20 avril 2011

Le petit et le grand

Le chaperon rouge était petit. Et le méchant loup, grand. C’est grâce à cette différence qu’il a pu le manger. Imaginons que le chaperon rouge ait été grand, très grand. Grand comme un rhinocéros, par exemple. Le loup n’aurait pas pu le manger. C’est ainsi: le grand mange le petit.


petit_grand.jpgEnfin, en général. Il arrive aussi que le petit mange le grand. Mais les mots ne le disent pas. Les mots gardent l’idée que le grand est plus fort que le petit.

Les mots sont parfois surprenants. Petit et grand désignent initialement un rapport de taille, de surface, de poids ou de volume, c’est-à-dire des choses quantifiables physiquement. Une petite voiture mesure moins de centimètres, pèse moins lourd et occupe moins de volume qu’une grosse voiture. Un petit pays comptabilise moins de kilomètres carrés qu’un grand pays.

Jusque là, pas de problème. Mais ensuite ces valeurs matérielles, physiques, sont transposées dans des domaines qui ne sont plus quantifiables. Par exemple, une grande âme. Cela n’a rien à voir avec le poids, la taille ou la surface. C’est une valeur personnelle, une qualité dans le bien. Mais comment mesurer une grande âme par rapport à une petite? Aux actes et à la valeur humaine. Mais comment mesure-t-on la valeur humaine? A d’autres valeurs: la justice, l’écoute, le respect, entre autres.

Cela se complique.

D’une notion mesurable physiquement on passe à une autre notion qui elle n’est pas mesurable. Elle est seulement comparable. Une grande âme se comparera à une «petite âme», qui elle n’a rien à voir avec la taille mais avec l’attribution de qualités socialement ou spirituellement dévalorisantes.
espace_004.jpg
Un grand homme ou une grande femme sont des personnes qui ont fait quelque chose d’exceptionnel, ou de très utile à la communauté, ou d’inspiré par des valeurs reconnues comme bonnes. «C’est grand» est en général mieux que «c’est petit».

Oui, mais...

Mais c’est dérangeant. D’abord c’est dérangeant de comparer deux humains au même moment. Le grand d’un jour sera peut-être le petit une semaine plus tard. Ensuite c’est dérangeant à cause des attitudes induites. A l’égard du grand on s’incline souvent, on se positionne en inférieur. A l’égard du petit on se positionne plus fréquemment en dominant. Dire à quelqu’un: «Tu es petit» confère un sentiment de puissance et de supériorité. Petit et grand, quand ils sont appliqués à des valeurs et non à des mesures quantifiables, contiennent en filigrane ou explicitement les notions de dominant et dominé.

Dès l’enfance les petits humains cherchent à être comme les grands. Normal: les grands peuvent faire ce qu’ils veulent, décider de leur vie, alors que les petits subissent la loi des grands.

Socialement aussi il y a les petits et les grands. Pour ma part j’ai abandonné depuis longtemps l’idée qu’un dirigeant est un «grand» et qu’un ouvrier serait un «petit». Je ne mesure pas l’humain à sa position sociale.

atome-electrons.jpgEt puis, en ce qui concerne la valeur de la personne, je ne suis pas certain que ce qui est grand se voie. Je veux dire par exemple qu’un parent qui oeuvre tous les jours à bien éduquer ses enfants fait quelque chose de grande valeur. Pourtant cela semble normal, rien d’exceptionnel.

Donc, grand, petit, c’est très relatif et dépend du moment, des critères de celui qui évalue, du milieu social dont on vient. J’admets par force que les mots «grand» et «petit» soient porteurs de valeurs abstraites qui n’ont plus rien de quantifiable physiquement. Mais je suis très amusé quand le sens s’inverse, quand c’est le petit qui mange le grand comme les virus, ou quand le petit devient une qualité valorisante.

Et chaque mot à sa lumière et son ombre. Par exemple petit est associé à étriqué, mesquin, faible, moindre, dérisoire, insignifiant, médiocre, mais aussi à humble, léger, succinct, jeune. Grand est associé à prestigieux, sublime, élevé, grandiose, majestueux, glorieux, mais aussi à démesuré, monstrueux, terrible, violent.

Les mots ont un sens propre et parfois son contraire.  Leur sens est fixé par l'usage. Mais il dépend également de celui qui les emploie, de son intention, de ses propres connotations, et du contexte.

14:33 Publié dans Philosophie | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : petit, grand, valeur, espace, atome, physique, ciel, galaxie, univers, justice, dominant, dominé, social | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Ah, cher Homme Libre, vous touchez là un sujet qui me tient à cœur et qui est l'emploi abusif du mot "petit".
Vous voyez, toutes ces expressions du genre "un petit restaurant", "un petit garagiste", "une petite place"...où l'adjectif rend le restaurant,le garagiste, la place,- qui n'ont rien de petits-, sympathiques, attirants, excellents etc...
Un vrai tic chez certains.
Sur ce je vous souhaite un grand bonsoir, vous prendrez bien un petit thé au romarin?

Écrit par : colette | 20 avril 2011

Oui Colette, cette manière de dire "petit" pour rendre sympathique est bien curieuse. Comme si le "grand" avait un côté déplaisant, nonobstant les valeurs positives qu'on lui attribue aussi.

Un restaurant est un restaurant. Il peut aussi être petit de taille. Mais petit, à quoi l'on accole "sympathique" ou "bon", n'est pas une qualification claire. C'est une qualification affective.

Bref, il y aurait beaucoup à dire!


Un thé au romarin? Je vais déborder d'énergie! Je ferai 3 fois le tour de l'île... enfin, cela dépend quand même de la grandeur... est-ce une petite île ou une grande...?

;-))

Bonne nuit Colette.

Écrit par : hommelibre | 20 avril 2011

Comment faites vous pour être aussi juste, tout le temps ??
ça me tue.
Sans compter les adoratrices qui se la ramènent........haaaaaaa, trop biennnnnnnn"

John Galliano est passé par l'aéroport de Los Angeles.Le "fucking racist" n'a pas échangé un seul mot face à la volée d'insultes proférée et filmée par le groupe de cameramen.
Je suis très fière.
un homme qui se soigne et qui se tait.
Voila l'insolence comme elle me plait.

Écrit par : Patricia | 21 avril 2011

Bonjour Patricia!

Merci pour cette appréciation. Vous savez, j'essaie juste de dire les choses comme je les vois, en y trouvant un fondement.

Aaaahhhhhh, les adoratrices qui se la ramènent...... j'adoooooooore.....

:-)))))))))

Mais, seriez-vous un peu jalouse? Oooooooohhhhh......

Bientôt mon roman sortira, j'espère en mai, et vous pourrez me garder sur votre oreiller....

Hum hum... Euh... Chuuuuuutttt....


Blague à part, j'ai en effet lu cette info pour Galliano. La réaction des gens est quand-même incroyable. Pour cette petite phrase dite dans on sait quelles circonstances... Hallucinant. Et grave. Le principe du bouc émissaire se développe un peu trop je trouve, ce n'est pas un bon signe.

Bon, si Galliano passe par chez nous, nous irons boire un café avec lui, ouvertement, rien que pour emm... les racistes qui s'ignorent et qui sont bien contents de pouvoir se défausser sur ce métèque!...


Je vais faire une virée de 3 jours en Drôme, j'essaierai de tenir mon blog mais pas sûr de trouver du wifi. Mais de toutes façons à bientôt.

C'est toujours un plaisir de vous lire.

Écrit par : hommelibre | 21 avril 2011

I'm jealous........What next......Lady-killer.
It's friday night and it's hot today.
I'm going to update my facebook, meet some friends of mine, dance and enjoy myself before going to sleep, your book layed on my nose......
(Je m'entraine....Il va falloir parler anglais toute la soirée, y compris avec 3 ou 4 coupes de champagne dans le nez...un pote ramène sa nouvelle copine, elle ne parle pas un mot de français à part : "merde" et "ho oui, c'est bon"......vous voyez le topo ??????)
J'ai bien l'intention de me débrouiller pour coller du "on" et du passif toute la soirée, le "on" et le passif, c'est trop la classe.....
"I hadn't been told that the president was ill......""I was offered a job, honey.." "oh, my gosh, my purse has been stolen".ça en jette, non ??????
Bref, j'ai plus qu'a parler d'Obama, faire croire à une promo et m'offusquer qu'on m'ait volé mon sac dans cette boite pourrie, le tout dans la même soirée pendant que j'envoie un clin d'oeil entendu aux copines d'à coté pour leur faire comprendre que j'improvise en faisant des exercices pratiques........(sans compter que je conjugue dans ma tête avant que ça sorte).
"is your french getting better ???????", avec ça, je vais au moins la plier d'entrée la nouvelle girlfriend......
Here is the link to one of my favourite song :
http://www.youtube.com/watch?v=77R3ErvQ9F4&feature=related
have a good trip !!
See you soon.

Écrit par : Patricia | 22 avril 2011

Hello Patricia, I found wifi, so I can read you and answer to you. (Hum... mon anglais... ).

How was it with the new girlie? L'avez-vous rendue chèvre? Le "ho oui, c'est bon", j'imagine tout-à-fait. Ce qui est drôle c'est de lui poser des questions qui n'ont rien à voir, auxquelles elle répondra invariablement "ho oui c'est bon". Mais bon faut pas abuser, parce que si elle a pas d'humour elle va pas aimer qu'on rie sur son dos et le pote il n'aura plus de nouvelle girlfriend!

Dear Ladykiller, too much!!!... ⎩⬌‿⬌⎭ Quelle pêche, Patty!

Je ne connaissais pas les Bamboos. Ça le fait bien. Au réveil ça vous met un homme debout! Et puis je vous comprends: il sont beaux gosses... Raaaaahhhhh.... Jealous guy...

Mais je vous préviens: je ne sais pas danser ça...

Je vais voir quoi mettre comme one of my favourite songs. Problème: j'en ai pas mal, je vais quand-même pas vous faire une liste plus somnigène qu'un troupeau de mouton en transhumance!... Vais y réfléchir.

Bon, je vais faire mon dernier billet sur la D 538.

A plusse, Lady.

Écrit par : hommelibre | 23 avril 2011

Hello !! (vous avez vu, Lady Killer, ça en jette....Une fois qu'une femme vous a traité de Lady killer, c'est plus pareil !!!!)
It was a great party !!!!!
La girl friend est très fréquentable.
Je ne pense pas avoir été trop nulle, j'ai obtenu des réponses.......
Ce qui a changé depuis hier, c'est que maintenant que je sais depuis ce matin que je vis chez les fous, je n'étais déja pas très sage mais je crois que je vais m'éclater encore plus.
Peut être même me faire un peu peur,céder à mon démon intérieur : la provocation et prendre des risques quitte à m'attirer des ennuis.

J'aurais bien du mal moi aussi à vous faire une liste exhaustive de toute la musique que j'aime.
Mes parents sont musiciens professionnels, j'écoute de la musique pratiquement non stop depuis le jour de ma conception.
A ce sujet,Les Bamboos sont de gentils garçons qui font de la bonne musique...
Mais si vous voulez vaiment voir une bête de scène représentative du fantasme féminin dans son état le plus sauvage, qui fait se prostrer les femmes juste en poussant un cri et les fait hurler dès qu'il enlève le haut, c'est là qu'il faut regarder:
http://www.youtube.com/watch?v=eNqEU-kuDq4&feature=related

Je confirme, c'est pas Justin Bieber......
Bonne fin de week end !!!

Écrit par : Patricia | 24 avril 2011

Hello Patty,

C'est une femme qui vous a traitée de Lady Killer?! Mais que lui aviez-vous donc fait? L'aviez-vous étendue raide (psychologiquement)? Ou est la légendaire jalousie féminine dont les hommes parfois entendent parler le soir au coin du feu?... :-)

Ah, vivre chez des fous. Moi qui tente de préserver toujours un fond de cohérence même dans mes éclats surréalistes ou non conformistes, vous m'interpellez. Ne vous connaissant pas assez je ne sais pas ce que vous voulez dire par sage. Mais j'aime l'énergie qui passe dans vos paroles. J'aime aussi prendre des risques. Je crois que la sagesse trempée d'un peu de folie a un goût plus poivré.

Cool, vivre dans une famille de musiciens. La zike c'est un langage, un univers. J'en fais aussi un peu, mais je ne suis pas musicien, pas assez compétent dans ce domaine, hélas, car j'écris et compose des chansonnettes et ce serait bien si j'étais un vrai musicien.

Depeche mode, yes... Oké...

Bon, pour nourrir un peu votre démon intérieur (la provocation... je connais aussi...), voici Sun Ra. Cela date un peu. Je ne sais pas si vous tiendrez le coup mais il y a là une sauvagerie qui manque un peu aujourd'hui.

http://www.youtube.com/watch?v=j3Tk6Z6XbMs

Et puis, plus soft, un de mes moreceaux très préférés:

http://www.youtube.com/watch?v=qRUiLsF3HOA

Et ici, quelques-une de mes créations. Ce ne sont pas des produits finis, il y a encore du travail d'arrangement, de voix et d'interprétation, et les clips sont inégaux, homemade. Mais bon, ça donne une idée. J'en ai d'autres ailleurs, sans clip.

http://www.youtube.com/results?search_query=hommelibre999&aq=f

Bonne journée, Lady!

Écrit par : hommelibre | 24 avril 2011

Les commentaires sont fermés.