Zemmour condamné. Au tour de Bouteldja et Lauvergeon

La nouvelle vient de tomber: Eric Zemmour est condamné pour provocation à la haine ou à la discrimination raciale. La condamnation est symbolique: 2‘000 euros d’amende et 1‘000 euros pour chaque partie civile.

zemmour-procès-racisme-noirs-et-arabes.jpgAinsi la langue de bois a gagné. Momentanément, car on espère que M. Zemmour fera appel contre cette décision curieuse. Je n’ai toujours pas vu la discrimination dans le constat qu’il a exprimé et qu’un certain nombre de personnes ont confirmé, dont l’ancien ministre de l’Intérieur de gauche Jean-Pierre Chevènement.


Mais sur la base de cette décision, il est urgent qu’un tribunal passe à la moulinette mesdames Houria Bouteldja et Anne Lauvergeon.


Houria Bouteldja avait tenu ces propos d’une extrême violence et ouvertement menaçants contre l’intégrité des français d’origine autre qu’arabe ou africaine:

«Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous. C’est pour cela que c’est grave et que c’est dangereux ; si vous voulez sauver vos peaux, c’est maintenant.»


Le racisme et la provocation à la haine raciale atteint ici un extrême que seuls les nazis s’étaient permis en Europe. A la télévision elle jouait sur les mots "français de souche" pour en fabriquer un adjectif qui n'existe pas: "souchien" - ou, phonétiquement: sous-chien, soit la pire insulte venant d'une arabe.


Quand à Anne Lauvergeon, PDG d’Areva, elle déclarait il y a un an environ:

«A compétences égales, et bien. désolée, on choisira la femme ou on choisira la personne venant d’autre chose que le mâle blanc, pour être clair».»

Dans les deux cas le délit est avéré, transparent. Elles doivent donc être condamnées rapidement.


A moins qu’en France on soit traité différemment, et mieux, si l’on est PDG femme ou femme arabe que si l’on est femme ou homme d’origine européenne. En l’état, la liberté d’expression et l’égalité devant la justice sont ouvertement biaisées. Si j'ai bien compris, en France une arabe d'origine peut injurier un européen d'origine du seul fait de cette origine! Et une femme peut discriminer les hommes blancs du seul fait de leur couleur de peau et de leur genre. Deux poids deux mesures. La condamnation de M. Zemmour est donc du pipeau. En l'état c'est lui qui est discriminé.


Bouteldja et Lauvergeon, c’est du Le Pen puissance 10. Quand à SOS-Racisme, c'est la république des copains et la partialité nauséabonde.


Houria Bouteldja sur France 3:






Anne Lauvergeon aux infos:

Catégories : Politique 29 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Compte tenu de l'impact que ce jugement aura sur les résultats du Front National, je me demande si ce ne sont pas plutôt les juges qui, par leur sentence, se sont rendus coupables d'incitation à la haine raciale.

  • Un bien triste jour pour la liberté d'expression et pour la France...

  • En effet. Les organisations qui ont attaqué Zeymour sur certains de ses propos risquent de s'en mordre les doigts, compte tenu de l'effet sur les futurs résultats du Front National. Jamais ce
    type d'attitude ne desservira la cause anti-raciste. C'est tout le contraire qui se produira. C'est à se demander quelles sont les réelles motivations de ces organisations ? Pourquoi alimentent elles
    déliberément le racisme. En tant que minorité noire, arabe ou autre, je ferais tout pour les discréditer ! Elles sont profondément nuisibles à la paix entre les peuples.
    Dire tout haut ce que tous pensent tout bas n'alimente pas le racisme. Tenter d'étouffer la
    liberté de parole, protéger certains trafics et traficants, bailloner systématiquement toutes
    paroles non politiquement correctes provoque la montée d'un sentiment d'injustice et par
    la même de mouvements extrémistes / populistes. Quelle tristesse que cette minable victoire
    de l'omerta sur la libre parole !

  • Le racisme anti blanc est devenu une évidence... Grâce à l'acharnement des associations de gauche très actives, pro palestiniennes en France, un climat malsain profitant de n'importe quel prétexte pour hurler à la diffamation, à l'islamophobie,...
    Parlons-en ?

  • Mais c'est trés bien, ces juges ripoux travaillent pour des partis comme le FN en France, l'UDC en Suisse, et tous ces partis que l'on insulte en les traitant de populistes, de fascistes et j'en passe de vertes et de pas mure.

    C'est avec impatience que j'attends la révolte des Peuples européens et que j'espère que tous ces vendus seront jugés et que certains seront même condamnés à la pendaison, seule sentence pour les traîtres.

  • C'est un constat que l'on peut faire depuis longtemps: ce sont souvent ceux qui se prétendent les défenseurs les plus acharnés de l'une ou l'autre cause qui lui font le plus de tort. Cela s'est vérifié aussi bien avec certaines associations anti-racistes, qui ont totalement banalisé la notion de racisme en l'appliquant à n'importe quoi et de manière souvent fort arbitraire en plus, que pour certains agitateurs de la cause musulmane qui, en en s'en faisant une spécialité propre à leur apporter notoriété et honneurs, n'ont fait qu'exacerber une méfiance vis-à-vis de l'autre qui fait partie de la défense naturelle de tout groupement humain contre le risque de perte d'identité; au lieu de donner à cette défense le temps de s'atténuer ils ne font souvent que la pervertir en des sentiments et des actes qui finissent par empêchent ou du moins retarder une rencontre pacifique.

  • Le soutien inconditionnel aux musulmans des bobos socialos en France (un peu moins Suisse car
    notre communauté musulmane est diverse) a atteint un niveau inquiétant pour les nationaux entraînant de la défiance entre les communautés.

  • La révolte du jasmin sent la mort:

    Aujourd'hui, vendredi 18 févr. 2011 ... Un prêtre polonais, âgé de 34 ans, a été retrouvé "égorgé" ce matin dans une école privée dans la région de Manouba près de Tunis, ...

    La terreur islamiste fait son chemin....

    Et le Ramadan qui fait la pub pour le centre islamiste dans son blog afin de convertir nos paumés: "Les valeurs humanistes de l’Islam".

    J'espère que Zemmour fera appel!

    Une condamnation de "trouillards" qui n'ont plus aucune dignité! Malheureuse France!

  • M. Hommelibre,
    Vous omettez de dire que M. Zemour a surtout été condamné pour avoir sur France Ô estimé que les employeurs “ont le droit” de refuser des Arabes ou des Noirs. Donc ne ntrouvez-vous pas qu'il s'agit là d'une discrimination à l'embauche?

  • @ Eric:

    Il faut replacer ces propos dans les thèmes de Zemmour: refus argumentés de la discrimination positive (qu'elle soit racialiste ou de genre), de la parité, de l'égalitarisme en tant qu'idéologie, soutien à la liberté de choix, entre autres.

    Il défend le droit de l'employeur d'engager des personnes qui semblent convenir au job. Un employeur peut refuser d'engager une femme ou un homme de plus de 50 ans s'il s'agit de vendre des vêtements pour adolescents. Question d'identification du client. On peut imaginer qu'un directeur de centre de fitness refuse d'engager des profs de sport bedonnants.

  • "en France une arabe d'origine peut injurier un européen d'origine du seul fait de cette origine!"

    Comme vous dites Hommelibre!


    "Une vidéo sur YouTube: "Sales juifs de youpins de m…"

    En France on peut insulter tout le monde, sauf les arabo-musulmans de peur de représailles!

    Sur ce blog les islamistes inversent la vapeur se faisant passer pour des victimes et les antisémites, "nouveaux" pro palestiniens, les soutiennent pour diaboliser Israël (mais faut pas rêver ce sont les Juifs qu'ils attaquent) Le Ramadan nous fait des tartines sur le malheur de Palestiniens sous le "joug des Sionistes" ce "Sionisme assassin"... mais pas un mot sur les palestiniens qui torturent des palestiniens, preuve en est qu'ils n'en ont rien à f.......d'eux:

    "Numéro 978 - 18.02.2011 - 14 AdarI 5771

    Des palestiniens torturent les palestiniens
    par David Koskas

    L'ONG Human Rights Watch a demandé mercredi aux Etats-Unis et à l'Europe de ne plus financer les services de sécurité de l'Autorité Palestinienne (AP), jusqu'à ce que des enquêtes soient menées sur les accusations de mauvais traitements formulées par des manifestants palestiniens.


    Selon Human Rights Watch, des groupes de Palestiniens qui manifestaient pour soutenir le mouvement pour la démocratie en 2gypte, d'autres pour demander une réconciliation entre le Fatah et le Hamas, ont été attaqués à 3 reprises au moins par les forces de sécurité de l'AP.

    Le 5 février, des policiers en civil auraient battu 4 manifestants, qu'ils ont ensuite emmenés au commissariat, où ils auraient sexuellement agressé des manifestantes.

    Un des manifestants a déclaré avoir été privé de nourriture et de boisson pendant 14 heures lors de son interrogatoire, tandis qu'un autre, accusé d'avoir déchiré un poster de Mahmoud Abbas, a été battu et a dû fournir les mots de passe de ses comptes email et Facebook, selon ses déclarations à l'ONG.

    Depuis janvier 2009, les Palestiniens de Cisjordanie ont déclaré plus de 360 actes de torture, mais aucun employé des services de sécurité de l'Autorité Palestinienne n'a jamais été condamné.

    Human Rights Watch demande à Mahmoud Abbas la mise en place d'une enquête indépendante sur la mort d'un Palestinien survenue, selon les résultats de l'autopsie, après qu'il ait été torturé. Les 5 officiers de sécurité concernés avaient été disculpés à cause d'un manque de preuves.

    Les États-Unis et l'Europe (dont la France) ont déjà dépensé plusieurs millions de dollars pour aider à la formation et à l'entrainement des forces de sécurité de l'Autorité Palestinienne.

  • Cher Monsieur,

    Votre argumentation ne tient pas la route pour une raison simple: Il ne s'agit pas de refuser l'emploi à un condiat parcequ'il ne " semble pas convenir" à l'emploi postulé, ex. un condidat Bedonnant pour un poste de moniteur au fitness, ou une personne de plus de 50 ans pour vendre de vêtements destinés aux adolescents, mais de refuser l'emploi a des personnes par le seul fait qu'il soient arabes ou noires. Ce jugement est, on ne peut plus, juste et voici ce que dit exactement l'article : "Le tribunal a relaxé Eric Zemmour du délit de diffamation pour les propos sur les trafiquants. Ces propos sont peut-être “choquants”, écrit le tribunal, mais ils ne sont pas “diffamatoires”. En revanche, il a condamné l’homme de médias à 1.000 euros d’amende avec sursis pour avoir, sur France Ô, “justifié une pratique discriminatoire illégale – la discrimination à l’embauche – en la présentant comme licite”.

  • @ Hommelibre:

    « Je n’ai toujours pas vu la discrimination dans le constat qu’il a exprimé et qu’un certain nombre de personnes ont confirmé, dont l’ancien ministre de l’Intérieur de gauche Jean-Pierre Chevènement. »


    Ce n'est pas ce qu'il y a derrière la phrase de Zemmour qui importe, les statistiques étant difficilement discutables, mais plutôt ce à quoi ses propos répondent et qui est constemment passé sous silence, et surtout ce qu'ils impliquent: la justification plus ou moins avouée des « contrôles au faciès »!!!


    « B. Murat: - Dès l'instant où on est contrôlé 17 fois dans la journée, ça modifie le caractère. Si ça t'arrivait...
    E. Zemmour: - Pourquoi on est contrôlé 17 fois? Pourquoi? Parce que la plupart des traficants sont noirs et arabes. C'est comme ça. C'est un fait. »

    Voir la vidéo originale (à env. 1 min. 18 sec.):

    http://www.youtube.com/watch?v=AIDAPKAg7Xs


    L'ambiguïté des propos tenus par Zemmour tend à battre en brèche la notion d'égalité de traitement, condition sine qua non de la démocratie.

    Par exemple, lorsque les contrôleurs des CFF, des TPG, etc... effectuent un contrôle des titres de transport, ils demandent leur billet à tous les voyageurs, sans exceptions, non? Maintenant, imaginons qu'il leur vienne à l'idée de contrôler uniquement les jeunes/ vieux/ hommes/ femmes/ roux/ manchots/ etc... (choisissez le terme qui vous convient), sous prétexte que statistiquement, ces derniers(-ères) sont majoritaires parmi les resquilleurs, vous vous élèveriez contre cette forme de discrimination, n'est-ce pas??? Du moins j'ose l'espérer...




    « Bouteldja et Lauvergeon, c’est du Le Pen puissance 10. »

    Pourriez-vous être plus précis, siouplaît???


    Ces deux femmes sont-elles des Le Pen en 10 puissance "n" (donc bien plus que dans votre autre article, où chaque femme ne valait "que" 100-200 hommes...)??

    Ou ne sont-elles qu'un Le Pen à la puissance 10..?? Dans ce cas-là, elles ne vaudraient que zéro, puisque "un zéro" à la puissance 10 = 0..!! ;o) Voir à la limite 1, si l'on considère Le Pen comme une simple unité (1 puissance 10 = 1)...


    Bien sûr tout ceci n'est qu'un « détail de l'histoire », comme dirait l'autre...!! Pauvre victime injustement (?)(sic!) harcelée par des représentants de « la républiques des copains »... Comprenne qui pourra.

    (Comme d'habitude, cette dernière phrase (et le reste...) peut contenir quelques traces d'ironie!)


    Bonne soirée.


    =:oB

  • @ L'Avis de Brian:

    Dans le commentaire sur les trafiquants, Zemmour fait un constat, il n'incite pas ni ne justifie le contrôle au facies. Il le constate. Cela n'a rien à voir avec un encouragement à la discrimination. Comme déjà dit ailleurs, ce constat ne se suffit pas, il y a lieu d'en trouver des explications.

    On ne connaît pas exactement la réalité des chiffres. C'est bien gênant. Car comment apprécier à sa juste mesure une situation pour laquelle on refuse un angle d'analyse statistique? Si ce que Zemmour a dit est faux, que cela soit dit ouvertement afin de tordre le cou à la rumeur!

    La sociologie étudie justement les tendances sociétales, les problématiques entre groupes, en tenant compte de tels facteurs. L'absurdité du silence sur cette question devrait être poussée à son comble: on ne décompte plus rien de ce qui différencie les gens: origine, religion, croyances, profession, genre, lieu d'habitation, etc. Vive la démocratie des robots indifférenciés...

    Sur la question d'engager ou non un arabe ou n'importe qui d'autre, l'égalité de traitement est valable dans certaines choses pas dans d'autres. Par exemple, en avion, tous les voyageurs d'une même classe paient le même prix, mais les musulmans ont droit à un repas sans porc: inégalité de traitement relative à l'appartenance religieuse. En train les retraités ne paient pas le même prix. Tenir compte de la multiplicités des différences est le signe d'un haut niveau de démocratie. L'égalitarisme est une régression.

    Oui on doit avoir le droit d'engager qui semble le plus approprié. Donc sans obligation légale. Ou alors on devrait aussi engager des musulmans dans les boucheries qui vendent du porc pas halal!

    Il faut penser librement, cela devient urgent, devant la fascisation rampante de l'Europe. Fascisation qui ne vient pas de la droite. La police de la pensée n'est pas la démocratie. Elle me rappelle plutôt Farenheit 451 ou 1984. Putain de gauche, qu'est-elle devenue? C'est dramatique. Il est urgent de sortir des dogmatismes. L'égalité sans ajustement en est un.

  • Excellente démonstration d'incohérence judiciaire inhérente à toute société dotée d'un féminisme d'État fort et affligée d'une foi naïve en les vertus d'un multiculturalisme sans balises.

    Je me rappellerai toujours le choc d'avoir entendu Mme Lauvergeon sur les ondes de TV5, au Québec, à propos de son "tout sauf le mâle blanc". Il ne faut pas se faire d'illusions : nos féministes pensent la même chose qu'elle mais elles sont soit plus policées,soit plus hypocrites.

  • Excellente démonstration d'incohérence judiciaire inhérente à toute société dotée d'un féminisme d'État fort et affligée d'une foi naïve en les vertus d'un multiculturalisme sans balises.

    Je me rappellerai toujours le choc d'avoir entendu Mme Lauvergeon sur les ondes de TV5, au Québec, à propos de son "tout sauf le mâle blanc". Il ne faut pas se faire d'illusions : nos féministes pensent la même chose qu'elle mais elles sont soit plus policées,soit plus hypocrites.

  • "Le racisme anti blanc est devenu une évidence... Grâce à l'acharnement des associations de gauche très actives, pro palestiniennes en France, un climat malsain profitant de n'importe quel prétexte pour hurler à la diffamation, à l'islamophobie,... Parlons-en ?"

    Oui, il faut en parler ! D'ailleurs, à ce sujet, on peut lire cet autre article : http://yahoo.bondyblog.fr/201102110001/%C2%AB-le-racisme-anti-blanc-un-sujet-de-societe-que-nous-devons-affronter-%C2%BB/

    Bravo M. Yildiz !

  • Complément d'info sur l'assassinat du prêtre polonais


    "Un prêtre polonais exerçant dans une école catholique a été trouvé mort égorgé vendredi dans la localité de la Manouba, à environ…

    Le père Marek Rybinski, membre de la communauté salésienne de La Manouba, a été retrouvé mort, égorgé, vendredi matin dans la banlieue nord ouest de Tunis... économe de sa communauté, gisait près d'un local de l'école où il travaillait, avec ses clés à ses côtés.


    L'archevêque de Tunis, Mgr Lahham, a célébré une messe vendredi soir à la mémoire du défunt. Il a révélé avoir reçu une lettre anonyme cette semaine, sur laquelle figurait une croix gammée et ces mots : "Donnez votre argent, sales juifs, fichez le camp". Un amalgame à l'image du chaos actuel."

    ---------

    La France a débloqué 350.000 euros pour une aide sociale d’urgence à la Tunisie... Et aujourd'hui des centaines de Tunisiens manifestent devant l'ambassade de France demandant le départ de l'Ambassadeur?! Merci la France!

  • Un copier/coller qui va donner de l'urticaire à nos pro et anti.... ainsi qu'à nos islamistes de service:


    Zemmour condamné aujourd'hui !

    -

    Une trentaine de députés UMP, membres du “Collectif parlementaire pour la liberté d’expression“, ont apporté jeudi leur soutien au journaliste Eric Zemmour, jugé depuis mardi pour provocation à la haine raciale, en dénonçant un “procès d’Ancien régime”. “Sous couvert de racisme, on prétend faire taire un journaliste qui exprime une opinion, qu’elle soit vraie ou non, parce qu’elle dérange”, déclarent dans un communiqué les 28 signataires parmi lesquels Lionnel Luca, Bernard Debré, Françoise Hostalier, le vice-président de l’Assemblée Marc Le Fur, Jacques Myard et Christan Vanneste. “Ce procès en dit long sur la dérive qui conduit à bâillonner la liberté d’expression par les tyranneaux de la pensée unique de l’antiracisme. Avec ce procès, c’est Voltaire qu’on enterre, lui qui affirmait ne pas partager l’opinion de son contradicteur mais vouloir se battre pour qu’il l’exprim+”, ajoutent les élus UMP. Le journaliste du Figaro, chroniqueur dans plusieurs émissions de télévision, a été cité en justice pour diffamation et provocation à la haine raciale par SOS Racisme, la Licra, le Mrap, l’UEJF et J’accuse.

    -



    Rassemblant une trentaine de députés UMP, ce collectif écrit : "La condamnation (avec sursis !) d’Eric Zemmour illustre la dérive judiciaire de la liberté d’expression dans notre pays qui interdit à présent à un journaliste de parler. Dans le même temps certains rappeurs qui insultent la France et les Français (voir) et appellent au meurtre des forces de l’ordre ne sont pas condamnés au nom de “la création culturelle”. Cherchez l’erreur. Cette dérive judiciaire qui précède la dérive totalitaire impose désormais la révision des lois qui la permettent".

    -

    Oui Zemmour a été condamné aujourd'hui...

    -

    Les musulmans, eux, peuvent librement cracher sur les Français.

    -

    Michel Garroté

    ---------

    La suite du complément d'info...


    "Missionnaire dans une école évangélique de la localité de La Manouba, Marek Marius Rybinski, 34 ans, a été égorgé ce vendredi 18 février et jeté dans un parking de l'école, à environ quinze kilomètres de Tunis. Le religieux a été roué de coups avant d'être égorgé, selon son adjoint."

  • Plus un régime est autoritaire, plus il limite la liberté d'expression. Cela se vérifie quel que soit l'orientation politique de ce régime: Hitler, Staline, Mao, Castro, le Christianisme de l'Inquisition, l'Islam des Talibans sont, à cet égard-là tout à fait comparables.
    Bien entendu, chacun de ces acteurs estime, ou feint de croire, que les limitations qu'il impose lui-même à l'expression sont justifiées car il oeuvre pour le bien commun, contrairement à ses ennemis.
    Dans le cas des régimes autoritaires de type autocratique qui sont cyniquement à la recherche du profit personnel de ses dirigeants, cette restriction est justifiée par la conviction que la majorité du peuple n'acceptera pas de se faire voler.
    Dans les autres cas, les dirigeants n'ont pas confiance dans le fait que le bien de la population puisse ressortir du libre choix de celle-ci, que le peuple soit incapable de discerner ce qui est bien ou mal pour lui, qu'il se laisse abuser par les promesses ou les menaces des opposants au régime plutôt que par les siennes propres.
    Dans nos démocraties occidentales modernes, certaines minorités ont été mises au bénéfice d'un statut de protégés contre les mauvais sentiments et les exactions d'une partie de la majorité. Nécessaire ou louable en soi, cette situation d'exception peut se révéler dangereuse à l'occasion, car elle est manipulable comme toute autre situation politique, morale ou légale. Elle peut à l'occasion mener à des dénis de réalité et à des inversions entre les rôles de victimes et de bourreaux.
    Une fois les victimes et les bourreaux désignés quasi officiellement, leur rôles deviennent très vite convenus et sanctionnés par la majorité des acteurs impliqués, qui trouvent chacun pour sa part avantage à ne pas remettre en question le statu quo, même dans des cas particuliers relativement patents.

  • Chez nous en France le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit.
    Chez vous c'est autre chose et c'est votre affaire.

  • @ Deric: bien, bien... Sous-entendre que les suisses sont racistes et que pour eux c'est normal, c'est comme dire que les français puent de la tête et que pour eux c'est une revendication.

    Quand à dire que Zemmour est raciste, c'est aussi abscons que dire que DSK est de gauche et chaste.

  • extrait de Big Mother de Michel Schneider.

    "Une politique « light » ?
    La réglementation est le quatrième moyen de domination douce de Big Mother. Au premier rang de ces simulacres par lesquels les gouvernants feignent d'être les organisateurs de mystères qui leur échappent, la prolifération des lois. Tous, mais ceux de gauche davantage, semblent pris d'une fureur législatrice inquiétante, traduisant « l'élargissement des domaines d'intervention de l'État et ruinant la stabilité et la solennité attachées à la loi75. » La multiplication des lois n'est que la conséquence de l'effacement de la Loi. Car l'accumula¬tion, la complication et le désordre des lois votées pour être annoncées, non pour être exécutées, masquent mal la dispari¬tion progressive, dans les esprits des gouvernants comme des gouvernés de toute Loi, au sens symbolique d'un certain carac¬tère immuable et valable pour tous. « Il y a, disait Montesquieu, deux sortes de corruption : l'une, lorsque le peuple n'observe 88

    BIG MOTHER ^



    point les lois, l'autre, lorsqu'il est corrompu par les lois : mal incurable, parce qu'il est dans le remède même76. » Pour qu'une loi soit une loi, il faut d'abord une condition de forme, l'adop-tion par la représentation nationale, mal remplie en général, les assemblées se voyant dicter la loi par le gouvernement et le parti qui le domine. Mais il faut aussi une condition de fond : la recherche de l'intérêt général77. Or la loi est souvent une « loi privée » réclamée par un groupe social devant lequel le Parle-ment se résigne. Il faut enfin une condition de réalisation. Il n'y a pas d'édit, de déclaration, de règle qui ne souffre mille tempé-raments dans son exécution pratique par l'État. Organisateurs de rave parties, arracheurs de plans OGM, routiers en barrages, gendarmes en uniforme et en grève, chaque solliciteur demande qu'on sorte en sa faveur de la règle établie et exige avec la même insistance que l'autre y rentre. Ainsi font les enfants, accaparant la mère pour qu'elle les dispense de sa sévérité, mais qu'elle ne dispense pas aux frères et sœurs la moindre indulgence. Une mère qui ne fait pas de différences entre ses enfants, ce mythe démenti par n'importe quelle cure analytique, anime cependant les représentations morales de la politique. Il fait tenir la fiction d'un État impartial, mettant fin à toutes les exclusions et pro¬mouvant l'égalité de tous sous son regard couvant. France, mère des lois, ou matrone législatrice ? "

    la gauche a fait voter des lois pour réduire la liberté d'expression mettre en place la dictature douce de la bien pensance.

    comme les féministes onts fait voter des lois par ces mêmes gens de gauche pour castrer l'homme.

  • Cet article est complètement parti prit.
    – C’est ça le journalisme d’aujourd’hui ? – Oui.
    La qualité du travail des journalistes a bien baissé, décidément. De plus, je trouve la tournure assez mauvaise et grotesque.
    Quant à Zemmour, qu’il soit raciste ou pas, c’est une personne prétentieuse, frustrée et complexée, qui s’inscrit dans cette nouvelle génération “la forme avant le fond” à la Fogiel(tiens, il est devenu quoi lui ?), le côté théâtral et superficiel des politiques et de beaucoup (trop) des journalistes de nos jours. Ça fait parler de lui, forcément puisque c’est la mode. Mais c’en est un de plus qui pourrit le décor, qui fait avancer dans le mauvais sens.
    J’aimerais vous dire à vous, à lui et aux autres : « Les journalistes, revoyez comment les prédécesseurs faisaient leur travail, repensez à votre rôle par définition, n’allez pas à la facilité ! »… Autant de belles paroles qui ne serviraient à rien.
    Je n’ai émis aucun avis sur le sujet même de cet article jusqu’à présent, remarquez-le bien.
    Je pense que quoiqu’on dise, fondé ou pas, il faut avoir un minimum de diplomatie et d’humilité. Etant personnellement modéré sur le sujet même (promis !), j’espère que cet être abject sera condamné.

  • Cet article est complètement parti prit.
    – C’est ça le journalisme d’aujourd’hui ? – Oui.
    La qualité du travail des journalistes a bien baissé, décidément. De plus, je trouve la tournure assez mauvaise et grotesque.
    Quant à Zemmour, qu’il soit raciste ou pas, c’est une personne prétentieuse, frustrée et complexée, qui s’inscrit dans cette nouvelle génération “la forme avant le fond” à la Fogiel(tiens, il est devenu quoi lui ?), le côté théâtral et superficiel des politiques et de beaucoup (trop) des journalistes de nos jours. Ça fait parler de lui, forcément puisque c’est la mode. Mais c’en est un de plus qui pourrit le décor, qui fait avancer dans le mauvais sens.
    J’aimerais vous dire à vous, à lui et aux autres : « Les journalistes, revoyez comment les prédécesseurs faisaient leur travail, repensez à votre rôle par définition, n’allez pas à la facilité ! »… Autant de belles paroles qui ne serviraient à rien.
    Je n’ai émis aucun avis sur le sujet même de cet article jusqu’à présent, remarquez-le bien.
    Je pense que quoiqu’on dise, fondé ou pas, il faut avoir un minimum de diplomatie et d’humilité. Etant personnellement modéré sur le sujet même (promis !), j’espère que cet être abject sera condamné dans sa carrière après cette affaire.
    Bien à vous.

  • @peace&love
    Abject aussi l'intitulé même de ce blog ripou. "homme libre","riposte laïque" la dialectique des néo-fafs pourrait nous faire exploser de rire, mais moi ça me fait chialer qu'on autorise une telle incitation à la haine. Les hommes libres, cher scribouillard du dimanche, un jour vont t'enseigner le vrai journalisme, celui qui nous apprend quelque chose et non ce torche balle.

  • @ mal-pensant

    le vrai journalisme ça me fait doucement rigoler.

    le journalisme actuellement c'est quoi, une bande de fumiers pas objectifs qui défendent deux abrutis comme eux.

    http://infos.fncv.com/post/2011/03/01/Afghanistan-Otages-francais-roudeillac-medias-journalistes-prisonniers-petition

    mais qu'ils nous disent la vérité tes vrais journalistes au lieu de nous rabattre les oreille tous les jours avec ces deuxw imbéciles.

  • Lauvergeon, miss Aréva là fait très fort!

    Où est elle en ce moment, au coeur de la centrale nucléaire de Fukushima, avec les liquidateurs, eux qui vont mourir, pour que cette petite personne continue à faire ces singeries, il s'agit dans ce cas précis de mâle jaune!

    Et le mâle blanc lui dit Merde!

    Perle dans le Matin d'aujourd'hui

    En page 14, le sociologue Marwan Mohammed dit, concernant l'affaire de Noisy le Sec

    "Les femelles appartiennent aux mâles du groupe!"

    Les femelles qui font de la politiques apprécieront j'espère cette façon de voir les choses!

  • peace&love @

    "Quant à Zemmour, qu’il soit raciste ou pas, c’est une personne prétentieuse, frustrée et complexée" tout ça rien de moins, vous feriez bien de réfléchir où elle nous a mené cette culture peace and love au lieu d'avoir un jugement sans fondement et a l'emporte piéce sur zemmour, qui ose dire la vérité.

    elle nousq a mené là, une analyse lucide.

    http://www.communautarisme.net/Violences-dans-les-banlieues-regarder-la-realite-en-face_a646.html

    ce n'est pas en judiciarisant tout propos qui sois disant les stigmatisent qu'on intégrera les étrangers, c'est en ayant une culture forte qu'ils respectent.

    http://christinetasin.over-blog.fr/ext/http://www.bivouac-id.com/2009/05/15/un-psychologue-danois-%e2%80%9cl%e2%80%99integration-des-musulmans-dans-nos-societes-occidentales-est-impossible%c2%bb/

    "Ma propre expérience est que les musulmans ne comprennent pas notre façon toute occidentale de gérer les conflits par le dialogue. Ils sont élevés dans une culture comportant des figures d’autorités et des conséquences externes à l’individu et très bien définies. La tradition occidentale, qui utilise compromis et introspections comme principaux outils pour gérer les conflits tant intérieurs qu’extérieurs, est considérée comme une faiblesse dans la culture musulmane. Dans une large mesure, ils ne comprennent tout simplement pas cette façon plus douce et plus humaniste de traiter les affaires sociales. Dans le contexte du travail social et de la politique, cela signifie que l’individu a besoin de plus de limitations et de conséquences plus sévères pour être en mesure d’adapter son comportement."

    ce n'est pas de censeurs qu'ils onts besoin mais d'autorité.

    mal-pensant@

    "qu'on autorise une telle incitation à la haine."

    ah bon et dire la vérité serais une incitation à la haine, allons donc, réapprends le sens des mots ça te fera du bien.

    tiens donc de la censure. quelle tolérance de ta part, de la censure comme dans un état totalitaire, une dictature, ah elle est belle la dictature douce de la bien pensance.

Les commentaires sont fermés.