Bible et coran: c’est l’Homme qui perçoit Dieu

Un commentaire de Sami Aldeeb sous mon billet d’hier propose un renversement de perspective nécessaire dans tout débat sur la spiritualité: «La révélation n'est pas la parole de Dieu à l'homme (et donc intouchable), mais la parole de l'homme sur Dieu.» Ce renversement de perspective offre des perspective libératrices par rapport à l’emprise des religions.

religion1.jpgLa notion de révélation suppose que dieu s’est adressé directement aux humains. Ne pouvant me satisfaire d’une acceptation aveugle cette idée pose quelques questions.

La première est: pourquoi donc se serait-il adressé à certains humains et pas à d’autres? Cette question est dérangeante. Car à chaque fois, qu’il s’agisse de la bible ou du coran, cela a donné lieu à la constitution de religions exclusives. «Nous sommes les meilleurs, les seuls, les autres sont des mécréants»: voilà en gros le message. La notion même de conversion suppose le passage d’un état de perdition à l’état d’élu. Le mécanisme sous-jacent est qu’il faut dénigrer l’humain dans sa forme originelle pour valoriser celui qu’il devient quand il fait allégeance à un ordre présenté comme meilleur.

Ce mécanisme est celui utilisé en général par les sectes ou par tout groupe captateur: vous êtes nul et nous allons vous rendre meilleur. Voire par la pub: votre vieille voiture est usée, ne soyez pas ringard achetez-en une nouvelle et vous serez tendance. Que l’on ait le sentiment d’être plus pur que d’autres, ou plus puissant car on peut acheter le dernier modèle de voiture, il y a à chaque fois une expression déguisée de puissance personnelle. Quel orgueil il peut y avoir à être une «bonne personne»! Quelle auto-satisfaction à savoir que l’on fait le bien et que le «père» qui est au ciel est content de notre conformité à sa loi.

Ce mécanisme joue sur le sentiment d’incomplétude que chaque humain rencontre dans la perception de soi. L’enfant rêve de la toute-puissance: il peut même manger sa mère (par l’allaitement)! Mais il y a un moment où cette toute-puissance doit céder la place à une relativisation et à des limites. Dans cette perspective l’appartenance à un groupe qui s’auto-affirme comme «meilleur» ou «supérieur» atténue et compense le sentiment d’incomplétude. Les religions l’ont bien compris, qui préconisent l’humilité et l’obéissance comme valeurs primordiales et transfèrent la toute-puissance sur un dieu, voire sur les prophètes ou le clergé, ou sur un livre. A travers dieu, par procuration, on garde des miettes de cette toute-puissance perdue de l’enfant.

D’emblée, imaginer que dieu - s’il existe - puisse s’adresser directement à l’humain, est un prolongement de l’esprit magique et tout-puissant de l’enfant. Si dieu, qui aurait créé tout l’univers, nous parle à nous, quelle immense valeur cela nous donne. La compensation des sentiments d’infériorité ou d’inexistence est largement compensée. Est-il donc si difficile, si insupportable, de penser que nous sommes juste un grain de sable dans l’univers, un assemblage temporaire de particules? Quelle est cette prétention à vouloir être plus, à vouloir une vie éternelle? Encore une fantasmagorie dérivée du besoin de toute-puissance?
religion2.jpg
Cet aspect des choses, cette relecture, est confortée par le côté «humble» des prophètes. Jésus est né dans une étable. Mahomet est illettré. Les fondateurs de religions ne sont jamais de riches possédants ou des notables repus. Il faut que la majorité de la population puisse s’identifier, et il est plus facile de se soumettre à quelqu’un qui n’a pas de pouvoir particulier qu’à un notable. Aux notables le pouvoir et la toute-puissance matérielle. Aux prophètes la toute-puissances immatérielle. Les religions ont bien compris ce mécanisme et en jouent à fond.

Autre chose: dans le fait que dieu s’adresserait directement aux humains, on se demande pourquoi il ne s’adresse pas aussi aux animaux - qui sont aussi ses créatures. A moins que les aboiements nocturnes ne soient une forme de messe des chiens. Et pourquoi ne s’est-il pas adressé directement à l’ensemble des humains, sur tous les continents, dans toutes les cultures? Ce serait tellement plus simple: pas de guerres de religion!

Par ailleurs si la bible et le coran sont des textes révélés, je reste très surpris de savoir que dieu, qui n’a ni corps, ni forme, donc pas de cerveau ni de cordes vocales, puisse s’adresser à nous de manière aussi anthropocentrique. Ça tombe bien! Imaginons qu’il ait parlé une langue de l’espace et pas l’hébreu ni  l’arabe: et bien c’était foutu!

Ce que l’on peut constater avec les religions, qu’elles soient révélées ou non, c’est donc déjà cette appartenance non universelle à un groupe constitué, groupe qui fonctionne sur la promesse de la toute-puissance (vie éternelle) en compensation de l’incomplétude et sur la différenciation délibérée et survalorisante d’avec les non-croyants. Dans ce sens les religions révélées divisent les humains entre eux. L’on se demande bien pourquoi dieu, s’il existe, aurait trouvé malin de diviser les humains entre eux au point de déclencher de terribles et durables guerres. Cela, les religions n’en parlent pas.

Si l’on prend les révélations comme des paroles des humains sur dieu, comme l’expression d’un besoin d’unité et d’une référence fédératrice, on comprend mieux les guerres de religions: celles-ci sont à l’image de l’Homme.

Un des multiples avantages de cette vision est que l’on est dans un système ouvert, évolutif, alors que la parole de dieu à l’Homme - la révélation - serait un système intouchable, donc fermé et hégémonique - donc à fort risque totalitaire.





Catégories : Philosophie 28 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • En cette veille de Noël, merci pour ces magnifiques billets sur la "magie" des religions révélées. Vous démontrez à merveille comment elles sont l'opium du peuple et combien l'humilité qu'elles apellent découle d'une morale d'esclave systématisée dans les moindres recoins.

    Une des questions essentielles qui subsistent à ces vérités révélées est justement comment peut-on attribuer des qualités anthopocentriques à un être supposé immatériel, infini, illimité. Pour sauver la relation entre le divin et l'humain (Dieu m'a dit, m'a révélé ...), les théologies de carrière répondent par les définitions négatives (Dieu se définirait par ce qu'il n'est pas ...). Cet argument d'autorité, peu convaincant, fonde malheureusement l'édifice religieux avec les sentiments de toute-puissance qu'il procure en légitimant les rapports de force parmi les plus violents dans le monde.

  • Je tiens à vous remercier d'avoir repris et développé magnifiquement mon idée sur la révélation. Je me permets ici de citer l'éminent philosophe et médecin persan Muhammad Ibn Zakariyya Al-Razi (en latin: Rhazes; décédé en 935). Il affirme:

    "Dieu nous pourvoit de ce que nous avons besoin de savoir, non pas sous forme de l'octroi arbitraire et semeur de discorde d'une révélation particulière, porteuse de sang et de disputes, mais sous la forme de la raison, laquelle appartient également à tous. Les prophètes sont au mieux des imposteurs, hantés par l'ombre démoniaque d'esprits agités et envieux. Or l'homme ordinaire est parfaitement capable de penser par lui-même, et n'a besoin d'aucune guidance de qui que ce soit".

    Comme on lui demande si un philosophe peut suivre une religion révélée, Al-Razi réplique:

    "Comment quelqu'un peut-il penser sur le mode philosophique s'il s'en remet à ces histoires de vieilles femmes fondées sur des contradictions, une ignorance endurcie et le dogmatisme?"

    Si seulement les Iraniens revenaient à leur héritage culturel libéral! Cela serait bénéfique pour eux et pour le reste de l'humanité. Ce serait le début de la fin de l'obscurantisme dans lequel glisse le monde musulman et dans lequel veulent nous mener ses représentants intégristes qu'ils soient en Arabie, au Pakistan, en Égypte ou dans la cité de Calvin (suivez mon regard). Ces derniers n'osent pas critiquer la lapidation parce que ... c'est la parole de Dieu :) On peut ainsi voit comment la prétendue parole de Dieu devient un empêchement au raisonnement humain.

    Lisez sur Al-Razi l'article de Wikipedia en anglais: http://en.wikipedia.org/wiki/Muhammad_ibn_Zakariya_al-Razi
    Malheureusement la version française de cet article est incomplète

  • Arrêtez d'attaquer Islam , faites la paix c est mieux pour tout le monde , de toute façon vous êtes très faible devant la population musulmane , ils sont jeunes , très ambitieux , nombreux , riches ( exemple la Turquie , Malaisie , le golf..... )

    ne pas oublier que la force de l'être humain c est sa croyance ... sans croyance il est solitaire , il voudra profiter pleinement de la joie de vie ... et la vie c est qu'une illusion ... elle s'arrêtera sans prévenir ... et il pourra jamais être heureux ...

  • Bonjour John. La dispute entre pouvoir temporel et pouvoir spirituel est au coeur de l'être humain. Vous avez une position intéressante envers la croyance en Dieu. Cependant vous oubliez un point capital de la croyance: pour être enfant de Dieu, il faut justement se référer à l'enfance, à notre vulnérabilité, à notre besoin d'amour et de protection au sein d'un cocon familial équilibré, qui a des règles de justice, d'équité, de partage, de solidarité, de fidélité, de durabilité indéfectible tout au long du parcours familial. La croyance en Dieu repose prioritairement sur la solidité de la famille, sa façon de respecter ou de transgresser les règles. Les hommes et femmes de Dieu, dans la religion chrétienne ou le bouddhisme, qui se tournent exclusivement vers Dieu pour les premiers, vers l'élévation spirituel de l'âme pour les seconds, s'extraient du lien familial pour éviter tout parasitage de leur relation directe à Dieu ou à l'intimité de leur âme.

    La famille est la base de la religion. D'ailleurs, en ces temps de nativité, il ne faut surtout pas oublier la crèche et la sainte famille de Jésus. Quand à Muhammad, lisez sa vie, John, c'est essentiel à comprendre son parcours. Muhammad a connu une enfance absolument tragique, pauvre, et néanmoins belle. La suite de sa vie aussi. Il a perdu celle qui lui a donné le courage d'entreprendre son long combat, qui l'a soutenu matériellement, affectivement, spirituellement durant les années de gestation et les premières révélations. Cette première épouse aurait pu s'éloigner de lui en le prenant pour un fou, un cinglé qui prétendait recevoir Dieu en direct à travers l'archange Gabriel. Au contraire, elle l'a réconforté devant sa frayeur, lui a fait confiance, l'a pris dans ses bras, à la manière de la vierge Marie avec l'enfant Jésus. Muhammad était alors adulte, entretenait des relations charnelles avec son épouse, avait charge d'enfant. Si l'enfant n'avait pas été au coeur de la relation sentimentale entre ces deux êtres, leur mariage n'aurait jamais tenu et Muhammad se serait retrouvé seul. La pureté de ces deux êtres a fait que la famille a tenu et progressé vers des sommets d'amour, de majesté et de respect entre eux.

    John, je sais que vous n'êtes pas homme à vous soumettre et que vous êtes éptis de liberté. Vous lisez l'islam à travers les visions contemporaine qu'en font les populations et les médias. Vous regardez les conflits, les guerres, les tortures, les meurtres. Mettez-vous dans la peau d'un enfant. Et vous aurez alors une tout autre vision de l'islam. Un artiste, c'est d'abord un enfant qui refuse de regarder le monde avec des yeux d'adulte. Vous savez ça. Alors laissez votre coeur parlé à l'islam et l'islam vous parlera à son tour avec son âme d'enfant. Et pour cela, nul besoin de vous convertir. Votre indépendance reste garantie car votre libre-arbitre est reconnu en islam.

    Bonne journée, John. Continuez à construire votre discours. Votre réflexion permet à beaucoup de gens de se poser de bonnes questions autour de Dieu, de la Croyance, de la Foi.

  • Mais que font donc les athées devant les dérives d'un Sami Aldeeb un quidam obsédé par son racisme, sa xénophobie et bien entendu son islamophobie congénitale alors qu'il se fait le chantre des sectes évangéliques américaines d'obédience sioniste. Il suffit de lire sur son blog les attaques contre le Maroc et l’Algérie.

    Il faut interdire toutes les religions et appliquer le principe :

    ni dieu, ni maître !

    Madame Pace vous avez raison la religion est l'opium du peuple et un grand nombre de trolls sur la TdG devraient suivre une cure permettant de les désintoxiquer à vie. Si la cure n’est pas couronnée de succès on peut toujours les habiller d’une camisole de force.

  • Je ne comprendrais jamais ni pourquoi ni comment les égyptiens, grecs et romains ont changé leur religion pour une autre.

    Au vu de nos connaissances scientifiques actuelles, on ne devrait simplement plus avoir de foi, pour expliquer les phénomènes naturelles, tels que la foudre, les volcans, la nuit, la pluie, etc.

    Seulement voila, il y a besoin d'esclaves mentaux, prêts à se faire exploser, donc le lavage de cerveaux continue.

  • @Hypolithe: "Mais que font donc les athées devant les dérives d'un Sami Aldeeb un quidam obsédé par son racisme, sa xénophobie et bien entendu son islamophobie congénitale".

    Je comprends votre violente réaction, Hypolithe. Vous savez que désormais le génie est sorti de sa bouteille, que cela vous plaise ou non, Et vous savez que vous n'arrivez plus à le maîtriser.

  • Effectivement Homme libre, je trouve aussi que c'est orgueilleux de la part des juifs, des chrétiens et des musulmans de penser que leur DIeu sera satisfait d'eux s'ils se conforment à sa loi! Ils ont tous le même raisonnement, mais ce qui est plus bizarre quand même, c'est qu'ils croient tous ou presque en les mêmes hommes mais se tapent dessus!

  • Il semble nécessaire de distinguer la foi de la religion. La foi émane de l'individu, la religion est la réponse collective de cette émanation. La foi nous en dit beaucoup sur les manques existentiels de l'homme, la religion nous informe sur sa soif de pouvoir.
    Pour le reste, votre remise en cause est un peu naïve: comme par hasard, Dieu ferait usage de telle ou telle langue pour s'adresser à l'être humain. Il est clair que s'il est Tout-Puissant, et qu'il dispose d'une volonté, il va se rendre audible. Ceci dit, croire en Dieu c'est témoigner, au mieux, d'une véritable angoisse face à la mort (il FAUT qu'il y ait une réponse et la possibilité d'un avenir ad patres), au pire d'un orgueil insensé (toute l'oeuvre de ce fameux Dieu ne consisterait qu'à jouer les démiurges auprès d'une espèce dont on mesure chaque jour la médiocrité) Voilà qui me rappelle ces sportifs qui remercient Dieu à chaque victoire: ainsi, ce serait là la préoccupation essentielle du Très Haut? Eh puis, il faut bien l'avouer: le Diable est nettement plus excitant...

  • @ esclave de dieu

    "ne pas oublier que la force de l'être humain c est sa croyance ... sans croyance il est solitaire , il voudra profiter pleinement de la joie de vie .."

    Il eut sans doute mieux valu pour cette petite fille que sa mère n'ait aucune croyance!

    Grande-Bretagne : Sacrifice humain en écoutant les versets du Coran en MP3
    -

    Les voisins d’une femme arrêtée jeudi pour le meurtre de sa fille âgée de quatre ans, dans ce qui semble être une affaire de sacrifice rituel, racontent qu’ils ont entendu des cris venant de l’appartement.
    Le cadavre de Nusayba Bharuchi a été retrouvé poignardé dans la cuisine au pieds de sa mère Shayna. Le cœur de l’enfant et d’autres organes avaient été découpés en morceaux et jonchaient l’appartement.

    La femme de 35 ans psalmodiaient des versets du Coran alors que cadavre éventré de sa fille reposait à côté d’elle dans cette maison de Clapton, dans le East London.

    La femme, qui semble être originaire de Somalie, avait un MP3 à pleine puissance dans les oreilles qui récitait le livre saint des musulmans.

    La femme, qui a deux autres enfants adolescents de 14 et 16 ans, a été internée en vertu de la loi, dans un institut psychiatrique spécialisé et se trouve dans une unité de sécurité.

    La scène macabre a été découverte par le père de la fillette, Jérôme Negney, alors qu’il rentrait chez lui jeudi. Il a trouvé sa partenaire tenant un couteau de cuisine.
    L’homme, qui est un musulman converti, a appelé le 999 et les ambulanciers paramédicaux ont déclaré la petite fille morte. La police a déclaré que les plus proches parents ont été informés.

    Source: Daily Mail

    Pachakmac, "Mettez-vous dans la peau d'un enfant. Et vous aurez alors une tout autre vision de l'islam."

    Allez-y Pachakmac, mettez-vous donc dans la peau de cette enfant.... Parce que moi je m'y suis mise et croyez-moi ma vision de l'islam est une abomination. Nous avons tous les jours notre dose d'horreur d'assassinats perpétrés contre des innocents! Alors vos prêches Pachakmac......

  • Correction: .... ma vision de l'islam est abominable-

  • Si Dieu se montrait à tout un chacun, la vie telle que connue serait arrêtée à jamais.
    Qui voit Dieu ne s'appartient plus

  • « Qui voit Dieu ne s'appartient plus »


    Pas mieux... Quoique j'aime bien cet autre dicton: « Qui boit vieux ne s'appartient plus »...


    @ Hommelibre:


    Grand dIEU, Hommelibre! Et tous mes prêches pythonesques...! N'auraient-ils donc servi à rien...?!? ;o)

    dIEU n'est qu'une invention des hommes?!? Billevesées!! Et ça, c'est du pipi de chat?!?

    http://www.youtube.com/watch?v=VZ42IMu7HIQ


    Et que je ne vous y reprenne plus, petit chenapan...


    Allez en paix, mon fils!


    =:oB

  • @ esclave de dieu:
    Pour ma part je n'ai l'intention d'être l'esclave de personne, pas même de dieu. Et je n'attaque pas spécialement l'islam, enfin pas plus que les autres religions révélées. J'essaie de démonter un mécanisme utilisé par ces religions.

    Pour moi le bonheur n'est pas dans la croyance. la croyance est une illusion. Tant de religions différentes, tant de croyances différentes? S'il y a une seule croyance vraie, et il ne peut y en avoir qu'une, les autres sont fausses et donc illusoire.

    Mais s'il y en a une vraie, laquelle est-ce? Chacun va dire: "La mienne", et pourtant la plupart seront fausses. J'y reviens dans mon prochain billet sur le sujet.

  • @ Pachakmac:

    Ben, justement, je mets en cause le fait que les religions utilisent des mécanismes liés à l'enfance. J'aurai de la difficulté à accepter qu'une relation à un dieu quel qu'il soit, soit calquée sur le modèle familial de dépendance de l'enfant à l'égard des parents. L'enfant doit justement grandir, devenir autonome, sans quoi il ne peut mener sa vie correctement. Il doit donc se détacher des parents, penser par lui-même, renoncer à cette dépendance.

    Je suis bien d'accord avec vous sur l'importance de la famille dans la construction de nombre de valeurs morales, ou spirituelles, par l'apprentissage d'une mutualité des relations, entre autres. Mais la transgression fait partie de l'évolution de l'enfant. A un moment il désobéit, et grâce à cela il grandit.

    La question suivante que je développerai, c'est: qu'est-ce qui valide une révélation, et qu'est-ce qui valide un supposé envoyé de dieu? A suivre.

    Bien à vous.

  • L'Avis de Brian, c'est pas juste, ils emploient des effets spéciaux! Avec ça on pourrait même voir Sigourney Weawer affronter un alien!

  • Ok, autant pour moi!

    Je vois qu'on ne vous la fait pas..!!! Monsieur est trop pinot (noir)...Oups!.. finaud! Je voulais dire finaud..!!!! ;o)


    Bonne soirée sans aliens (mais avec six Sigourney?!? Aaaaaahhhh..!!!!).


    =;oB

  • Re salut cher John,
    Il a réponse à tout notre bonhomme et ca ose traiter les religieux d'orgueilleux:-)) Attention Mesdames et Messieurs, ouvrez grandes vos oreilles et surtout vos yeux car notre homme libre va incessamment sous peu nous démontrer que SA RELIGION est la BONNE! On est tout ouïe et tous yeux:-O

    Sans rancune John, c'est juste pour vous charrier un peu. Votre objectif ne diffère guère de celui des croyants de toutes les religions et qui consiste à prouver que sa croyance quelle qu'elle soit est la vraie sinon pourquoi y adhérer? Moi je respecte tant qu'on vient pas m'em. chez moi:-((

    Je viens de voir que j'ai laissé mon adresse visible. Pouvez-vous l'enlever s'il vous plait? Merci et au plaisir de vous lire

  • @ Micheline Pace

    Votre commentaire est fort interessant, il dénote une grande connaissance du sujet de l'objet, devenu lui-même l'objet du sujet...

    Allez plus loin dans votre propos il nous intéresse car il cache une richesse dont nous avons besoin. Merci d'avance.

  • @ esclavage de dieu

    Ne venez pas sur ce blog pour nous raconter cela, sinon vous êtes l'esclave de vous-même!

    Parlons, discutons, palabrons, pratiquons la discussion de bistro, mais ne parlons pas de paix, nous sommes en guerre avec les chrétins,les chrétiens, les islamistes, les sionnistes, les juifs, les homosexuels, les lesbiennes, les pédoreligieux, l'ONU qui nous condamne à fermer boutique sur la critique ou le plasphème des religions comme l'islam, contre les palestiniens et "iennes" les israëliens et "iennes" le coran et se pitres, jésus et son fantôme, Marie est ses amours, la vierge qui est devenue une nouvelle définition des scientistes "être vierge" devant ce qui n'est pas compris!...Vous m'avez compris il nous faut des femmes et des hommes évolués, instruits, laïques, républicains, démocrates, charcutiers et bouchers pour couper la viande des hommes et femmes, qui se mange mieux que celle de la vaches, des chiens féroces pour les os et les lambeaux de la circoncision ou de l'excision, car les déchets sont interdit...Etc...Etc...

    Ou alors développé vos pensées afin que l'on puisse y voir claire sans sa burka!

  • "La notion de révélation suppose que dieu s’est adressé directement aux humains."

    Et ce salopard refuse de s'adresser à moi! C'est vrai aussi que je ne prends pas de champi hallucinogènes. Ceci expliquant certainement cela.


    "Jésus est né dans une étable."

    Mais non, il est né ou plutôt on le fait naître dans la ville de David, dans la ville du roi, dans la ville du guerrier.


    "Or l'homme ordinaire est parfaitement capable de penser par lui-même, et n'a besoin d'aucune guidance de qui que ce soit".

    Mouais, je veux bien, mais encore faut-il qu'on ne lui ait pas lavé le cerveau au préalable en lui présentant ces fables pour la vérité immuable.


    "Si l'enfant n'avait pas été au coeur de la relation sentimentale entre ces deux êtres, leur mariage n'aurait jamais tenu et Muhammad se serait retrouvé seul. La pureté de ces deux êtres a fait que la famille a tenu et progressé vers des sommets d'amour, de majesté et de respect entre eux."

    Ô le beau roman! Khadija la riche héritière (plus possible avec l'islam, où on voit l'"amour" de l'imposteur pour sa première femme) avait épousé son domestique de 15 ans son cadet. Quand l'imposteur meurt il interdit à ses femmes de se remarier. La "révélation" comme moyen de s'élever au-dessus de sa première épouse, puis comme moyen du pouvoir et de sa soif de richesses et pour satisfaire sa sexualité trop longtemps refoulée. L'imposteur qui recourt au mensonge systématique, et après on vient vous dire que c'est de l'amour! La bonne blague.


    "Il faut interdire toutes les religions et appliquer le principe :"

    Tiens et revoilà une proposition fasciste que Nietzsche n'aurait pas renié, du moins pour le christianisme, car il avait des mots doux pour l'islam, entre idéologies fascistes, on se comprend.


    "Il est clair que s'il est Tout-Puissant, et qu'il dispose d'une volonté, il va se rendre audible."

    Ah oui? Par quel canal? Il avait implanté un transistor dans la tête de l'imposteur? Quant à la toute puissance... laissez-moi rire. Typique projection de l'impuissance humaine.


    "Votre objectif ne diffère guère de celui des croyants de toutes les religions et qui consiste à prouver que sa croyance quelle qu'elle soit est la vraie sinon pourquoi y adhérer?"

    Là vous vous gourez complètement. Il ne s'agit pas d'une croyance, mais d'essayer de comprendre les croyances. Si vous ne voyez pas la différence...


    "Moi je respecte tant qu'on vient pas m'em. chez moi:-(("

    Ca y vient, ça y vient...

  • "Il ne s'agit pas d'une croyance, mais d'essayer de comprendre les croyances. "

    Oui, c'est bien ça. Comprendre les mécanismes qui les laissent autant entrer dans notre esprit. Je veux bien que les textes sacrés aient un sens à un certain niveau de compréhension. Je pense notamment à Rémy Mogenet qui propose souvent sur son blog une vision moins simpliste que la vision habituelle, ou à Lord Acton. Ces deux personnes intervenant sur la bible. Mais ce niveau d'abstraction et de compréhension n'est pas le plus répandu, et je pense toujours qu'il y a dans le phénomène de la croyance en un dieu quelque chose qui prend la place de l'intelligence humaine - qui n'est quand même pas faite pour rien!

  • Il me semble que le 95% des religions & croyances d'à travers le monde, des primitives aux dominantes, présente une grande inondation commme fond d'écran...
    Il me semble encore que c'est à peu près le même pourcentage qui présente la fin d'un monde comme conclusion...celà ressemble à la propre vie de toute chose.

    Ca risque de faire du monde,Homme libre...savez-vous que nos belles régions (UE/USA)sont parmi les seules à tolérer le doute et ses dérives concernant l'existence de Dieu, et ce depuis peu ?

    Je vous souhaite de Le rencontrer vite, afin d'utiliser votre liberté à bon escient. Parce que sans ça...la liberté, c'est quoi...w.w.w ?

  • on reçoit que le message qu'on peut décoder. c'est pour cela que le message est reçu dans un contexte.- langage . habitudes.niveau de développement.
    aussi le message arrive dans l'histoire qui est faite de rapport de force.il ne s'agit pas seulement de croire mais de changer de comportement et peut être de perdre des acquis .
    vous confondez les faits de l'histoire .avec le message initial.
    le monothéisme juive était plus pur pendant la captivité.le christianisme s'est forgé une institution.le despotisme a réinterprété l'islam.

  • Les "prophètes" n'ont pas inventé les religions, ils n'ont rien à voir avec les origines des croyances aux dieux.
    Ce sont les chefs tribaux et ensuite les Rois (tous des chefs de guerres) qui pour conforter leurs pouvoirs, ont "inventé" l'audelà et les divinités. (3700 rien que pour l'ère des Pharaons d'Egypte)

    Les chefs tribaux (regroupement de petites peuplades locales) puis ensuite les Rois, (regroupant des peuplades plus importantes avec un espace géographique lui aussi plus important)ce sont identifiés aux astres, ce faisant ils devenaient intouchables, devenant des "dieux" ayant tous les pouvoirs sur terre, et dans le ciel.

    La peur, l'ignorance accompagnent l'être humain depuis ses origines, le langage, l'utilisation de ses mains, ainsi que sa compréhension des différents environnements lui ont permis de dominer.

    Le "règne du plus fort en tout et du plus rusé" s'est imposé pour lui-même, mais également sur la faune et la flore.

    En étudiant les civilisations aujourd'hui disparues pour aboutir aux constructions pyramidales, ont comprend mieux l'histoire des croyances puis ensuite celles des religions.

    Il est remarquable de constater que les Pharaons, Rois-Dieux, ont été à la pointe dans l'organisation de la vie sociale et, spirituelle, puisque celle-ci était faite pour mieux asservir, en leur faveur, les peuplades et les peuples conquis.

    Adorer les dieux ou le dieux, c'est adorer le Roi, sa famille (dynastie) et tout "l'organigramme" au service de celui-ci.

    Les prêtres ou les prophètes étaient les "apôtres" du Roi ils faisaient partie du système tout comme le scribe, l'architecte, l'esclave, le guerrier etc.

    Un chef de tribus regroupes des peuplades locales conquises par la force.

    Un Roi est aussi un chef de tribus, mais qui a conquit des peuples et des régions, voir des pays et de ce fait, cela devient une civilisation.

    On est bien loin de ce que nous racontent les religieux, ou leurs adeptes !
    L'enfant est vulnérable tout comme la famille, si l'ignorance prévaut.

    Les religions ne ce sont pas crées autour de l'enfant et de la famille, mais on peut constater que celles-ci profitent parfaitement de la vulnérabilité, de l'ignorance l'enfant est en première ligne! Ignorer l'histoire humaine pour faire la promotion d'une religion, est connu depuis l'antiquité....JE ne suis pas surpris.

  • les athées vont mener l'humanité à la dérive

  • @ A

    Votre affirmation n'a rien d'historique, encore moins scientifique, qui plus est, elle est démentie par les faits!

    La chrétienté était officiellement dans tous les pouvoirs avant 1789, depuis elle agit en coulisse ce qui n'est pas mieux....

    Les faits historiques sont difficiles à admettre mais c'est ainsi.Vous avez mis l'humanité en danger plusieurs fois dans l'histoire, occupez-vous des morts et des enterrements point final. L'humanité avancera sans vos conseils soyez en convaincu!

  • Les athées vous emmerdent ! ! !

Les commentaires sont fermés.