Tunisie: la tension monte et MAM dérape sec

"Réputée pour être étroitement quadrillée par les services de police, la rue tunisienne est en ébullition depuis le 17 décembre, date à laquelle un diplômé chômeur, devenu revendeur de légumes à la sauvette, s’était immolé par le feu en protestation contre le chômage et la cherté de la vie."

Hier le couvre-feu a été imposé dans la capitale, Tunis. Des émeutes ont détruit de nombreux commerces et la police a tiré à balles réelles sur les manifestants, comme depuis le début de la crise. On ne peut savoir le nombre réel de morts et de blessés.

tunisie.jpgLe gouvernement a interdit l’entrée de l’hôpital aux journalistes. Une petite vidéo a pu y être tournée (voir ci-dessous). Elle montre les blessés et l’état de stress du personnel soignant. L’hôpital est débordé. Le bilan du gouvernement doit être bien au-dessous de la réalité.

A Kasserine, des avocats ont vu des cars débarquer des casseurs encagoulés, que la police aurait laissé faire avant de tirer. Le gouvernement est accusé d’utiliser des gens à sa solde pour discréditer le mouvement. Ce gouvernement qui a envoyé la police et l’armée contre les manifestants dès le début du mouvement et qui a fait très vite tirer à balles réelles. Sans même avoir écouté la rue ni dialogué avec des représentants des manifestants.

Ce soir mardi le pays entier est soulevé contre le gouvernement et le président Ben Ali. On peut trouver sur Google Maps les villes touchées par la crise.

Wikileaks a aussi servi de détonnateur:

«Une note diplomatique divulguée par WikiLeaks révèle que la famille du président Ben Ali et celle de son épouse, Leïla Trabelsi,ont accaparé les richesses du pays depuis 1987. Les diplomates américains qualifient le système tunisien de « voyoucratie », dont les histoires de corruption familiale peuvent être comparées, selon eux, à une « quasi-mafia ». Les familles Ben Ali et Trabelsi agissent en toute impunité, vivent au dessus de la loi, s’octroient des privilèges y compris en recourant à force et à l’intimidation par l’expropriation des terrains des pauvres. Tandis que les membres de la famille s’enrichissent et prospèrent, une grande majorité de Tunisiens se sentent exclus de ces richesses. « Le gouvernement a fondé sa légitimité sur sa capacité à assurer la croissance économique, mais un nombre croissant de Tunisiens croit que ceux qui se trouvent au sommet conservant les avantages pour eux-mêmes », note le télégramme de l’ambassade USA en Tunisie.»


Et pendant ce temps MAM, Michèle Alliot-Marie, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, annonce que la France est prêt à envoyer à Tunis et Alger ses compétences policières pour aider à résoudre la crise! Comme le dit Rue89, c’est le comble de l’indécence! Voir la deuxième vidéo ci-dessous.


« Nous proposons que le savoir-faire qui est reconnu dans le monde entier de nos forces de sécurité permette de régler des situations sécuritaires de ce type.

C'est la raison pour laquelle nous proposons aux deux pays, dans le cadre de nos coopérations, d'agir en ce sens pour que le droit de manifester puisse se faire en même temps que l'assurance de la sécurité. »

 

Insensée. Bête. Comment qualifier cette déclaration de MAM?

Je ne sais pas comment peut évoluer un mouvement de cette ampleur, car il n’y a rien de prêt pour prendre la relève des dirigeants actuels. Mais j'admire le courage des tunisiens dans leur rébellion pour plus de liberté et de possibilité de vivre dans leur propre pays. Pays dont les richesses sont accaparées par deux familles et quelques alliés. Les potentats n'ont pas fini d'imposer leur loi à des populations entières.


Tunis:





MAM:


ALLIOT-MARIE propose d'aider la Tunisie dans la répression
envoyé par SuperBeurkMan. - L'info video en direct.

Catégories : Politique 4 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Une partie du patrimoine Trabelsi & BenAli est visible ici http://www.communique-de-presse.com/201101127792/Politique,Public/Patrimoine,BEN,ALI.html

  • heureusement que mamie MAM n'était pas née au moment de la révolution Française!!!
    Quoique!

  • @ Hommelibre:


    Wikiqui?? (sans jeu de mots...) ;o)

    Alors, hein? Qu'est-ce que je vous disais... Finalement, c'est parfois pas mal, le dynamitage de la langue de bois diplomatique, non?


    Bonne soirée.


    =:oB

    PS: Chapeau bas à la rue tunisienne...! Et un flacon de lave-vitre pour Mme Alliot-Marie, histoire qu'elle y voit un peu plus clair à l'avenir!!

  • Tourner sept fois sa langue dans la bouche avant de parler parait être un adage qui traverse le temps sans prendre une ride. Les Tunisiens ne seront certainement pas prêts d'oublier la proposition de coup de main du gouvernement Français. Finalement, plus aucun Français ne pourra plus quitter le territoire sans risquer de se retrouver avec les deux "roubignolles" dans le bec.

Les commentaires sont fermés.