Sexualité: les hommes simulent aussi

Bon sang de bonsoir! Tabernacle! Saperlipopette! les hommes que l’on croyait d’une franchise transparente et d’une naïveté enfantine se révèlent soudain être des stratèges. Pourquoi? Parce qu’ils savent mettre en scène leur plaisir. C’est-à-dire qu’ils simulent.

libido1.jpgPas tous, non. Selon Le Matin du jour qui, sous la plume de Geneviève Comby, relaie une enquête américaine, 25% des hommes simuleraient.

«Selon une étude récente, un quart des hommes avouent avoir déjà mimé l’orgasme. Principalement pour ne pas blesser leur partenaire…

«Je le fais comme le font les femmes, avec sentiment et emphase.» En 1981 déjà, dans son rapport sur les hommes, la célèbre sexologue Shere Hite récoltait des aveux sincères reflétant une réalité d’alcôve généralement passée sous silence: les hommes aussi simulent au lit.»

On imagine difficilement la chose. Comme on imagine difficilement qu’un homme puisse être violé. Parce qu’il y a érection et que l’on confond souvent cette fonction physiologique avec le plaisir.

L’enquête révèle aussi de 47% des hommes n’atteignent pas automatiquement l’orgasme. Un «coup de mou». Expression qui me fait penser au mou du chat. Comparer notre magnifique organe identitaire à du mou... Quelle horreur! Quelle blessure narcissique!

Les hommes qui simulent le font pour ne pas blesser leur partenaire. Disent-ils. Tssss.... Vilains menteurs! Allons, Messieurs, avouez donc que, saisis du virus d’une égalité devenue aussi obligatoire que l’orgasme, vous voulez leur montrer que vous aussi vous êtes d’excellents comédiens.

«Les hommes sont aussi capables de simuler que les femmes. J’en vois presque tous les jours dans mon cabinet», confirme le sexologue lausannois Mehrez Mabrouk. (...) «J’ai déjà entendu des hommes dire: ce n’est pas bien compliqué, on pousse quelques cris, on fait quelques soubresauts et ça y est», raconte pour sa part Catherine Solano. Les hommes sont de très bons acteurs. «D’autant meilleurs que les femmes sont bon public», sourit la sexologue. Celles-ci, en effet, n’y voient souvent que du feu.»

J’avoue avoir un peu de peine à comprendre ces hommes qui simulent. Une réponse est proposée: «S’ils simulent, c’est que les hommes, eux aussi, courent parfois sans succès après le plaisir.»

Ah, Mesdames, si l’on met de côté ceux pour qui il s’agit d’une pathologie de l’érection, serait-ce que vous faites si peu d’effet à vos compagnons? Si c’est le cas, c’est pire dans l’autre sens: les hommes savent peu faire ce qu’il faut pour que Madame monte aux rideaux, puisque 50% des femmes ont déjà simulé un orgasme.

Moi je me demande si cela vient du choix de partenaire dès le début d’une relation. Le désir me paraît très important, autant que les sentiments. Si pour une raison d’éducation, ou de culpabilisation du désir, on choisit une partenaire pour le-laquelle le désir n’est pas très puissant, les sentiments ne suffiront à mon avis pas à combler le déficit de libido.

Ah, que c’est parfois compliqué le couple!


Enfin, certains s’en sortent mieux que d’autres... (hum... c’est un sosie...)


Un faux Berlusconi simule un acte sexuel en public
envoyé par Nouvelobs. - L'info video en direct.

Catégories : Psychologie 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • La vie sexuelle est un grand théatre ou il faut se remettre en cause chaque soir aux trois coups....

    Mais un bon acteur, est un Delon, il a TOUT.....!

    Un très bon acteur, c'est qui..SVP....

  • Un très bon acteur c'est celui qui simule alors qu'il cherche un moyen de mettre fin à une liaison dont il est lassé !

Les commentaires sont fermés.