18 janvier 2011

La Gestalt: mettre des mots sur les maux

Imaginez deux ou trois notes d’une chanson - par exemple les trois premières de «L’été indien» de Joe Dassin. Avec le fond musical. Ces trois notes suffisent à se remémorer le morceau entier et à donner le titre et l’interprète. Avec seulement trois notes! Pareil avec les trois premières notes de l’Hymne à la joie, de Beethoven.


tete1.jpgCela signifie que l’esprit reconstruit un ensemble à partir d’une partie ou d’un petit bout, de la même manière que nous assemblons un puzzle. A partir de quelques bouts d’image on reconstitue une image complète.

On peut faire la même chose avec le corps. A partir d’une douleur, d’une zone de fatigue ou d’une inflammation, et par certaines procédures simples, on arrive à mettre des mots et à identifier une dimension psychique qui permet de comprendre ce que nous vivons.

Car notre corps n’est pas qu’un simple amas de muscles, de chairs et d'os: c’est le lieu d’un vécu, de notre vécu. Une tension musculaire ou nerveuse est la conséquence d’un message inconscient envoyé par le cerveau en réponse à un stress. Le travail de la Gestalt est de rendre ce processus conscient en vue de le changer.

J’ai ainsi pu voir des maux de tête disparaître en quelques minutes, des douleurs dorsales diminuer de manière spectaculaire, entre autres.

Le mot Gestalt vient de l’allemand et signifie: «forme», dans le sens de: «prendre forme». Il n’y a pas d’équivalent en français, on a donc gardé le mot allemand. Le verbe «gestalten» par exemple signifie «mettre en forme» ou «donner une structure et du sens». Une douleur locale peut ainsi devenir un ressenti plus général, une image ou une émotion, et grâce à cela disparaître ou changer de nature et d’intensité. C’est de la psychosomatique  appliquée.
dos-stress.jpg
La Gestalttheorie considère qu’il n’y a pas de symptôme isolé, mais seulement une perception morcelée. En explorant le symptôme on peut le relier à un ensemble où il prend du sens. Et quand il prend du sens il change, disparaît ou devient malléable: on peut travailler sur la cause de ce symptôme. L’intérêt est qu’il prend un sens unique propre à chacun. Pas d’interprétation symbolique générale: c’est le langage du corps de chaque individu qui se dévoile.

La Gestalt est une méthode simple et puissante. Elle est à la fois une théorie de la santé, une philosophie de la vie, une thérapie (structurée par Fritz Perls dans les années 1950), une méthode de transformation du stress et un mode de communication. Elle fait appel au ressenti, à l’ici et maintenant, et ouvre des portes à la guérison, au centrage intérieur comme à la connaissance de soi.

Plus d’info et stage fin janvier: voir l’Ecole de Soins Naturels.

16:57 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gestalt, santé, psycho, corps, douleur, migraine, perls, muscles, inconscient, soins, nature, soins naturels | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.