Citoyens de l’Univers

Gilles Vigneault chantait en son temps: «Mon pays ce n’est pas mon pays c’est l’hiver». En paraphrasant on pourrait dire: «... mon pays c’est l’univers». Si le pays c’est ce qui nous a fait, le lieu qui nous voit naître, la matière qui forme notre corps, alors en effet notre pays c’est bien l’univers.

SN1994D.jpgLà d’où nous venons, c’est de là, de loin, de ces immensités inouïes où se déroulent les phénomènes parmi les plus violents que l’on connaisse: l’explosion des supernovae. Ces étoiles géantes vont produire deux effets: d’une part elles fabriquent d’énormes quantités d’éléments chimiques qui vont constituer la matière - donc notre Terre et notre corps. D’autre part leur onde de choc provoque la contraction de nuages de gaz et de poussière, formant ainsi de nouvelles étoiles et des systèmes solaires avec des planètes où, comme sur la Terre, la synthèse organique peut se déclencher. La formule de Hubert Reeves nous décrit si bien: nous sommes des poussières d’étoiles.

Une explosion de supernova est donc la mort d’une étoile. Wikipedia résume bien l’événement:

«Elles ont eu et jouent encore un rôle essentiel dans l'histoire de l'Univers, car c'est lors de son explosion en supernova que l'étoile libère les éléments chimiques qu'elle a synthétisés au cours de son existence — et pendant l'explosion même —, pour être diffusés dans le milieu interstellaire. De plus, l'onde de choc de la supernova favorise la formation de nouvelles étoiles en initiant ou en accélérant la contraction de régions du milieu interstellaire.

Le processus initiant une supernova est extrêmement bref : il dure quelques millisecondes. Quant au phénomène de la supernova elle-même, il peut durer plusieurs mois. Au maximum de luminosité de l'explosion, la magnitude absolue de l'astre peut atteindre -19, ce qui en fait un objet plus lumineux de plusieurs ordres de grandeur que les étoiles les plus brillantes : pendant cette période, la supernova peut « rayonner plus d'énergie » (et donc avoir une puissance plus grande) qu'une, voire plusieurs galaxies entières. C'est la raison pour laquelle une supernova se produisant dans notre propre galaxie, voire une galaxie proche, est souvent visible à l'œil nu, même en plein jour. Plusieurs supernovae historiques ont été décrites à des époques parfois très anciennes ; on interprète aujourd'hui ces apparitions d' « étoiles nouvelles » comme autant de supernovas.»


En image Nasa (cliquer pour agrandir), la supernova SN 1994D (le point blanc brillant en bas à gauche de l'image), dans la partie externe du disque de la galaxie spirale NGC 4526.

 

Voici en deux courtes vidéos la simulation l’explosion d’une supernova:











En version plus «humaine» et poétique, la «Mort d’une étoile» par Lucid Beausonge:

Catégories : Univers 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour

    L'univers ? : www.declaration-universelle-des-devoirs-de-l-etre-humain.net

    Bien amicalement Jean Vladimir Térémetz

Les commentaires sont fermés.