30 décembre 2010

Quand Marine Le Pen prendra le pouvoir - première partie

Cinquième et dernier billet de ma série sur le nationalisme (premier billet ici). En deux partie vu sa longueur. Un zeste de politique-fiction pour terminer cette petite série sur le nationalisme, en vue d'amener à une réflexion. Le scénario que je propose est forcément subjectif et provocateur et chacun pourra le remanier ou le compléter. Il n’est même pas encore certain que Marine Le Pen soit élue présidente du Front National. Je commence cependant avec ce présupposé.


le_pen_201.jpgJanvier 2011. Marine Le Pen (MLP) se fait élire à la présidence du Front National. C’est la légitimité qu’elle attendait. Elle a gagné en épaisseur. Elle est désormais incontournable. Elle peut maintenant mettre en place sa stratégie et son scénario de conquête du pouvoir.

Son premier train de décisions est de mettre en place autour d’elle une équipe jeune et intelligente avec comme objectif unique: gagner en 2017 ou en 2022. 2012 ne sera donc qu’un test pour évaluer les améliorations à apporter pour gagner.

Car il faut le savoir: si le but de son père était d’exister et de maintenir une force de contestation des pouvoirs, le seul but de Marine sera la présidence ce la République. Elle est jeune, charismatique, séduisante, intelligente, courageuse. Et certainement très déterminée.

Une fois la nouvelle équipe en place, il y aura un audit général du FN avec différents objectifs:

- comment élargir sa base électorale
- développer les thèmes qui manquent au parti pour devenir un vrai parti de gouvernement
- retravailler la communication, le visuel, le langage
- faire un état des lieux des zones sensibles et fragiles en France: chômage, immigration, religion, et développer un programme de travail sur le terrain avec des équipes adaptées à chaque situation
- renforcer les bastions traditionnels et gagner de nouveaux territoires en vue de jouer un rôle grandissant
- l’engagement personnel de MLP, l’engagement des militants, sera le signe visible d’un engagement pour le pays.


Une task force travaillera au jour le jour sur tous les événements pour en faire une lecture utile avec les bons mots. Et la situation est si tendue dans le pays qu’il n’y aura pas besoin d’en faire beaucoup. On avait déjà vu ce que le mot «occupation» avait déclenché: un large soutien de l’opinion à ses propos. Le sentiment d’envahissement était largement partagé en France. Peu importait qu’il fut gonflé et instrumentalisé: cela marchait.
Paysage de campagne - France - meditant.eu.jpg
Dorénavant il suffira à MLP de toucher les choses du doigt pour transformer les événements en intentions de vote.

Cette situation que personne dans les partis politiques traditionnels n’avait vraiment vu venir était due à plusieurs facteurs.

D’une part l’intégrisme musulman se développait, ou du moins une partie de la population le ressentait ainsi. De plus en plus de français ne se sentaient plus respectés et avaient le sentiment de ne plus faire la loi chez eux. Ce facteur était très important. Car si l’on admet que les ressortissants d’un pays ont une légitimité à faire leur propre loi, toute atteinte à cette légitimité devenait un argument politique au service d’un nationalisme qui en d’autres temps aurait dû n’être qu’une évidence de bon sens: être responsable dans sa propre maison. Là, au point où les choses en étaient, cela devenait un combat: le combat des français pour leur intégrité culturelle et pour la reprise en main du pays.

Peu importait que l’immense majorité des musulmans de France soient pacifiques et respectueux: on n’entendait que les intégristes et à cause de leur minorité un sentiment général s’était développé. Les reproches faits au passé colonial rejoignait dans l’esprit des gens les revendications religieuses intégristes, parce qu’hors de France les deux thèmes étaient habituellement mélangés.

Peu importait que cette situation soit réelle ou gonflée: Marine avait bien compris l’importance de la dimension culturelle. Pour qu’elle ait une résonance efficace il fallait relâcher le vieux poujadisme de son père et voir un cran au-dessus. Là où son père était surtout un opposant, elle devait devenir une visionnaire. Tout l’enjeu de la réussite ou non de la conquête de la présidence reposait sur sa personnalité. Pour cela elle avait su s’entourer des bonnes personnes.

pétanque.jpgD’autre facteurs avaient préparé le lit du Front National: une gauche idéologique et stérile, sans courage, narcissique. Une droite peu cohérente et trop affairiste. Et le bruit de fond de l’intégrisme musulman alimentait de plus en plus le courant nationaliste dont la devise était: se défendre et reprendre la maîtrise chez soi. Et ce langage prenait. Les opposants criaient haut et fort que les digues sautaient. Mais ils ne proposaient plus rien de crédible.

Les digues sautaient parce qu’elles étaient minées depuis trop longtemps, laissées à l’abandon par le personnel politique en place depuis 30 ans. De plus MLP sut très bien alimenter un climat d’angoisse: additionner les petit faits pour donner l’impression d’une drame permanent et généralisé. La gauche se contentait de brandir le spectre du racisme faute de vraie attention portée au sentiment de dépossession des français - pire que le sentiment d’insécurité, lequel s’était englobé dans un concept plus large: la Reconquête.

Cette gauche qui proposait le droit de vote aux étranger fit de plus en plus figure de traître au pays et fut systématiquement accusée de vendre les prérogatives nationales aux ennemis. L’internationalisme était devenu un discours inaudible. Quand à la droite, empêtrée dans ses contradictions et dans des postures, elle tentait de la contenir. Mais MLP la débordait avec un bonheur et une efficacité terrible.

On ne parlait plus tant des Droits de l’Homme. Marine répondait systématiquement sur les Devoirs de l’Homme. L’humanisme de gauche avait pris le mur, le pragmatisme de droite prenait la relève sur ses décombres. A chaque voiture qui brûlait dans les banlieues le FN répondait par une stratégie bien rodée. Elle allait dans le quartier avec une délégation du parti, elle y était en tête, bravant les insultes qui fusaient contre elle. Elle se moquait des caméras et n’invitait jamais la presse: preuve de l’authenticité de sa démarche. Mais la presse se mit à la suivre car on voyait qu’il se passait quelque chose.

(Suite dans la journée)


Image 2: crédit photo © photo Franck RONDOT. www.franck-rondot.com

09:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : homme, société, hominidés, empires, territoire, nationalisme, le pen, fn, gauche, droite, histoire, étranger, coutume | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

BRAVO!
Vive Marien Le Pen notre dernier espoir de remettre la France debout. Nous n'en pouvons plus de cette immigartion écrasante qui peses si lourd sur nos protections sociales et qui agressent nos enfants à la sortie des écoles.
Nous n'en pouvons plus de cette caste de politicards corrompus qui fait tout pour nous faire croire que la mondialisation est notre avecnir. Comment pouveons nous lutter contre le teravaille d'enfants esclaves qui creves au travail pour quelques centimes d'euros.
Qu'allons nous laisser à nos enfants et nos petiots enfants à cette allure.
Je suis Francais et j'ai honte de ce qu'est devenu notre belle france.
Avec Marien Le jour de la revanche se leve et les traitres devront etre jugés pour haute trahison.
Merci à la Suisse et à Oskar freysinger le nouveau Charles Martel de nous montrer l'exemple de ce que doit etre une vrai démocratie moderne avec le référendum d'initiative populaire contre les minarets qui nous envahissent. Nos dirigeants feraient bien de l'appliquer en France au lieu de vouloir toujours donner des leçons à la terre entière.
Vive Marien Le PEN Présidente de la République en 2012

Écrit par : zorro | 30 décembre 2010

BRAVO!
Vive Marien Le Pen notre dernier espoir de remettre la France debout. Nous n'en pouvons plus de cette immigartion écrasante qui peses si lourd sur nos protections sociales et qui agressent nos enfants à la sortie des écoles.
Nous n'en pouvons plus de cette caste de politicards corrompus qui fait tout pour nous faire croire que la mondialisation est notre avecnir. Comment pouveons nous lutter contre le teravaille d'enfants esclaves qui creves au travail pour quelques centimes d'euros.
Qu'allons nous laisser à nos enfants et nos petiots enfants à cette allure.
Je suis Francais et j'ai honte de ce qu'est devenu notre belle france.
Avec Marien Le jour de la revanche se leve et les traitres devront etre jugés pour haute trahison.
Merci à la Suisse et à Oskar freysinger le nouveau Charles Martel de nous montrer l'exemple de ce que doit etre une vrai démocratie moderne avec le référendum d'initiative populaire contre les minarets qui nous envahissent. Nos dirigeants feraient bien de l'appliquer en France au lieu de vouloir toujours donner des leçons à la terre entière.
Vive Marien Le PEN Présidente de la République en 2012

Écrit par : zorro | 30 décembre 2010

BRAVO!
Vive Marien Le Pen notre dernier espoir de remettre la France debout. Nous n'en pouvons plus de cette immigartion écrasante qui peses si lourd sur nos protections sociales et qui agressent nos enfants à la sortie des écoles.
Nous n'en pouvons plus de cette caste de politicards corrompus qui fait tout pour nous faire croire que la mondialisation est notre avecnir. Comment pouveons nous lutter contre le teravaille d'enfants esclaves qui creves au travail pour quelques centimes d'euros.
Qu'allons nous laisser à nos enfants et nos petiots enfants à cette allure.
Je suis Francais et j'ai honte de ce qu'est devenu notre belle france.
Avec Marien Le jour de la revanche se leve et les traitres devront etre jugés pour haute trahison.
Merci à la Suisse et à Oskar freysinger le nouveau Charles Martel de nous montrer l'exemple de ce que doit etre une vrai démocratie moderne avec le référendum d'initiative populaire contre les minarets qui nous envahissent. Nos dirigeants feraient bien de l'appliquer en France au lieu de vouloir toujours donner des leçons à la terre entière.
Vive Marien Le PEN Présidente de la République en 2012

Écrit par : zorro | 30 décembre 2010

C'est nous les gars de la MARINE ......!

Écrit par : labet | 30 décembre 2010

En 2012 on aura une surprise et de taille !
Vous verrez Marine Le Pen présente au deuxième tour !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30 décembre 2010

Marine, présidente !!

Écrit par : Celeste | 30 décembre 2010

Il était une fois deux filles à papa
Marine et Martine qui ne pensaient qu’à ça : Du texte… du texte… du texte… et encore du texte.
Pas besoin de prétexte, le contexte suffisait ou s’y prêtait…
Elles se disputaient un trône qu’elles n’occuperont jamais, parce que l’art politique aujourd’hui est réservé aux plus drôles.
Un jour ou peut-être une nuit, Marine était en train d’enfoncer un clou dans le dos de quelqu’un, il y a Martine qui passe et lui dit :
Martine : « pourquoi tu enfonces ce clou ? »
Marine : « pas la peine de la ramener, je n’ai pas d’explications à te donner… j’enfonce un clou, je défonce un trou, c’est mon problème »
Martine : « oui mais moi, j’aime bien savoir pourquoi, pourquoi pas de face ? Pourquoi dans le dos ? Tu es complètement marteau !».
Marine : « je n’ai pas à te dire pourquoi… j’enfonce un clou. J’enfonce un clou, c’est tout ! Et puis j’ai pas envie de voir ses yeux… »

Et la mytho continue d’enfoncer son clou dans le dos du maso. Elle l’avait presque enfoncé en entier…il ne lui restait plus que ça, un centimètre quoi sans que le malheureux exprime le moindre signe de désaveu, puisqu’il était en situation irrégulière.
Martine gonflée à bloc, n’était pas du genre à se dégonfler, elle sort une tenaille de sa poche et arrache le clou de la canaille.
La victime qui tenait encore à peine debout a compris pour la première fois d sa vie, ce que c’est que la double peine… une douleur au carré.
Entre l’abcès et l’arrachée il n’avait même plus envie d’avoir ses papiers…
Marine qui n’est plus à ça près, était outrée par cette mégère qui se prend pour une infirmière.
Marine : « pourquoi est-ce que tu as arraché mon clou ? »
Martine : « je n’ai pas d’explications à te donner moi ! »
Marine : « je voudrai bien savoir pourquoi ? »
Martine : « je n’ai pas à te dire pourquoi ? »

Pendant que le pauvre type saignait, les deux poursuivaient leur débat non télévisé et Marine se tourne vers le plus malheureux pour lui rendre compte de la situation… un peu compliquée pour quelqu’un qui vient tout juste de débarquer sur le sol français.

Marine : « c’est une histoire insensée non ? Tu m’entends petit mesquin ? Je suis en train d’enfoncer un clou dans le dos d’un clandestin, autrement dit, je suis dans mon droit … Et cette givrée, je dis ça avec le temps qu’il fait, arrive de Lille avec une tenaille et arrache mon clou avec la conscience tranquille.
Tu as dû ressentir de ces douleurs. Mon père qui est un expert en la matière, m’a prévenu : celui qui te rend service, ne te rend pas service !
Pourquoi est-ce qu’elle l’a arraché ? Pourquoi ? Parce que figure-toi, je vais devoir le réimplanter. Que je me retape de nouveau cette corvée… et dire que ce n’est pas mon métier… je ne suis ni juge, ni policier mais un digne représentant de l’Etat nation qui estime que pour mettre un terme à ce bourbier, chacun a un rôle à jouer.
J’ai quand même le droit de balayer devant chez moi sans être importunée par un manche à balais. Merde !
Je ne parle pas de toi, mais de l’andouille qui joue les médiators en arrachant un clou que j’ai acheté tout neuf à Saint Cloud, avec une tenaille toute rouillée… mon père disait, y a pas plus inhumain que l’inhumain.
On y va beau gosse, tu t’appelles comment déjà ?
Il me regarde fixement et me dit Laurent Gbagbo.

http://www.tueursnet.com/2010/12/pas-de-marteau-sans-enclume/

Écrit par : le journal des tueursnet | 30 décembre 2010

Bonne chance à Marine pour 2012 !
Redécouvrons nos valeurs !
La France des bobos corrompus a vecu.

Écrit par : Gerson | 30 décembre 2010

Marine Le Pen incarne l'espoir des Français vers un retour des valeurs républicaines comme le respect de l'autre, la tolérance et lalaïcité, le sens de l'effort et du travail bien fait, le retour de la liberté d'expression bafouée par la droite comme la gauche, le langage de vérité en opposition à la langue de bois des élus de gauche comme de la droite classique. 2012 est l'année qu'attendent les Français pour voir le triomphe du leader de la nouvelle droite représentée par Marine Le Pen.

Écrit par : LITTERST | 30 décembre 2010

marine nous avons besoin de vous en 2012 il y a marre de tous ces gens qui sont à la charge des gens , qui on trvaillés comme moi 42 ans

Écrit par : claudel | 30 décembre 2010

Félicitation pour cette analyse pleine de bon sens.
On a souvent vu la réalité depasser la fiction, n'est-ce pas?

Écrit par : 1chat1chat | 30 décembre 2010

Trois p'tites vidéos d'hier et d'avant-hier, en complète adéquation avec les commentaires des blogueurs/euses ci-dessus...

http://www.youtube.com/watch?v=E6Jc2tsfsEQ

http://www.youtube.com/watch?v=MrKCXCS4jhI


http://www.youtube.com/watch?v=65mbIWsgm4Y&


Cela se passe de commentaires.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 02 janvier 2011

que lon soit pour ou contre, Mme le Pen dit hélas ce que la France d'en bas vit sur le terrain à mille lieux des preoccupations du ps ou ump. Le crime immonde du 31 d'une bande de cité sur un dj montre à quel point la France en est arrivée.

Écrit par : Eric | 02 janvier 2011

@ L'avis de Brian

vous ne faites que diaboliser le FN et bien cette position qui est celle de la gauche humaniste et bien pensante on voit où elle nous a menée.

ce n'est pas en faisant de la repentance en faisant passer les étrangers pour des victimes qu'on les intégre.

c'est en ayant un modéle de société qui force leur respect qu'ils auronts envie de s'intégrer. ces gens là ne peuvent être intégrés que par une culture forte et autoritaire, pas une culture maternante où les valeurs féminines dominent comme la notre.

http://christinetasin.over-blog.fr/ext/http://www.bivouac-id.com/2009/05/15/un-psychologue-danois-%e2%80%9cl%e2%80%99integration-des-musulmans-dans-nos-societes-occidentales-est-impossible%c2%bb/

"D’un point de vue psychologique et humaniste, il est très clair que des personnes de cultures différentes ont des besoins différents, quand ils ont ou quand ils créent des problèmes. Ma propre expérience est que les musulmans ne comprennent pas notre façon toute occidentale de gérer les conflits par le dialogue. Ils sont élevés dans une culture comportant des figures d’autorités et des conséquences externes à l’individu et très bien définies. La tradition occidentale, qui utilise compromis et introspections comme principaux outils pour gérer les conflits tant intérieurs qu’extérieurs, est considérée comme une faiblesse dans la culture musulmane. Dans une large mesure, ils ne comprennent tout simplement pas cette façon plus douce et plus humaniste de traiter les affaires sociales. Dans le contexte du travail social et de la politique, cela signifie que l’individu a besoin de plus de limitations et de conséquences plus sévères pour être en mesure d’adapter son comportement."

"Cette déclaration fut accueillie avec de fortes résistances par les hommes politiques danois, et par mon supérieur hiérarchique de la prison des jeunes. Je fus fort surpris car, je pensais que dire que certaines cultures s’intègrent mieux que d’autres dans les sociétés occidentales, était une évidence.

Mon intervention a abouti à une injonction légale, une sorte de sanction professionnelle, indiquant que si je réitérais mes propos je serais licencié. Selon les autorités de Copenhague, il est apparemment autorisé de déclarer que les problèmes rencontrés par les musulmans sont causés par la pauvreté, les médias, la police, les Danois eux –mêmes, les politiciens, etc. Mais deux choses ne sont pas admises : 1) discuter de l’importance de la culture et 2) de la responsabilité propre des étrangers quant à leurs difficultés d’ intégration dans nos sociétés. "

même mentalité de faux culs et de dictaure de la bien pensance que nos journalites nos hommes politiques nos féministes.

http://www.communautarisme.net/Violences-dans-les-banlieues-regarder-la-realite-en-face_a646.html

" On ne peut échapper à la question de la famille comme une des structures anthropologiques de base de la société que des conceptions modernistes et gauchistes ont rapidement mis de côté. Il en va de même des fonctions structurantes de la morale, de l’interdit et de la limite qu’un angélisme post-soixante-huitard et rousseauiste a trop longtemps dénié. "

"À l’inverse, toute une idéologie gauchisante minoritaire au sein du milieu associatif réduit l’histoire de notre pays à ses pages les plus sombres et renforce la mentalité victimaire des jeunes désaffiliés en présentant leur situation dans la continuité de celle qui fut celle des esclaves et des peuples colonisés. Cette idéologie travaille à l’encontre de l’intégration "

la mentalité de repentance actuelle travaille à l'encontre de l'intégration.

Écrit par : leclercq | 02 janvier 2011

@ perroquet leclercq:


Je ne diabolise nullement le FN..!!!

Mais en tant que gauchiste, donc lâche (n'est-ce pas, mon conno?) je me couche devant la majorité des blogeurs anti-bien-pensance...

Je cherchait donc simplement à vous faire plaisir en vous offrant des vidéos du bon vieux temps, où les gauchistes, les féministes, les bougnoules et les juifs allemands (dixit M. Jean-François Galvaire) étaient encore combattus par les défenseurs de la France et de ses traditions...

Et comme Mme Le Pen reprend mots pour mots les discours et les objectifs de la milice de Pétain ou des mouvements d'extrême-droite, preuves en images et en sons à l'appui, je m'étais dit que ce serait un merveilleux cadeau à vous faire pour commencer cette nouvelle année...

Efin qu'en plus, cela vous aiderait à patienter jusqu'à l'élection de 2012, en mettant un peu de baume au cœur, à vous tou(te)s, pauvres petites choses sans défenses, maltraitées par une poignée de gauchistes et de féministes assoiffés de sang... MDR!!!


Encore faudrait-il que vous ayez une once d'intelligence pour comprendre le message!



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 02 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.