Asia Bibi, elle, attend la sentence de la folie ordinaire

Le bruit courait hier:  Sakineh Mohammadi Ashtiani serait libérée ou allait l'être. On apprend ce matin que l'information diffusée par le Comité contre la lapidation n'est pas juste.

Asia-Bibi.jpgPendant ce temps, au Pakistan, Asia Bibi a été condamnée à mort elle aussi. Elle attend que la Cour de l’Etat valide ou non cette sentence.

Quel terrible crime a-t-elle dû commettre, n’est-ce pas? Terrible, oui terrible...

Elle a apporté de l’eau à des femmes qui avaient soif. Ah, cela vaut-il la peine de mort? Tendre la main à celui ou celle qui a soif? Et bien, c’est un peu compliqué. Asia Bibi est chrétienne, et les femmes qui avaient soif sont musulmanes. Alors les femmes musulmanes ont refusé l’eau de la chrétienne parce qu’elle est chrétienne, disant que cette eau touchée par une chrétienne était devenue impure.

La discussion s’est envenimée. On ne sait pas ce qu’a dit la chrétienne. A-t-elle dit que le prophète des musulmans est un ...? Ou un ...? Ou même un ...? (Hum: autocensure volontaire et réfléchie pour éviter de mettre le Moyen-Orient à feu et à sang). Ou a-t-elle simplement critiqué cet homme au nom duqueli, 1’400 ans après, on refuse de l’eau quand on a soif? Mais qui est cet homme pour oser déclarer impure l’eau qu’une femme apporte aux assoiffées? Qui osera déclarer impure l’eau que l’infirmière chrétienne ou mécréante apporte au malade musulman assoiffé?

Qui osera déclarer impure n’importe quelle eau apportée par n’importe qui désirant apaiser votre soif quand vous travaillez depuis des heures en plein soleil? Comment qualifier cet homme?
Asia-Bibi-006.jpg
Asia Bibi attend donc la sentence de la folie ordinaire. Celle de ces gens qui n’ont même plus assez de jugement pour déclarer que l’eau, apportée par une chrétienne ou non, reste un élément indispensable à la vie. Ou pour déclarer que celle qui apporte à boire aux assoiffées, à manger aux affamées, de l’apaisement à ceux qui souffrent, est une bonne personne.

Il faut se dresser contre une doctrine, qu’elle soit religieuse ou politique, qui ne fait que diviser les humains et rejeter ceux qui ne lui sont pas soumis. La doctrine d’un clan qui n’a rien d’universel. Un jeu de pouvoir au nom de la religion.

Mais il faut aussi se rappeler que sous l’Inquisition le «blasphème» conduisait à la torture et à la mort. Nous n’avons en ce sens pas vraiment de leçon à donner à cette religion ou à ses branches qui déclarent impure l’eau portée par une chrétienne. Elle a seulement quelques siècles de retard.

Mais nous avons le droit, au nom de la plus élémentaire humanité, de refuser cette folie ordinaire. Et cela, quel que soit l’homme qui l’a un jour ordonnée comme règle de vie et qui, par ses écrits, anéantit le simple bon jugement des humains qui l’idolâtrent.

Quelle que soit la religion ou la doctrine politique, j'ai en horreur ce qui est fait en leur nom.

Catégories : société 4 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Désolé Fausse rumeur!

    Bonne journée.

  • En effet Pierre. Je garde mon billet, pour Asia Bibi, mais je vais le modifier. Merci.

  • Nous n'avons pas de leçon a donner ? Mais bien sûr que si : très précisément celle que le Christ a offerte à propos de la femme adultère, et c'est un homme qui n'est ni chrétien ni croyant qui écrit cela.

    Ce sempiternel, paresseux et veule réflexe de la référence à l'Inquisition est en l'occurrence absurde : en condamnant cette femme à mort pour blasphème, ils sont fidèles à la lettre de leurs textes sacrés alors que rien, absolument rien ne prescrit l'Inquisition, les tortures et les bûchers dans les Évangiles, tout au contraire.

  • Elle a dit que Mahomet etait un guerrier impitoyable, un violeur et un assassin et elle a raison..!
    Ce n'est qu'un prophète pour les musulmans, pas pour le reste du monde !!! Peut être maintenant arrive t'ont mieux à comprendre pourquoi ces gens croient pouvoir disposer de la vie de quelqu'un parce qu'elle n'a pas les mêmes croyances !!!

Les commentaires sont fermés.