Le point sur le point G

La température monte, les journées rallongent et sous peu les habits raccourciront: bras nus, jambes visibles, cou dégagé vont nous rappeler à notre belle incarnation. C’est le moment d’enseigner aux plus jeunes ce qu’est le point G. Et de rappeler aux moins jeunes leurs leçons d’anatomie.

Les images sont choisies pour permettre une vision claire de la localisation du point G. L’image No 1 est est limpide - je dirais presque transparente: le point G se trouve au fond du bassin. Sur l’image No 2, il suffit de suivre la flèche.

G-3.pngPour mémoire le point G est un endroit situé à l’intérieur du sexe féminin et qui est supposé apporter un plaisir intense. Sa réalité est très controversée. Certains disent même qu’il a été inventé pour que, connaissant la curiosité de ces grands explorateurs que sont les hommes, ils passent plus de temps aux préliminaires...

Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le point G:


G 8

C’est beaucoup, 8. Par exemple 8 camions de 40 tonnes. Ça prend de la place. Et 8 immeubles de 29 étages c’est encore plus grand. Alors sans ascenseur je vous dis pas. Notez qu’on ne devrait pas construire des immeubles de 29 étages sans ascenseur. D’ailleurs on ne le fait pas. Mais des fois l’ascenseur tombe en panne. Et une fois tombé il met du temps à se relever. Donc 8 c’est beaucoup. Même 8 mouches, c’est beaucoup. Mais c’est plus petit que 8 camions ou que 8 immeubles de 29 étages. 8 c’est beaucoup: c’est 4 fois 2. Dans un immeuble il y a des cuisines. Mais pas d’étable. Si on veut avoir une étable il faut habiter dans une ferme. On peut y élever des animaux. Par exemple 2 boeufs. Ou 8. Mais 2 c’est déjà bien. On commence par 2 boeufs. Comme ça on peut chanter: G 2 grand boeufs dans mon étable.

Dans une étable c’est quand même plus pratique que de les avoir dans la cuisine au 29ème étage.


G
-rusalem

Le point G est finaud. Malin. Coquin, Facétieux. On le croit ici, il est là. On le cherche là il est ailleurs. Il ruse. Il ruse beaucoup. A cause de cela on le compare souvent au renard. C’est très rusé le point G. On dit Rusé comme le point G. Des recherches récentes ont montré que le G ruse encore plus si on le met à côté d’un M. On dit alors que le G ruse à l’M.


G-éant


On disait de Berthe aux grands pieds qu’elle était multi-orgasmique. En pleine ardeur elle balançait ses jambes dans tous les sens et ses grands pieds faisaient habituellement tomber les rideaux et tout le mobilier de la chambre. Un jour le roi passa par là  et entra dans la chambre au moment de l’un des multiples orgasmes. Il ne vit rien, les grands pieds de la dame lui cachant l’essentiel de l’action. Et ceci bien qu’elle tînt elle-même ses pieds à deux mains. A la vue de ces véritables spatules, que dis-je spatules: des skis humains, le roi s’écria: «C’est géant!» La cour crut qu’il parlait du plaisir de Berthe. Depuis ce jour l’expression «prendre son pied», ou sa variante «prendre un pied géant», désigne parfois l’orgasme. Même si on ne s’appelle pas Berthe.

G-6.jpg
G comme Jim Gym

En toutes saisons il est bon de faire de la gym. Au printemps aussi. Les articulations aiment bouger. Flexion, extension. Flexion, extension. Parfois on fait de la gym chez soi, au réveil. On sort du lit et hop! la douche, et emporté par une vivacité incompréhensible on se met à faire sa G. Sa G, oui, on dit parfois G pour gym. Souvent je croise des gens dans la rue, le matin, flexion, extension, et ils me disent: «Je fais ma G.» Ils font leur G. Mais à la maison c’est différent. Comme on est sorti de la douche on n’est pas encore habillé.

On dit alors qu’on fait sa G nu, flexion. Extension. Flexion. Et ainsi de suite. (Ou plus tard).


Le complexe de G-petto

G-petto avait de petits doigts. Très petits. Ses 11 doigts (10 aux mains, 1 plus bas) étaient en fait minuscules. Il était malheureux: il ne pouvait atteindre le point G de son épouse. Un jour il eut une idée. Il fabriqua une poupée de bois, qu’il nomma: «Occhio». Et comme il était un peu magicien il la dota d’un nez rétractable: il s’allongeait en entendant un mensonge et diminuait quand on disait la vérité. Il l’offrit à sa femme en précisant que c’était un sex toy et en lui expliquant comment faire usage de ce nez qui avance et recule. Sa femme, fort heureuse, l’essaya. C’était la nuit. Elle dit à Occhio:

- Il fait jour actuellement, Occhio.

Le nez s’allongea.

- Il fait nuit actuellement, Occhio.

Le nez rétrécit.

Elle répéta à plusieurs reprise ces quelques mots. La magie opérera peu à peu. Mais comme c’était un peu lent, elle raccourcit les phrases pour n’en arriver qu’à dire: «Jour - Nuit - Jour - Nuit! - et cela sur un rythme de plus en plus rapide, au final même carrément effréné. De grands cris emplirent la maison de G-petto, et ce ne furent pas des cris de douleur...

G-petto, si content d’avoir enfin trouvé comment rendre sa femme heureuse, criait à tue-tête à la marionnette: «Tu t’es fait une copine, Occhio! Tu t’es fait une copine, Occhio!».


Voilà, la leçon de sciences naturelles est terminée. Une dernière chose: si votre chéri-e vous dit: «G envie de toi», laissez votre migraine de côté: c’est le printemps!

 

Catégories : Humour 5 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Mdr Hommelibre!! Excellent vraiment tous ces points G ! Vous avez effectué une sacrée étude pour nous livrer toutes ces belles G de l'imagination à revendre ...
    J'en ai ronronné de plaisir ! ;o)))

    (o_~)

  • Yes Loredana! C'était largement pour vous, alors très content que cela vous ait fait rire. Je m'y suis bien amusé aussi!

  • Un grand merci Hommelibre!

  • G trouvé : suivre du doigt notre carte routière , à nous seuls, adorateurs du myocarde : face antérieure, à deux phalanges de profondeur maximum.
    Operer par pressions circulaires régulières.
    Bâilloner la copine.

  • Patricia, je vais prendre des cours chez vous. Vous semblez bien vous y connaître!

    :oD!!!!!! MDR!

    Vous vous faites plus rare mais pas moins précieuse.
    Belle et bonne journée.

Les commentaires sont fermés.