Marine Le Pen continue à grignoter des voix

Je relisais un passage du Yi King, très ancien livre de sagesse de la Chine, un passage qui dit: «... une diminution de la prospérité du peuple au profit des gouvernants constitue un amoindrissement pur et simple». Cette description me paraît correspondre à la France actuelle.

Sarkozy_inside.jpgEn 2007 Nicolas Sarkozy avait fait campagne sur l’augmentation du pouvoir d’achat. Il avait réalisé un carton auprès des ouvriers avec plus de 50% de votes dans cette classe de population. Après quatre ans de présidence le résultat n’est pas au rendez-vous et c’est le désenchantement.

La crise économique a mis le monde en état d’urgence. Mais tout le monde n’en a pas souffert de la même manière. Les dirigeants économiques n’ont pas vu leurs revenus diminuer, ni leurs bonus. Nicolas Sarkozy lui-même a fait augmenter ses revenus de président alors que les employés des grandes entreprises recevaient à peine le rattrapage de l’inflation.

Dans un nouveau sondage à paraître mardi dans le Journal du Dimanche, les intentions de vote chez les ouvriers ont radicalement changé. 36% annoncent vouloir voter pour Marine Le Pen en 2012. 15% seulement pour Sarkozy! 15% à 17% pour Hollande, Aubry ou DSK. Quand à Mélenchon (2%) et Besancenot (1%), ils sont hors course dans l’électorat dont ils se réclament.

Un sondage n’est pas un vote. En un an beaucoup de choses peuvent changer. Et certaines intentions sont peut-être des signes de colère envoyés aux politiques plus qu’une adhésion réelle au Front National. Mais suite au précédent sondage qui annonçait MLP au second tour en 2012, même avec DSK, le signal se répète et s’amplifie.

Quelques remarques peuvent dès lors être faites.

1. La gauche n’est plus porte-parole des ouvriers. Ce n’est pas nouveau. Mais alors que la déception à l’égard de Nicolas Sarkozy est très grande on pourrait penser qu’elle tire vers elle un vote au moins protestataire, à défaut d’une déclaration d’amour. Et bien non. Elle ne représente plus les exclus, les démunis, les sans-voix. On ne sait d’ailleurs plus très bien ce qu’elle représente: quelques néo bourgeois coupables de leur aisance? Quelques intellectuels qui ne manquent de rien, raison pour laquelle ils veulent faire la révolution? Quelques privilégiés qui savent que la gauche les préservera plus que la droite? Quelques idéalistes qui n’ont pas encore compris que leurs têtes servent de strapontins aux membres de l’appareil du parti?
aubry_34.jpg
2. Le clivage gauche-droite, s’il est encore alimenté en surface, ne signifie plus grand chose en profondeur. Il faut s’habituer à penser non plus par appartenance politique mais par convergences ponctuelles. La société deviendra plus instable - ou plus mobile, selon le point de vue. L’élimination de Sarkozy à la présidentielle confirmerait que nous sommes entrés dans cette nouvelle ère. Sa reconduction ne serait qu’un vote par défaut qui donnera un sursaut au système de loyauté aliénante des électeurs. Quoi qu’il en soit, la démocratie sort gagnante et le vote est plus que jamais le pouvoir du peuple.

3. Sarkozy paie pour son échec économique relatif, en particulier une redistribution peu équitable des richesses du pays et un manque de vision et de grands projets économiques. Il avait promis de mieux partager les bénéfices des sociétés avec les employés: il n’y a pas lieu de crier victoire. On peut comprendre que les entreprises aient besoin d’argent. Que les actionnaires, s’ils contribuent à créer des entreprises donc des places de travail, veulent gagner sur leur investissement. Sans quoi ils n’ont aucune raison d’investir et se retirent. Quand à l’appropriation éventuelle des investissements par l’Etat elle donnerait un patron unique, soit une oligarchie encore plus restreinte avec encore plus de pouvoir entre ses mains qu’actuellement.

Le problème est que quand le peuple peine à payer ses factures alors que ses dirigeants touchent de grosses primes, le sentiment d’injustice est inévitable et destructeur. Plus qu’une loi - comme celle prévue de la prime de 1’000 euros - c’est une conscience qu’il faut mettre en place: la conscience que si l’on veut la paix sociale et le respect mutuel, la prospérité doit être partagée.

MLP1.jpg4. Le président paie-t-il pour son bling-bling? Oui et non. Il voulait donner l’exemple de la réussite personnelle. Mais la France n’est pas les Etats-Unis. En France l’argent est culpabilisé. La discrétion est donc de mise. Ou alors il faut que le peuple ait le sentiment d’avoir assez, et un peu plus. Sans quoi le décalage est sans pitié pour celui qui possède. Il y a une limite au supportable en matière d’inégalité. Sarkozy paie davantage pour une communication désastreuse. Passer des vacances sur le yacht d’un milliardaire et instaurer le bouclier fiscal qui sert aux plus riches, et dont le résultat est quasiment nul, cela ne pardonne pas. Il aurait dû prendre des cours chez ces vedettes comme Yannick Noah et autres, qui gagnent des millions et qui donnent toujours de la voix à gauche comme s’ils ne faisaient pas partie des privilégiés.


Nicolas Sarkozy déçoit profondément et n’est plus crédible quand il reparle de pouvoir d’achat. Taper sur les Rroms n’a pas non plus convaincu d’une véritable cohérence politique. Tout cela sent le bricolage. On sent trop qu’il court après quelque chose qui lui échappe. La gauche montre plus d’opportunisme, de réactivité et de théorie que de conviction et de proposition. Le centre est satellisé et Bayrou n’a pas d’autorité réelle. Comment s’étonner que le FN newlook avance? Et qu’il ne représente bientôt plus le diable, mais simplement une droite plus convaincue de son rôle à jouer que la droite en place?

Catégories : Politique 11 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Exellent .Tout est dit .
    La concentration en france , d'immigres souvent pauvres , ne cherchant pas a s'assimiler , et emportant leur culture avec eux , est en train de sauter aux yeux des francais . Ces peuples africains , ont des reactions normales de nature tribale , ce que nos "bobos" appelleraient du racisme . Et le racisme anti blanc devient de plus en plus visible .
    Le francais moyen est en train de decouvrir avec stupéfaction , ces réalités .
    Et comme le FN martelle ces verités depuis des années , ils se disent de plus en plus que les politiques au pouvoir depuis 30 ans les ont berné .
    D'ou la cote de sarcozy et de Marine le pen .
    Et surtout : ce n'est pas un phenomene transitoire , mais durable .
    ( idem en suisse !!!!!!)

  • @ Letram

    Votre commentaire est très bien résumé pour cet excellent article....

    J'ajoute quelques mots que je glisse depuis septembre 2010, une autre grave crise financière arrive..Elle est maintenant présente, avec la faillite des USA et d'une partie de l'Europe dont la France. Cette crise sera encore plus grave que celles de 2008 et 1920.

    J'ai même conseillé d'acheter des "krugerrands" or "FDC" c'est à dire neuf sans aucune rayure etc...Internationalement ils sont intéressants. Voir "aucoffre.com" vous n'avez rien chez vous pour les voleurs...

    .../....

    Car les politiciens et économistes de pacotilles nous mentent. Ce n'est pas d'inflation qu'il faut parler mais de hausse des prix et de destructions d'économies, pour des concepts tordus afin de nous transformer en robots à payer.

    Derrière tout cela il y a tous ces seigneurs et nouveaux riches qui veulent mettre en place un système financier digne des monarchies.Le peuple fera ce qu'il veut, mais il paiera ! Comme en Angleterre, Espagne, Belgique etc... Ils se foutent royalement des salariés, ils en font venir d'ailleurs et avec la misère, c'est bon pour la conccurence sur les salaires! C'est pourquoi on ne peut parler d'inflation car celle-ci englobe a juste titre --la hausse des salaires-- Ce qui n'est plus le cas, les salaires stagnent ou pire ils baissent...

    Nous en sommes aux alentours de 4% à 8% de hausse des prix pour fin Mai, nous irons jusqu'à 20 à 30 % d'ici fin 2011! L'inflation inclue la hausse des salaires.

    Les gens ne sont pas instruits à l'économie de marché les dirigeants peuvent raconter ce qu'ils veulent et les gens "CROIENT" comme d'habitude, ils sont entranés pour cela depuis l'enfance.

    Allez sur le site "MONEYWEEK" ce sont des financiers purs et durs, ils n'ont pas de couleurs politiques mais ils sont instruits, efficaces ils peuvent vous aider par d'excellents conseils !

    Sarkozy à fait la promotion de l'islam et de dieu en arrivant au pouvoir lors de son voyage en Algérie; simplement pour avoir les producteurs de sont côté, il a abandonné le bon sens, il fait pire puisqu'il vient de recevoir le plus grand raciste de Palestine : "ABBAS" qui a déclaré que dans un ETAT palestinien, il n'y aura aucune naissance Juive!" Il vient de contribuer à une future grande guerre au proche et moyen Orient! L'Iran et ses alliés sont très heureux et, contents de Sarkozy car pendant ce temps là, les armes nucléaires se fabriquent..

    Pour conclure M. Le Pen risque bien de passer mais il y aura une révolte. Car nos petits islamistes mettent en premier: -DIEU (le leur qui est dans le coran) en deux :la loi islamique La -CHARIA en trois -leurs frères et soeurs dont vous ne faite en aucun cas partie, car vous êtes des "DHIMMIS" -des sous-hommes et rien de plus!

    Quand à notre système laïque, démocratique généreux ils le détruiront, les modérés en tête! (Boubakeur) blog "http://www.blog.samialdeeb.com"

    La seule chose à faire en urgence dans un premier temps est de faire connaître le coran, et tous les autres textes soit disant religieux aux Français neuneux et concons avant qu'ils votent en 2012! Mieux vaut être bien informé.

    Mettre en garde tous ces politiciens qui par idéologie plus que par instruction s'apprêtent à islamiser la France ne se doutant pas qu'une révolte sanglante est à l'état de braise dans toutes les couches de la population.Celles et ceux qui contribuent à la destruction de nos libertés se mettent gravement en danger à titre " personnels."

    WWW.aschkel.info. site "Europe Israël"

    Bien à vous.

  • Au sujet d'ABBAS, il serait souhaitable de connaître le montant d'argent frais que la FRANCE lui a encore donné. Car ce type "RASCISTE" -et "TERRORISTE" comme les autres, sont financés royalement par les grandes puissances à coups de millions d'euros...Il est vrai que la BCE fabrique des faux euros imitant ainsi les USA -la Suisse- fait la même chose! Le tout sur une économie fantoche même avec un Fr Suisse qui enfle mais se porte encore bien!

  • @Hommelibre ,vous dites Sarko courant après on ne sait quoi,en Suisse aussi depuis l'arrivée du fameux slogan affirmant: mettez votre argent à la banque celles-ci travailleront pour Vous,incroyable le nombre de masochistes se sentant peut-être redevables envers elles qui se mettent tous à courir une fois par année lors d'un Tour du Canton,et qui dès le lundi seront les mêmes transformés en sado accompagnant ceux travaillant à leurs cotés par des jérémiades dignes du Mur des Lamentation,la Sarkomania a aussi ses adeptes dans notre pays,et dire que ce sont les mêmes qui oseront dire sans rougir ,pas le temps de vous aider on est trop occupé!ce qui bien entendu va faire hurler de rire les anciens mobilisés qui eux savaient au moins qu'en courant c'était pour sauver leurs familles,mais aujourd'hui courir sous l'égide de trois lettre qui traduites pourraient sans doute signifier autre chose ,faut vraiment le voir pour le croire !
    bonne journée à vous

  • "La concentration en france , d'immigres souvent pauvres , ne cherchant pas a s'assimiler "

    Mais à profiter du système! Et Marine Le Pen le dit!

    L'UE arrose le Hamas/palestiniens (Gaza est digne de Beverly hills) et maintenant la "Révolution..." (alors que les milliards des dirigeants déchus dorment dans les banques) avec l'argent des contribuables qui croulent sous les hausses à tous azimuts. Sans parler de l'affairisme de l'Arabie Saoudite à ériger des Mosquées à coups de millions pour mieux fanatiser les fidèles à l'étranger qui s'en alimentent.... le cerveau. Mais pour le ventre, prière de ruiner le social:

    "Nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques, nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes,"
    Premier ministre turc Recep Erdogan

    " les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats... "
    Recep Tayyip Erdogan, encore lui en 1997

    " Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent
    musulman! "
    Mouammar Kadhafi ( il n'a pas prévu ce qui lui arrive)!


    "Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire."

    Houari Boumedienne président algérien, discours à l’ONU en 1974."

    Abu Imran, un des islamistes les plus connus de Belgique, a écrit : « Nous n’allons nous accorder aucun repos tant que l’Europe
    n’est pas devenue un Etat islamique. Et après, nous marcherons vers la Maison Blanche et le Vatican. Nous atteindrons le objectifs fixés par le prophète. D’une manière pacifique, mais nous continuerons jusqu’au jour où Dieu nous accordera la victoire. "

    On ne peut dire que l'Occident et les Etats-Unis n'étaient pas avertis?!!!

    Et là une analyse d'un simple marchand :


    Messieurs, Je suis au regret de vous dire que nous avons perdu la bataille et la guerre contre les islamistes et leurs alliés français.

    La natalité, la conversion mais surtout l’aide des différents partis de gauche et autres centristes... en sont les causes, mais, que faire ? Heureusement que l’idée du"trop c est trop" fait son chemin chez nos compatriotes, néanmoins, ceux qui habitent dans les banlieus ou les quartiers populaires le savent bien, on ne peut plus faire machine arrière sous peine de guerre civile. Nous ne le voyons que trop souvent et la quasi totalité des policiers vous confirmerons que des ordres vont dans le sens de ne pas "embeter" les jeunes racailles dans leur cités, en les laissant trafiquer en toute impunité.

    Ce sont les même qui reçoient RMI et différentes aides, dont une qui est particuliérement révoltante :



    Etant patron de boutiques de vétements, je vois débarquer un matin, une petite racaille de 20 ans, flanqué d’une espèce d’éducatrice bien blanche, voilà que celle-ci m’explique qu’ elle fait partie du ministère de la justice et que le jeune de cité va choisir chaussure TIMBERLAND, JEANS DIESEL et blouson en cuir de marque et que le tout fera l’objet d’ un payement ultérieur et par virement dudit ministère.



    Voilà ou passe nos impots, toutes les charges que nous payons, pour que ces petites racailles puissent s’ habiller au frais de la république qu ils piétinnent. D’un coté, les parents, bien au chaud dans leur HLM reçoient les subsides qui vont jusqu a EDF mais aussi l’electroménager, RMI et plus encore, leur permettant d aller a la mosquée ou on leur preche de faire le plus d’ enfant possible, et aussi de convertir le monde.

    Messieurs, c’est un tableau bien noir que je dresse, mais, mes parents "rapatriés" d algérie, m’ont appris comment ils avaient du fuir, avec une petite valise, de nuit, sous peine d’être égorgés. La plupart des français ne comprennent pas que l’islam est une religion conquérante et surtout intolérente, les prêches des imams dans les mosquée appelent à islamiser l’Europe et le monde. Il faut informer, trouver de vrais relais dans les médias et surtout des politiques qui seraient capables de dire tout haut ce qu’ils, nous le savons tous, pensent tout bas.

    Souhaitons nous bonne chance, et rentrons en résistance contre l’occupant !

    Hervé Benhamou

  • Salut Patoucha,

    Avec vous, on peut être assuré de la précision des informations...J'espère que beaucoup de gens lisent afin de mieux comprendre la situation.

    Les textes soit disant religieux sont un concept de conquêtes et de destruction des autres civilisations! Au nom de dieu.....et de l'islam!

  • @ John

    Un exemple:

    En matière de surendettement, le premier septénat de Mitterrant fut à l'avantage des familles afin de refaire surface et redevenir économiquement viable.

    Sous Jospin, la loi fut modifiée, mais en faveur des banquiers et organismes financiers, ils ont sorti le fameux "reste pour vivre" qui est une façon de réduire à néant les possibilités de se refaire une santé financière. Alors ils ont pris le modèle D'alsace-Lorraine ou il est possible de tout sacrifier en se laissant saisir la totalité des biens.....A l'époque, certaines commissions faisaient la loi!

    Ce Président est moribond, mais il faut remarquer qu'il n'y a plus de manifestations...Le Qi du Français est en régression, et on importe de la main d'oeuvre pour nos chefs d'entreprises, dont certain sont aussi médiocres que le bas de gamme!Même la laïcité est bas de gamme et là, certains sautent sur l'occasion..Suivez mon regard...

  • @ Pierre: j'ignorais que Jospin avait fait cela. Moi qui avais de l'estime pour lui et le croyais social... Notez qu'ici, c'est pas simple non plus de se refaire une santé financière pour qui a chuté.

    En effet, plus de manifestation en France. Mais au nom de quoi? Au fond ils ne veulent pas liquider le libéralisme, malgré les cris d'orfraie. D'ailleurs pour quoi d'autre?

  • @ si je vous fais la liste de ce qui ne va pas, je vais saturer le blog. Si je fais des propositions, idème!

    Je suis passé par là et je suis allé jusqu'à rompre avec la Banque de France et leur commision foutoire! J'ai mis les créanciers au pieds du mur; en deux ans de bataille acharnées, nous avons trouvé le compromis, plus rentable et honnête que celui de la commision de la misère...J'ai une assurance décès qui garantit tout cela. Mais dans notre pays chrétin et religieux seul dieu décide....Là, c'est moi qui a décidé.

    Cordialement..

  • Pierre NOËL, j'ai beaucoup de chance, ma souris y est pour beaucoup... elle est dotée d'une sacrée intuition. :))))))

    Je suis branchée émission "Face aux Français" sur France 2.

    Bonne nuit

  • Pierre NOËL, :) encore un article qui colle avec vos commentaires:

    « C'est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être européen » ?

    Gabriel Lévy

    28 avril 2011

    DE GRANDS HOMMES AVEC UNE PETITE AME par Gabriel Lévy


    La question est moins saugrenue que celle de Montesquieu à propos des Persans.

    En effet, élection après élection, les nations qui constituent l’Europe se posent cette question. Elles deviennent de plus en plus eurosceptiques, même celle qui était naguère la plus européenne : la Finlande. « Le phénomène est plus spectaculaire qu’ailleurs, mais il est loin d’être nouveau : la montée des nationalismes s’observe partout sur notre continent…aux Pays-Bas, en Belgique, en Autriche, en Suède, en Hongrie » (Le Figaro 19 avril 2011).

    D’une communauté européenne dont la vocation était celle d’un marché commun réduit à un petit nombre de pays, permettant l’ouverture des frontières aux marchandises, l’utopisme et la mégalomanie de nos dirigeants ont conduit à une institution de 27 membres, gérée selon le néfaste traité de Lisbonne par des assemblées, des commissions omnipotentes, un président et une ministre des affaires étrangères, personnages jouant - à peine - les utilités.

    Vétilleuse, car pour l’Union Européenne tout est dans le détail, de la grosseur des poisons à l’âge des voitures (15 ans maximum) pouvant circuler dans les villes. Mais s’agit-il de protéger nos pays des vagues migratoires, elle est impuissante.

    Dépenser est son maître-mot : des constructions pharaoniques, des assemblées pléthoriques, des salaires de députés en augmentation régulière, des missions à travers le monde, et une armada de fonctionnaires : 7.000, rien que pour une ministre des affaires étrangère dont chaque jour l’inutilité se révèle évidente. A-t-elle eu un rôle quelconque pour empêcher ou décider de la guerre en Libye ? Pas de doute : « l’Europe est une grande impotente arrogante ».

    Dépensière encore, elle l’est en subventionnant sans discernement Turcs, Kosovars pour faciliter leur adhésion à ce club bienfaiteur.

    Aujourd’hui, sa bourse est ouverte pour secourir les populations prodigues d’au moins 4 pays. Elle verse et versera dans un tonneau des Danaïdes l’argent des contribuables des pays plus économes, mais à peine mieux lotis, qui sombreront à leur tour dans la même faillite. Ainsi, est-il annoncé aujourd’hui que la Grèce renégociera très prochainement ses emprunts, constatant sa banqueroute.

    Il est vrai que la situation paraît insoluble, qu’il serait dangereux pour les Français de sortir de la monnaie européenne, mais est-il trop tard pour pousser ces pays à sortir de l’euro en les laissant face à leurs responsabilités ? C’est le souhait des nouveaux élus finlandais et c’est le scénario qui finira par s’imposer. Toutefois, la majeure partie de leur dette étant constituée par les prêts de pays qui leur sont étrangers, dont des banques françaises, cela signifie que les dominos risqueraient de tomber les uns après les autres. Il est souhaitable d’en prendre le risque pour conserver nos « munitions ».

    Si la barque européenne ne sombre pas, il faudra faire une révision drastique de ce funeste traité qui a été imposé aux Français. Mais ne rêvons plus à l’Europe de papa, celle de MM. Schuman et Adenauer. « La nostalgie n’est plus ce qu’elle était ». Malheureusement, « l’avenir (non plus) n’est plus ce qu’il était ».

    Source: blog www.aschkel.info

Les commentaires sont fermés.