Donneur de sperme: un métier à risque!

Quelle histoire! Un donneur de sperme allemand se retrouve dans une drôle de situation. En fait pas si drôle. Pas drôle du tout, même, et pas vraiment à son goût. Voici cinq ans, cet enseignant de la région du Palatinat décide de venir en aide à un couple de lesbiennes qui veut avoir un enfant.

Sperme 4.jpgOn ne sait pas comment il a fait, mais il l’a fait: il a offert quelques millimètres cube de sperme aux dames qui ont pu ainsi devenir mères. Ou mère et père. Le couple s’est engagé à ne jamais demander de pension au donneur. Selon la presse celui-ci voyait l’enfant une fois par mois et a joué pendant un temps un rôle de «père auxiliaire». Ce qui me fait dire qu’il devait y avoir un «père principal». Oui mais alors laquelle des deux mères était le père principal? On peut être père et maire, ou mère et maire, ou pair et homme au pair, mais là je donne ma langue au chat. Bon sang, le genre mélange toutes les identités. Imaginez cela en Bretagne: c’est la mer qui prend l’homme. E la mère le perd!

(Ici il se peut que l’on se gratte les cheveux)...

Bon, revenons à ce donneur. Pendant cinq ans le petit pousse. Et quoi! Devient-il vorace? Coûte-il trop cher en bonbons et en baskets de marque? Toujours est-il que la mère et le père (les deux mères, quoi) s’en viennent quémander une petite pension car le petit poussait sans discontinuer. A cet âge les enfants ne savent pas s’arrêter de grandir!

Stup et faxion du donneur - qui ne l’oublions pas est le père biologique. Quoi!? Une pension?! Ça fait cher le millimètre cube, nom d’une pipe! Et d’abord ça veut encore dire quelque chose, ça: père biologique? Oui. Ça veut dire: portefeuille. Les deux mères (et père) ont donc brisé l’accord signé avec l’homme. Lui, très fâché, réalise que la loi fait de lui un payeur quoi qu’il advienne. En effet l’accord passé avec le couple n’est pas reconnu par le tribunal. Mais qu’est-ce qui a passé dans la tête des deux femmes?

L’homme a décidé de contester sa paternité et espère obtenir une jurisprudence. Car il y a en Allemagne des milliers d’enfants qui naissent chaque année par don de sperme et la loi allemande peut toujours décider de l’identification d’un donneur pour le faire payer. Et dire qu’il y a des sites avec des femmes qui demandent des donneurs, et des hommes qui se proposent!

Exemple:

- Je suis une jeune maman de bientot 27 ans qui aimerais bien avoir un deuxieme bébé. Je vis deja en mono donc je sais tres bien dans quoi je met les pieds. Je recherche un donneur safe avec test a appuie. Qui serais pret a m offrir leur semence pour mon fils puisse avoir une soeur ou un frere.

- Avez vous eu des retours concernant votre recherche de donneur ? Je peux éventuellement vous aider. Nous pourrions en discuter. J'ai très envie d'aider des femmes à concevoir un enfant.

Alors là, les mecs, attention! Vous êtes des couillons, té! Ça va bien de se faire plumer! Une seule solution: évaluez le coût d’une pension sur 20 ans et FAITES-VOUS PAYER votre sperme au prix fort! Placez l’argent, et quand vient la demande de pension vous payez tranquillement sans broncher. Et vous gardez les intérêts pour vous. Ah mais, si les enfants sont objets d’épicerie, les mecs ne seront pas les moins malins! Cré vin diou!

N’empêche, une chose quand-même: la masturbation du donneur est punie. La morale est sauve!

Allez, pour se remettre, que diriez-vous d’un petit Bordeaux? Un Entre-deux-Mers, par exemple?

 

Catégories : Humour 14 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Franchement, là, on ne peut pas dire que qui père gagne...

  • il aurait mieux fait de s'approcher des laboratoires pharmaceutiques en échange de son sperme généreusement payé,il aurait pu participer à la mise en vente d'un antibiotic,parait que le sperme agit efficacement contre les angines -article paru dans un journal People Français l'année dernière,qui sait?

  • Sperme, antibiotic, angine, gargarisme...voilà la réponse à ma question de toujours!

    Homme libre un entre deux mer et une bonne pipe après manger? Le calumet de la paix avec les femmes!

  • @ Olivier et Lovsmeralda: MdR!!!

    :-)))

    Tiens je lisais ailleurs:
    "Il devrait exiger un droit de visite, les vacances, et lui donner son nom.
    Je ne suis pas sur que ces deux dames apprécieraient."

    Raaahhh....

    C'est des histoires de vendeurs de tapis tout ça. On se dirait sur un marché père-san...

  • Pierre: hum hum... Le calumet de la paix, yes. heu, comment faire comprendre aux dame que c'est un médicament?

  • Tiens, je reviens sur la petite annonce et ce bout de phrase:

    "Qui serais pret a m offrir leur semence "

    Deux choses. 1. Si j'étais donneur, je souhaiterais que la future mère enseigne bien l'orthographe à son enfant. 2. "Leur semence": elle est assez moderne, elle recherche plusieurs donneurs...? Pour avoir plusieurs pensions?...

    :-(((

  • --En ajoutant "anti-dépresseur pour voir l'mmensité de l'univers"

    "Qui serait près à m'offrir leur semence"

    --A refaire, j'aurais tenu un "commerce équitable"

  • Bah..! Voilà ce qui arrive quand on laisse traîner ses « affaires » n'importe où...!

    Le type doit s'en mordre... les doigts! ;o)


    @ Hommelibre:


    Vous auriez au moins pu penser à mettre la chanson « Every Sperm is Sacred » des Monty Python, pour illustrer votre article.... Pffff...! Ch'uis déçu...

    Mais comme j'ai bon cœur, je vous l'offre (avec en bonus, un peu de prosélytisme protestant à la fin de l'extrait...) ;o)

    http://www.dailymotion.com/video/x2n8wp_sens-de-la-vie-2-hymne-du-sperme_creation



    Bonne soirée.



    =:oB

  • Ah je l'avais oubliée celle-là, Brian! Mais j'aimais bien l'homme qui prend la mer et la mer qui prend l'homme.

    Il s'en mord peut-être bien les doigts. mais, n'empêche, s'il demande de donner son nom au garçon, un droit de visite, les vacances, ou mieux: la garde alternée, c'est qui qui va s'en mordre les doigts? Ah ah!

    Imaginez que dans 5 autres années il épouse la mère-mère... Pffff.....

    Je n'ai pas encore eu le temps de revenir sur votre comm d'hier, ce n'est pas oublié.

    Bonne nuit!

  • Je ne suis pas spécialement étonné qu'un donneur soit actionné en paternité s'il maintient un lien avec l'enfant. D'ailleurs, les "mères" de l'enfant ne pouvaient en aucun cas renoncer, au nom de l'enfant, à un droit qui allait appartenir à l'enfant seul (le créancier des contributions d'entretien, c'est l'enfant). Le père devrait reconnaître l'enfant et en demander la garde. Non?

  • @ Michael: oui, il y a une ambiguïté dans le comportement de cet homme. Votre conclusion renverse toute l'histoire! Elle a l'avantage de mettre chacun devant ses responsabilités.

    Par contre il faudra voir si cette affaire ne freine pas les dons de sperme en Allemagne.

  • No me explico como existen personas que agradecen a estos asesinos, que ignorantes y que poco de humanos tienen

  • Je trouve votre manière d'aborder les choses vraiment pas drole du tout.
    Les jeux de mots dans l'article n'ont absoluement pas lieu d'être. Je trouve limite cela insultant pour les couples homosexuel. Sans parler de l'enfant qui n'a pas pour le moment aucune voie au chapitre. Que vous répondrait-il s'il était en âge de raison ?

    D'ailleurs pour les demandes de dons de sperme sur internet, il y a des couples hétérosexuels qui demande. La même situation aurait pu se présenté. Auriez-vous fait autant de plaisanteries ?

    Mesurez vos propos à l'avenir.

  • Rémi, ne cherchez-vous pas un peu trop loin? L'humour est encore permis, je crois. Et si l'on fait des blagues sur les hétérosexuels (et dieu sait s'il y en a) il n'y a aucune raison de ne pas en faire sur les homosexuels. A moins de faire une discrimination et de traiter différemment les homos à cause de leur orientation sexuelle. Est-ce ce que vous suggérez? Parce que ce n'est justement pas mon cas.

    Faire une blague sur un couple hétéro où la femme "porte la culotte" serait-il insultant? Faut-il bannir l'humour? Retour au calvinisme?

    Quant à votre injonction que vous me faites de mesurer mes propos, ils sont justement très mesurés.

Les commentaires sont fermés.