15 mars 2011

Japon, accident nucléaire de niveau 6 sur 7: tous responsables

L’accident de référence reste Tchernobyl, qui avait atteint le plus haut degré de dangerosité d’une avarie dans une centrale nucléaire: le niveau 7. La centrale de Fukushima a atteint le niveau 6, selon le président de l'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN), André-Claude Lacoste.


nucléaire3.jpgNiveau 6 atteint?

Ce 15 mars à 13h30 les autorités japonaises ne confirment pas ce classement. L’avis du président de l’ASN se base sur des déductions, en particulier en ce qui concerne le réacteur numéro 2. L’enceinte ne serait plus étanche. De plus un incendie s’est déclaré dans le réacteur numéro 4.

«Un bassin de stockage de combustible nucléaire usagé a été touché par les flammes, selon l'Agence internationale de l'énergie atomique

«Selon l'agence de presse japonaise Kyodo, le niveau de radioactivité dans la salle de contrôle de la tranche n°4 de la centrale atomique est devenu trop élevé pour que les ingénieurs puissent effectuer un travail normal. Les employés ne peuvent pas rester longtemps et doivent effectuer des va-et-vient avec la salle de contrôle, et superviser la situation à partir d'autres endroits, précise l'agence.

Le ministre japonais des Affaires étrangères a indiqué mardi que le niveau de radiations consécutif à l'incendie du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 «pourrait endommager la santé» des populations.»


Les employés qui travaillent sur le site pour tenter d’empêcher encore le pire sont peut-être déjà sacrifiés.

Sur son blog Kad fait une très utile analyse du problème fondamental que pose une centrale nucléaire, à lire ici.


Quel degré de danger est acceptable?
ClassNuc-1.jpg
La question vaut dans de nombreux domaines, comme la médecine par exemple. Les avantages d’un médicament, ou d’une radiothérapie sont-ils supérieurs aux inconvénients? Dans le domaine de l’énergie nucléaire c’est une question majeure à cause de l’importance des risques: nombre de personnes atteintes en cas d’accident majeur, et durée des effets néfastes.

Des voix s’élèvent avec force depuis 3 jours pour demander la sortie du nucléaire. Quelles que soient les conséquences politiques et les choix ultérieurs que l’accident de Fukushima déterminera, et en cas d’abandon du nucléaire, cela ne pourra se faire que très progressivement. L’économie et la vie quotidienne en Europe sont dépendants de l’électricité. Prendre un tram, téléphoner, remplir d’essence le réservoir de la voiture, regarder les infos, lire, sont directement liés subordonnés à l’usage de courant. Sans compter les implications dans la fabrication d’objets du quotidien, dans la construction, etc. Stopper le nucléaire ne saurait se faire d’un coup sans prendre le risque de provoquer l’effondrement de l’économie, provoquer des famines, du chômage de masse, bref, un cataclysme pire que l’explosion d’une centrale.

Quoi qu’il se passe au Japon, quelles que soient les perspectives terribles d’un accident de niveau 7 pour les riverains, pour le pays et pour la planète, et quelle que soit l’indignation des citoyens qui refusent que la Terre devienne une poubelle invivable, il faut accepter en partie ce qui arrive. Les centrales nucléaires n’existent pas simplement parce que le capitalisme veut faire des profits. Cette mode de tout mettre sur le dos du système économique et de quelques décideurs exonère un peu vite la responsabilité de chacun.


Tous responsables

En effet, si nous avons un téléphone portable, un ordinateur, un mp3, des chaussures, si nous lisons un journal, disposons d’un réfrigérateur, prenons le train, si nous nous éclairons autrement qu’à la bougie, c'est parce que nous consommons de l’électricité. Nous sommes co-responsables du besoin en énergie de notre civilisation. Gardons donc notre énergie mentale pour examiner comment nous pouvons déjà tempérer notre propre consommation, avant de dénoncer des coupables qui au fond ne font que répondre à notre demande.

nucleaire2.jpgIl y a eu des erreurs, en particulier un manque d’anticipation dans l’installation de la centrale de Fukushima au bord de l’océan. C'est une erreur majeure. Mais c'est toujours plus facile de le dire après. Et rien ne sert pour autant d'utiliser la démesure dans les propos (c‘est vraiment à la mode la démesure!). Il y a eu peu d’accidents nucléaires civils, comparé par exemple aux drames des mines de charbons et à la pollution de l’air engendrée par le C02 et son incidence sur les troubles respiratoires. Sans parler du DDT, ou de certains médicaments. Là aussi la liste des atteintes à l’environnement et à la santé serait très longue et l’on peut imaginer que le nombre de personnes décédées ou blessées est très important. Pourtant pas de harangues violentes comme on en lit depuis 3 jours sur les forums.

Aller vers une société moins dangereuse, d’accord. Mais il faudra plus que l’isolation des bâtiments et des panneaux solaires ou des éoliennes pour faire le compte et remplacer le nucléaire. Surtout si l’on souhaite que les pays émergents disposent aussi d’une abondance énergétique.

Alors, avant de désigner trop facilement des coupables - les ingénieurs, le gouvernements, les décideurs économiques - il faut bien admettre que nous consommons et sommes contents de dialoguer sur les forums du net à l’heure qui nous convient. Pour cela il faut du courant.

Par contre il est pour le moins souhaitable qu’un coup d’accélérateur soit donné aux énergies alternatives déjà existantes, en attendant de trouver de nouvelles sources moins dangereuses et productrices de grandes quantités d’électricité. D’ici là le danger continuera d’exister. Et sur ce point particulier il est normal de vouloir minimiser ce danger, mais il est illusoire de penser que l’on pourrait vivre dans un monde sans aucun danger.

Le danger nucléaire frappe les esprits. Pourquoi donc plus que les autres  sources énergétiques polluantes, plus dangereuses, comme je le suggère plus haut? A cause d'Hiroshima?

Où est la rationalité entre notre besoin individuel d'énergie et de liberté et le refus collectif d'une société énergivore?

Commentaires

alors retournons à la lampe à pétrole,mais je vous rassure la polution existait déjà,le charbon avait envahi nos maisons,nos poumons et la neige mangée fleurait tout aussi bon ce mélange eau + molécules de charbon,concernant les natels et les ordinateurs revenir en arrière dites cela à ceux qui sont accros et vous entendrez de belles réations du genre,vivement les vacances là au moins on pourra faire ce qu'on veut,et bizarrement ce sont les premiers à critiquer ceux désobéissant aux régles sacro saintes de la Rome Protestante,la jeune Eve qui veut nettoyer la planète à elle seule,mais les autres cantons connaissent bien les donneurs de bons conseils qui sitot le dot tourné ont vite faire de rallumer leur ordi pour chatter ou autre,cependant vous avez le droit de réver seul acte encore non taxé/humour/
bonne soirée à vous Hommelibre

Écrit par : lovsmeralda | 15 mars 2011

Tous responsables? A chacun son métier! on ne m'a pas demandé de faire une analyse de risques d'installer 55 réacteurs nucléaires dans un pays sévèrement exposés aux tremblements de terre et tsunami.

Encore une fois cet article implique que le nucléaire est l'unique choix pour fournir l'électricité à notre monde moderne. C'est totalement faux.
Ouvrez les yeux

Écrit par : dav12 | 15 mars 2011

@ dav12:

Non je ne dis pas que le nucléaire est l'unique choix, mais que c'est une source majeure actuellement dans nombre de pays et que son remplacement demandera du temps. Et non seulement son remplacement mais la fourniture d'assez d'énergie pour la planète entière.

Écrit par : hommelibre | 15 mars 2011

bonjour, avant de dire ce que je pense de la situation acutelle et réagir à ce post, je voudrais dire au peuple japonnais que toutes mes pensées vont vers eux et que je leur souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette horreur, en espérant qu'ils puissent tous se mettre à l'abri de cette nouvelle catastrophe qui s'annonce, et condoléances à tous ceux qui ont perdu des êtres chers. Leur courage devant ce malheur est vraiment impressionnant. les mots me manquent pour exprimer combien je suis triste et horrifiée par ce qu'ils viennent de vivre.

maintenant revenons à l'article ci-dessus :

...tous responsables jusqu'à un certain point, ok ... on est bien contents du confort que nous procure l'électricité, ok ... par contre, là où je ne suis pas du tout d'accord c'est sur le choix délibéré des dirigeants politiques, sur telle ou telle énergie par rapport à une autre. ils pensent d'abord au fric que ça va leur rapporter et ensuite (ou pas du tout) aux problèmes fondamentaux de risques pour la planète. en ce disant sûrement, après nous le déluge.... tant que ça tient pendant ma courte vie, c'est bon, le reste et les autres je m'en fous.... voilà comment réagissent la plupart des "responsables" qui nous gouvernent.

construire des centrales nucléaires au japon c'était une hérésie, un crime prémédité à plus ou moins long terme. était ce de l'inconscience ou bien de l'orgueil ?? dans un pays si mal situé côté géographique et sismique, c'était logique, prévisible, qu'un jour ou l'autre ce type de séisme arriverait, pourquoi font ils tant d'études ces scientifiques pour finir par réagir comme des mômes aveuglés par le fric ??? et tout cet argent gaspillé pour la prévention des séismes dans le monde ? finalement ça sert à rien, on prévient les gens une fois que la catastrophe est passée !

pour en revenir au choix des énergies : il y a l'énergie solaire, qui coûte si peu à long terme, l'énergie grâce aux marées, les éoliennes, et bien d'autres qui sont connues depuis longtemps, mais que les gouvernement ont soigneusement écartées car pas intéressantes financièrement POUR EUX, mais très intéressantes pour le reste des consommateurs. exemple : tant de facilité pour que chaque foyer puisse avoir l'énergie solaire grâce aux panneaux voltaïques, et pouvoir vendre l'énergie en trop à EDF.... mais une fois qu'ils ont vu que les consommateurs étaient GAGNANTS , ça ne les a plus du tout intéressé... attention danger pour leurs bourses !!! c'est pas un scandale ça ? de qui se moque t-on ???

donc pour en revenir au titre : tous responsables ! oui et non ... oui parce qu'on a mis ces gens au pouvoir, on les a choisi , et ils se sont montré incapables d'assumer leur VRAI ROLE par rapport aux citoyens, être de leur côté et non du côté du fric sale.

le japon paie aujourd'hui les conséquences de la cupidité d'un ancien dirigeant, et les victimes sont toujours les mêmes, ceux qui doivent subir les inconvénients de la bêtise des dirigeants, de leur cupidité, de leur inconscience.

autre chose : quand va on arrêter de nous prendre pour des abrutis , et quand vont-ils enfin arrêter leur langue de bois quand ils nous expliquent les évènements ?

CE QU'ON VEUT SAVOIR EXACTEMENT AUJOURD'HUI C'EST :

QUE VA T-IL ARRIVER LORSQUE LES REACTEURS VONT FONDRE ET QU'AUCUN ETRE HUMAIN
NE SERA EN MESURE DE RESTER SUR PLACE POUR REPARER LES DEGATS ??

COMMENT PEUT ON ARRETER TOUTE ACTIVITE DEFINITIVE D'UN REACTEUR ? EST CE POSSIBLE DEJA ?

Et dans le cas où il serait impossible d'approcher la zone des centrales, que se passera t-il s'il devient impossible d'approvisionner la centrale en eau ? combien de temps peut durer le phénomène de fusion ? etc, etc ....

voilà les vraies questions que se posent les gens ! que l'explosion vient de l'accumulation d'hydrogène, ça on a compris, ok merci. que le toit s'est effondré, on a vu , ok. que le réacteur a commencé à fondre, on est malheureusement au courant.... que de la radio activité s'est échappé, malheureusement on sait aussi..... mais l'hypothèse la plus sûre et la plus grave ??? QUID DE NOTRE FUTUR PROCHE ???? en ce qui concerne ce problème nucléaire ?

merci aux dirigeants "responsables" d'éclairer notre lanterme ... sans langue de bois. allez y franco, de toute manière on sait qu'on court à la cata , alors autant savoir exactement. merci

une terrienne en colère

Écrit par : marie jo | 15 mars 2011

Totalement d'accord avec Marie Jo...

Écrit par : Alexia | 15 mars 2011

Je ne suis pas dirigeant et n'ai aucun mandat politique. Mais j'ai travaillé comme technicien dans ma jeunesse au centre de retraitement de la Hague (Cotentin en france)

Ensuite, pendant quatre ans comme responsable d'un petit établissement de transfert et maintenance d'usines. J'ai donc également eut des équipes de maintenance dans une centrale nucléaire.(que je ne cite pas pour des raisons compréhensibles)

En résumé j'ai suivit des formations sécurité en tant que technicien, et ensuite en tant que dirigeant d'un établissement sous-traitant de la sureté nucléaire.

Homme libre vous avez toujours mon commentaire ou je me suis étonné que la distance de sécurité entre le point de danger et les conséquences d'une explosion était de 20Kms alors que dans ce genre de situation la sécurité est de 30Kms minimum.

Ce que je sais concernant le nucléaire, avec les radiations possibles suivant --des fuites, --explosions de vapeurs radioactives, ou --explosions totale des caissons et fission (Tchernobyl) le calcul des distances de sécurité est la même pour toutes les centrales du monde.

Il faut prendre un compas et procéder en rayons de 5-10-15-20-25-30-40- kms etc...Il est possible de faire de dix en dix...

Les définitions de l'époque (années 1985-1990)explosion majeure.

-0 à 5 Kms hors centrale les gens meurent irradiés...Quelques jours.
-5 à 10 Kms "" "" Les gens irradiés meurent..En quelques semaines ou mois
-10 à 20Kms "" "" Les gens irradiés auront des cancers, (tyroïde etc.)
-20 à 30Kms "" "" Les gens sont plus ou moins protégés en restant chez eux et en calfeutrant portes et fenêtres, ils doivent attendre les secours et les conseils...Laisser la radio ou TV allumée etc...Afin de recevoir les informations...

Je vous fait grâce de la panoplie de conseils et de prise de cachets d'iode ou autres.

A l'intérieur les risques ne sont pas les mêmes puisque les intervenants sont équipés avec du matériel en conséquence.

Mais il faut tenir compte d'une multitude de possibilités. Climat, pluie, vent, intensité de l'explosion, taux d'irradiations et distances, ce serait trop long.

En résumé pour le Japon, là ou c'est grave, c'est que plusieurs réacteurs sont en voie d'émettre des irradiations aussi importantes, voir plus, que Tchernobyl.

Qu'elles sont les dégâts exacts suite aux phénomènes naturels...???

Qu'elles sont les conséquences...? Imaginez un ouragan force 3 ...

Suite au tremblement de terre intensité 9 ajouté au Tsunami, j'ai été étonné que la zone obligatoire de sécurité n'ait pas été de 30 Kms au minimum. Dans le doute -on ne s'abstient pas, il faut aller au de là et prévoir le pire.

Enfin pour les techniciens qui sont à l'intérieur, les conséquences sont graves, ils ne jouiront pas de la retraite...

Les normes ont-elles changé ? Ce que je redoutais est en cours...Ce sera une catastrophe terrible si la terre continue de bouger, qui plus est, si un nouveau tsunami se forme.

Pas de catastrophisme mais la situation n'est pas maîtrisée...? Ou est la vérité...?

Écrit par : NOËL Pierre | 15 mars 2011

Quels sont clairement les risques pour la planète ????

Écrit par : Alexia | 15 mars 2011

Bonsoir Alexia, à qui s'adresse votre question?

Écrit par : NOËL Pierre | 15 mars 2011

Bonsoir, ma question s'adresse à vous, si vous êtes en mesure de me répondre ? Je suis jeune maman et tout ceci me fait peur pour l'avenir de mon fils !

Écrit par : Alexia | 15 mars 2011

N'ayez pas peur de prononcer mon nom ce n'est pas un pseudo.Merci.

Difficile question puisque personne ne sais quand, ni comment tout cela va s'arrêter. Un nouveau tremblement de terre vient d'avoir lieu..

L'irradiation en mer est pour moi aussi grave à long terme qu'à court terme. Vous avez entendu parler de Tchernobyl ? Pire, si on ne maitrîse pas!

--Les enfants de la planète--- seront comme celle-ci, si nous continuons.

La planète est un endroit ou la vie a mis des millions d'années à se créer en fonction de sa physique, de sa chimie, de sa géographie dans l'espace solaire, du chaot et le fait qu'elle soit tellurique.

L'être humain grand créateur et grand penseur, domine encore...Tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir, mais au Japon pour ce qui concerne le nucléaire je crains le pire ce n'est pas fini..

Gardons le moral, mais bien des choses vont changer...

Écrit par : NOËL Pierre | 15 mars 2011

Pierre, merci pour ces précisions.

Marie-Jo, la colère est compréhensible et normale. Mais je ne partage pas tous les ponts que vous soulevez. Sur le soutien au peuple japonais, je crois que nous sommes tous en profonde empathie. La situation qu'ils vivent est terrifiante et inimaginable. Leur dignité est un exemple.

En ce qui concerne les choix énergétiques, il est certain que des choix ont été faits et pas d'autres. Le solaire a été laissé aux bricoleurs géniaux et n'a pas reçu de soutien, alors que je pense qu'un Etat libéral doit aussi encourager et financer des recherches qui drainent moins d'argent.

Mais il y a 30 ou 40 ans les filières d'énergie renouvelables n'auraient probablement pas pu répondre au besoin d'une période de grande croissance économique et démographique.

Ce genre de décision échappe à la population en général car il faut être très spécialiste pour avoir un avis fondé. C'est peut-être regrettable.

Construire des centrales au Japon est certainement plus risqué qu'en Suisse. Mais toutes les technologies ont eut des accidents. Un des problèmes que je vois, et qui n'est pas près de changer, est que toute filière énergétique sera pour longtemps entre les mains d'un petit groupe de décideurs. Des centrales solaires dans le Sahara ou dans l'espace, la géothermie, la force des marées, les éoliennes, tout est et sera dans les mains d'ingénieurs et de décideurs qui auront la possibilité d'investir. Et s'ils investissent, ils souhaitent rentabiliser les recherches (des milliards selon les filières), gagner de l'argent, et accessoirement ils créent aussi du travail. Mais le solaire aussi peut créer du travail.

De nombreux domaines échappent au public. La recherche au Cern, qui est une tentative de comprendre notre univers mais qui produit aussi des applications médicales de pointe, nous échappe. Idem pour la recherche spatiale. Il y a de nombreux domaines où les connaisseurs décident et nous devons bien leur faire confiance.

Le nucléaire nous effraient davantage. Je pense qu'il y a réellement la mémoire d'Hiroshima et de Nagazaki. Il y a aussi la durée de vie de la pollution nucléaire. les principaux risques sont dans la région même de l'accident, comme pour Tchernobyl. Mais la planète est touchée, au moins sur de vastes régions. On l'a vu avec le nuage qui a parcouru largement l'Europe en 1986. Il y a donc des risques de contamination à distance. Il y a aussi le risque de modification génétique d'espèces. Dont on ne sait pas où cela nous mène.

Il y a forcément eu des mutations génétiques dans les espèces au cours de l'histoire de la Terre, mais constructives, par adaptation. Les espèces qui ont ont des mutations sous l'effet de Tchernobyl ne sont pas viables.

Je ne suis pas scientifique. Ma réflexion est plus de poser des questions sous un angle qui n'a pas forcément été exploré.

Écrit par : hommelibre | 15 mars 2011

Pierre NOËL, une réflexion m'a traversé l'esprit à savoir: Pourquoi ne déversent-ils pas de l'eau par des canadairs pour refroidir les réacteurs? C'était hier... Aujourd'hui aux nouvelles j'apprends qu'ils vont le faire à l'aide d'hélicoptères? Je viens d'éteindre la TV et reste sur cette annonce. Il fait jour à cette heure à Tokio. + de nouvelles demain. Là je suis KO!

Très bonne nuit à tout le monde.

NB: Je vous ai lu en diagonale car mes yeux se ferment. Demain sera un autre jour et promis, vos commentaire aura toute mon attention. (j'ai répondu à vos derniers messages)

Écrit par : Patoucha | 16 mars 2011

@ Hommelibre:

« Et rien ne sert pour autant d'utiliser la démesure dans les propos (c‘est vraiment à la mode la démesure!). »

Un exemple? Le voici:

« Stopper le nucléaire ne saurait se faire d’un coup sans prendre le risque de provoquer l’effondrement de l’économie, provoquer des famines, du chômage de masse, bref, un cataclysme pire que l’explosion d’une centrale. »

;o)


Certes, le charbon, le pétrole, le gaz, etc... font des milliers de morts par année dans le monde. C'est un fait. Comme il y a infiniment plus de morts suite à des erreurs médicales, à des empoisonnements, à des chutes dans les escaliers, etc... que suite à des attentats terroristes ou à des lapidations! Pour autant, je ne vous ai jamais lu affirmer que la lutte contre les intégristes est illégitime, utopique, voir dangereuse..!

Le danger islamiste et le danger nucléaire n'ont semble-t-il pas le même effet sur votre inconscient..!



Ensuite, vous parlez de la « dignité exemplaire » du peuple japonais. J'en conviens, leur flegme nippon est assez impressionnant. Pourtant, je ne peux m'empêcher de me demander s'il s'agit effectivement de dignité, ou au contraire, de résignation...

Les généralisations sont rarement pertinentes, mais il me semble que les notions d'obéissance (aveugle?) et de hiérarchie (rigoriste?) sont parmi les fondement de la société nipponne. Le fait de remettre en cause l'autorité, l'affrontement ouvert, frontal, ne me semble pas être des caractéristiques très développées chez les habitants de l'archipel...

La transparence dans l'information ne m'apparaît pas être non plus une notion bien japonaise. Le flou actuel, pour le moins artistique, autour des centrales nucléaires (japonaises) est flagrant. Il me rappelle l'épisode « TOYOTA Prius » d'il y a quelques mois; les dirigeants de la marque ont mis des semaines avant de confirmer et d'avouer publiquement les défauts de fabrications sur leurs véhicules. Cette peur d'admettre une erreur, de reconnaître ses torts est quelque chose d'assez présent chez une majorité de japonnais. Pour eux, commettre et/ou avouer une faute est un déshonneur. À mon avis, cacher sciemment une faute est encore plus grave. Mais chaque peuple a son « logiciel » particulier...


En ce qui concerne le cas Fukushima à proprement parler, j'ai appris que dans ce modèle de centrale, des bassins de stockage de combustibles usagés se trouvent directement au-dessus des réacteurs!!!! C'est une aberration!!! Et inutile de préciser que ces bassins et leurs contenus se sont volatilisés lorsque le sommet des bâtiments des réacteurs 1 et 3 ont explosé..!

Je suis également sidéré que de telles explosions puissent avoir eu lieu lors de ces dégazages volontaires d'hydrogène; c'est une faute majeure de la part des responsables, que de ne pas avoir su canaliser ces lâchers, et d'avoir provoqué ces déflagrations. Déflagrations qui ont, à coup sûr, endommagé les structures adjacentes... ce qui ne manquera pas de compliquer les futures opérations de refroidissement ou de confinement... C'est un comble!


Cela fait tout de même beaucoup de négligences et d'approximations mises bout à bout... Surtout lorsque l'on a la responsabilité de l'énergie atomique.



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 16 mars 2011

@ Hommelibre:

« Stopper le nucléaire ne saurait se faire d’un coup sans prendre le risque de provoquer l’effondrement de l’économie, provoquer des famines, du chômag de masse, bref, un cataclysme pire que l’explosion d’une centrale. »


Je peux en rajouter une couche?

Les productivistes, tendance capitalistes ou communistes (c'est kif-kif!), ont des sueurs froides à l'idée de sortir du nucléaire? Ils vont avoir une attaque lorsqu'il faudra sortir de l'ère du pétrole..!

Se passer du nucléaire est envisageable. Se passer du pétrole sera infiniment plus difficile...

Car en fin de compte, le nucléaire n'est utile qu'à faire tourner la machine, le système. Le pétrole, en revanche, C'EST le système!

Il faut hélas l'admettre, mais actuellement, pratiquement aucune activité humaine ne peut se passer de la pétrochimie.

Vous évoquez les bienfaits (!) du nucléaire, que dire des services rendus par le pétrole...! Le liquide noir a bâti nos sociétés industrielles, il les a façonnées!

Tous les produits de consommation, tous les services ont un lien plus ou moins direct avec la pétrochimie. Sans pétrole, moins de nourriture (?), pas de médicaments, pas de bâtiments modernes, pas de moyens de transport, de moyens de communication, pas de produits de consommation, pas d'ordinateurs, de smartphones (quelle horreur! ;o) ), etc..., etc...

Ôtez l'énergie nucléaire de l'équation, nos sociétés ralentiront. Ôtez le pétrole, elles s'effondreront.


Bonne journée.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 16 mars 2011

bonjour !
pas joyeuses les infos hein ? purée ç'est flippant ! on devrait profiter au max de nos familles, nos enfants, nos amis au maximum, disons leur combien on les aime avant ... avant quoi ? dur d'imaginer ce qui peut se passer dans les prochains jours. autant penser positif et se dire que la planète va se remettre de tout ça, comme à son habitude.

la terre a connu pleins d'immenses bouleversements, d'où la formation des montagnes, etc, les inversements de pôles, ères glaciaires, déluges, ça devait être un sacré chao.... alors que l'homme n'existait pas encore....

cette nouvelle étape qu'on vit aujourd'hui est flippante, le réveil des volcans, les catastrophes naturelles qui viennent chambouler notre ordre établi, et secouer nos "bombes" à retardement (centrales nucléaires, installations pétrolières et chimiques). en espérant que ça s'arrangera dans un futur proche, ces catastrophes auront peut être permis qu'on se remette tous en cause et prennent de meilleures dispositions par la suite, et ce pour protéger nos générations futures.

pour répondre aux commentaires ci-dessus, c'est vrai que le pétrole et le nucléaire nous on rendu de sacrés services, et permis à notre société de progresser rapidement. en l'espace d'un siècle tout a considérablement changé, et c'est grâce surtout au pétrole et au nucléaire. on ne peut pas s'en passer aujourd'hui, car tout s'est construit autour de ces matières premières, mais il faut maintenant tirer des leçons de cette catastrophe (si par chance on vit encore d'ici là , eheh...) et être plus vigilants que nos prédécesseurs.

-----
changement de sujet : vous n'avez pas remarqué ce nuage bizarre ce matin ? il survole les villes assez bas, il va relativement vite par rapport aux autres nuages positionnés plus haut, et sa "consistance" paraît différente. je veux pas faire de l'allarmisme hein, mais tout de même, ce nuage m'inquiète, j'ai peur pour mes enfants, je sais plus quoi faire, leur dire de rester à la maison, sans partir à l'école? pppfffff c'est galère vraiment.
-----
hier j'ai décidé d'être cool avec mes gamins, en me disant qu'on vit peut être nos derniers jours d'insouciance, mais le naturel a repris le dessus et je me suis quand même fâchée avec mon fils. ensuite ça m'a rongée, et je l'ai serré très fort dans mes bras et lui ai fait pleins de bisous. oups, c'est une situation bien perturbante.

allez , je vous souhaite la meilleure journée possible.

Écrit par : marie jo | 16 mars 2011

Marie-jo:

Oui là je vous rejoins bien: réfléchir au monde que nous voulons vraiment, à tous points de vue. Et se donner de l'amour et du bien, avec nos familles et nos proches déjà.

Hier soir, débat chez Taddéï sur France 3. Un anglais disait une chose intéressante, suite aux demande de référendum sur le nucléaire en France: La question posée ne devrait pas être: "Voulons-nous abandonner le nucléaire" mais: "Voulons-nous la décroissance et nous limiter?". Car la réponse à la deuxième question impliquer des choix plus globaux et une perspective de manière de vivre.

Bien d'accord avec vous qu'il y a beaucoup de choses à repenser actuellement. Mais ces catastrophes sont peut-être une chance de ce point de vue.

Bonne journée à vous aussi! Et ne flippons pas trop, essayons d'être aussi zen que les japonais.

Écrit par : hommelibre | 16 mars 2011

Toutes ces infos m'ont mis KO jusqu'à midi!

@ Patoucha

L'hélicoptère fait du "sur-place" est plus précis et dispose de toutes sortes de moyens techniques qui permettent de préciser les domages.

Mais il est à la verticale avec le rayonnement..

La situation sur la moitié de l'archipel Nippon est très grave pour l'avenir.

Je reviendrai plus tard..Sur notre avenir.Salut à tous et à toi John!

Écrit par : NOËL Pierre | 16 mars 2011

Salut Pierre. Je crois qu'on est beaucoup à être sous une sorte de choc. Avec la Libye et le Japon, c'est dur. A plus Pierre.

Écrit par : hommelibre | 16 mars 2011

@Hommelibre si vous êtes intéressé par les nocivités de la radioactivité,un site* radioactivité.com *vous fera découvrir bien des surprises mises de côté bien entendu ,car c'est nettement plus médiatique de faire
peur que de rassurer,alors au cas ou!
bonne journée à vous!

Écrit par : lovsmeralda | 16 mars 2011

Merci pour ce lien lovsmeralda. J'ai regardé un peu, je prendrai plus de temps ce soir. Bonne journée à vous aussi!

Écrit par : hommelibre | 16 mars 2011

l'émission sur france 3 hier était très bien. dommage que j'avais un sommeil de plomb et j'ai somnolé à plusieurs moments, gggrrr, dur de vieillir, eheh...
ils auraient pu nous montrer ce programme depuis longtemps ! je suis sûre que d'autres émissions tout aussi intéressantes et pour une fois instructives existent mais qu'elles ont reçu la censure... comme d'hab. et après on dit qu'il y a la liberté d'expression...

j'ai aussi vu une belle émission l'autre jour sur une chaîne privée (j'ai oublié laquelle, oups), et ça parlait de la palestine et des territoires occupés, on voyait clairement avec quelle arrogance les sionistes parlaient des palestiniens, et ils n'étaient même pas confus ou honteux d'avoir piqué les terrains illégalement , au contraire ils étaient arrogants , méchants, envers ce peuple si massacré et volé. dommage que les chaines publiques soient sous l'emprise de ce lobby , et que la vérité soit sélective. tant d'enquêtes spéciales sur des sujets divers, surtout sur la délinquance dans les banlieues, venant toujours "des mêmes" apparemment, mais la grande delinquance, le vol et le racket d'un pays, ça c'est pas intéressant. toujours la politique des deux poids deux mesures.

à noter que je me considère comme terrienne avant tout, je n'ai aucune discrimination envers quelque humain que ce soit, par contre je ne supporte pas l'injustice et le mensonge, l'usurpation du pouvoir, la bêtise, la méchanceté et la corruption. je sais que dans chaque communauté religieuse il y a des gens formidables et d'autres qui sont pourris. ne prenez donc pas mon commentaire comme un acte raciste, car c'est pas du tout mon but, on a tous des origines lointaines qui nous ramène à un certain peuple, on est tous frères, mais quand des frères agissent mal, c'est normal de s'énerver.

si on pouvait régler ce problème de façon juste et intelligente, avec les mêmes chances de chaque côté, je pense que les peuples d'afrique du nord reprendraient confiance en la nature humaine, et ce serait peut être un déclencheur de bonnes actions dans beaucoup de domaines. par contre, est ce que ça plairait à d'autres qui tirent tant de profits de ces guéguerres ??? that's the big question !

Écrit par : marie jo | 16 mars 2011

oups , j'ai ripé.... revenons au japon. désolée. mon cerveau est fatigué.

Écrit par : marie jo | 16 mars 2011

oups , j'ai ripé.... revenons au japon. désolée. mon cerveau est fatigué.

Écrit par : marie jo | 16 mars 2011

@ Homme libre

Pour moi c'est alerte générale et ROUGE! Je laisse à chacun de penser ce qu'il veut! C'est toute l'Asie et ensuite le reste.

Sur "googleEarthLive" toutes les zones de la planète concernées y figurent.

Pour ce qui me concerne, je ne parle que de ce que je connais, car cinq années dans le nucléaire, ce n'est pas rien.

Les autorités Japponaises auraient dû évacuer tout le monde dans un rayon minimum de 30 Kms.

Quant à notre ministre Française gourdasse de première, elle n'y connaît rien,comme bien d'autres, remarquez ses commentaires depuis samedi dernier...Une girouette folle-dingue !

Ce qui se passe est inédit, --tremblement de terre sans précédent-- --Tsunami dans la zone de très forte intensité-- --plusieurs centrales nucléaires touchées--

Plus le temps passe plus la situation va s'aggraver et souhaitons que la terre se calme, ou que les phénomènes météo aillent dans le bon sens.

La contamination de l'hémisphère Nord est d'actualité...A quel taux ?

Voilà je ne reviendrai pas sur ce sujet à chacun de s'informer car maintenant cette situation dépasse mes compétences.

Bien à vous.

Écrit par : NOËL Pierre | 16 mars 2011

@ Hommelibre:

« Hier soir, débat chez Taddéï sur France 3. Un anglais disait une chose intéressante, suite aux demande de référendum sur le nucléaire en France: La question posée ne devrait pas être: "Voulons-nous abandonner le nucléaire" mais: "Voulons-nous la décroissance et nous limiter?". Car la réponse à la deuxième question impliquer des choix plus globaux et une perspective de manière de vivre. »



On pourrait aussi expliquer aux votants qu'en optimisant l'efficacité énergétique des appareils électriques, des bâtiments, des infrastructures, et en évitant les gaspillages, on économiserait 30-40% des besoins en énergie électrique; il serait donc tout à fait possible de se passer des centrales nucléaires.

Et inutile de faire peur en prédisant un retour aux années 20-30... Les objets d'utilisation courante ont vu leurs besoins en électricité constamment baisser, sans pour autant voir leur technologie, leur efficacité reculer... C'est même tout le contraire.

Les coûts de cette politique de changement de paradigme énergétique ne seraient pas supérieurs aux coûts du nucléaire en lui-même. En plus, cela permettrait de créer des emplois, des nouvelles sociétés dans des ordres de grandeurs sans commune mesure avec le nombre actuel d'emplois dans l'industrie atomique.

Cela dit, même si l'on abandonnait la filière nucléaire, il y aurait toujours des emplois tournant autour de l'atome... ne serait-ce que pour le retraitement et la surveillance des déchets nucléaires radioactifs! Et ces emplois sont ce que l'on peut appeler des postes à long terme: quelques siècles, voir plusieurs milliers d'années. Autant dire qu'avec le nucléaire, on a la "sécurité" de l'emploi... sauf peut-être pour les liquidateurs!

Ahhhh...! À quand une Anne Lauvergeon, PDG d'Areva, ou des promoteurs de l'énergie atomique en première ligne lors d'accidents nucléaires... On peut toujours rêver!


Bonne soirée.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 16 mars 2011

je vois que vous connaissez bien le nucléaire pour y avoir travaillé un certain temps, pouvez-vous nous dire ce qui se passe lorsqu'un réacteur entre en fusion ? quelles sont les réactions ? est ce qu'au bout d'un moment ça s'arrête par manque de "matière" à brûler, ou bien au contraire il peut y avoir une réaction en chaîne , du style la bombe atomique ?

d'après les commentaires précédents j'ai cru comprendre que c'était deux choses bien différentes, mais tout ce qui touche au nucléaire est un peu flou pour moi...

Écrit par : marie jo | 16 mars 2011

Nos ancêtres membres à part entière de la tribu des "Oullaqsapue" prenaient des risques en sortant des grottes...

Prendre une pierre sur la tête, se prendre un fémur pointu dans le ventre, subir un "intifada" de l'autre tribu d'en face, glisser sur une crotte d'ours, et, le ciel qui pouvait leur tomber sur la tête..Les incendies de foudre de dieu etc...

Le monde aujourd'hui est bouleversé, les "révoltes" dans les pays Arabo-musulmans, --le pétrole dont la demande dépasse l'offre, un conflit entre Sunnites et Chilites, une menace --voir plusieurs sur Israël, le climat, le réchauffement climatique qui donne des boutons aux inconscients et lèches bottes des pétroliers, la chine, l'Inde, le paskistan islamique, l'islamisation...Bref --très longue liste, j'en passe et des meilleurs comme la famine, l'expansion humaine, la terre qui ne peut plus nourrir tout le monde....L'obscurantisme..

Se passer du nucléaire actuellement avec les bouleversements dans les pays producteurs, serait un suicide collectif.

Il y a plus d'une dizaine d'année une étude avait été réalisée, relatée par une des deux revues "Science et vie ou Science et Avenir" ou, clairement il apparaissait que : " investir maintenant sur les énergies renouvelables était profitable dans tous les domaines et pour tous! Avec créations d'emplois.. " (Années 2000!!!)

En 1995 "Général motors" avait mis au point un véhicule électrique (V2 ou V5)certe, qui n'était pas équivalent aux véhicules à énergies fossiles, mais qui était très bien pour l'époque...Il fut détruit (2500 véhicules environ) par la pression des lobbys du pétrole et de l'automobile! (documentaire Canal +)

Investir maintenant sur TOUTES les énergies renouvelables c'est assurer un avenir aux enfants de la planète!

Investir dans des des écoles "entrepreunariales" pour avoir plus de chefs d'entreprises, d'entrepreneurs plutôt que de salariés bac +10 au chômage et bac-1 à 700euros/mois, est urgent et nécessaire!

Mais un grand drame pour la fin de ce commentaire La crise économique ou il faut ajouter le Jappon en faillite avec les autres...Des fortunes vont se défaire, et d'autres vont se refaire...Mais sachez que les dégâts vont mettre à la soupe populaire bien des gens, bien des familles enfants y compris, c'est maintenant, car la catastrophe Japponaise et l'embrasement du proche Orient vont accélerer le mouvement.

Suis-je péssimiste ? Certainement pas bien au contraire, mais réaliste OUI.

L'histoire humaine est liée à l'histoire de la planète, à la différence qu'aujourd'hui nous avons joué avec le feu, l'air, la terre, et l'eau..Les QUATRES éléments essentiels de la vie!

N'oubliez pas qu'un enfant qui naît aujourd'hui, devrait connaître l'année 2111!

Bien à lui...Il nous en voudra très certainement...

Écrit par : NOËL Pierre | 16 mars 2011

@ L'Avis de Brian:

Optimiser l'efficacité, et tout ce que vous relevez, je crois que l'on va de toutes façons dans ce sens. Mais il y a 40 ans la technologie ne permettait pas encore d'avoir des appareils peu gourmands. Et il n'y a pas que nos appareils: presque tout est électro-dépendant à l'heure actuelle. Je suis d'accord avec le fait que le nucléaire pose de très gros problèmes, à cause en particulier de la longue durée sur laquelle sa dangerosité peut se manifester. De plus c'est une énergie qui induit une forte dépendance à l'étranger, qui est peu rentable, et qui accentue les systèmes étatiques centralisés. Philosophiquement je ne suis pas en phase avec le concept. mais pragmatiquement, était-il vraiment possible de prendre d'autres filières il y a 40 ans? N'est-ce vraiment qu'un lobby qui a poussé dans cette direction? Ce ne sont que quelques-unes des questions que je me pose, et auxquelles je n'ai pas de réponse satisfaisantes en l'état.



Je n'ai pas les éléments de synthèse pour savoir si le recours à d'autres sources d'énergie permettrait de se passer rapidement du nucléaire. Je trouve aussi que les débats sont toujours trop clivés, je m'y sens piégé. Je lis des infos contradictoires à ce sujet. Comme beaucoup de sujets qui suscitent des polémiques ou des désaccords, le nucléaire me laisse partagé. Et nombre d'écologistes semblent freiner partout et sur presque tout. Leur crédibilité n'est pas au top à mes yeux. Quand par exemple je lis la foire aux questions du site sortirdunucléaire.org, je reste perplexe sur nombre de points. Il faudrait des avis contradictoires et étayés pour avoir une idée plus précise. Par exemple combien de temps prendrait la lutte contre le gaspillage à cause d'immeubles mal isolés? Et jusqu'à quel point cette lutte serait efficace?

Bref. La dangerosité devrait inciter à freiner puis arrêter. De même que la dépendance. En combien de temps? Je n'en sais rien. Mais ce sera dans ce siècle vu la diminution des ressources.

Mais le passage par la technologie nucléaire donnera peut-être naissance à autre chose d'encore inconnu. On sait que les évolutions technologiques se font par étape.

Voilà. Dans ce billet je voulais surtout faire réfléchir au fait que nous choisissons chaque jour le modèle énergétique où nous sommes, avec des variantes d'intensité de consommation et de nature de la source d'énergie.

Rien n'est simple et je me méfie des slogans trop radicaux.

Écrit par : hommelibre | 16 mars 2011

@ Marie jo

Non c'est plus insidieux ..La fusion émet pendant des mois des années de la radio activité par les particules

Pour être simple c'est ce qui ses passé à Tchernobyl, c'est la structure trop faible qui a explosé liberant un nuage gigantesque, et la fusion c'est faite et continue de se faire. D'ou le Sarcophage en plomb qui a des faiblesses, il est question d'en refaire un autre dessus, plus important.Quand je pense que certains font du tourisme là bas...Quand on est con on est con!

Actuellement oui la fusion est enclanchée et c'est elle qui va emettre de la radio-activité sur une grande partie du globe terrestre, mais avec des doses moindre mais dangereuses à long terme. Vivez auprès d'une mine d'uranium désafectée en quelques années vous avez le cancer de la tyroïde et autres Mais là silence les autorités ne le diront pas, c'est le cas partout.

Et comme je vous l'ait indiqué plus haut à force de polluer avec cette radioactivité accidentelle ou pas elle s'accumule pour des siècles. Vous savez que des champignons de nos forêts ne sont plus comestibles par la pollution, la radio activité, les pesticides...Mais bêtement,par ignorance ou jean-fouttisme nous les consommons béatement!

Bonne soirée.

Écrit par : NOËL Pierre | 16 mars 2011

En Suisse des personnes ont refusé les éoliennes pour le motif que cela "défigurait" le site et que cela produisait du bruit....
On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre!

"L'hélicoptère fait du "sur-place" est plus précis et dispose de toutes sortes de moyens techniques qui permettent de préciser les domages."


Pierre NOËL, ils ont abandonné car trop dangereux pour l'équipage. Aux dernières nouvelles, un canon à eau va ou est entrée en action pour refroidir la piscine du réacteur 4 qui est la principale préoccupation.

Les Etats-Unis envoient un drone pour avoir plus de précisions sur ce qui se passe.

Les 48heures qui vont suivre seront décisives.....

Il est 2h 12, il fait jour au Japon. J'espère que cette journée lui apportera un peu de répit.

Sarkozy tire une tête d'enterrement... Je ne lui ai jamais connu un visage si fermé... Cela n'est pas très rassurant!

L'Empereur du Japon s'est adressé à son peuple (ce qui est exceptionnel) faisant part de sa grande préoccupation, de l' ampleur sans précédent qui touche le pays etc etc..

Aux personnes qui paniquent et se posent des question, l'Office fédéral a ouvert une ligne téléphonique: 031 322 97 28

Pierre NOËL, je suis tout à fait d'accord avec vos commentaires. Personnellement j'ai hâte que nous sortions du pétrole.... Je craindrais plus un attentat sur une centrale nucléaire du type 11 Septembre que le même scénario au Japon.

Bonne nuit

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2011

Bonsoir Patoucha vous êtes là ?

Écrit par : NOËL Pierre | 17 mars 2011

Bonjour Patoucha...Vous êtes là?

Refuser les éoliennes est un non sens. Car le moment venu avec d'autres formes d'énergies nouvelles elles pourront être démontées et la nature reprendra ses droits.

En attendant elles sont utiles tout comme les centrales nucléaires...à moyen terme. Même si il faut revoir le concept "sécurité"

Quand aux déchets mettons les sur la face cachée de la lune ou autre.Humm...

Écrit par : NOËL Pierre | 17 mars 2011

Bientôt les Japponais vont aller pisser sur les réacteurs on aura tout vu!

Écrit par : NOËL Pierre | 17 mars 2011

"Bientôt les Japonais vont aller pisser sur les réacteurs on aura tout vu!"

Je trouve remarquable la combattivité des japonais. Cela dépasse largement les équipes sur site dont on sait que la plupart mourront dans les semaines à venir. Il y a sûrement des erreurs mais il se battent !

La première de ces erreurs est de croire improbable le peu probable...

Les anti écolos font croire que l'abandon du nucléaire signifie la fin du confort alors qu'il s'agit de la prise de conscience de la fin des énergies faciles et d'un virage vers les ressources locales, maîtrisées et optimisées.

Écrit par : gerardh | 17 mars 2011

La première des erreur est de ne pas prévoir des bacs d'eau aux dimensions des bacs de stockage de pétrole, au moment de la construction d'une centrale et un système de refroidissement double et indépendant.

Bien sûr la combativité, le courage etc...Et les écolos...Blabla...Et s'en remettre à dieu...Blabla..Tchernobyl ils n'ont pas tiré de leçon?

Blabla!

Écrit par : NOËL Pierre | 17 mars 2011

excusez-moi gerardh, je me suis levé du pied...Gauche...

Bien à vous.

Écrit par : NOËL Pierre | 17 mars 2011

aaahhhh si on pouvait avoir deux pieds droits, le monde serait plus zen...
je pense qu'on est tous sur les nerfs en ce moment, dur dur.

((( j'ai bien aimé les ptites histoires du temps de cromagnon et la tribu "oullaqsapue"... j'imaginais bien les scènes de slide sur les crottes d'ours et de mammouth...)))

----
merci pour tous ces renseignements concernant le nucléaire et aussi pour le site et le numéro de téléphone.

c'est bien ce que je craignais concernant la durée du danger. un jour ou l'autre, si on survit à cette "chose", d'autres problèmes seront effectivement à résoudre concernant les déchets qui s'accumulent, s'accumulent, et vont nous péter à la tronche un jour ou l'autre. le pire c'est que souvent ils enterrent ces cochonneries dans des paysages idylliques, nous ont croit qu'on respire un air pur, on ouvre à fond les poumons, et oups, on s'en prend plein les bronches de microbes et de produits nocifs.... ne parlons pas des nappes phréatiques ! on peut même plus boire de l'eau de source sans se demander s'il elle n'est pas contaminée.

Pour les volontaires qui se démènent pour réparer les dégâts dans la centrale, bravo ! il faut une sacrée dose de courage pour se sacrifier ainsi. dommage que tous ces moyens n'ont pas été mis en oeuvre AVANT l'inévitable. mais je sais, je sais, c'est toujours facile de parler et d'écrire une fois que les évènements sont passés. je viens de voir aux infos que leurs tentatives de jeter de l'eau sur les points dangereux de la centrale n'avaient rien donné, c'est un échec, trop tard bien sûr... aie aie ..

quand aux recherches des victimes dans les débris, malgré que beaucoup de sauveteurs soient sur place et aient découverts déjà pas mal de monde, rescapés ou décédés, je trouve quand même que plusieurs jours après le drame, et chaque fois qu'on nous montrait des ruines, il y avait peu de monde autour des maisons et des voitures pour essayer de voir s'il y avait des survivants ! je suis peut être mauvaise langue, mais certaines voitures avaient les vitres embuées sur certaines vidéos prises cette semaine alors que le tsunami c'est passé vendredi dernier ! et je n'ai vu personne se diriger vers elles , ni monter dans les bateaux échoués pour savoir s'il y avait du monde dedans !

voilà, je juge peut être trop vite sans savoir, mais ça m'a beaucoup troublée ces dernières heures.

une chose aussi qui m'a horripilée c'est cette manie de vouloir chiffrer absolument le nombre de victimes, même si ce chiffre ne correspondant vraiment à rien du tout, vu l'ampleur du désastre dans plusieurs villes très peuplées avant le drame, c'est tellement ridicule d'écrire qu'il y a eu 300 morts , puis 3800, etc !!! dîtes beaucoup de victimes , on comprend bien qu'elles seront nombreuses en voyant l'horreur de la catastrophe !

dès le début du drame, CNN annonçait la chute des valeurs boursières, je trouve ça indécent.

par contre, pour les journalistes qui continuent à filmer et relater les évènements, chapeau... ces jeunes femmes, et les autres journalistes, qui restent délibéremment là-bas pour faire leur boulot, c'est quand même courageux.

je n'oublie pas bien sûr le courage, la dignité des japonnais. c'est vraiment une culture et une éducation différente de la nôtre. est ce bien de garder toutes ses émotions à l'intérieur ? d'être aussi "dociles" et respectueux envers les ordres gouvernementaux, au point de leur faire confiance et de rester malgré le danger ? je sais pas, mais ça me laisse "admirative" et perplexe en même temps. je leur souhaite beaucoup de courage encore une fois et pense très fort à eux.

je suis aussi d'accord avec un commentaire fait sur les "touristes de tchernobyl", quelle inconscience ! après s'il leur arrive un pépin côté cancer de quelque chose, ils iront se plaindre auprès des assurances du tour-opérator !
pareil pour ceux qui vont visiter un volcan en éruption ou d'autres sites tout aussi dangereux ! le tourisme de l'extrême c'est la grande mode maintenant. faudrait peut être créer le "tourisme de l'entre-aide" et les envoyer là où les peuples souffrent et ont besoin d'un coup de main.

changeons de sujet : que c'est beau le printemps vous ne trouvez pas ? que c'est agréable de revoir fleurir les arbres et les champs .

ce matin il faisait très beau, et je me disais que ce serait vraiment du gâchis si la planète devait en pâtir à tout jamais à cause de nos conneries.

à plus

Écrit par : marie jo | 17 mars 2011

Marie-Jo: un tourisme de l'entraide, ça c'est une bonne idée! Il y a déjà des ONG et autres soutiens mais là vous proposez un concept nouveau et qui pourrait avoir du sens, pour des personnes qui ne peuvent pas s'engager sur du long terme.

Ici aussi c'est le printemps. Petite pluie douce cette nuit et la terre revit, pendant que les pâquerettes tapissent les pelouses.

Oui, un peu de douceur dans cette période, cela fait du bien!

Écrit par : hommelibre | 17 mars 2011

Voilà des commentaires qui donnent du beaume au coeur, et le printemps pour la semaine prochaine!

Z'avez pas vu Patoucha?

Écrit par : NOËL Pierre | 17 mars 2011

Arrêtez avec vos histoires de bougies !
Avant d'annoncer la famine, chômage de masse et autres cataclysme si on stoppe le nucléaire, il faudrait déjà que l'Etat français arrête de harceler ceux et celles qui ont décidés, sans attendre les partis écolos, de vivre autrement.
L'exemple de Tom et Léa en France est emblématique que vivre sans nucléaire, et vivre mieux, est carrément passible d'une condamnation et de lourdes amendes !!! Hallucinant ...

http://www.halemfrance.org/spip.php?article55

A lire absolument parce qu'il y a vraiment de quoi se révolter contre un pays la France qui n'est pas une démocratie.

Écrit par : c moa | 17 mars 2011

Lorsque l'on arrive chez quelqu'un, on sonne, on dit bonjour, éventuellement on s'excuse, puis on expose "le pourquoi du parce que.."

C'est quoi ta culture et ton savoir être? Il y a plus de dix millions de gens dans la panade dont des enfants...

Ouvre un blog sur le sujet on viendra.

Écrit par : NOËL Pierre | 17 mars 2011

?????? arrêter nos histoires de bougies ????

on crache pas sur le nucléaire à 100 %, ni sur le pétrole, seulement sur l'usage abusif et presque "monopolitique" de ceux-ci en défaveur d'autres inventions et énergies.

tout n'est pas blanc ou noir, on le sait bien, seulement dans le cas du japon, c'était pure inconscience d'y implanter 55 réacteurs nucléaires !!!! faut pas sortir de la cuisse de Jupiter pour comprendre qu'un jour ou l'autre cette catastrophe allait arriver, et attendez, c'est qu'un début .... vu la tendance sismique du moment, il n'est pas dit que d'autres catastrophes de ce genre ne se déclenchent à nouveau.

le terrain est tellement fragilisé par tous ces séismes rapprochés et ceux à venir, que ça ne m'étonnerait pas que d'autres centrales soient bientôt en danger. je ne suis ni pessimiste, ni alarmiste, ni ingénieur nucléaire, je pense juste avoir un peu de bon sens c'est tout.

et c'est criminel que de continuer sur cette voie du profit à tout prix en dépit de tous les dangers que ça peut engendrer pour aujourd'hui et demain.

pensons à nos enfants et aux générations futures qui ont le droit de connaître une terre magnifique et saine ! enfin pour eux c'est déjà plus si beau , mais tout peut être réparé si on prend les bonnes décisions ! suffit juste d'enfermer les profiteurs et les empêcher de nuire, mais ça, c'est un plus gros travail que de nettoyer la planète de la radio-activité.....

aujourd'hui la planète est malade de tant de profiteurs, y a que ça, plus aucune morale, c'est la loi du plus tricheur, du plus menteur, du plus gourmand....

des usines ferment alors qu'elles sont bénéficiaires à outrance, causant du chomâge et de la détresse. des patrons poussent leurs salariés à la folie et au suicide avec leurs cadences infernales de profit, leurs bourrage de cerveaux pour être plus performants, réduisant les salaires pour le bien de l'entreprise... alors qu'eux sont super milliardaires. d'autres continuent de coloniser malgré l'interdiction , sans problème, normal , tranquilles, pourquoi s'en faire puisque de toute manière personne ne les punira ?

j'ai aussi lu sur un commentaire , que la terre ne pourra pas nourrir tous les gens dans quelques années... je ne suis pas d'accord ! la terre est suffisamment immense pour nourrir tous ces enfants et de façon équilibrée et suffisante, seulement voilà il faut faire des choix intelligents et être mondialement solidaires ! équilibrer les forces et les richesses, montrer à ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas comment travailler la terre et comment trouver de l'eau ou la préserver pure..... montrer comment pêcher le poisson au lieu de se contenter d'en distribuer sporadiquement, voilà la solution.

j'ai aussi lu un commentaire qui parlait d'aider à la création, à l'enseignement, pour que des idées nouvelles pleines de promesses puissent être écoutées, prises en considération, et aboutir à de belles inventions. ça oui !!! c'est le secret de la réussite pour notre planète.

j'ai confiance en l'être humain car il a du mauvais mais aussi du très bon en lui, et parfois ce très bon apparaît lors de graves crises !

AU FAIT ... l'émission "envoyé spécial" passée ce soir sur F2 était super bien faite ... merci aux journalistes qui bravent les dangers pour nous tenir informés.

ce qu'ils ont dit confirment un peu ce que j'avais ressenti, à savoir que plusieurs jours après les dégâts, beaucoup d'endroits n'ont même pas été fouillés à la recherche de survivants, et j'ai entendu sur une autre émission que des organisations du type croix rouge ont apporté des aides tant humaines que matérielles et que les organisations japonnaises (croix rouge japonnaise) a refusé cette aide en disant qu'ils étaient suffisants en nombre, et n'avaient que besoin d'apport financier !!!! rage, désespoir, d'entendre des conneries pareilles ! ils ne mériteraient pas un sou ... s'ils sont assez nombreux, alors qu'est ce qu'ils attendent ??? c'est déjà presque trop tard maintenant avec ce froid de canard, mais il y a toujours un espoir, ce sera pas la première fois que des personnes résistent et survivent dans des conditions extrêmes, il faut encore tenter le maximum ....

vraiment je comprends rien de rien dans des cas comme ça.
à plus (le sommeil m'empêche de bien raisonner et je risque de dire des bêtises). bonsoir à tous, et que demain nous apporte de meilleures nouvelles concernant la centrale. les gens qui se sacrifient le méritent bien.

Écrit par : marie jo | 18 mars 2011

Bonjour à tous et à à toutes, joyeux noël et bonne année
Que la paix soit avec vous,
Condoléances aux familles japonaises, à celles qui perdent leurs enfants assassinés par les bombardements des troupes de l'Otan en Afghanistan pour que nous puissions confortablement nous gaver de pétrole. La liste serait très longue d'autant que beaucoup d'atrocités dans le monde ne sont pas relayés par les medias alignés.
Tout ça pour dire que j'ai lu l'article en haut de cette page et que, en toute logique, j'y répondais, je donnais mon avis comme chacun chacune le donne ici à commencer par le 1er commentaire "alors retournons à la lampe à pétrole,mais je vous rassure la polution" etc ...

Il s'agit de la tribune de Genève, j'en déduis donc que vous êtes suisses : Voilà pourquoi je parlais de démocratie ... Vous avez en Suisse la démocratie la plus aboutie au monde grâce à vos votations populaires et vous faites en sorte de ne pas vivre la couteuse mascarade d'une présidentielle comme en France. Je vous envie car nous en France ne sommes pas en démocratie. C'est ce que j'écrivais !
Au moins vous pouvez vous pouvez vous prononcer et légiférer sur tous les aspects sociétaux y compris sur le plus important de tous en "politique" : l'impôt ! Et bien sûr le nucléaire ...
J'ai pris "envoyé spécial" en route : le sujet qui m'a le plus surpris, parce que je ne pensais pas qu'ils en ferait un reportage (certes à une heure tardive), traitait des "invisibles". Beaucoup de citoyens français s'imaginent que ce sont les agents EDF qui font le sale boulot dans les centrales. Pas du tout ! C'est une honte ...
Je m'étais renseigné avant en découvrant pour l'avoir cherché la page suivante :
http://voila-le-travail.fr/2011/03/15/lindustrie-nucleaire-sous-traitance-et-servitude/

Écrit par : c moa | 18 mars 2011

Qu'elle métamorphose ! La nuit et le sommeil sont réparateurs...

Bonjour et bonne journée cmoa.

Écrit par : NOËL Pierre | 18 mars 2011

il existe des solutions pour sortir du nucléaire et c’est l’écologie. Il est tant de se focaliser la dessus car le nucléaire nous coûte trop !!!

Écrit par : abri piscine | 22 août 2011

Les commentaires sont fermés.