Australie: comme un tsunami

Les inondations dans le Queensland s’amplifient. A Rockhampton, ville de 75‘000 habitants, la crue a atteint 9 mètres  de hauteur. La vue aérienne de la Nasa montre la ville prisonnière d’une sorte de lac intérieur plus grand que la ville elle-même  (cliquer pour agrandir). Une bonne partie de Brisbane, troisième ville du pays, est sous les eaux et le fleuve monte encore.

australie1.png«Quatre personnes sont mortes noyées lundi dans la ville de Toowoomba, à l'ouest de Brisbane, où un torrent boueux précédé d'une vague de deux mètres de haut a déferlé dans les rues.

"On pourrait décrire cela comme un tsunami intérieur, un énorme mur d'eau qui a dévalé de la vallée de Lockyer", a déclaré le commissaire de police Bob Atkinson.

"J'ai vu des voitures emportées comme des jouets", a témoigné un habitant.

La télévision a montré les images d'habitants s'agrippant aux arbres ou aux poteaux téléphoniques et des automobilistes paniqués grimpant sur les voitures pour échapper au déluge.

Les rivières sont par endroits montées de huit mètres en une heure, prenant les habitants et les autorités totalement par surprise. La police a prévenu que le niveau des eaux pourrait atteindre 16 mètres, alors que des pluies diluviennes continuent de s'abattre sur la région.»

La population se protège comme elle le peut. Beaucoup d’habitants restent enfermés chez eux. D’autres ont été évacués. La région entière est désorganisée.

Le pic devrait être atteint jeudi, qualifié de «jour dévastateur» par les autorités. Les mines de charbon de coke de l’Etat australien assurent plus de 50% de la production mondiale, indispensable pour l’industrie métallurgique. Celles du Queensland représentent 35% de la production du pays. Elles ont été fermées.

L’Australie est aussi le 4e exportateur mondial de blé. La moitié de sa récolte est perdue. Les inondations vont avoir un impact sur l’économie du pays et l’économie mondiale.

La météo locale annonce encore des pluies fortes demain sur la région de Brisbane. Les inondations seraient liées au courant La Niña, puissant cette année, qui refroidit l'est du Pacifique et réchauffe l’ouest (région de l’Océanie).

 

Catégories : Météo 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • C'est franchement apocalyptique! Pauvres Australiens! Et pas un mot de compassion pour ce qu'ils endurent. Ils doivent se sentir doublement abandonnés!

    Bonne nuit

  • quand on la chance d'avoir des correspondants sur place en effet pauvres australiens,encore une fois trop construire en vitesse et tutti quanti,y'a pas qu'en Europe on le voit des sinistrés qui doivent quitter leurs maisons par faute en tous cas chez nous d'autorités toujours absentes ,ou occupées à regarder des matchs télévisés de foot ou tennis laissant à l'abandon leurs priorités gouvernementales!nos autorités tout comme les leurs sont des adeptes du nombrilisme!

Les commentaires sont fermés.