Marine Le Pen est Jeanne d’Arc!

Je reprends et développe considérablement mon billet d’hier en y incorporant une idée d’aoki sur l’image positive ou non de la rhétorique des politiciens actuels. L’analyse de l’impact de Marine Le Pen peut encore prendre d’autres directions que celles déjà évoquées. Voir ci-après.

le_pen_201.jpg39% des français sont donc d’accord avec les propos de Marine Le Pen sur les prières dans les rues de Paris et de quelques rues de France, selon un sondage Ifop. Parmi eux, 20% de sympathisants socialistes. Marine Le Pen avait comparé les prières de rue de musulmans à l’Occupation - sans préciser laquelle. La gauche regrette que Madame Le Pen dispose d’une caisse de résonance médiatique et la stigmatisme en disant qu’elle est comme son père. On devrait se taire sur elle, ne pas en parler, comme d’habitude quand cela dérange la gauche.

 

Deux choses à ce sujet.

D’une part, en parlant d’Occupation, même sans dire laquelle, Marine Le Pen fait référence à une situation de guerre avec la présence de soldats ennemis, de police, d’un éventuel couvre-feu. Bref, une situation dans laquelle la France n’est pas. Ses propos sont donc largement exagérés.

D’autre part, cette situation de prière dans les rues, avec blocage desdites rues, n’est pas légale. Il n’y a pas d’autorisation, et de plus la République est laïque et ne peut laisser s’installer une habitude religieuse en plein air.

Il y a des fêtes religieuses avec des processions, voire des visites de dignitaires religieux. Cela justifie l’occupation temporaire et exceptionnelle de la voie publique. Mais imaginerait-on un croyant que l’on invite chez soi utiliser notre séjour pour s’y installer et pratiquer sa religion de manière habituelle, et sans nous demander notre avis? Imaginerait-on des centaines de chrétiens occuper des rues, les bloquer, pour faire leur prière du dimanche en public? Et imaginerait-on cela en pays où l’islam est dominant? Clairement: non.

On s’étonne du développement d’un sentiment d’envahissement exprimé par des européens face à l’islam, voire le reproche d’un colonialisme rampant de l’Europe par l’islam. Mais de telles manifestations religieuses, habituelles et illégales, ne peuvent  qu’alimenter ce sentiment. Les dignitaires musulmans devraient le comprendre d’eux-même et renoncer à ces prières publiques. Je ne comprends pas que cela ne leur vienne pas à l’esprit. On invoque des mosquées trop petites. Il y a des salles de fête que l’on peut louer, ou des appartements où l’on se réunit moins nombreux. Mais pourquoi la rue, en particulier dans la tension qui règne autour de l’islam depuis le 11 septembre 2001? Ou alors, est-ce une provocation délibérée, éventuellement téléguidée par un pays inamical?

le-pen-6libv.jpg
La fausse rhétorique

En tous cas évacuer la problématique en la classant dans l’islamophobie et/ou le racisme est un peu court. C’est même totalement abusif. La stigmatisation n’a encore jamais eu valeur d’argument. On a laissé le clan Le Pen mettre une OPA sur certains thèmes et du coup on n’y touche plus. Ce sont comme des zones de non-droit intellectuel ou politique. On ne veut pas savoir comment on en est arrivé à ce que des musulmans se donnent le droit de bloquer des rues pour leur prière. Pourtant la question est totalement légitime et elle demande une vraie réponse, quelle que soit notre appartenance politique. Refuser de se la poser c’est aliéner la liberté. Je sens bien à quel point cette question est difficile à poser pour certains, qui l’assimilent à une trahison à l’égard de l’ex-colonisé immigré. A cause du Front National à qui on a laissé ce champ depuis des décennies.

Et bien ne pas la poser est une trahison à l’égard de la démocratie laïque pour laquelle l’occident s’est battu depuis des siècles. Et il n’y a nul besoin d’être frontiste pour la poser. De toutes façon associer cette question à un courant politique est déplacé, et n’illustre pas le courage que l’on est en droit d’attendre de la classe politique. Faire la vierge effarouchée n’est pas du courage. L’auto-congratulation de la gauche sur la condamnation de Marine Le Pen est totalement contre-productive.

A force de placer le débat sur l’image positive ou négative de sa rhétorique, la gauche se tire des balles dans le pied. La droite aussi. Une très grande part du problème des politiciens est là: c’est d’avoir diabolisé Le Pen, en avoir fait l'image de l’ange noir, interdit toute discussion argumentée avec lui, refusé de s’asseoir sur le même plateau TV, et interdit même de se poser certaines questions parce qu’il les a posées en premier, comme si les poser était de l’ordre du blasphème. On est dans une problématique quasi-religieuse. En fait, en diabolisant Le Pen, puis sa fille, on a sacralisé le FN.


le-pen5-topelement.jpgMarine Le Pen est Jeanne d’Arc

Il n’est pas irréaliste de penser que le FN pourrait faire jeu égal avec le PS d’ici quelques années. Le Pen au 2e tour en 2002, ce n’était pas du hasard, ni la faute aux médias. Car les 39% d’approbation actuels sont plus qu’un mouvement d’humeur, même s’ils ne sont pas encore des intentions de vote. L’époque est à un tournant des loyautés et à une révision des croyances. Ces 39% sont un indice direct de la perte de l’emprise humaniste de la gauche sur la société française. Des positions ambiguës, un SOS racisme trop idéologique et partial, la radicalisation des immigrés de 2e ou 3e génération, entre autres, ont sapé les belles idées. Le cynisme règne et les dirigeants socialistes n’ont pas montré par leur comportement qu’ils en soient dépourvus! Et même si elle gagnait en 2012 cela n’y changerait rien: elle n’a plus vraiment de vision à proposer. Le pragmatisme de la droite, malgré son lot d’injustices, pourrait bien passer pour un moindre mal: celui de ne pas prendre une nouvelle fois le risque de la désillusion.

A plus brève échéance, Marine Le Pen sera élue présidente du FN et survolera le paysage politique français auréolée de sa victoire, d’une légitimité incontestable et d’une blondeur à damner Ségo et à occuper tout l’espace médiatique visuel. Le ballon d’essai qu’elle vient de lancer montre sa puissance médiatique. Et contrairement à Ségolène on ne sent pas de haine des hommes en elle ou de compte à régler avec eux. C’est un atout non négligeable. Ségolène sera toujours plombée politiquement par la manière dont elle a traité son père, allant jusqu’à l’assigner en justice plutôt que de négocier. Symboliquement c’est une faute, quelle qu’ait été sa raison. Alors que Marine s’est affranchie de son père avec souplesse. Et puis Ségolène Royal est une pasionaria de pacotille: on sent trop que tout est fabriqué et que la méthode Coué a ses limites. La trop haute estime qu’elle a d’elle-même n’est pas fondée intellectuellement et ne fait que nourrir un arrivisme détestable.

Attaquer Marine Le Pen sans vrais arguments c’est en faire une égérie. Certains comme Cohn-Bendit la trouvent nauséabonde: il faudra qu’il acceptent se salir leur nez trop délicat. Jean-Marie Le Pen vouait un culte à Jeanne d’Arc. Marine fait mieux que le père: attaqué ainsi, elle devient,  elle EST Jeanne d’Arc. Que cela plaise ou non l’archétype est en orbite et va se développer jusque’à sa pleine puissance, qui est loin d’être atteinte. Marine Le Pen prend enfin forme, sa propre forme. On verra le mythe apparaître en filigrane dans les propos, dans les images et affiches de campagne, dans les mises en scène du parti. Le slogan pourrait bien être d’ici quelques temps: «La France est de retour». Et dût-elle finir sur un bûcher, elle boutera l’étranger hors de France.

Alors, il faut bien comprendre que cela ne sert à rien de dire qu’elle fait du Le Pen. C’est évident qu’elle fait du Le Pen. Mais autrement. C’est à cet «autrement» qu’elle devra sa force. La manière dont elle a assumé ses propos est significative, les déclarant mûrement réfléchis: «Mes propos ne constituent en aucune manière un dérapage, mais bien une analyse tout à fait réfléchie, d'autant plus assumée qu'elle ne procède que d'une banale constatation d'une réalité physique et juridique».
SégoFlip1.jpg
Bientôt, les diaboliseurs actuels iront manger dans la main de la matriarche. Femme, elle est plus forte que Ségolène, et sans ce féminisme idéologique qui pervertit l’intelligence. La gauche aura durablement fait un double gâchis: gâcher sa chance et gâcher l’humanisme. Le PS gagnera encore des élections. Mais il ne représentera plus rien en terme de pensée, de vision et d’âme. Quand à Mélenchon, son caractère borderline ne cachera pas longtemps le dogmatisme de sa formation juste créée pour lui comme rampe de lancement. Ce sera la fin de beaucoup de choses. Mais peut-être pourrons-nous enfin repenser le monde sans la mâchoire de fer des idéologies du 20e siècle dont l’ombre reste trop présente pour produire une liberté intellectuelle plus nécessaire que jamais.


La lâcheté politique prépare les fosses communes

La confrontation avec «l’ange sombre» de la politique française, la paria, la fille du père, est devenue impossible. Ses adversaires ont tous baissé les bras et lui offrent le terrain sous prétexte de ne pas se salir les mains. «Elle est nauséabonde». Tous des lâches. Plus aucun courage politique. N'est-ce pas faute de vrais adversaires que Hitler est venu au pouvoir? Les politiciens vertueux actuels devraient se poser la question, retrousser leurs manches et aller au charbon. Ou alors ils devront répondre de ce qui se passera si les choses tournent mal.

Dans les mois à venir on va entendre le FN et son vieux patriarche entonner plus que jamais le refrain de la France, avec des accents prophétiques, et le parti va gagner des voix. Ce parti qui est l’enfant illégitime de Mitterrand.

La gauche semble avoir perdu le combat de la démocratie, même s’il lui reste quelques postures et intonations d’un autre âge. Elle n’est plus que défensive et passivement outragée. N’y a-t-il plus personne à gauche pour relever le défi? Quelqu’un de plus épais que la bonimenteuse Ségolène, le séducteur DSK ou le tâcheron Aubry? Je ne parle même pas des mouches qui tournent autour de ce trio en attendant d’avoir leur place au festin moisi: les Besancenot, les Mélanchon, les Montebourg. Ces gens-là sont déjà au bord de la fosse commune. Il n’y a plus d’idée nouvelle susceptible de proposer un nouveau rêve. Le Grand soir? Je crois que les gens n’ont même plus envie de voir couler des hectolitres de sang.

 

La gauche embourbée dans une réactivité idéologique

Il ne faut pas s’étonner si Madame Le Pen recueille près de 40% d’approbation: aucun autre parti politique ne s’offusque de cette situation. Le sentiment est même que l’islam a plus de droits que le christianisme, dont de telles manifestations seraient interdites si elles devenaient habituelles.

le-pen4.jpgCela ne sert à rien de critiquer Madame Le Pen. Cela ne sert à rien de lui laisser ce discours-là. Le problème n’est pas Marine Le Pen. Je m’étonne que la gauche française, supposée être laïque, ne monte pas au créneau. Les gens de gauche pensent peut-être que critiquer ces pratiques religieuses sur la voie publique c’est «faire du Le Pen». Si c’est ce qu’ils pensent, si cette réactivité idéologique les imprègne, alors la gauche est plus qu’à l’ouest. Et malgré ses vociférations anti-Sarko ou anti-Le Pen, malgré une indignation opportuniste qui ressemble plus à une posture qu’à une conviction, elle donne le sentiment qu’elle ne tient plus à défendre les valeurs de la République.

Doit-on tout laisser faire au nom d’une culpabilité d’ex-colonisateur? Alors que les musulmans immigrés sont eux aussi arrières-petits-enfants de colonisateurs et ne cultivent pas notre complexe de culpabilité? Il n’y a qu’à entendre la violence de Houria Bouteldja, pour qui tout est dû, pour se rendre compte des dégâts de la culpabilité occidentale.

Pourquoi les uns défendraient-ils leur droit de pratiquer librement leur religion dans la rue, et les autres ne défendraient pas aussi vigoureusement leur droit de vivre dans une république où la religion, cet opium du peuple, reste dans les limites d’une pratique privée?

Ah, oui, j’oubliais l’interdit absolu actuel: critiquer la religion de Mahomet est de l’islamophobie et du racisme! Ben tiens... Marx, au secours, ils sont devenus fous! Et si c’était cela, à choisir entre l’islamophobie, la christianophobie, la Républicophobie, la démocratiophobie, la libertophobie, mon choix serait vite fait. Je sais où il y a le plus de liberté et le moins d’oppression.

Un républicain, un démocrate, doit pouvoir parler de tous les sujets et être libre d'amener tous les débats qui lui semblent justifiés. Laisser certains débats à une fraction de la représentation politique, c'est prendre le risque de perdre du crédit et de l'influence sur la politique du pays. C’est manquer de courage. C’est se tirer une balle dans le pied.

Tout cela n’est peut-être que politique-fiction. Je préférerais que l’on puisse repenser la société hors de la pression d’une force politique pour laquelle l’intelligence n’est pas une valeur dominante et qui n’a pas encore nettoyé certaines imprégnations héritées du père. Mais les autres forces actuelles ont bloqué le débat. Seules restent les invectives et la stigmatisation. Y a-t-il encore un avenir dans ce climat? Rien n’est moins sûr.

 

Catégories : Politique 21 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • OCCUPATION DE LA VOIE PUBLIQUE: En voyant cette multitude de croyants en prière, ça fait plaisir. Tant qu'ils sont là dans leur dévotion, il ne sont pas ailleurs pour voler, dealer la drogue, violer ou braquer (pas tous bien sûr).
    Mais sur le plan légal je me réfèrerais simplement aux articles du CODE PENAL :
    -Entrave à la circulation : L.7 puni ce délit de 2 ans d'emprisonnement et 30.000fs d'amende x par 500 ou 1000 auteurs.(ou +++)
    -Entrave à l'arrivée des secours (cas d'incendie ou d'accident...) art. 223-5
    qui punit l'acte de 7 ans d'emprisonnement et 700.000 frs d'amende.
    Et le maire PS VAILLANT du 18ème est d'accord ! ! ! Il dit qu'il ne peut les voir prier dans les caves et il envisage de leur faire construire un Bâtiment,sur un terrain municipal, coût 20.millions d'€.avec l'argent public. On se fout du monde et de notre pays !On voudrait une révolution que l'on ne s'y prendrait pas autrement. Heureusement il y a le FN et MARINE.

  • voter pour le FN avec ses idées xénophobes quelle honte ; il faut se souvenir ou ils ont conduit l'Europe , c'est incroyable ,hallucinant ,entre Marine Lepen et mr Hulot il y'a un océan de différence ! Va t-on renouer avec les idées fascistes ?....Donner du crédit politique brune c'est conduire notre nation vers la fosse à purin ,le cahot national et moral ! PITIÈ nom ! SÈGOLÈNE ROYAL OUI!

  • @leguenec: il date de quand votre code pénal en francs?

  • il ne sont pas ailleurs pour voler, dealer la drogue, violer ou braquer (pas tous bien sûr)

    Il le sont tous. Il faut les faire disparaitre de notre continent. Merci hommelibre d'oser prendre la défense de Mme. Marine Le Pen contre les mohametans

  • @ aspire: je ne prends pas sa défense, car je doute de pouvoir me trouver en phase politiquement avec elle. Si je peux la rejoindre sur certaines questions, je ne suis pas sûr de proposer les mêmes réponses. Je pense par contre qu'elle ose poser les questions qui dérangent et que les autres forces politiques françaises évitent depuis des décennies.

    La gauche la trouve nauséabonde? Moi pas, en ce sens peut-être que je la défends. Je pense réellement inutile de la stigmatiser. On doit discuter avec elle met analyser ses thèmes, voir s'il y a du bon ou non, voir ce qu'on veut en garder. Bref, avoir une attitude plus adulte envers cette femme dont je pense qu'elle va à l'avenir en étonner plus d'un sur sa capacité politique. On discute bien avec Besancenot! Dricker l'a invité sur son plateau. Et il n'invite pas Marine Le Pen?

    Les électeurs pourraient bien flanquer une grande baffe à la France d'ici quelques années. Surtout avec le système de 5ème république.

  • "Ah, oui, j’oubliais l’interdit absolu actuel: critiquer la religion de Mahomet est de l’islamophobie et du racisme! Ben tiens... Marx, au secours, ils sont devenus fous!"

    Eh oui! La "gauche" n'analyse plus rien, elle est dans la réaction (à l'udc, au fn, etc.), elle n'est pas dans l'action, dans la proposition. (A part l'ue, mais là aussi elle fait le jeu des patron style edipress.) Plus d'idéologie, Marx aux oubliettes, la laïcité devenu un gros mot, de l'islamophilie jusqu'à se maquer avec les frères musulmans. Elle n'a plus d'idéologie, si ce n'est une idéologie qui se limite à faire de l'anti-udc primaire. On ne répond pas à la question, on répond à qui a posé la question.

    Cerise sur le gâteau, cette soi-disant "gauche" traite les anti-islamistes de racistes, comme si l'islam était une race. Comme si l'islam était dans les gênes. Ils se rendent complices d'une idéologie totalitaire.

    Et la critique que je fais est une critique de gauche. D'une gauche laïque qui n'a perdu ni ses repères, ni son analyse de la société.


    "il envisage de leur faire construire un Bâtiment,sur un terrain municipal, coût 20.millions d'€.avec l'argent public."

    N'est-ce pas interdit par la loi de 1905?

  • Les institutrices de Marine le Pen

    1- La retraite à 60 ans et à taux plein !
    s'il vous plait ne vous occupez du mode de financement, nous assumons, vous assumez, ils assument...
    2- Nous allons mettre un terme à la mauvaise foi du ministère de la santé et augmenter le prix du tabac et de l'alcool de 200%.et permettre aux établissements publics de renflouer les caisses de la sécurité sociale.
    3- redonner aux femmes le droit de se voiler la face et de se dévoiler les fesses, c'est selon ,l'Etat n'est pas confesse!

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Marine

  • "Les dignitaires musulmans devraient le comprendre d’eux-même..."

    Si les dignitaires musulmans étaient capables de comprendre quelque chose, ils auraient accepté le vote du 29 novembre, parce qu'ils auraient été capables de comprendre qu'ils empocheraient alors le bénéfice moral de toute l'opération.

    Au lieu de cela, l'un d'eux est allé solliciter l'aide de "juges étrangers" - symbole anti-suisse par excellence - à Strasbourg et d'autres sont en train (de tenter) de réunir des signatures pour (tenter d')obtenir la suppression de l'art. 72ter de la Constitution fédérale

  • Article pertinent, mais qui appelle quelques questions:


    Vous affirmez avec raison, qu'il ne faut pas baisser les bras et laisser le terrain idéologique au F.N.. Soit.

    Pourtant vous reprochez à la gauche le fait qu'elle le combatte frontalement ("aucunes compromissions face au F.N." le leitmotiv des partis de gauche)... Étonnant!

    Trouvez-vous plus intègre, par exemple, le projet du candidat PDC Michel Chevrolet qui affirmait ce soir dans l'émission "Forum" sur la RSR, vouloir d'un côté faire liste commune avec l'UDC pour les prochaines éléctions, mais qui dans la phrase suivante, trouvait les initiatives de ce même parti "nauséabondes"...??? Certes, il a au moins l'honnêteté de reconnaître que sa proposition est purement électoraliste, arithmétique...


    Personnellement, je reproche à la droite le fait qu'elle fasse du F.N., ou de l'UDC, "light", en s'allignant sur les sujets agités par ces partis et qu'elle reprenne à sa charge la "politique du bouc émissaire"... Et l'électeur choisira presque toujours l'original à la copie.

    Donc que faire??


    Concernant les pourcentages de citoyens favorables aux idées du F.N., c'est une "arme" à double tranchant... On pourrait évoquer la grosse minorité de Français en faveur de la peine de mort... Seriez-vous prêt à faire des concessions à Mme Le Pen et aux Français pro-peine de mort sur ce sujet?

    Si l'on forci le trait, on peut égallement noter qu'une grosse minorité des allemands furent favorables aux Lois racistes de Nüremberg... Et une grosse majorité cette fois-ci, d'Italiens, d'Allemands, de Russes, etc... ont soutenu, au moins tacitement, les régimes totalitaires à travers les âges... Ont-ils eu raison?? Fallait-il les caresser dans le sens du poil sous pretexte de vouloir prendre en compte leurs revendications xénophobes, racistes, fascisantes, etc....????

    Si l'on suit votre raisonnement, j'ai l'impression que la réponse que vous sous-entendez est hélas positive... cela m'attriste et je ne suis absolument pas d'accord avec cette grille de lecture. Snif!!


    Mais du dialogue naîtra la solution, soyons en sûr.


    Bonne soirée.


    =:oB

  • "Le PS gagnera encore des élections."

    Pas sûr!

    "aux Lois racistes de Nüremberg..."

    "Les lois nazies de Nuremberg étaient choquantes dans l'Europe des années trente dans la mesure ou elles frappaient un groupe émancipé depuis un siècle, parfaitement intégré dans la société et dans la culture allemande."
    Il s'agit des Juifs, des apatrides, contrairement aux Arabos-musulmans, non intégrés, qui se comportent en terrain conquis et dont les pays sont à vol d'oiseau.

    Décidément!

  • L'abolition de la peine de mort est issue de l'influence des deux religions chrétiennes sur notre monde politique.(il n'y a que dieu qui décide de la mort...)

    La peine de mort est abolie en France et on laisse "crever" de faim des millions de familles, des bons chrétiens, chefs d'entreprises, vont à la messe tous les dimanches et n'augmentent pas leurs salariés alors que leurs revenus et ceux des pistonnés, dépassent les limites du tolérable...

    Je ne suis pas carté et encore moins FN, mais je suis pour la peine de mort dans des cas précis.

    Les Etats, donc les individus, s'arrogent le droit de vie ou de mort sur des peuples ou des humains en général...Qu'elle hypocrisie !

    Que le FN soit au 2ème tour aux prochaines élections c'est fort probable, il n'y a pas de leeder pour emmener le peuple progressiste à la victoire.

    Les slogants comme les programmes sentent le vieux fagot moisi!

    Rappellons nous de la victoire de CHIRAC au 2ème tour face à LE PEN environ 80% de voix, un véritable Africain.

    Non, autant les Francais s'autorisent un défoulement au premier tour, ce qui est dangereux, mais ils se resaisissent au second tour.

    Il me semble "obligatoire" d'interpeller" tous les politiciens afin de les obliger à prendre des positions claires, et s'engager à STOPPER le mouvement Islamique en général.

    Cent imigrés d'origine chrétienne, n'ont pas les mêmes effets que cent imigrés musulmans qui pour la plus part, suivent le concept du coran: "envahir" et prendre les pouvoirs.Lorsque l'on a comprix cela, on a avancé.

  • @hommelibre

    faire circuler le plus possible à vos amis et connaissances pour qu'ils connaissent les écrits de notre ami M. Sami Al Deeb. Un grand merci.

  • Encore de la désinformation sur Marine !

    Vous déformez les propos de Marine Le Pen et leur sens.

    Je vous propose donc de vous ré-informer pour dire moins de bêtises.

    http://www.nationspresse.info/?p=118945

    Les loups aboient mais Marine avance.

  • @ l'Avis de Brian: si plutôt que de dire que les thèses du FN sont mauvaises donc on n'en parle pas, on en parlait au contraire? Pour écouter, analyser, contredire calmement et avec des arguments?

    La peine de mort par exemple: j'y suis opposé pour la raison que celui qui tue devient un meurtrier. Je n'ai pas résolu la question de la guerre, mais au moins déjà un bout. Et bien si elle est demandée, c'est que les arguments ne sont pas encore assez forts pour être ancrés.

    Le problème aussi dans la stigmatisation, c'est qu'il y a beaucoup d'émotion, et que du coup quand qqn passe à un parti comme le FN il s'y ancre plus fort car il prend vraiment parti.

    Et puis je me dis que certains thèmes méritent d'être repensés. L'humanisme par exemple devrait être redéfini. Tout donner sans contrepartie, est-ce bien de l'humanisme? Je n'en suis pas certain. Pour moi l'humanisme contient la notion de respect, de solidarité. Mais pas la culpabilité. Donc la solidarité envers quelqu'un qui me culpabilise d'être blanc ou ex colon, je dis non.

    Je pense en tous cas que la diabolisation ne marche pas. Elle révèle une faiblesse de l'argumentation. Et puis, je ne suis personnellement pas certain que Besancenot soit fréquentable, ni Mélanchon! Et je vois bien par contre que je n'ai pas encore un argumentaire hyper-solide à leur opposer, j'ai encore des failles conceptuelles à combler.

    Et puis je pense que la force des Le Pen est dans le fait que leurs personnalités s'affirment vraiment. En face il n'y a personne. Ségo? désolé, mais risible. Aubry? manque de charisme. DSK? illusionniste. Hamon? Bof. Valls, mais il faut encore qu'il se solidifie. Mélanchon? Juste un gros égos et du simplicisme. Il y a un vide sidéral, donc même s'il y avait un bon concept, il n'y a personne pour le porter.

  • L'Avis de Brian, seriez-vous pour instaurer la charia en Suisse, comme l'a demandé N.Blancho et très souhaitée par hani ramadan?

  • J'aime bien leurs position, moi qui n'aime pas le foot, là je dois reconnaître que shooter tout ces postérieurs de me déplairais pas.
    Je préfèrerais passer nouvel ans avec Marine Le Pen plutôt qu'avec une bande d'intégriste ( de toute façon ils fête pas Noël ). Maintenant je n'adhère pas à toutes les idée du FN, mais il faut bien le reconnaitre, sans eux on se serais déjà fais manger tout cru, de plus se sont de loin les politiques les moins pleutres, ceux qui osent dire tout haut se que les autres pensent tout bas.
    Je voterais FN faute de mieux car c'est bien connu, les social coule un pays.
    Surtout ne pas oublier que malheureusement, tant que nous n'aurons pas des politiques responsable, les extrêmes droite ( et gauche ) aurons de beaux jours devant eux.

  • La peine de mort est une hypocrisie aussi intense que celle d'un milliardaire qui donne la piécette, et sa vieille chemise au pauvre!

    Je rappelle encore une fois, que derrière les états il y a des femmes et des hommes....

    Les budgets d'armement mondiaux dépassent de loin le montant en euro, pour nourrir la planète!

    Nourrir un criminel au chaud, devant sa télé, avec son portable....NON!

    Le "tu ne tueras pas" est une trouvaille de nos lointains ancêtres Pharaons et rois, afin d'éviter les représailles des peuples, ou des concurrents du pouvoir! (livre des morts Wikipédia, entre autres, et histoire des Pharaons)

    Qui pense que nous voulons empêcher les gens de croire ? La "religion" du coran est-elle un parti ? Pourquoi y adhérer ? Pourquoi ne s'entend -t-elle pas avec les autres religions pour le bien de tous, au lieu de vouloir le bien que pour le musulman ?

    Si dieu existe en quoi il est intéressant de prier pour lui, de se battre pour lui, de devenir criminel pour lui? De dominer les autres pour lui? Il y a milles questions!

    ........


    Les Républicains, Démocrates, Laïques et avides de la LIBERTE se retrouveront toujours...

    Seul "gros" problème, il se fait tard...C'est pourquoi il est bon que tous les partis politiques s'emparent du sujet, même si c'est Marine le Pen qui crie le plus fort.

  • Pierre NOËL, non seulement il y a ceux qui crient plus fort qu'elle, mais ils portent plainte....

    "L’histoire a été publiée dans le journal “El Diario de Cádiz” : un élève musulman a dénoncé son professeur pour avoir parlé de “jambon” en classe. Et la famille a porté plainte, au motif que le jeune garçon aurait été offensé.

    Le professeur faisait une leçon sur le climat et a illustré son cours d’une anecdote, en parlant des jambons du village de Trevelez, qui arrivent à maturation plus tôt, en raison du climat froid et sec.

    Selon l’article de journal, l’élève aurait demandé au professeur de ne pas parler de jambon, car, étant musulman, il se sentait offensé. En apprenant les faits, la famille se serait rendue à la police nationale pour déposer plainte.

    Une plainte à la sauce Taqîya - Ils ont compris l'astuce....

    Selon “El Diario de Cádiz”, le professeur serait accusé de mauvais traitements et de comportement raciste et xénophobe.

    Sources :

    http://www.diariodecadiz.es/article/andalucia/862675/una/familia/musulmana/denuncia//docente/por/hablar/jamones.html

  • Encore un élément à charge qui nous permet d'avancer. Merci Patoucha!

    Comme quoi cette démarche musulmanne n'a rien de religieuse....Ou de liberté de croyance!

  • Contrairement aux musulmans les goys de tendance chrétienne ou laïque n'ont pas encore compris que de se goinfrer de côtelettes et de rôtis de cochon favorise le cholestérol.

    Quant à la blondasse fifille du borgne elle me rappelle les cantinières des troupes napoléoniennes figurant sur les gravures relatant les exploits du criminel syphilitique Bonaparte.

  • @ Pafut'fut':

    « L'Avis de Brian, seriez-vous pour instaurer la charia en Suisse, comme l'a demandé N.Blancho et très souhaitée par hani ramadan? »


    Mince alors! J'ai failli manquer cette perle..!!!

    HA-HA-HA!!! Mort de rire!! Je vois avec plaisir que vous avez enfin intégré les notions de l'humour "Nonsense", cher à mon cœur!!! :óD


    À mon tour de faire de l'humour "à la Patoucha": Patoucha, seriez-vous prête à reprendre à votre compte les nombreux propos douteux, teintés de révisionnisme et d'antisémitisme, du papa de votre nouvelle idole, Marine Le Pen???

    http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/I00005371/le-pen-le-lobby-juif-et-le-revisionnisme.fr.html


    Cependant un doute m'habite; avez-vous réellement conscience d'avoir fait de l'humour??? Ou bien, votre "saillie" est-elle le fruit du travail appliqué, mais laborieux, du pois chiche qui vous sert de cerveau???

    Dans ce cas-là, est-il bien chrétien de ma part, de faire remarquer à une simple d'esprit, la bêtise abyssale de sa réflexion poussive???


    Sacré dilemme...



    =:oB

    PS: Allez, j'ai bon cœur! Je vais répondre à votre élucubration comico-tragique: Je pisse à la raie de N. Blancho et des frères Ramadan... Comme je pisse à la raie de Mme Le Pen et de son père! Je pisse à la raie des nouveaux fachos-croisés, à celle des islamo-fascistes, ou celle des ultra-orthodoxes juifs nostalgiques de l'apartheid! Je pisse à la raie des racistes, des antisémites, des néo-nazis et des nationalistes, comme à celle des nostalgiques des camps de concentration et des Goulags! Je pisse à la raie de Marx, de Reagan, des tenants de la dictature du prolétariat ou de la dictature du marché! Enfin je pisse à la raie de D.ieu (YHWH ou Elohim), de Dieu et de Jésus, d'Allah, de Bouddha, de Brahmā, etc... etc... etc... ainsi qu'à celle de leurs disciples culs-bénits, dogmatiques et obtus!

    Je ne peux pas être plus clair... Toi y'en avoir compris???

Les commentaires sont fermés.