Attentat de Stockholm: réponse à Wikileaks

L’attentat de Stockholm n’a heureusement fait qu’une victime: le combattant d’Al Qaeda. Néanmoins il rappelle qu’un homme seul peut semer la terreur dans n’importe quel point du monde. Il contribue aussi à amplifier la paranoïa des occidentaux et le rejet viscéral et sans nuance de l’islam.

attentat-suede_inline.jpgOn apprend par la presse que le combattant de cette guerre contre l’occident, Taimour Abdulwahad, s’était établi en Suède depuis 1992. Il était devenu citoyen de ce pays. On sait aussi qu’il a passé quelques années d’étude en Angleterre.

Cet attentat raté repose avec acuité le risque des cellules dormantes ou des vocations spontanées. Des individus au profil lisse sont envoyés en occident. Ils s’intègrent en apparence au mode de vie et n’ont aucun comportement laissant imaginer un quelconque risque de terrorisme.

Un jour, soit ils reçoivent un ordre, soit ils se sentent appelés, et ils passent à l’acte, protégés par leur anonymat et leur profil lisse.

Une telle menace doit être anticipée. La sécurité légitime des pays occidentaux l’exige. Cela signifie qu’il y doit y avoir des enquêtes et des surveillances. Celles-ci sont nécessairement discrètes, secrètes, afin de ne pas mettre la puce à l’oreille des candidats kamikazes.

A mes yeux cet attentat est comme une réponse à Wikileaks. Comment pourrait-on imaginer une transparence dans cette guerre du renseignement et de la surveillance? La théorie de Wikileaks sur la transparence est dans ce cas bien illusoire. Anticiper une telle menace ne peut se faire au grand jour sous peine d’être inefficace.

Que Julian Assange ait eu un idéal, possible. Mais la proximité de cet attentat raté et des dernières publications de Wikileaks devrait nous amener à nous interroger sur le bien-fondé de ces publications.

J’imagine que ceux qui ont perdu un proche dans un attentat n’ont pas d’état d’âme quant aux actions secrètes des gouvernements ou de polices spécialisées.

Je pense toutefois que Wikileaks nous appelle à nous poser des questions sur la limite à autoriser aux actions invisibles, et aux méthodes utilisées.

Catégories : Politique 9 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Pensez-vous vraiment qu'un seul homme soit impliqué dans cela ?

    Pensez-vous que quelqu'un qui vient d'Irak et habite Londres puisse aisément:

    -apprendre le métier de poseur de bombe
    -se procurer le matériel nécessaire
    -savoir construire un engin explosif
    -emmener son engin en Suède
    -se procurer l'intendance local sans prendre de risques (logement, voiture, etc)
    -choisir sa cible et en connaître les routines
    -etc.

    en étant seul ? De plus, tout cela prend du temps, plus que la période depuis les fuites wikileaks.

    Cela dit, les questions posées par l'article sont intéressantes...

  • @ gerdardh: vous posez en effet de bonnes questions. On peut imaginer qu'il a tout fait sur place. Mais après quelle formation? Ou avec quelle aide? Cela laisse entendre que ce n'est pas fini.

    Oui, par rapport aux fuite, c'est forcément plus long. Ce que je reliais est le fait d'un côté de vouloir une transparence comme une rédemption de nos "fautes", et de l'autre avoir des gens qui oeuvrent dans l'ombre.

  • Je ne comprends pas bien ce que vient faire Wikileaks dans cette affaire. Après tout, le fait que la Grande Bretagne ait entreposé des bombes à sous munition ne fait pas partis de cette guerre.

  • Le seul lien que je peux voir entre cet attentat manqué, le terrorisme en général et l'affaire du cablegate, c'est que justement en plus de prétendre défendre les principes de l'islam, ces personnes s'attaque directement au modèle occidentale et surtout à tous ses faces sombre que Wikileaks met en lumière...
    Parce qu'on se prétend le pays des droits de l'homme etc, alors que derrière nos démocratie se cachent des dictatures capitalistes!

  • Ne nous voilons pas la face, les actes terroristes n'ont que très peu d'impact sur la haine viscérale envers l'islam qui remonte à l'époque des croisades. Beaucoup d'entre nous ont grandi avec une méfiance envers les musulmans.

    Comme vous princebleu, je ne vois pas ce que Wikileaks vient faire dans cette histoire!!

  • Le lien c'est que d'un côté on prône la transparence au nom d'une morale que je comprends. mais de l'autre on voit des comportements qui évoluent dans l'ombre pour frapper ensuite. Jouer la transparence face à des gens qui oeuvrent dans l'ombre ne me paraît pas être une stratégie équilibrée ni efficace. Agir en transparence donnerait aux gens qui veulent notre peau des moyens de frapper plus efficacement encore.

    @ hirsch: il y a quelques décennies, c'était le péril jaune, alors pourtant que les chinois n'ont jamais vraiment montré de volonté impérialiste ni expansionniste. Contrairement aux Mongols, aux Européens, aux musulmans, aux Grecs, etc. Si l'on condamne aujourd'hui le colonialisme européen de ces derniers siècles, que l'on condamne également le colonialisme arabo-musulman, du passé et du présent, et tous les autres.

  • Non, cet homme ne pouvait connaître les rudiments des explosifs sa fabrication n’a tué que l’artisan, s’il le savait, je ne crois pas qu’il l’ait fait.

  • LA SUITE POUR CONTRER LES LIEUX COMMUNS.(journaliste dévoué du publicitaire.....DU POSSEDANT OLIGOPOLIZé)
    revenons a nos petits primitifs bien barbus.....vociferant....soient ...alors leur ORDINATEURS PORTABLES, LEUR PCS du pakistan de dubai, de jakarta, de ....
    ainsi soit il , leur message de feodaux sont tracés plus principiellement depuis la malaysie, indonesie..des reseaux des server 112.xxx.xxx.xxx
    ..(dur de la feuille de choux qui dit...!quoi ses messages ...!pour instauration du cali)fat)

  • La transparence total aurai pu aussi sauver des vies: le 11 septembre en ai la preuve, quelques personnes des service secret américain on reçu des messages les avertissant et des employés des tour jumelles ce douté de quelque chose ( transaction bancaire annormale).Si plusieurs millier d'internautes avez connaissance de cette info, il y en aurai bien eu une centaine pour qui le fait de tuer des gens aurai poser problème, et aurai parler au tour d'eux.

Les commentaires sont fermés.