Météo: l’Afrique s’enflamme et nous met le feu

Benjamin, drôle de nom pour le genre féminin. Et Arno! Mais qu’est-ce qui leur a pris? Normalement une dépression reçoit un prénom de fille, un anticyclone un prénom de garçon. Bon, zarbi. Vous remarquerez que l’on a recommencé avec la lettre A, début d’année oblige.

Méteurop1-1.pngOr donc, après un mois de décembre très hivernal, janvier débute sous une certaine douceur. Demain samedi on devrait atteindre les 12 à 14 degrés selon les régions, sur l’est de la France et l’ouest de la Suisse.


C’est chaud, très chaud pour janvier. L’Afrique s’enflamme et nous envoie son haleine brûlante. Enfin, presque: nous sommes quand-même en hiver. Mais pour un mois dont la température moyenne est de 1,8° à Ambérieu dans l’Ain, ça va chauffer. Il s’agit d’une grande bouffée d’air venu d’Afrique de l’ouest, poussée par la dépression Benjamin (image 1, cliquer pour agrandir) qui, en tournant dans le sens inverse des aiguilles de la montre, fait remonter cet air doux.

Méteurop1-2.png
Mais le père Fouettard n’est pas loin. Un front plus frais va balayer l’europe de l’ouest d’ici lundi (image 2 en bleu). Dimanche et lundi la température va donc redescendre. La bulle chaude qui nous recouvre va s’éloigner vers le sud des Alpes, balcon des Balkans, et jouer de son charme sur les côtes de Sicile, de Tunisie et de Croatie, où les femmes sont si belles, paraît-il.


- Ah, parce qu’elles ne sont pas belles les femmes d’ici?

- Très, très belles... Mais, vous savez, la plage, l’exotisme, le petit accent...


Hum... revenons à nos bulles: une autre arrive (image 4), chaude elle aussi, pour le milieu de la semaine prochaine.

 

Méteurop3.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Méteurop1-4.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De la douceur dans ce monde de brute. Une température vraiment hors-saison.


 

Images 1 et 2: infoclimat Images 3 et 4: meteoconsult

Catégories : Météo 0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.