Kinshasa: 50‘000 enfants accusés de sorcellerie

L’Afrique noire et son origine animiste est un terreau fécond pour la sorcellerie. La culture animiste attribue une âme à tout objet, plante ou personne. Cette âme rend vivant l’inanimé et lui confère une intention: faire le bien et guérir, ou faire le mal et rendre malade, voire tuer.

Kinshasa1-Anaclet.jpgCette forme de conscience pré-religieuse qui attribue une âme aux objets et à la nature considère aussi qu’il y a des entités, des esprits invisibles susceptibles eux aussi de protéger et de soulager, ou au contraire d’enchaîner et de nuire. Les contacts avec le mode matérialiste moderne et avec les religions chrétienne et musulmane n’a pas éradiqué la sorcellerie.

Selon nombre d’africains et certains européens, les esprits ont une existence réelle. Pour d’autres elle est le produit de la croyance. Si vous croyez aux esprits, ceux-ci existeront pour vous et pourront soit vous protéger soit vous nuire. Vous attribuerez donc aux sorciers la capacité d’agir sur un monde que votre propre croyance fait exister.

Existe-t-il des entités hors de notre croyance et de nos peurs? Dans ce domaine j’ai choisi le matérialisme: je crois en ce que je vois. Croire en des forces invisibles dotées d’une intention et donc pouvant être manipulées par des gens qui eux les verraient? Je conteste cette forme de soumission à l’invisible et aux autorités qui prétendent y avoir accès. Je préfère penser qu’en cas de maladie ou d’obstacle de vie, c’est notre corps ou notre psychisme qui les produisent, soit directement, soit par une inadéquation avec le monde environnant.

La sorcellerie a ceci de particulier qu’elle permet de se défausser de ses propres responsabilités dans la maladie ou les difficultés. «C’est un esprit qui m’a rendu malade»: attitude bien pratique quand on souhaite rendre les autres responsables de notre vie. Toutefois cette attitude a une conséquence sociale directe: certaines personnes sont accusés d’être des sorciers qui manipulent les supposées forces invisibles et les esprits.

A Kinshasa, 30‘000 à 50‘000 enfants vivent dans la rue sans toit ni famille. Seuls 1/4 d’entre eux sont orphelins: les autres ont été rejetés par un parent comme étant des sorciers. Mais qui décrète que ce sont des sorciers?

Les églises dites «du Réveil», qui pullulent en République Démocratique du Congo. Pentecôtistes ou charismatiques, d’origine protestante ou catholique, ces églises échappent à tout contrôle et toute supervision. Elles sont axées sur le «nettoyage» des esprits et encouragent à une transe qui met l’adepte en soumission au pasteur. Car il n’y a plus ici de communauté de village susceptible de valider ou non les compétences du pasteur ou du guérisseur: le simple fait qu’il agisse au nom de Jésus font de lui un saint homme aux yeux des fidèles.
Kinshasa_congo_inside.jpg
Ces pasteurs utilisent habilement les techniques de communication et d’entraînement des foules assimilables à l’hystérie. L’effet d’inhiber tout sens critique et de plonger l’adepte dans un état de dépendance mentale et affective à l’égard de l’animateur.

Celui-ci a besoin de se trouver des ennemis. C’est nécessaire à sa survie. Il lui faut un équivalent du diable pour prétendre agir au nom de dieu. Dans les terres africaines cet ennemi est tout trouvé: ce sont des esprits, incarnés dans des personnes ou manipulés par elles.

Dès lors les cérémonies de prière sont en grande partie dévolues à l’exorcisme. Dans cette ambiance pathologique, les fidèles cherchent  une échappatoire aux difficultés de vie et difficultés économiques qu’ils connaissent. Et trouver un responsable à leurs difficultés leur permet de dériver leur détresse vers un bouc émissaire.

Il semble que les enfants soient devenus massivement ces boucs émissaires. Les pasteurs les désignent comme sorciers quand un problème surgit dans une famille. Les parents aisés confient leur enfant à l’église, qui utilise des méthodes de coercition proches de la torture. Les familles pauvres jettent les enfants à la rue pour éloigner le «sorcier», quand elles ne vont pas jusqu'à l'infanticide. Ces enfants se tournent alors plus facilement vers la prostitution ou la criminalité.

Voici, parmi d’autres, le témoignage d’un garçon de 13 ans:

enfants-sorciers.jpg«Quand ma grand-mère est morte, nous sommes allés à l’église de mon grand-père pour le deuil. Le pasteur m’a désigné. Il a dit que j’avais mangé ma grand-mère. Ils m’ont gardé enfermé à l’église avec des cordes aux pieds et aux mains. Je ne voyais pas dehors. On faisait le jeûne pendant trois jours [méthode courante qui a pour objectif «d’affamer le sorcier qui est en eux», ndlr]. Puis on prenait la purge: un litre d’huile de palme à avaler. On nous mettait dans les yeux une eau qui nous faisait pleurer [de l’eau salée mélangée à des herbes, ndlr]. On me versait la bougie fondue sur les pieds et le front. J’ai fui pour retrouver ma famille. Ils m’ont battu pour que j’avoue [c’est-à-dire pour qu’il accepte qu’il est sorcier, afin qu’on le délivre, ndlr]. J’ai fui dans la rue.»

Des associations tentent de faire pression sur l’Etat et les familles pour freiner ce phénomène. Avec peu de succès jusqu’à présent.

«La société civile tente d’endiguer le phénomène en poursuivant un patient travail de pression sur les autorités et en sensibilisant les familles vis-à-vis de leurs responsabilités. Mais, pour le moment, elle est surtout accaparée par la gestion des situations d’urgence. De petites associations donnent chaque soir soins, bain, bouillie et abri aux enfants qui le souhaitent.

Pour le reste, les enfants, dont la capacité de survie étonnante leur confère l’énergie des rescapés, se débrouillent avec leurs armes. 650 viennent grossir leurs rangs chaque mois.»


L’article complet de Caroline Six sur Slate est disponible ici.





Catégories : société 15 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • le Caméroun vit la même situation et si vous aimez les documentaires surprenants,regardez la chaine Planète vendredi soir, ou comment des astrologues obligent le gouvernement Birman à déplacer la capitale,incroyable et inquiétant
    bonne soirée à vous

  • Merci pour l'info Lovsmeralda.

    Je vois que la vidéo ne fonctionne plus... Je vais essayer de la remettre.

  • @Hommelibre,tout le plaisir est pour moi,mais ne nous leurrons pas depuis les JO à Sault Lake City,les Mormons savent à la seconde ou presque à quelle heure vous vous levez etc!comment en sont-ils arrivé à ces résultats simple comme bonjour ,par tous ceux ayant répondu aux sondages tests sur internet sans oublier les livre parus en 80-90 avec toutes les données de votre famille dispersée au 4 vents,comme quoi le virtuel encore une fois nous aura dépossédé du moins en partie de notre libre arbitre!et si la Suisse pour une fois pouvait ne pas se plier aux exigences d'autres pays n'ayant pour but que de destabiliser notre économie dieu que nous serions contents
    bonne soirée à vous

  • Lovsmeralda ou caramel ou le contraire??LOL! Mis à part ça, la vidéo fout la frousse.

  • En Côte d'Ivoire, Simone Gbagbo était le principal soutien de ces églises pentecôtises qui pratiquent la transe à grande échelle et détournent les croyances de leurs fidèles au profit des dirigeants. Elle avait livrée la RTCI, la télévision nationale à ces prédicateurs, qui en monopolisaient une grande partie des programmes.

  • Malheureux enfants! Que fait l'UNICEF? BRRRRRRR

  • Bonsoir Patoucha..

    Il y a tellement à faire sur cette planète que l'UNICEF ne peut pas faire grand chose! Haïti est en attente....On a pas d'argent pour nourrir et éduquer des enfants, mais suffisamment pour la guerre!

    ......./

  • Bonsoir John,

    Votre article démontre que nous sommes en perdition, car les enfants sont les premières victimes des criminels, logiquement, ils sont notre avenir....

    Bonne soirée...

  • Pierre, oui c'est très choquant. Mais pas si nouveau. Malheureusement les enfants ont souvent été les victimes des dérives des adultes. Ce n'est que depuis quelques décennies que l'on considère l'enfant comme une personne.

  • @Hommelibre,Lovsmeralda adorait les caramels mous,jusq'au jour ou le fameux Barbie fut arrêté,hélas les trop fameuses poupées Barbie's font la joie d'enfants qui sans le savoir rendent hommage a un bourreau trop célèbre,quand aux négriers sévissant dans notre pays ,ceux-là des voleurs d'âmes ont détruit même l'envie de vivre chez beaucoup de pauvres gosses,et cela se passait en Suisse jusqu'en 1970,seule l'envie de rire, de découvrir malgré tout ce monde ,permi cependant à d'autres de pouvoir témoigner de l'ignomie qui fut excercée sur eux,facile après la guerre de faire pression sur les familles allez en paix procréez et surtout ne refusez pas d'enfants à l'Ogre dont tout le monde connait la légende,au nom du fameux rendement sans doute aussi,ensuite le dimanche on remerciait ceux-là disant ,la vie est un cadeau,on sait pour qui maintenant!maltraitance physique ,fuite en avant ,silence afin de ne pas être repéré,déménagements sans fin pour échapper aux tortionnaires,décidément connaitre le mot du sens réfugié en suisse,nous on peut témoigner en faveur des gitans aussi ne leur faites jamais subir ce que jous avons enduré,car nous pouvons avec les mots justes dire la stricte vérité,les coups endurés nous ont permi de conserver une mémoire d'éléphant,à l'inverse peut-être de soi-disant éducateurs!
    toute bonne journée à vous

  • J'ai la nausée en lisant votre post et j'avoue qu'il me faut faire une pause de temps en temps avant de pouvoir entendre, voir, savoir simplement toute la détresse de ce monde. Choquant car la frustration est immense de ne pouvoir venir en aide. Merci tout de même pour ce dur mais nécessaire post

  • @Hommelibrela différence entre les évènements du passé et ceux de maintenant, les infos étaient faites par des humains et le matériel n'était pas aussi sophistiqué qu'aujourd'hui,donc si falsification existante il y avait plus facile à déceler,tandis qu'en ce moment savoir exactement ce qui est vrai ou faux demande à être analyser,quand à la vidéo diffusée celle-ci le fut déjà en 2002,mais les gens trop absorbés par l'Expo avaient d'autres chats à fouetter qu'en ce moment,ou plus aucune retransmission sportive importante ne vient remplacer l'actualité,donc plus facilement assimilable aussi!on peut dés lors se demander jusqu'à quel point et la question fut posée en 2000 déjà ,les retransmissions sportives ne servent -elles point à dissimuler ce qui devrait nous être caché à tous!pour preuve bien placée je vois des véhicules de l'armée française passer devant mes fenêtres,mais d'aucun trop affairés diront elle a rêvé,mais non tout simplement j'assiste à la vie réelle tout en écrivant

  • la sorcellerie on y croit ou pas en faire une religion comme certains c'est vraiment donner beaucoup d'importances à des gens qui doivent être très mal dans leur peau aussi,le plus effarant c'est qu'en Gruyère la cèlébre Catou fut sortie de ses limbes par l'église catholique qui lui redora son blason de sorcière,c'était il y a quelques années!

  • Oui Vali, dur. Dur de voir le sort réservé à ces enfants. Dur le monde, souvent. J'espère qu'en parler, sortir les choses douloureuses du silence, c'est un peu les limiter. J'espère.

  • j'ai lu un livre il y a quelques années sur l'afrique, il en ressortait que les esprits avaient plus d'importance que la réalité du quotidien, apparement ça n'a pas changé aujourd'hui, c'est leur culture ces gens ne sonts pas matérialistes, mais c'est dommage que ce soient les enfants qui aient à souffrir de ce type de culture.

Les commentaires sont fermés.