Parité et vote des femmes de moins de 30 ans: la chute libre

Ça! Les femmes de 18 à 29 ans votent moins qu’en 1971. La Tribune de Genève a relayé il y a quelques jours une enquête sur la participation des citoyennes à toutes les élections nationales pendant ces 40 dernières années. Elle y revient aujourd’hui. Et bien en Suisse c’est une dégringolade: 30% de moins qu’à l’époque de l’introduction du vote féminin. De 38% elles sont passées à 26 %.

vote_femmes5.jpgIl y a pourtant plus de femmes sur les listes des partis. L’auteur de cette enquête, Georg Lutz, pense que les affrontements politiques de plus en plus âpres détournent les femmes, que cette violence grandissante n’intéresserait pas. Possible. Autre hypothèse proposée: «La conscience de l’avancée que représentait le suffrage féminin s’est émoussée». Je soupçonne que, sous l'emprise des magazines féminins, elle ne soient allées à la plage pour bronzer avant l'été plutôt qu'à l'isoloir...

Les jeunes hommes votent eux de plus en plus, soit 40% en 2007 contre 24% en 1995. En reprenant au compte des hommes l’argument précédent, peut-être est-ce la conscience de l’avancée que représente le suffrage universel pour les hommes, qui ne date que de... de quand au fait? Voilà bien une question amusante. Sur internet ont trouve de millions de références au droit de vote des femmes. On en trouve aussi pas mal sur le droit de vote des étrangers. Mais beaucoup moins sur le droit de vote universel des hommes. Tiens tiens, cela ne doit pas être très important le droit de vote des hommes pour qu’on en parle si peu. A Genève ce serait durant le 19e siècle. En France il a été décidé en 1848 mais effectif un début du 20e siècle. A peine 50 ans avant les femmes. Avant ce droit était réservé à quelques-uns. Alors pourquoi ne célèbre-t-on pas le droit de vote universel des hommes?

Bon on ne va pas chicaner, le ciel est bleu, une belle journée s’annonce, bref.....

Je reviens à mes moutons. Et au lien que j’établis dans mon titre sur le vote des jeunes femmes et la parité. Rien à voir a priori. Mais en cherchant un peu je me dis que le désir d’imposer une parité sur les listes électorales, voire dans la répartition des employés de l’Etat ou peut-être un jour dans la répartition des députés, cela ne suffit pas. Mais pas du tout. Puisque les femmes votent moins que les hommes, comment vouloir imposer une parité que le corps électoral ne confirme pas? Pour une vraie représentation paritaire il faudrait qu’il y ait autant de votantes que de votants. Ah, le dogme est le dogme!

Donc je fais deux propositions: dorénavant on éliminera les bulletins excédentaires des hommes, pour n’avoir que 26% de suffrages masculins dans la même tranche d’âge. Ça c’est de l’égalité, où je ne m’y connais pas! Et comment on va les ôter? Au hasard! Solution juste et rigoureuse.
vote_femmes3-1945-Les-Francaise-vote.jpg
Ou alors on impose le vote obligatoire. Allez, on va se faire un petit monde bien structuré sur la différence des genres: autant de femmes que d’hommes - et inversement - dans tous les domaines.

Et la liberté de choix, l’éthique politique qui veut qu’un élu ou une élue oeuvre pour TOU-TE-S ses concitoyen-ne-s? Vieux principes! Poubelle. La modernité sera moitié-moitié en tout ou ne sera pas. Comme la williamine.

Mais non, je blague! De toutes façons la parité n’est pas très en vogue: un sondage TdG auprès des internautes montre que 83% des 270 votants y sont opposés.

Ouf! parce que si la parité était imposée et que la moitié des élues soient des femmes, cela voudrait dire que les hommes élisent aussi des femmes! Ce qui serait proprement scandaleux quand on se rappelle que des femmes ont, en leur temps pas si éloigné, appelé à biffer les hommes sur les listes des partis.

Au pays de la démocratie, les hommes élus oeuvrent aussi pour les femmes, et vice-versa. Enfin, cela dépend. Les femmes socialistes n’oeuvrent pas pour les hommes pères. Les femmes socialistes n’aiment guère les pères. Elle voudraient des inséminateurs anonymes, des familles monoparentales et des rentes de l’Etat.

Allez, on va pas se prendre la tête en un si beau début de week-end. Même si Madame Calmy-Rey se croit en République bananière. Mais cela, j’y reviens plus tard...

Catégories : Politique 6 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • le peuple crie.gémit ,pleure et les premiers concernés savent éviter les corvée s préférant ensuite dire,oh c'est la faute aux vieux,comme quoi rien ne changera jamais déjà du temps des grecs cette phrase faisait l'éloge de jeunes adultes toujours bouillonnant d'idées mais à court terme!
    bonne journée à vous Hommelibre

  • Accessoirement, il faut savoir que les dernières personnes à obtenir le droit de vote en France furent... des hommes. En effet, en 1848, les militaires de carrière ont été exclus du droit de vote au titre qu'ils ne devaient avoir aucun engagement, quel qu'il soit, en matière politique. Ils ne l'ont récupéré qu'en 1945, c'est-à-dire... un an après les femmes. Paradoxes de l'histoire...

  • @ Antisthène: en effet, curieux et intéressant. C'était aussi une forme de discrimination. Dont on parle assez peu, peut-être parce qu'elle ne touchait que peu d'individus sur l'ensemble de la société.

  • On sait tous que c'est à cause de ses misogynes phallocrates et de leurs sombres dessins.

    Pour le reste dans la plupart des démocraties occidentale la mise en place du droit de vote pour les hommes allait de paire avec la mobilisation général, en d'autre mot on peut t'appeler n'importe quand pour crever comme une merde loin de chez toi.
    On voit bien la corrélation entre les droits et les devoirs que cela engendre.
    Tiens je me demande si les femmes auraient acceptées le droit de vote dans ses conditions, je connais déjà la réponse :)

  • Un petit lien pour vous hommelibre, sa parle de la circoncision.
    Et chose très intéressante, certains commentaires (avec études scientifiques à l'appui) montrent que les circoncis ont plus de probabilités d'avoir des maladies sexuelles que les non circoncis mais aussi de transmettre plus de maladies sexuelles à leurs partenaires sexuelles.
    Au 21ème siècle c'est une honte que les pays libre autorise cet acte de barbarie (hormis les cas très gravé de phimosis).

  • Désolé:
    http://www.rue89.com/rue69/2011/02/04/le-prepuce-est-il-lami-de-lhomme-188526

Les commentaires sont fermés.