Quand l’ambassadeur de France défendait le saigneur et maître Kadhafi

Il fait fort, Boillon, l’ambassadeur de France en Tunisie. En peu de temps il a marqué sa carrière d’une pierre rouge. Rouge humide. Il a déjà engendré un scandale à peine arrivé en poste en traitant les questions des journalistes de débiles, et en se plaçant bien au-dessus («je ne suis pas à ce niveau»). Dans la nouvelle Tunisie, on pouvait espérer un peu plus de doigté. Il s’en est excusé, mais ça la fout un peu mal.

Kadhapère.jpgHier soir ce n’étaient plus ses propos à l’égard des journalistes qui faisaient la une. Non, c’était une interview datant de novembre 2010, quand il était ambassadeur en Irak (vidéo ci-dessous).

Il y soutenait ouvertement le colonel Kadhafi. L’ancien terroriste aurait changé. Il aurait fait son autocritique et a droit au rachat. Ah ce cher colonel, saigneur et maître de la Libye. Lui dont le fils prétendument gentil, Seif al-Islam, menace le pays d’un bain de sang. Lui dont nous avons vu le comportement pendant l’affaire des otages suisses, donc encore récemment. Lui qui proposait ouvertement au monde de démanteler la Suisse! L’ambassadeur ne pouvait pas ignorer cela. Il aurait dû avoir la moindre prudence dans son langage. Il n’est quand-même pas Coluche.

Ah, j’imagine bien Coluche déclarant que Kadhafi est un grand ami de la démocratie.

- Si, si, le Muammar il s’est racheté. Ben oui, quoi, comme personne ne voulait de lui il s’est racheté lui-même. Avec l’argent qu’il a volé au peuple il en avait les moyens... Mouahahahahah!

Mais qui a donc bien pu nommer cet ambassadeur, le bouillant Boillon? Le site du Ministère des affaires étrangères français donne la réponse:

«L’ambassadeur de France dans un pays étranger (ou le représentant permanent auprès d’une organisation internationale) est nommé par le président de la République en Conseil des ministres sur proposition du ministre des Affaires étrangères, c’est-à-dire selon la procédure la plus solennelle.»
Kadhafils.jpg
C’est donc le Président de la République lui-même qui les nomme. Et qui nomme en principe des gens compétents.

Et bien, pauvre diplomatie française, devenue une sorte de nef des fous. Peut-on parler encore de diplomatie? Après les propos de l’ancien ambassadeur en Tunisie qui, le jour de la fuite de Ben Ali, affirmait que l’ancien dictateur avait le pays sous son contrôle. Après les frasques et la pluie de contre-vérités (c’est le terme diplomatique...) de la ministre Michèle Alliot-Marie dont l’enlisement fait penser à un vieux canasson qui a fait la course en trop, c’est le petit ambassadeur à Tunis qui fait à nouveau la une.

Que voyons-nous: l’ambassadeur à Tunis est toujours en poste. Michèle Alliot-marie est toujours en place.

Et Sarkozy creuse sa tombe. Au point de désamour où il est dans les sondages, il devrait tenter d’être un plu plus réfléchi. Je ne vois qu’une explication: il est suicidaire.

Quand à la Libye ce sont des centaines de morts qui sont comptées aujourd’hui. L’aviation bombarde la ville. Mais le pays ne semble plus entièrement sous le joug du clan du dictateur, et plusieurs villes auraient passé sous le contrôle de la population.

Enfin, quand Kadhafi nagera dans le sang pour atteindre son avion et s’enfuir lâchement comme les autres, il aura devant lui quelques milliards volés au peuple pour voir venir.





Boillon défend Kadhafi (C+)
envoyé par LePostfr. - L'actualité du moment en vidéo.

Catégories : Politique 5 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Boillon est FOU tout simplement !

  • Bonjour,

    Tous le monde connait Kadhafi et ses exploits alors que fait et que dit le gamin Boillon !
    En Tunisie zone sensible en se moment il se prend pour Kadhfi lui mème et ferais mieux de réviser ses cours de diplomatie .
    Deux personnes du gouvernement parlent et par deux fois la honte ,à qui le tour ?
    Merci à bientot .

  • @ Victor et Chamard: en effet...

  • Ce gamin de Boillon parlait pour lui: il est ridicule grave. Un malade, il le porte sur lui, observez ces gestes et son regard.
    Quant à Sarkosy, le fait d'avoir nommé ce môme = copinage! Il doit le faire rentrer avant les dégâts encore plus graves diplomatiquement. Il n'est pas fait pour être ambassadeur.
    Quant à MAM, un autre pays l'aurait déjà fait démissionner. Si cette dame avait un peu de dignité, elle aurait démissionné. Il faut croire qu'elle aussi s'accroche au pouvoir et à l'argent.
    Comment voulez-vous que l'on vote pour ces gens indignes et immondes?

  • Bien d'accord avec vous. Là ça ne passe plus! Boillon: j'ai la même impression, il y a qqch d'excessif chez lui. Quant à MAM, c'est désolant. Plus aucun crédit. Triste spectacle.

Les commentaires sont fermés.