Discours Ben Ali: du vent et des cacahuètes?

Les politiciens savent bien retourner leur veste. Le président tunisien Ben Ali en est une démonstration vivante. D’un discours à l’autre il a changé de ton, de propos et d’intention. Fort bien. Mon collègue blogueur Gorgui Ndoye cite un billet de Jeune Afrique, billet plutôt enthousiaste après le discours d'hier de Ben Ali. Je suis moins enthousiaste, ou plus prudent. Le discours d’hier ne sera-t-il que du vent et des cacahuètes?

tunisie-immolation-degradation-de-la-situation-en-tunisie-suite-aux-evenements-de-sidi-bouzid.jpegA l’insu de son plein gré

Plus prudent à cause des morts sous les balles de la police, balles que Ben Ali a proscrites hier. Pourquoi les avoir autorisé avant? Pourquoi avoir fait tirer sur le peuple qui l’a élu, qui ne cassait rien, qui exprimait son désespoir à l’instar du jeune commerçant sans avenir qui s’était immolé, signe déclencheur de la révolte?

«On m’a trompé», dit Ben Ali. Ben tiens. Ça me rappelle une phrase de Virenque: «A l’insu de mon plein gré»... Allons, un peu de sérieux. Avec une escouade de hakers capable de lire les mail des opposants, il savait très bien que lesdits opposants n’étaient pas des terroristes. Ben Ali ment. Il ment pour terminer ses trois ans de présidence et avoir le temps de retirer ses billes sans être jeté rapidement du pouvoir. Ben Ali n’est pas crédible et il a du sang sur les mains.

Mais le réalisme politique pourrait l’obliger à tenir ses promesses. Certaines en tous les cas. Et là c’est un catalogue à la Prévert qu’il propose. Devant tant de supposée bonne volonté on se demande pourquoi il ne l’a pas fait avant. Les demandes populaires ne datent pas de décembre. Et si hier j'écrivais que la tension montait, qu'en sera-t-il aujourd'hui avec l'appel à une grève générale?


La démocratie serait-elle universelle?

Mais il y a une bonne nouvelle, qui va à l’encontre des prêcheurs bêlants du multiculturalisme qui nous serinent que «la démocratie occidentale n’est pas universelle». Pas universelle? Ben Ali a promis ce que le peuple demande: la reconnaissance des partis d’opposition, le droit de manifestation et la liberté de presse, y compris la liberté sur internet, la liberté d’association, des élections libres.

Mais c’est la démocratie à l’occidentale, ça! Alors cette forme de démocratie serait donc un modèle pour un pays musulman laïc? Les prêcheurs de l’impérialisme culturel occidental devront revoir leur discours: la démocratie occidentale se marie très bien avec les cultures non occidentales. Elle en est même une garantie, contre tous ceux qui voudraient entraîner les pays sur la piste douteuse de l’autoritarisme et du terrorisme. Les gens ne sont pas tous idiots. Ils savent ce que liberté veut dire.

tunisie-drapeau.gif
Les cacahuètes du rire

Pour le reste, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Baisser le prix des aliments de base? Très bien. Le principe des empereurs romains «Du pain et des jeux» fonctionne toujours. Ça c’est le pain. Les jeux ce sont les autres promesses. Comme en particulier une «Commission anticorruption». Rien que ces mots font éclater de rire! Et il ajoute: «Indépendante». Là c’est le fou rire garanti. Mouahahahahaha!

Ben Ali, il ne lui manque qu’un nez rouge de clown. Le Coluche tunisien, c’est lui. Mais qui peut un instant imaginer qu’un despote, qui plus est accusé gravement de confondre l’Etat et sa famille, puisse garantir l’indépendance d’une commission anti-corruption?

Ici l’on trouve une liste impressionnante d’accusations qui devront être vérifiées.


Si les promesses de Ben Ali sont un peu plus que des cacahuètes, il doit maintenant agir très vite. Il faut aussi que des représentants de l’opposition, et pourquoi pas des observateurs d’une institution démocratique occidentale, soient membres de cette fameuse (ou fumeuse) commission.

Les tunisiens ont montré leur détermination face aux mensonges du pouvoir et leur courage face aux balles. Ils ne doivent plus relâcher leur surveillance à l’égard de ce régime dont l’indignité a été de tirer sur la foule alors que rien ne le justifiait.

Catégories : Politique 11 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Tout feu, toute femme
    Carthage s’embrase puis s’embrasse…

    La Tunisie, qu’on se le dise ou non, a été toujours gouvernée par des femmes, sous le sceau du secret, derrière un voile ou sur l’oreiller…
    Dans ce pays à feu et à sang, y a plus que des femmes et des infâmes au pouvoir, craignant tous et toutes la soudaine apparition d’un moujahid, d’un guide ou d’un caïd pour éteindre le feu des âmes en flammes.

    http://www.tueursnet.com/2011/01/tout-feu-toute-femme/

  • Salut l'Homme Libre

    Le Billet dont vous faites référence est un article signé par Jeune Afrique.

    Merci bien à vous

    Gorgui

  • JE VOUS REMERCIE DONC DE BIEN VOULOIR EN TENIR COMPTE.
    IL N Y A PAS UNE PERSONNE PLUS PRUDENTE QUE MOI!!!

    Et quand j'écris sur quelque chose, je sais vraiment de quoi je parle sinon je me tais. Par ailleurs mes positions je les défends sans demander d'autorisation!!!!

    Je connais la VALEUR DE LA LIBERTÉ! Je connais également la VALEUR DE LA VIE!!!

    QUE LE MEILLEUR ARRIVE EN TUNISIE ET QUE CE PEUPLE SI FIER VIVE EN PAIX ET QUE L'ASPIRATION DE CE PEUPLE AU PROGRÈS DANS LA DIGNITÉ ET DANS LA PAIX SE RÉALISE.

  • Vous vous trompez Hommelibre, ce mouvement de protestation est orchestré par les islamistes. Cela me rappelle la "révolution" iranienne dont beaucoup de jeunes qui y croyaient en sont revenus. Le régime instauré par Khomeini était bien pire en crime, torture et j'en passe que celui du Shah, et cela perdure. En perdant le Shah, l'Iran a perdu son âme!

  • @ Gorgui: Bien reçu. J'ai rectifié mon billet dans le sens de votre remarque. Désolé de vous l'avoir attribué. Meilleures pensées.

    @ Patoucha: en êtes-vous certaine? Je n'ai rien lu dans ce sens, ni dans la presse, ni sur Nawaat. Il me semble qu'il y a un vrai désespoir dans la population. Et une direction du pays pour le moins douteuse, ne serait-ce qu'en ayant autorisé le tir à balles réelles sur les manifestants.

  • Et voici que la sioniste analphabète et fielleuse, Patoucha, nous fait l'apologie du régime dictatorial de Ben Ali! Shame on you!

  • @ Patoucha:

    « En perdant le Shah, l'Iran a perdu son âme! » (Sic!)

    Ce qu'il ne faut pas lire..!! Ch'te jure..!!! Tentiez-vous là de faire de l'humour..???


    Attention, Mme Soleil..! Bientôt vous allez certainement nous affirmer que pour l'Iraq également, "c'était mieux avant"..!!

    Que du temps de Saddam Hussein, les chrétiens vivaient en toute sécurité (ce qui est un fait, je vous l'accorde)!! Et qu'après tout, les dizaines de milliers de chiites morts dans les geôles de Saddam ou sous les gaz, ce n'est que "Peanuts"...

    Que les Américains, par leur invasion, ont permis l'émergence d'une nouvelle "république" islamique en Iraq...

    Bref, que la dictature, finalement, ça a du bon..!!

    En même temps, venant d'une craignant-Dieu qui se met à genoux devant le premier gugus qui brandit une bible... On peut s'attendre à tout!

    Car j'imagine que vous n'êtes plus à cela près...


    So long.


    =:oB

  • Et le voilà encore dans mes talons!

    Mais quelle excitation? Vous allez dans tous les sens comme d'habitude.
    Détendez-vous, et écoutez Rêve d'amour de Liszt, cela calmera l'ardeur que vous mettez à répondre à mes commentaires.

    Imaginez ce que vous voulez du moment que vous tombez dans le grotesque. Un grand moment de fou rire pour moi. J'adore!

    Je change ma formulation rien que pour vous faire plaisir :)

    En perdant le Shah, pas celui de la mère Michèle..LOL, L'iran a vendu son âme au diable! Hé! vous n'allez pas soutenir le contraire là aussi, ou bien?!!!

    Au fait, Bonne Année pleine de douceur et de sérénité. Je ne veux que votre bien mon dictateur et n'oubliez pas "Rêve d'amour" mais que cela ne vous fasse pas penser que je suis votre George Sand. Je le répète, je ne vous connais ni d'Ève ni d'Adam, tiens, c'est le prénom du père de Franz! :)))))))))

    Bonne nuit

  • Hommelibre, ils agissent dans l'ombre. Aux dernières nouvelles ils commencent à pointer leur nez.

    Bonne nuit


    C'est c'la oui! Dommage que le plagiat ne tue pas Rambam. Cela aurait fait un islamisto-illettré en moins!

    Allez, au dodo Rambam!

  • L'avis de Brian, se contente de cracher. Il crache, crache, mais ne vient jamais essuyer ses crachats....

  • La fille de l'arbitre
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/01/14/0-2011-la-fille-de-l-arbitre.html

Les commentaires sont fermés.