup d'Arabes aujourd'hui : "Ne vous inquiétez pas, Ben Laden était un has been, et aucun d'entre nous n'allumera une bougie pour lui.»


Il semble qu’une nette majorité d’arabes aient compris le mal que Bin Laden leur a fait et le tort moral qui leur est retombé dessus pendant des années. Et ce n'est peut-être pas fini. AQ veut continuer à bafouer les arabes, à tuer des arabes dans ses attentats aveugles, à faire de l’argent sur le sang des autres? Chacun son business. Sûr qu’ils ne doivent pas être content au QG d’Al-Qaida. Se faire piquer leur icône sans autorisation c’est trop nul. En plus probablement trahi, d’après ce qui se dit aujourd’hui. Je ne l’ai pas vérifié, mais enfin ça marche comment les services secrets? Argent, corruption, trahison. Ensuite quand on a le renseignement, on file et surveille. Donc il y a bien eu quelqu’un de proche de lui, quelqu’un qui soit a gagné beaucoup d’argent grâce à OBL, soit va monter en grade dans la hiérarchie pour occuper une place devenue vacante.

Mais Al-Qaida laisse-t-elle un quelconque bilan positif? Oui, en nombre de morts brûlés vifs, déchiquetés, égorgés. Là le solde est positif du point de vue numérique. Mais au point de vue d’un projet politique? Aucun. Une philosophie politique et sociale? Rien. Ah oui, l’islam, paraît-il. Et bien non. Cela ne lui est même plus reconnu.

freedom-rubin2.jpgPar contre AQ a fait détester les arabes pendant plus d’une décennie. Il a fait se réveiller des occidentaux qui croyaient aux bisounours et qui pensaient, dans leur grande soumission à l’auto-flagellation européenne, que nous étions si tellement trop méchants que les gentils tueurs avec leurs couteaux dégoulinants et leurs têtes de noeuds avaient raison, forcément raison.

AQ a pris le monde arabe en otage pendant des années. Mais c’est la fin. Les tueurs peuvent toujours menacer. Ils tueront encore, histoire de faire chier. Mais quelle importance, maintenant: l’occident s’est réveillé, les arabes aussi, la démocratie va probablement s’étendre et l’islam reculer dans les pays arabes qui se libèrent des oppressions. Le terrorisme peut encore durer, il a déjà perdu. Il ne représente plus rien, sauf pour quelques gamins français qui se font les héros qu’ils peuvent. On mourra encore sous le terrorisme mais ces morts n’auront plus aucun prix moral. Désormais on sait qu’il y a plus important: préserver la civilisation, préserver les ressources et en trouver de nouvelles, peaufiner la démocratie. Promouvoir la liberté partout.

Voilà le bilan d’Al-Qaida. Rien. Nuts. Du vent dans les branches d’eucaplytus. Trois gouttes d’eau au-dessus de Ouarzazate au mois de juillet. Oui il y aura encore des morts en petite bouillie, des jeunes musulmans dérangés sacrifiés pour les gros porcs qui les dirigent. Car c’est désormais ainsi qu’il faut parler de ces marchands de chair fraîche. Des truands, une mafia. Rien quoi.

Alors ils peuvent encore tuer: ils ne sont plus rien. Ils sont moralement finis. Ils n’étaient déjà plus grand chose. La mort de Bin Laden les achève, qu’ils le veuillent ou non.

Comme ils disent au Maghreb: Al-Qaida, dégage! Game over.  Assez opprimé, assez tué.

Freedom now!


Catégories : Politique 7 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • et vive Calida label qualité Suisse
    bon week'end à vous Hommelibre

  • Très bon billet. Puissiez-vous avoir raison...

  • Une analyse que je partage.

    D.J

  • Quelques nouveaux détails du communiqué d'Al-Qaida. Il montre que le groupe cherche à ramener les musulmans à lui. Un texte juste fait pour passer de la pommade, mais qui montre le désarroi:

    Le sang de Ben Laden "est si précieux pour nous et pour chaque musulman qu'il ne doit pas avoir été versé pour rien", dit un communiqué.

    "Par un jour historique pour la grande nation islamique, le moudjahid (combattant) cheikh Abou Abdallah, Oussama ben Mohamed ben Laden, Dieu ait son âme, a été tué en suivant la voie tracée par d'autres avant lui, que d'autres continueront de tracer à sa suite", dit le texte d'Al Qaïda.

    "Félicitations à l'oumma (communauté) islamique pour le martyre de son fils Oussama"


    "Avant que le cheikh quitte ce monde et qu'il puisse partager avec la nation islamique la joie face aux révolutions...

  • « Par contre AQ a fait détester les arabes pendant plus d’une décennie. Il a fait se réveiller des occidentaux qui croyaient aux bisounours et qui pensaient, dans leur grande soumission à l’auto-flagellation européenne, que nous étions si tellement trop méchants que les gentils tueurs avec leurs couteaux dégoulinants et leurs têtes de noeuds avaient raison, forcément raison. »




    Tout à fait d'accord avec vous John (Wayne?) Hommelibre! Nous autres, gentils occidentaux, nous n'y sommes pour rien dans le colonialisme, dans la longévité des divers régimes autoritaires des pays arabes ou dans l'éclosion des mouvements terroristes islamistes...


    - Ce ne sont pas les empires européens qui ont colonisé la quasi totalité du monde connu pendant les derniers siècles. Ces territoires annexés n'ont jamais illustré la notion de colonialisme, à savoir « l'extension de la souveraineté d'un État ou d'un peuple sur un autre ».


    - Ce n'est pas de notre faute si depuis 1945, les pays occidentaux, États-Unis en tête, protègent et subventionnent le royaume wahhabite d'Arabie Saoudite, le premier état moderne créé au nom de l'Islam, avec comme seule constitution le Coran, et appliquant la charia...!


    - Ce ne sont pas les gouvernements occidentaux (toutes tendances politiques confondues) qui ont mis en place, ou du moins soutenu, les monarchies et les dictatures en place à travers le monde arabe.


    - Ce n'est pas non plus nous qui avons aidé militairement et financièrement les Moudjahidins, ou « Soldats de Dieu », afghans dans les années 80... La CIA n'a jamais prêté main forte aux armées islamistes. Ce n'est pas monsieur Zbigniew Brzeziński, conseiller à la sécurité nationale du Président des États-Unis Jimmy Carter de 1977 à 1981, qui s'est rendu au Pakistan, sur la frontière afghane, pour apporter son soutien à la cause des « Soldats de Dieu », et leur affirmer que Dieu est avec eux: « God is on your side ». (Mmmm! Ça sent bon les années 30s, et le « Gott mit uns », non?!)

    Les images qui prouvent cela n'existent pas:

    http://www.dailymotion.com/video/x3bbzo_brzezinski-en-afghanistan


    Pas plus celles où l'on voit, en 1982, Ronald Reagan dédier le lancement (sic!) de la navette spatiale Columbia « aux plus hautes aspirations des hommes à la liberté », symbolisées par... les combattants islamistes afghans!!! (Avec en cadeau le commentaire de Michael Palin ;o)!)

    http://www.youtube.com/watch?v=ipszh14WPFY



    Bref, si je vous comprends bien, nous avons aidé, protégé et financé des mouvements, des gouvernements autoritaires ou/et terroristes « à l'insu de notre plein gré »... C'est bien cela?!?



    Au fait, ça va déjà comment, le proverbe avec la paille et la poutre..???



    Bonne soirée.



    =:oB

  • c'était Hibernatus nouvelle version quand à la pluie d'oiseaux c'était des images tirées du téléfilm de Stefan Scaini: Une ville en danger!
    bonne journée à vous

  • Have you been searching for a Chiropractor? And would you expect a lot more than somebody that only changes your spine? If you want to look for a Chiropractor who utilizes a more holistic or complete method of assisting you feel your better.

Les commentaires sont fermés.