Quand Marine Le Pen prendra le pouvoir - suite et fin

(Suite du billet précédent)

Peu à peu le courage, la fermeté et le langage direct de cette femme séduisit les jeunes. Elle leur proposait d’être avec elle car elle seule faisait bouger les choses en France. Les voitures incendiées n’étaient pas le prétexte à une attaque contre le gouvernement. Cela tout le monde le savait: il avant démissionné de longue date. Donc inutile de perdre son temps à la répéter. Non, à chaque fois elle s’adressait aux petites gens, à la France qui se lève tôt, qui bosse dur, pour qui la voiture est tout sauf un luxe. Elle les incitaient à ne pas accepter ce destin, à relever la tête. Le FN mit en place des comités de salut public, soit des comités citoyens qui tournaient la nuit dans des quartiers, pour prévenir les actes de violence urbaine. Avec un certain succès.

le-pen5-topelement.jpgLa nouvelle image du Front National se débarrassa de l’intégrisme catholique, tout en le gardant en réserve pour les voix qu’il représentait. Ces intégristes avaient compris que s’ils voulaient avoir une chance d’être entendus ils devaient de toute façon suivre Marine. Elle était la seule à pouvoir gagner, la seule à disposer d’une vraie machine électorale.

Le FN se mit donc à représenter la France profonde, celle des contes et légendes, de la pétanque, de l’apéro, et ses adeptes s’en revendiquaient ouvertement sans passer pour des extrémistes. Le seul thème était: être maître chez soi. Ce thème n’était pas nouveau mais il trouvait cette fois un terrain très favorable pour se développer. Entre chômage, islamisation, mondialisation, les français avaient trouvé leurs ennemis, et un défenseur: le FN.

La mondialisation allait passer à la trappe. Cette grande liberté, mémoire de la liberté des premiers humains que je cite dans mon deuxième billet, allait s’arrêter. L’ancien cycle des guerres reprendrait, l’Europe serait sacrifiée pour un simple accord de défense commune.

La pression islamiste en Europe comme au Moyen-Orient créaient un climat de peur. Dans cette ambiance Marie Le Pen fit une campagne très militante pour la présidentielle de 2012. Elle laboura la France sans s’économiser. Elle devait incarner les valeurs qu’elle défendait: proximité des gens, engagement intense, changement de l’image du FN, créer une large adhésion autour d’elle. Elle fit un score plus qu’honorable mais ne passa pas au deuxième tour. Mais elle avait pris une nouvelle dimension, et ses adversaires, bien que gagnants, ne portaient plus aucun rayonnement politique.

La progression du FN aux cantonales de 2011 ne fut pas encore spectaculaire. Par contre aux municipales de 2014 le parti gagna quelques belles villes. La méthode Marine montrait son efficacité: labourage intensif du terrain, thèmes très porteurs, pas d’excès de langage, attitudes respectueuses, séduction, enfin bien loin de l’image habituelle du parti mais avec la même intention de fermeté. Les vieilles critiques contre le FN tombaient de plus en plus à plat.
hamas march w flag 4 23 04.jpg
Dans les villes gagnées les élus montrèrent ce que serait la gestion nationale du pays. Les subventions culturelles pour des projets considérés comme inutiles ou trop onéreux furent retirées et attribuées à la sécurité, l’aide sociale (par exemple aux personnes âgées et aux chômeurs longue durée) et la grande cause nommée: «La banlieue est en France». On passa des contrats d’aide aux jeunes chômeurs sur le principe de l’échange: qu’est-ce que tu veux, et qu’est-ce que tu donnes en échange.

Peu à peu ce système prit forme, et la police intervint de moins en moins car la situation se réglait d’elle-même. On instaura un soutien aux groupes de rap s’ils se décidaient à exalter la responsabilité de l’individu dans son pays plutôt que de cracher sur la France. Houria Bouteldja cria à la récupération et tenta de relancer son langage guerrier, mais trop tard: le FN avait détourné le fond de commerce de la dame à son profit. Ces municipalités appliquèrent la préférence nationale en ce qui concerne l’emploi local et les aides sociales.

Bien sûr on assista à des manifestations anti-FN, menées par une gauche qui sentait bien qu’elle avait perdu la partie. Mais là où il était en place le parti de MLP tenait bon son cap. Sa fermeté et la mesure du langage qu’il avait acquise séduisirent. Comme contre les retraites les manifestations ne donnèrent rien car une position purement réactive ne faisait pas programme. Des passants invectivaient les militants d’une gauche de plus en plus déliquescente en leur demandant ce qu’ils avaient fait pour le pays jusque là.

11sept.jpgEn 2012 Marine Le Pen avait cinq ans devant elle. Inlassablement elle martela son message. Les attentats se multiplièrent en Europe, ce qui aida les nationalistes un peu partout. C’était l’intérêt des intégristes: voir des pouvoir durs en Europe. Ils avaient besoin de confrontation pour se poser un peu plus en victimes et attirer à eux un nombre grandissants d’adeptes, ce qui leur permit de gagner le pouvoir dans des pays jugés jusque là modérés. La stratégie de prise du pouvoir par les fondamentalistes (les intégristes) fonctionnait. Le monde se durcissait et tendait de plus en plus vers une confrontation à grande échelle.

Le Front était peu à peu devenu le symbole de la résistance. De plus en plus de gens revendiquaient ouvertement de voter pour lui. Par son respect du système démocratique le FN avait fait taire nombre de ses détracteurs. Pendant cinq ans il gagna en crédibilité et en voix dans les diverses élections. Et la politique de paix intérieure et de consensus étaient en perte de vitesse partout. On cherchait aujourd’hui des positions claires sans faire l’économie de la confrontation. A ce jeu-là le FN, préparé de longue date, était gagnant.

Marine arriva donc en force, presque en sauveuse, à la présidentielle de 2017...


Je laisse chacun imaginer ou non une suite. Il ne s’agit que de politique-fiction, ce n’est qu’une nouvelle, cela ne saurait donc prétendre à représenter la réalité. J’espère surtout inciter à réfléchir au présent et à l’avenir. On peut bien sûr trouver cela très pessimiste. J’espère que l’avenir me démente et qu’il n’y a pas une stratégie globale et délibérée de grande confrontation mondiale.

Peut-être ferai-je ultérieurement le même exercice avec la gauche, ou avec le centre et la droite non-FN. Peut-être aussi, selon s’il y a ou non débat, ferai-je un complément à cette série. Pour l’instant j’en signe la fin (provisoire?).

Catégories : Politique 14 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Brillante démonstration, un sens du rythme, une syntaxe efficace, une lucidité consommée, très grand public mais pourquoi pas... Tout ceci à le goût du possible, du probable et peut-être de l'inévitable. Regardons en arrière. Toutes les périodes de laxisme et de dévolution furent suivies de reprise en main ferme. Après le chaos, l'ordre. Après le Directoire, l'Empire, après la guerre, De Gaulle.
    Cependant on peut craindre effectivement que la gouvernance mondiale n'essaie d'usurper le pouvoir en créant un chaos croissant. Quel est le sens d'importer 200 000 nouveaux étrangers annuellement et de fermer les yeux avec complaisance sur 300 000 clandestins dans une France qui compte 5 millions de chômeurs, 7 millions de travailleurs pauvres, un quart de la population ne pouvant plus se soigner faute de moyens, des millions de personnes âgées finissant leur vie dans une précarité sordide et à qui on fait l'aumone d'une allocation de 600 euros mensuelle ? Quel est le sens d'importer criminalité et insécurité ?
    Et bien cela semble clair, mettre à terre la cohérence nationale des pays européens, leur cohésion sociale, engager leur délitement, créer des tensions ethniques et religieuses qui finiront par nous mener à une situation de guerre civile car ce n'est plus tenable. Enfin amener le chaos, ainsi la future gouvernance mondiale pourra prendre le contrôle des pays passés sous son emprise et jouer avec cynisme le rôle du sauveur. Le pompier pyromane. Mais ici et là des poches de résistance, de nationalismes s'éveillent, s'organisent. La langue pervertie et mensongère du politiqement correct qui a servi à ne pas dire, à ne pas voir, à ne pas nommer ce que les européens constatent journellement et sur le terrain, est en train de s'effriter. Les clivages obsolètes droite/gauche se revèlent êtres une ruse de plus du pouvoir en place pour créer l'illusion d'une opposition, d'une résitance aux fins de cristalliser les espérances pour mieux les manipuler. Une nouvelle recomposition poltique voit le jour : la nation, la région, le village, le patrimoine, la mémoire, la culture contre la globalisation sans visage, sans saveur, normatrice, la déculturation diversitaire à majorité musulmane.
    Une course de vitesse est en train de se jouer entre cette gouvernance mondiale d'essence totalitaire et internationaliste prête à toutes les attaques, les subterfuges et les manipulations les plus grossières, culpabilisant, rackettant sans cesse le peuple européen, et ce même peuple qui ouvre de plus en plus les yeux sur les sens et l'objectif occultes de cette mondialisation, de cette islamisation de nos sociétés. Le but est simple : la création d'un homme nouveau, déraciné, adaptable et surtout corvéable à souhait, sans patrie ni tradition ni histoire ni particularisme. Cela passe par la destruction des identités et des savoir-faires, l'annulation des frontières, enfin de tout ce qui peut ressembler à une résistance ou imposer une limite.
    Non, ce n'est plus de la politique fiction. C'est notre quotidien en marche. Pour ma part je fais le voeu que les nations puissent gagner cette course de vitesse mais rien n'es moins sur. Car la nation est le seul espace à mesure humaine. N'attendons pas 2017.

  • La Seconde Guerre Mondiale n'est certainement pas la dernière que l'Europe est censée avoir vu sur son territoire.
    D'autres guerres sont à venir.
    Je le crains fort et de plus en plus.

  • MARINE 2012.....le dernier espoir avant la guerre communautaire et civile!!!

  • pourquoi attendre 2017? ce texte est bien écrit mais l'auteur est un peu en retard. je pense qu'il n'a pas réalisé que Marine va être au deuxième tour en 2012.
    A ce rythme là , elle va faire 30 % des le premier tour. ensuite elle va avoir du mal au deuxième mais si elle perd , ce sera à 40% contre 60%
    L'ump se scindera en deux parties dont la plus large rejoindra le FN pour former une grande force populaire capable de gagner beaucoup de députés et enfin elle deviendra présidente de la république en 2017. Mais je continue à souhaiter de toutes mes forces qu'elle pourra gagner en 01 car en politique tout est possible et les Français n'en peuvent plus. Vive Marine Présidente en 2012

  • UMPS STOP 30 ANS DE DECLIN DU PAYS !!!
    VOTONS MARINE..et pensons aux cantonales!!

  • Comme mon blog est de nouveau (partiellement) censuré et ne figure plus sur la liste des blogs de la Tribune de Genève, je me permets de signaler ici mon dernier biller sur ce sujet dans l'intérêt des propriétaires de blogs dans la Tribune de Genève:

    http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/12/31/mon-blog-encore-censure-pour-la-troisieme-fois.html

  • Il n'a qu'à ouvrir un blog sur un site identitaire tel que "bivouac & Cie" !

  • Le problème n'est pas l'ouverture d'un nouveau blog, mais le transfert des articles et des commentaires de la Tribune de Genève sur le nouveau blog. (voir l'ébauche: http://blog.sami-aldeeb.com/).

  • Mr Aldeeb, étant très attaché à la liberté d'expression, je suis désolé que vous soyez pour la troisième fois censuré, mais reconnaissez qaund même que vous laissez passer des commentaires des plus choquants "insultes racistes et même des appels à prendre les armes" c'est excessif, et je vous l'ai déjà signalé.

  • @Jean-Jacques:

    Ne vous désolez pas. C'est vous, très probablement, qui êtes à l'origine de cette censure. Vous avez écrit sur mon blog que vous vouliez vous plaindre auprès de M. Mabut. Et je vous ai publié... comme je publie pour les commentaires des islamistes... estimant qu'il vaut mieux débattre que se battre.

    Mais forcément, vous préférez vous ranger du côté des islamistes et imposer une dictature verte. Dites-moi: cela vous va le grade d'inquisiteur en chef?

  • Salut HommeLibre,

    Pas mal cette historiette de politique fiction. mais :

    L'année qui vient va être très intense, probablement qu delà de ce qu’on puisse imaginer, et qui sait ce qui va se passer. Tous les clignotants de l'économie sont au rouge (dette, chômage, balance commerciale, amélioration du PIB, etc). Le budget prochain prévoit un endettement supplémentaire de 185 milliards et on emprunte aussi pour rembourses nos dettes ! Dans la situation actuelle rien ne permet de penser que les « outils » en main de nos dirigeants, à savoir les institutions européennes, puissent permettre de rétablir la situation. Sur le plan social tout va continuer à se dégrader et je ne suis pas sur que les français attendent 2017. Il serait en plus trop tard pour espérer rétablir dans un délai raisonnable une situation tellement aggravée.

    Dans le système ancien d'un mandat à 7 ans on aurait pu craindre que l'affaire se terminât dans la rue pour cause d'impatience et même d'exaspération. Mais avec cette échéance proche de 15 mois, la situation ne devrait pas dégénérer plus que ça.
    Par contre quand les français vont tenir leur bulletin de vote entre les doigts, ça risque de "barder sévère".

    Tu sais nous vivons sous la coupe d'une démocratie représentative qui a oublié la morale sans laquelle elle ne devient que la dictature de fait d'une classe de privilégiés et d' élites auto proclamées. Il suffit de se rappeler l’épisode du traité de Lisbonne ! Et bien avant, la suppression de la peine de mort qui aurait mérité à tout le moins un référendum.
    1789 et suites n' ont servi à rien, il reste encore des têtes à couper (image, bien sûr), des valeurs et une démocratie à restaurer…

    Sarko, même avec le pouvoir financier et médiatique qui sont les siens, ne peut plus remonter la pente et convaincre les électeurs à qui il a menti effrontément en 2002 mais aussi à cause de la situation catastrophique dans laquelle nous nous trouvons. Il n'en porte pas toute la responsabilité, mais il est le dernier sur la liste, il va le payer. Et ce ne sera que justice, puisqu’il a tellement participé à la vie politique depuis tant d’années.

    Je suis sûr que Marine Le Pen sera au deuxième tour face à un(e) représentant(e) des socialistes qui se seront déchirés pendant leur primaire. C’est un parti sans ligne directrice, bouffé par les egos, sans leader naturel sinon charismatique. De vrais politicards qui ne pensent qu’à leur gueule.

    Qui plus est si c'est DSK. Mais je serais très étonné qu'il soit candidat, il y a trop de coups à prendre et il est énormément vulnérable sur son discours économique, sans parler des frasques de sa vie privée. Il va nous faire une Delors.
    A part Hollande, qui pour moi est le seul capable de tenir un discours cohérent, les filles (Sego et Martine) vont se faire broyer par Marine LP ! Et je ne crois pas que FH puisse leurrer grand monde en faisant croire que le juste échange serait le remède au libre échange.

    Pour ce deuxième tour, le discours de MLP portera sur l'urgence: "il faut changer radicalement notre manière de fonctionner, on ne peut pas perdre encore 5 ans, il sera trop tard".
    De plus MLP, à l'inverse des présidentielles précédentes, garde pour le 2eme tour une réserve de voix venant de nombreux l'UMP qui, sentant le vent tourner essayeront de sauver leur place et lui apporteront un surcroît de légitimité ainsi que quelques compétences s'il est besoin; et de l'ultra gauche anti mondialisation, tout le petit peuple martyrisé. Cette gauche qui souffre et ne se reconnaît plus dans ce parti de gros bourges, pour qui va-t-elle voter ?

    Le problème est structurel, qui privilégie l’Europe au détriment de la France, sa monnaie, ses frontières, sa population, sa culture, ses traditions, et pour finir son unité. Les choix majeurs sont dictés par les technocrates de Bruxelles, et ce n’est plus innaceptable !

    Le discours anti UMPS commence à porter. Tous dans le même sac !
    Et ma foi, qui peut prétendre le contraire ?

    Marine présidente dès 2012, moi je crois que c'est possible et je l'espère, parce que sinon cette histoire risque de se finir dans la rue avant l'échéance suivante... Et ce ne sera pas le FN qu'on y trouvera, qui se contentera de regarder en comptant les coups pleuvoir.
    Hélas.

    Le plus dur est d'ouvrir la vanne, ce qui est en train de se faire, et ensuite le flot peut emporter tout sur son passage.

  • @ VRAN: APPLICATION DU PROGRAMME DU MARXISME CULTUREL dit POLITIQUEMENT CORRECT
    -
    "Une course de vitesse est en train de se jouer entre cette gouvernance mondiale d'essence totalitaire" .... dont "le but est simple : la création d'un homme nouveau, déraciné, adaptable et surtout corvéable à souhait, sans patrie ni tradition ni histoire ni particularisme. Cela passe par la destruction des identités et des savoir-faires, l'annulation des frontières, enfin de tout ce qui peut ressembler à une résistance ou imposer une limite."
    -
    C'est là la mise en oeuvre du programme de l'Ecole de Francfort, tel que défini en 1922 par Willi Münzenberg lors d'une réunion du Komintern: "Il faut organiser les intellectuels et se servir d'eux pour pourrir la Civilisation Occidentale jusqu'à ce qu'elle pue. Alors seulemement, aprés que toutes ses valeurs auront été corrompues, pourrons-nous imposer notre Dictature."!
    -
    "Qui donc aujourd'hui aux Etats-Unis s'affaire à détruire nos traditions, nos liens familiaux, nos fondamentaux religieux, la force de nos institutions, et à vrai dire, toute notre culture. Quel est donc le phénomène qui change notre civilsation américaine? Imaginez que vous appreniez que cette constation correspond à un projet - c'est à dire à un concept et aux moyens de sa mise en oeuvre... et supposez aussi que l'on puisse identifier un petit groupe d'activistes qui aurait conçu ce projet et imaginé les moyens de l'infuser dans notre culture. L'Histoire identifie un petit groupe d'intellectuels allemands, [Georg Lukács, Theodor Adorno, Max Horkheimer, Herbert Marcuse, Leo Löwenthal, Erich Fromm, Jürgen Habermas, Wilhelm Reich, Walter Benjamin] connus sous le nom d'Ecole de Francfort, qui a défini ce projet et conçu les moyens de sa mise en oeuvre. Le résultat en est la destruction de la culture américaine dont nous sommes tous les jours les témoins." Dr.Gerald L. Atkinson CDR USN (Ret.)Copyright August 1999
    -
    “Nous nous efforcerons d’obtenir dans le futur une Europe orientalisée par un métissage négro-arabe. Cette future race métissée sera en apparence semblable à la race de l’ancienne Egypte. Les chefs en seront une élite, nouvelle noblesse, grâce à son esprit communautaire.” Coudenhove Kalergi,1923

  • sortez donc vous promener en France, parlez avec ses habitants, on a des soucis certes, mais on les règlera comme on a toujours fait !

    et si vous voyez la France dans le malheur, ne vous alarmez pas plus qu'il ne faut, relisez son histoire : elle s'en tire toujours !

  • LA DICTATURE DU MARXISME CULTUREL, ALIAS POLITIQUEMENT CORRECT
    .
    .
    La destruction de l'Occident par le Marxisme Culturel s'accomplit suivant une stratégie ébauchée à Moscou, élaborée à Francfort, parachevée à New York. Il a d'abord a investi les universités, puis toute la société américaine, avant de venir s'attaquer à l'Europe. Sous le nom de Political Correctness il asservit maintenant tout l'Occident.... mais voila que les peuples se réveillent et qu'un vent nouveau se lève.
    .
    .
    Qui donc aujourd'hui aux Etats-Unis s'affaire à détruire nos traditions, nos liens familiaux, nos fondamentaux religieux, la force de nos institutions, et à vrai dire, toute notre culture. Quel est donc le phénomène qui change notre civilsation américaine? Imaginez que vous appreniez que cette constatation correspond à un projet - c'est à dire à un concept et aux moyens de sa mise en oeuvre... et supposez aussi que l'on puisse identifier un petit groupe d'activistes qui aurait conçu ce projet et imaginé les moyens de l'infuser dans notre culture. L'Histoire identifie un petit groupe d'intellectuels trotskistes cosmopolitess, connu sous le nom d'Ecole de Francfort, qui a défini ce projet et conçu les moyens de sa mise en oeuvre. Le résultat en est la destruction de la culture américaine dont nous sommes tous les jours les témoins." - Dr. Gerald L. Atkinson CDR USN (Ret.) Copyright August 1999
    .
    .
    Aprés que les révolutions hongroises et allemandes de 1918 aient été rejetées par les peuples, Lénine est bien obligé de constater que sa propre révolution ne survit que par la terreur. Question: les peuples de la Chrétienté l'ont-ils trahi par immaturité ou par rejet viscéral de l'intelligentsia marxiste? En réponse il convoque en 1922 à l'Institut Marx-Engels de Moscow une réunion du Komintern dans le but d'explorer la voie de rechange proposée par Georg Lukács et Willi Münzenberg, celle de la Révolution par le Marxisme Culturel, afin d'en clarifier le concept, d'en désigner les cibles, d'en imaginer la mise en oeuvre.
    .
    Willi Münzenberg: "Il faut organiser les intellectuels et se servir d'eux pour pourrir la Civilisation Occidentale jusqu'à ce qu'elle pue. Alors seulemement, aprés que toutes ses valeurs auront été corrompues, pourrons-nous imposer notre Dictature."

Les commentaires sont fermés.