L’islam est-il liberticide?

Aujourd'hui en Europe on peut cohabiter avec les chrétiens. On peut parler avec eux de tout, même de religion. On peut ne pas être d'accord. S'afficher ouvertement agnostique, athée, bouddhiste, même musulman, critiquer la religion, sans risquer le bûcher.

inquisition1.jpgCette liberté n'est pas si ancienne. Les derniers borborygmes de l'Inquisition datent de peu. Sa fin définitive en Espagne eut lieu en 1834 - moins de deux siècles. Elle a commencé dans ce pays en 1478. En France, au début du 13e siècle contre les Cathares, puis contre les juifs.

Bref, 6 siècles d'inquisition en Europe, des souffrances terribles, la peur, la délation, la haine, la torture, tout y a passé. A côté de cela les Talibans ou Al Qaeda sont des clubs Med...

D’avoir voulu tout dominer par la force la religion chrétienne s'y est perdue. Elle se retrouve confinée en périphérie des grands débats de notre époque. Elle l'a bien cherché.

Un jour l'islam tombera, comme sont tombés et tomberont encore tous les totalitarismes. Pour les mêmes raisons qui ont fait tomber le christianisme: cette soif naturelle et humaine de liberté de penser. J'ai bien lu ce qui suit sur la fermeture temporaire du blog de Sami Aldeeb: "(on) l'accuse de mener "une croisade". Ok, c’est vrai. Sami a orienté son blog uniquement sur l'islam en donnant un éclairage critique. La critique, y compris des religions, est encore libre dans notre pays. Pas comme en Autriche où se déroule le procès de Madame Elisabeth Sabaditsch-Wolff accusée d’incitation à la haine pour avoir dit que l’islam est incompatible avec l’égalité hommes-femmes. Ou aux Pays-Bas où la critique de l'islam mène tout droit au procès pour racisme. Pas comme à l’ONU où un lobby de pays musulmans veut faire interdire la critique de la religion en l’assimilant au racisme.
liberté5.jpg
Croisade? Mais que penser de Radio-Coran, alias Zakia, qui dans un commentaire reproduit un texte d'une violence rare contre Israël, assimilant tout au sionisme,* texte qui déclare que l'islam aurait été largement dévoyé par des sionistes, et que même Al Qaeda serait un produit des sionistes. Cette rage anti-israélienne que Zakia reproduit n'est-elle pas une croisade? Oui, c'en est une. Raison de plus pour affirmer qu'on a le droit de critiquer l'islam comme n'importe quel système de croyance.

* voir commentaire plus bas: "Après vérification...

Certes, elle a le droit de parler de sa religion. Fatima aussi. Même de dire d'un verset du Coran que ce n'est pas le prophète qui l'a écrit mais "le bon dieu" lui-même («le verset que vous mentionnez a été écrit par le bon Dieu et non par le prophète Mohammed», Fatima, 15 novembre). Avec quelle main a-t-il écrit? La gauche ou la droite? Car les mots ont un sens. Ecrire c'est écrire. Avec une main sur du papier, du papyrus ou autre. Donc dieu est un être doté d'une main et qui parle arabe. Bon. D'accord. J’ignorais. Maintenant je sais. Dieu est un Homme.

liberte6-2-resize.jpgSoeur Claire-Marie parle aussi de sa religion. Mais là où Zakia et Fatima relaient des certitudes tirées d’un livre auquel il est donné plus d’importance qu’à la vie humaine et proposent un système de penser fermé car figé dans des phrases d’il y a 1’400 ans, soeur Claire-Marie se pose de vraies questions, doute, réfléchit, bref: elle pense par elle-même.

Il est inadmissible que des européens qui critiquent l’islam soient poursuivis en justice dans leur propre pays. Si l’islam est liberticide, il doit être combattu sans faiblesse comme tous les totalitarismes. Le combat anti-autoritaire et anti-totalitaire est loin d’être gagné. Il ne doit pas être relâché. Et si en Autriche Madame Elisabeth Sabaditsch-Wolff est condamnée, alors le signal d’une véritable croisade anti-islamique sera donné.


Ce sera le combat de la liberté contre l’oppression. Ce sera aussi un signal contre la gauche européenne qui ne se désolidarise pas de la gauche autrichienne: car c’est cette gauche autrichienne qui a dénoncé cette femme à la justice! La gauche qui refuse que l’on puisse critiquer une religion! On croit rêver.


Contre toute idéologie liberticide, il faut parler. N’oublions jamais que les tyrannies se sont construites sur le silence des peuples.

Catégories : société 39 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Je suis interpellé par Zakia dans son dernier billet. Elle me demande de démontrer où elle aurait écrit un texte d'une rare violence contre Israël.

    "Ceci dit, nous demandons à Homme libre de nous montrer dans quel billet Zakia à fait preuve d'une violence rare contre Israël et si c'était le cas, serait-il donc interdit par une loi quelqconque de critiquer un gouvernement alors que lui et tous ses amis, montrent tous les jours leur haine contre les musulmans sous couvert de la liberté d'expression, un concept corrompu à souhait? Ceux qui n'arrivent pas à nous atteindre sur notre religion, veulent nous faire passer pour des antisémites, nous ne sommes pas dupe par ce jeu méchant et strupide!"

    Je constate au passage qu'elle me considère comme haineux envers les musulmans. Elle m'a déjà dit cela par le passé. Je lui ai déjà demandé de me citer un seul de mes textes où je fais preuve de haine. J'attends toujours. Encore une fois elle me dénigre parce qu'elle est en désaccord avec moi.


    Bien. Voici ce que j'ai répondu à son interpellation:

    "Il ne s'agit pas d'un billet mais, comme je l'écris, d'un commentaire où Zakia reproduit un texte d'une violence rare. Ce texte est tiré d'un blog ou d'un portail que Zakia cite: bladi.net.

    Je ne cite que la fin; la reproduction qu'en fait Zakia est plus longue:

    "Tout le Monde est au-courant que Saddam a été achalandé des Armes et aidé dans son Projet Nucléaire par les Lobbies Sionistes. Al Qaïda et les Talibans sont une Autre Erreur Sioniste. Les Talibans ont été soutenu par les USA, fournis des Armes par les USA, placés au Pouvoir par les USA. Les Cerveaux du Terrorisme ont été abrités par la GB, financés par la GB, encadrés par les Lobbies Sionistes. Le 11 Septembre est une Préparation Sioniste pour commencer la Guerre Sainte contre le Terrorisme. Le 16 Mai, les Attentats de Madrid, etc. sont des Préparations Sionistes qui ont pour objectif esclavager l’Humanité après l’Extermination de l’Islam et des Musulmans. Le Sioniste n’est que le Diable en personne. Le Sionisme est le Père et la Source de la Majorité des Conflits Mondiaux et l’Origine de toutes les Actions Terroristes."

    On est en plein délire: "le diable en personne". Mais hélas ce sont des accusations d'une extrême gravité et d'une rare violence, sans aucune preuve. On n'est plus dans la critique mais dans la haine.

    La source du comm de Zakia:

    http://pierrescherb.blog.tdg.ch/archive/2010/12/01/fermeture-d-un-blog.html#comments

    J'ai déjà subi les propos, disons, désagréables de Zakia qui ne se gêne pas pour dénigrer quand elle n'est pas d'accord et attaquer sur le plan personnel. Là je vois reproduit un texte extrêmement violent.

    Je ne trouve pas approprié de se présenter en victimes."

  • Bonjour, soi-disant "hommelibre" (pas plus que les autres) !

    Je n'ai pas suivi cette dispute, mais je crois qu'elle va tourner à votre désavantage :

    1) D'un billet, vous passez à un commentaire.

    2) Vous donnez un lien vers un billet de Pierre SCHERB,
    et là que lit-on ?

    Un commentaire de "Patouchàtout", en fait un de ses habituels copier/coller.

    3) En lisant ce commentaire, on se rend compte très facilement que seule la fin est attribuable à la personne avec laquelle vous polémiquez !
    C'est seulement la partie @Giona.

    4) Le début concernerait en partie "Santo" et Bladi.net.

    Bien fait pour vous !

  • Que Saddam ait été soutenu par les américains et a même disposé de matériel de guerre israélien, cela se sait dans les coulisses depuis longtemps.
    C'est même sans doute pour cela qu'il a été exécuté si rapidement, sans avoir un procès où il aurait tout déballé publiquement. Trop gênant.
    Que les talibans aient été créés et soutenus au début par les USA, c'est de notoriété publique.

    Mais pour le reste, c'est effectivement de la dérive totale.
    Le blog de Sami Aldeeb a été fermé pour bien moins que ça effectivement !

  • Mais gugus,

    Effectivement ces propos proviennent du site bladi.net !!!

  • @Hommelibre
    vous êtes un doux rêveur,et sans doute quelqu'un de très sympa,ce que vous semblez oublier,c'est qu'en 39 déjà on entendait les mêmes disputes,tout le monde se tapait dessus,la religion avait pris un coup dans l'aile et maintenant grâce au Net,on y retrouve des relents rappelant ceux qui crachaient sur les gossses protestants de l'époque,et ce dans notre pays ,par des vas'y mon gars tape lui dsssus,c'est un protestant il ne risque rien,oui rien n'a changé et rien ne changera,le progrès à tué même l'esprit de la vraie chrétienté,qui dit,on ne se mêle jamais des affaires des autres,tout est à revoir dans la pyramide des valeurs profondes du respect envers l'autre!on se souvient tous de la colère de Jésus dans le temple,et contre qui elle était dirigée!
    bien à vous et bonne journée

  • @ gugus: pour moi la citation de Zakia faite par Patoucha vaut pour l'ensemble du commentaire, depuis le titre sur Abraham Serfaty qui est letitre d'un billet de Zakia. Le début lui s'adresse clairement à Santo Capon. Si je suis dans l'erreur je présenterai mes excuses et modifierai mon billet en conséquence, car la justice n'y trouverait pas son compte. Après relecture ce matin j'admets qu'il puisse y avoir contestation et je prendrai le temps de revérifier, ou de m'en remettre à un arbitrage.

  • @ lovsmeralda,

    Loin de moi une volonté de simplement cracher sur la religion. La situation actuelle est bonne avec les chrétiens car dans la société nul n'est plus obligé d'adhérer à la croyance. La société est plus ouverte qu'à l'époque de l'Inquisition. Et si je rappelle cela ce n'est pas pour taper sur le christianisme, ni pour raviver des conflits, mais pour mettre en cause ses errements totalitaires du passé et les souffrances qui en ont découlé. Pour autant les chrétiens sont des gens qui ont des valeurs, qui recherchent la paix et le respect, et avec qui j'aime échanger. Nos désaccords, quand ils sont exprimés avec clarté et écoute mutuelle, sont enrichissants.

    Critiquer une théorie religieuse (une révélation, par exemple, n'est pour moi qu'une théorie) me semble normal, comme de critiquer une théorie politique ou philosophique.

    Si actuellement des gens sont condamnés pour critiquer l'islam, c'est que le même totalitarisme se met en place et il doit être dénoncé. Ce genre de dérive judiciaire est très dangereux pour la liberté.

    Sur le fond de votre remarque, je partage avec vous le constat que les valeurs fondamentales de notre société sont un peu mises dans tous les sens et qu'il y manque une réflexion qui les repose clairement dans une possible acceptation généralisée. Je ne sais pas si le christianisme peut encore faire cela. Et s'il le peut, il devra séparer les valeurs de la croyance pour être audible au-delà de son cercle de fidèles.

    Bien à vous.

  • Les sources du comportement moral ne se trouvent évidemment pas dans les religions, qui pour beaucoup de gens se limitent d'ailleurs aux "grandes" religions dites "du livre" même si celles-ci s'en attribuent l'origine et tentent parfois de les renforcer
    Ce que nous considérons comme des comportements moraux (notamment l'entraide et un sens de l'équité) ont été repérés aussi bien chez les animaux que chez nos lointains ancêtres. Par un tour de passe-passe logique ces comportements peuvent évidemment être attribués à l'action des différentes divinités dont l'empreinte se serait ainsi manifestée bien avant les diverses révélations et leurs prophètes. Inutile de s'étendre là-dessus, puisque les croyances ne se soumettent pas au jugement de la raison: elles ne peuvent donc être ni confirmées ni être infirmées par elle.
    Il en découle que l'effritement du comportement religieux qui peut se constater dans le Christianisme, du moins sous sa forme traditionnelle de l'adhésion à telle ou telle Eglise, ne signifie pas nécessairement qu'il y a une perte du sens moral et une régression de la civilisation. On peut tout aussi bien arguer que la plus grande liberté de conscience qui en découle est un signe de progrès de notre civilisation occidentale.
    Ce qui est certain en tout cas, c'est que ce n'est pas un retour vers des âges que homme libre dénonce justement, ceux de l'inquisition, sous une nouvelle forme, celle de l'Islam, serait pour nous une véritable régression et la fin de plusieurs des libertés fondamentales de notre culture et civilisation, que nous avons chèrement acquises après des luttes de plusieurs siècles et au prix ce nombreuses victimes innocentes. L'Inquisition elle pervertissait le message évangélique du Nouveau Testament, mais l'Islam se conforme à des textes sacrés qui expriment explicitement certaines violences dont nous nous sommes débarrassées, mais il en prescrit parfois même l'application à ses fidèles.

  • A force de tout mélanger et tout copier frénétiquement, des commentateurs hallucinés et non structurés comme Patoucha, manipulent les idées attribuées et à d'autres, interprètent avec fracas ce qu'ils ne peuvent manifestement comprendre, et instrumentalisent sans la moindre nuance des citations en les plongeant dans un mixer d'où plus rien de valable ne peut sortir. Sans parler des insultes personnelles qui en résultent.

    Il s'agit-là d'une pollution permanente pour des blogs de la TDG, laquelle pourra, il est vrai, s'enorgueillir d'une fréquentation "quantitative" impressionnante.
    Si j'était M. Mabut, j'éviterais (comme il le fait aujourd'hui), de trop plastronner en la matière ...

  • Bonjour John, trouver les mots justes alors que tant d'injustice est faite à celle et ceux qui tentent d'ouvrir leurs coeurs à leurs croyances vers des inconnus peu respectueux de la religion n'est certes pas facile. Comme j'ai reçu l'éducation chrétienne de ma mère, éducation que j'ai remise en cause, croyance en Dieu ayant frôlé le néant avec, comme corollaire, grande attirance pour l'athéisme dans notre monde envahit par le relativisme, je peux avoir une certaine compréhension pour toutes celles et tous ceux qui rejettent les religions en bloc.

    Par contre, n'imaginez pas que l'islam est l'instrument du totalitarisme qui règne parfois dans certaines façons d'interpréter cette religion. Ce n'est pas de l'islam qui est alors fait état, c'est du pouvoir des hommes sur d'autres hommes, de l'asservissement d'individus sur d'autres individus. Un système, qu'il soit de type démocratique, théocratique ou monarchique possède toujours sa part d'oppression. Nos sociétés modernes ont découvert la démocratie comme moindre au mal à l'oppression. Mais de quelle démocratie on parle? Sur quel mode de fonctionnement et de valeurs? La corruption comme maîtresse, et la justice comme épouse? Regardez comme fonctionnent les institutions du monde. Reflètent-elles vraiment la justice démocratique à l'état pure? Regardez ensuite les démocratie Etat par Etat: Haïti, Etats-Unis, France, Tunisie, Russie, Thaïlande, Indes, Australie...et Suisse, pour ne citer que quelques-unes des démocraties du monde. Et voyez de combien de défauts elles sont atteintes, voir de fléaux, et de quelles qualités, voir de vertus, elles sont dépositaires. Nous savons bien que la démocratie n'a pas résolu les problèmes des humains qui restent immuables. La démocratie fait certes la place à de grandes libertés individuelles. Et justement, parce que notre liberté est très grande en démocratie, l'être humain a sans doute besoin de spiritualité pour mener une vie de Bien plutôt que de Mal. Hors voilà. Dieu est dénigré, Dieu est l'exilé, Dieu est le rejeté, et nous tous invitons Satan à nos fêtes et nos sabbats. Le musulman (le soumis à Dieu) tente le plus simplement du monde de rééquilibrer sa façon de diriger sa vie. Pas plus que ça. Il n'a pas l'ambition d'entraîner le monde entier dans sa croyance. Il agit simplement en avertissant le monde et son entourage des dangers que nous courrons en négligeant nos rapports éthiques et moraux à l'existence. C'est son devoir en tant que croyant sincère étant lui-même capable de commettre des fautes et des égarements. le musulman ne se place pas au-dessus du monde, il se place au milieu du monde cherchant la voie du juste milieu pour lui, sa famille, sa communauté. Voilà ce que représente pour moi la force symbolique de l'islam. On pourra dire que cela ressemble au bouddhisme. Avec une chose en plus: la croyance en Dieu, en un Créateur qui a fait notre monde et qui nous rappelle un jour à Lui.

    Bonne journée à vous, John. N'attaquez pas Zakia au-delà de la vérité. Zakia est toute dévouée à Dieu, Zakia commet ses maladroitesses et des mots qui parlent plus vite qu'elle parfois. Mais c'est une personne sans aucune ambigüité qui sait mettre ses limites à son existence et à son ego, qui véhicule Dieu sur elle, et qui porte une foi très sincère envers Lui tout en luttant contre toutes les injustices faites aux humains.

    nul n'est parfait en ce monde, John.

  • Cher John, la réponse à la question posée par ton article est sans aucun doute possible, OUI !

  • On a le droit, comme je l'ai déjà dit ailleurs, de critiquer TOUTES les religions, en tout bien tout honneur, surtout si celles-ci (dans certains cas) inspirent le rejet et le mépris de celles et ceux qui n'ont pas les mêmes croyances.

    On a le droit de mettre en cause le fait que glogalement chaque religion prétend renfermer la seule vraie révélation, au dépend des autres.

    En revanche on a le devoir, même si l'on est incroyant, de respecter les croyances intimes de tout un chacun, dans la mesure où elles ne font pas de prosélytisme et n'ont pas la volonté ouverte de marquer leur supériorité.

    Car la croyance intime de chacun relève de la sphère privée et de l'équilibre personnel que tout être humain recherche (parfois en tâtonnant), pour satisfaire son besoin de transcendance ou de raison.

    Et à ce titre, cher John, je rejoins la vision nuancée de Pachakamac, en recommandant par ailleurs de ne pas utiliser (comme tu le fais aujourd'hui), un titre à l'emporte-pièce ne pouvant qu'attiser la haine et heurter la sensibilité de ceux qui ne sont pas, et loin de là, tous des terroristes ou ennemis de la liberté.
    Car ce faisant, tu apportes de l'eau au moulin de ceux qui se nourrissent d'idées simples et veulent mettre en oeuvre via la TDG le clash des civilisations !

  • Après vérification je n'ai pas trouvé le texte incriminé directement relayé sous la plume de Zakia. J'ai donc fait une erreur en lui attribuant cette reproduction. Je lui présente mes excuses. Je recommande souvent de vérifier, je tente de m'y astreindre, je reconnais que je ne l'ai pas assez fait ici.

    Il est possible que, Zakia m'ayant déjà gratifié par le passé de termes fort désagréables et inexacts, j'aie un certain préavis à son sujet. Le conflit culturel et politique qui s'exprime fortement en Europe entre l'islam (un certain islam) et les européen chrétiens ou laïc, réduit la marge d'objectivité dans le débat.

    Je ne suis pas en accord avec la politique de colonisation menée par Israël. Le Grand Israël n'est plus. Le temps, beaucoup de temps a passé. On ne peut tout rétablir du passé. Sinon il faut revenir à l'empire romain, ou avant! Israël a à mon avis un lien historique légitime avec cette terre, mais pas sur toute cette terre. Ce lien a déjà été reconnu par Napoléon qui a été à deux doigts de créer l'Etat d'Israël au début du 19e siècle.

    Mais l'idée du Grand Israël est-elle pire que l'expansionnisme et l'impérialisme musulman ou que l'endossement par une partie active des musulmans de la collaboration avec le nazisme dans les années 30 et 40? Pas à mon avis.

    On parle souvent de l'impérialisme occidental, mais peu de celui de l'islam. Je ne vois pas pourquoi on se priverait de développer cette critique. L'impérialisme est partout le même: domination des autres peuples.

    Un peu d'autocritique. Je ne suis pas forcément objectif non plus, pas toujours en tous les cas. Et pour revenir sur l'objectivité relative des blogueurs et commentateurs à propos du conflit culturel entre Europe et un certain islam, ou entre monde musulman et Israël, chacun, moi y compris, a l'impression que les choses sont présentées de manière déséquilibrées. Et elles le sont. Alors chacun tente à sa manière de rééquilibrer. Avec plus ou moins de réussite.

    La vie à Gaza est présentée par la gauche comme un enfer; les reportages et photos reçus par d'autres canaux ne confirment pas cela. La propagande bat son plein. On voit la vidéo d'un enfant palestinien renversé par un colon israélien. C'est inacceptable. Mais on en fait une preuve de la haine des israéliens à l'égard des arabes: cette généralisation est abusive. Si un beauf français tire sur des jeunes de son quartier parce qu'ils font du bruit le soir, est-ce que tous les français sont des assassins haineux? Non.

    L'objectivité est chose délicate. Son absence rend suspect tous ceux qui prennent la parole. Ainsi pour ce reportage de France 2 qui montrait un enfant palestinien supposé tué par des soldats israéliens. Un tribunal français vient de reconnaître tous les manquements déontologiques et techniques du reportage, et il se peut que ce ne soit qu'une manipulation palestinienne car rien n'est réellement démontré. On n'a même pas démontré que l'enfant est bien mort.

    Voilà.

    Pour terminer momentanément, ma position est l'opposition à tous les totalitarismes, religieux ou politiques. Et dans cette idée le procès de Vienne est un signal inquiétant. La liberté n'y trouve pas son compte.

  • @Hommelibre,victime du puritanisme Prussien qui plongea beaucoup de suisses de moyens et petits salaires dans la pauvreté psychologique,hélas,je connais beaucoup de religieux,ayant moi-même des cousins évangélistes,reniés d'ailleurs par une grande majorité des membres de la famille et pour cause,leur discours se nomme porte monnaie,mais peut-être faut-il avoir vécu dans ce monde là pour se rendre compte à quel point la population de ce pays jusqu'en 1970 eut droit à des sermons apocalyptiques uniquement dans le but d'obetnir des impots,payez et vous serez sauvés,preuves à l'appuis ,combien de ceux qui moururent dans des circonstances affreuses par manque d'argent,mais oui c'est simple à comprendre,oh loin de moi de vous faire la morale,mais ne dit-on pas que ceux qui vécurent la peur endiguée justement par ces moralistes deviendront des justiciers avec les yeux en face des trous,et croyez moi quand je sors et que je crie j'ai honte dans un village ayant vu naître bien des gens de ma famille,tout le monde est ouie ,et combien ont repris ce terme,en criant à leur tour,oui nous avons honte devoir l'état du monde,même dans notre localité
    bien à vous et courage pour vous oui le thème religion étant toujours synonyme de passions

  • "Bref, 6 siècles d'inquisition en Europe, des souffrances terribles, la peur, la délation, la haine, la torture, tout y a passé. A côté de cela les Talibans ou Al Qaeda sont des clubs Med..."

    L'islam, c'est 14 siècles d'inquisition: http://fr.wikipedia.org/wiki/Takfir et ce n'est pas fini.

  • "Que Saddam ait été soutenu par les américains et a même disposé de matériel de guerre israélien, cela se sait dans les coulisses depuis longtemps."

    D'ailleurs, Osirak, comme tout le monde le sait parfaitement, était une joint-venture Franco-Israélienne :-)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Osirak

  • aucune religion que soit des bouddistes ou autres sensées représenté un dieu disparu dans l'escarcelle et ce depuis très longtemps,chez nous les grenouilles de bénitiers coassaient dans le dos des curés et pasteurs ,comme quoi par devant tout est clean,mais par derrière,le monde est ce qu'il est dans notre pays aussi il a y des gens qui ont fauté,mais n'oublions pas encore maintenant le nombre de d'hopitaux ,ou de couvents ou des enfants furent placés et dont les murs résonnent encore de cris demandant :ou sont mes parents,surtout n'oublions pas ce qui fut fait au nom de la religion dont des membres mélés peut-être malgré eux à une organisation dont je tairai le nom fit scandale,et lisez le livre de Jacques Chessez,notre Général Guisan eut bien du mérite et qu'il en soit encore remercié au nom de toutes ces victimes innocentes et ce dans notre pays,lui avait vu clair,alors ouvrons les yeux aussi!

  • Quelques mots en complément de ce que j'ai dit plus haut. L'histoire humaine a amplement démontré que les références à dieu, quel qu'il soit, n'ont jamais empêché quiconque de faire du mal, que ce soit à titre personnel ou collectif. Les inquisiteurs chrétiens eux-mêmes ont agi avec la conviction de combattre le mal, donc de défendre le bien, représenté par leur foi.
    Personnellement je n'ai jamais prétendu que les religions étaient à l'origine du mal, ce serait une absurdité. Je pense simplement que ni une foi religieuse, ni d'autres concepts auxquels nous pouvons pouvons nous référer pour justifier nos actes par rapport à l'idée du Bien, tels que la sincérité, la bonté et la bonne volonté d'une personne ne peuvent garantir que cette personne agira sans faire aucun mal. Cela fait tout simplement partie de la condition humaine, peut-être peut-on même dire de l'existence au sens absolu, que d'engendrer aussi les deux, le bien et le mal suivant les circonstances, les intérêts, les convictions, les croyances religieuses même.
    Reconnaître cela me semble un pas vers une prise de responsabilité de nos actes, plus nécessaire et plus fructueuse que leur attribution à un pouvoir extérieur à nous-mêmes. Encore une fois, je n'ai aucune animosité envers les croyants, dont ma chère épouse fait partie, et je souscrits à cette partie de l'intervention de Santo Capon que je cite ici
    "En revanche on a le devoir, même si l'on est incroyant, de respecter les croyances intimes de tout un chacun, dans la mesure où elles ne font pas de prosélytisme et n'ont pas la volonté ouverte de marquer leur supériorité."
    Je pense que beaucoup de personnes trouvent dans leur croyance un espoir et une force dont ils ont besoin pour vivre, et même pour faire le bien. Mais, comme je l'ai dit plus haut, c'est un leurre que de croire que cela est, ou pire encore doit être, valable pour tous. Une plus grande erreur encore que de croire que c'est une garantie pour une vie personnelle et une vie en société plus juste une paix à laquelle nous aspirons tous.

  • @Santo Cappon "En revanche on a le devoir, même si l'on est incroyant, de respecter les croyances intimes de tout un chacun, dans la mesure où elles ne font pas de prosélytisme et n'ont pas la volonté ouverte de marquer leur supériorité."

    Quelques questions:
    - Peut-on débattre de l'idée qu'ont certains croyants que les livres sacrés sont des livres révélés par Yahvé, Dieu, Allah etc., et défendre l'idée que ces livres sont tout simplement des ouvrages écrits par des humains?
    - Peut-on avancer que tel ou tel autre prophète a été cruel, a tranché la tête de ses opposants et couché avec leurs femmes?
    - Peut-on critiquer des pratiques jugées contraires aux droits de l'homme comme la circoncision faite sur des enfants sans raison médicale?
    - Peut-on critiquer des normes qui prévoient la lapidation?
    - Peut-on critiquer des normes qui préconisent le non enterrement des "croyants" près des mécréants parce que ceux-ci sont mauvais?
    - Peut-on critiquer des normes qui prévoient d'abattre les animaux de façon cruelle sans recours à l'étourdissement préalable là où c'est faisable?
    - Peut-on critiquer le port de la burqa?
    - Peut-on voter contre la construction de minarets en Suisse?
    - Peut-on exiger des communautés religieuses le respect des normes constitutionnelles relatives à la liberté religieuse (droit de changer de religion) et au mariage mixte (droit d'épouser qui on veut quelle que soit sa religion en cas de consentement)?

    Ceci me semble important pour se faire une idée de ce qui est permis et de ce qui ne l'est pas. Et si je vous pose ces questions, c'est parce que je suis parfois visé par vos commentaires.

    Merci de votre réponse.

  • Je viens de faire un billet dans mon blog concernant le commentaire de Santo Cappon que je trouve intéressante, avec mes questions. Vous pouvez débattre autour de ce commentaire et des questions. Voilà le lien: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/12/02/c12c40cf2589ec229fe3c598b8efc78a.html

  • Ayez le courage d'écrire sous votre vrai nom!

    De dire tout le mal que vous pensé des religions!

    On tue, en ce moment, des chrétiens dans les pays musulmans en toute indifférence!

    Violence = violence alors moi je fuis cette vanité de vouloir démontrer que l'on a raison devant les autres!

    Le jour où on me montrera Dieu, je reverrai mon jugement, en attendant je doute!

  • oui mais l islam par rapport au christianisme l islam est la vrai religion precher par tous les prophetes l islam ne tombera jamais au contraire c es la religion supreme le prohete nous predit la victoire il y 1400 ans avec le mahdi et issa (jesus) avant la fin des temps

  • @ hommelibre "Je constate au passage qu'elle me considère comme haineux envers les musulmans. Elle m'a déjà dit cela par le passé. Je lui ai déjà demandé de me citer un seul de mes textes où je fais preuve de haine°

    J'aurais aimé que vous assumiez, et que vous le disiez clairement : Oui j'abhorre l'islam. Mais hélas vous manquez de courage! l'islam hégémonique conquiert les esprits. Il y'a péril en la demeure...

  • La culture est un terreau fertile pour s'emparer de notre lien de relativité et d'amour à Dieu. Les textes sacrés écrits sont des sources de réflexions sur nos agissements et sur les interdits dictés du Très-Haut, sur les tabous qui vivent et survivent à travers les âges. Les arts, les cultures sont nos oeuvres d'êtres humains qui dépassent tous ses interdits, qui les outrepassent, en les visitant à hauteur humaine. Dieu ne dit pas que nous vivons au paradis. Dieu nous dit que nous sommes pécheurs et que nous devons nous corriger, nous améliorer, juger à l'aide de notre libre-arbitre de la manière la plus profitable au bien individuel et commun pour faire de notre vie une oeuvre créatrice qui loue Dieu et sa Création. La Beauté est une des expression de Dieu, l'Amour en est une autre, etc. Faire oeuvre de créativité plaît à Dieu. Mais faire oeuvre de créativité pour empocher le maximum d'argent, jouer sur les pulsions et les passions de manière gratuite et scandaleuse n'est pas oeuvre de Dieu mais de Satan. C'est à nous qu'incombe la responsabilité de savoir si nous agissons dans la sincérité et le désir de faire du bien à l'humanité ou. au contraire, si nous agissons en toute cupidité, en toute volonté de pouvoir personnel, en toute dissolution des notions de bien et de mal qui conduisent ensuite les populations à sauter dans la brèche pour assouvir à leur tour leurs pulsions sans aucun contrôle de leur capacité spirituelle disparue, anesthésiée par un matérialisme outrancier qui nous fait oublier jusqu'à la notion de Bien et de Mal. La spiritualité, la croyance en Dieu n'est pas un Mal, c'est le Bien de toute l'Humanité. Encore faut-il être capable de discernement entre Dieu et Satan. Ce qui n'est pas évident. C'est toute la différence entre un sage ou un démon. C'est ce qui fait que certains deviennent artiste créateur, ou alors criminel manipulateur et que parfois un artiste créateur peut tourner aussi en criminel manipulateur. Vigilance envers nous-même doit être notre priorité avant même la vigilance envers les Autres.

    Bonne soirée à tous et merci de très bons commentaires sous ce billet de John.

  • @Hommelibre
    c'est quoi la religion demande un enfant,c'est un oiseau ,qui va voler sur une branche et chanter pour ravir le coeur de tous les humains chaque matin répond le grand-papa,y'a rien à ajouter c'est simple et l'oiseau tout comme le rouge gorge venu me trouver y'a 5 min,un petit clin d'oeil de sa part pour vivrevolter et me rassurer,en chantant cherchant ses miettes de pain est reparti vers dieu afin de le rassurer sur l'état du monde,c'est pas compliqué la religion,dieu est partout même dans les arbres ,même dans les nuages,suffit juste de lever la tête,et comme dirait Anne Frank,si tu vois un coin de ciel bleu ,estime toi heureux
    bien à vous Homemlibre et bonne soirée

  • Est-ce que vous vous attendiez à une véritable discussion?

  • Bonjour

    www.l-esprit-cathare.net

    Bien amicalement J V T

  • @ Amalek: Non, je ne le dirai pas ainsi. Je ne mets déjà pas tous les musulmans dans le même panier. J'ai des amis chers musulmans, marocains et tunisiens. Les femmes sont indépendantes et les hommes très ouverts d'esprits. Rien que grâce à eux je ne pourrais pas dire cela car ils représentent un autre islam.

    Mais j'ai une aversion profonde et viscérale pour tous les totalitarismes, ça oui, quels qu'ils soient. Et je ne suis d'accord avec aucune religion sur la question de la représentation de dieu. J'admets que c'est un langage, mais pour les croyants c'est une réalité.

  • @ Mère-Grand: pourquoi pas? Mais c'est difficile, presque tout le monde est clivé sur ce sujet, partisan quoi, et moi aussi à ma manière... Je regrette simplement que même avec des divergences on n'arrive pas à trouver quelques paliers. En parlant de totalitarisme religieux, j'imagine que certains peuvent rejoindre cette vision. N'est-ce pas quelque chose d'important de refuser les totalitarismes?

    Ou bien il faut encore plus de temps et trouver d'autres angles pour dialoguer. C'est vrai aussi que mon titre est provocateur.

    J'ai je la peine à dialoguerm par exemple avec Pachakmac, même si ses comm sont plutôt apaisants. Mais il est à un point des choses où il met dieu un peu partout. Je ne peux pas entrer dans un dialogue avec lui à cause de cela. Je trouve cela chez beaucoup de billets ou commentaires sur les blogs: Dieu est mis un peu partout.

    Parler avec un chrétien est différent car on peut parler sans faire référence à une croyance. Un chrétien parle du monde depuis ses valeurs, pas forcément depuis les phrases de l'évangile. Il adapte l'enseignement aux époques et circonstances. Il y a une liberté de penser que je ne rencontre pas avec tous les musulmans. J'ai de la chance car les amis musulmans que j'ai sont comme les amis chrétiens: ils ne mettent pas toujours Dieu comme une frontière entre nous.

  • @homme libre
    Vous avez bien compris que ma question était ironique (ou disons oratoire). Depuis le temps que nous fréquentons les blogs, vous en tant qu'auteur et moi en tant que intervenant (autrefois sous le pseudo de Mère), nous avons bien dû constater que ce que vous dites de vos amis musulmans s'y manifeste très rarement.
    Il est vrai que l'époque des plus violentes agressions et insultes de la part de blogueurs musulmans semble passée. Elle revient cependant à l'occasion, comme vous avez pu le constater en lisant le blog de Sami Aldeeb.
    Actuellement il y a une sorte d'équilibre entre les forces en présence de ce point de vue. Malheureusement toute questionnement ou critique de l'Islam est toujours vécu comme un blasphème par la plupart d'entre leurs blogueurs. Vous venez d'ailleurs d'en faire l'expérience. Cette différence culturelle semble irréductible, du moins si l'on en juge les participants aux blogs.
    Ce fait est minimisé par un certain nombre de personnes qui semblent de bonne volonté, comme Pachakmac, qui évoluent malheureusement souvent dans un univers où les mots prennent leur sens dans l'incantation et ne sont donc accessibles qu'à ceux qui partagent cette manière de fonctionner. Malheureusement la notion de blasphème, pour prendre cet exemple, est une notion qui s'incarne dans bien des pays et aboutit même à des arrêts de mort.
    Il est donc tout à fait légitime et même nécessaire de s'inquiéter des tentatives qui consistent à les passer sous silence, à les relativiser ou à nous assurer qu'elles ne nous menaceront jamais chez nous.
    Il en est de même de plusieurs autres particularités de l'Islam et les tentatives faites pour intimider, de diverses manières (cela va de la culpabilisation pleurnicharde jusqu'à la menace de dissolution de notre pays et de la fin du christianisme en Europe) ne doivent pas nous faire baisser une garde, qui sera évidemment interprétée comme une agression, alors qu'elle n'est qu'une stratégie de survie.
    Pour revenir à l'exemple de vos amis musulmans, la question qui se pose est évidemment celle de leur lien avec l'Islam. Les exemples ne manquent pas dans l'histoire, du Rwanda à l'ancienne Yougoslavie, pour montrer quelle peut être la force des identifications communautaires en cas de conflit: alors les amis d'autrefois peuvent peuvent tout à coup se trouver dans des camps adverses, l'amour se transformer en haine, les paroles et les actes perdre tous point de repère. Personne n'y peut rien, semble-t-il, dans ces circonstances tragiques, des forces qui leur échappent meuvent tout à coup les hommes.
    Il est donc d'autant plus important de tout mettre en oeuvre pour éviter cela. Jouir du bonheur et de la chance d'avoir des amis autres, devrait pouvoir être un tremplin pour l'échange d'idées d'une importance si capitale. Il est évidemment possible de faire comme si les problèmes n'existaient pas, en espérant qu'ils disparaîtront d'eux-mêmes. Dans le cas des différences qui prévalent entre les cultures issues du christianisme et celles soumises à l'Islam, cela me paraît être un leurre, tant les accusation, les demandes et les revendications de leurs représentants les plus actifs sont incessantes et tant elles tombent sur des oreilles complaisantes.

  • " Pas comme en Autriche où se déroule le procès de Madame Elisabeth Sabaditsch-Wolff accusée d’incitation à la haine pour avoir dit que l’islam est incompatible avec l’égalité hommes-femmes. Ou aux Pays-Bas où la critique de l'islam mène tout droit au procès pour racisme. Pas comme à l’ONU où un lobby de pays musulmans veut faire interdire la critique de la religion en l’assimilant au racisme."

    Ah elle est belle la gauche de la bien-pensance, la bien-pensance va tellement loin quelle change la signification des mots à son bon gré, ça devient un vrai totalitarisme.

    http://christinetasin.over-blog.fr/ext/http://www.bivouac-id.com/2009/05/15/un-psychologue-danois-%e2%80%9cl%e2%80%99integration-des-musulmans-dans-nos-societes-occidentales-est-impossible%c2%bb/

    "Mon intervention a abouti à une injonction légale, une sorte de sanction professionnelle, indiquant que si je réitérais mes propos je serais licencié. Selon les autorités de Copenhague, il est apparemment autorisé de déclarer que les problèmes rencontrés par les musulmans sont causés par la pauvreté, les médias, la police, les Danois eux –mêmes, les politiciens, etc. Mais deux choses ne sont pas admises : 1) discuter de l’importance de la culture et 2) de la responsabilité propre des étrangers quant à leurs difficultés d’ intégration dans nos sociétés. "

  • Mère-Grand:

    J'ai aussi pensé à ce qui se passerait en cas de crise grave: où irait leur loyauté? Que deviendraient ces amis, ces frères et ces soeurs? Leur liberté serait-elle plus grande que leur appartenance? Votre commentaire, Mère-Grand, ravive une question douloureuse. Cela reste difficile d'en parler. Il faut du temps pour que leur ancrage dans la liberté s'affermisse, et certains sont encore entre deux ports.

    La liberté est si fragile.

  • @ Leclerc:

    Derrière la culture ce sont bien les religions qui sont en cause dans cette oppositions des populations.

    Quand j'étais en Afrique pour voir travailler un guérisseur, je vivais au village dans une case. Un jour une petite fille d'environ 4 ans est venue vers moi avec aux pieds les sandales - trop grandes - de sa mère. Et j'ai vu dans sa fierté et son rire, ce que font toutes les petites filles en Europe: mettre les chaussures de leur mère pour se sentir plus grandes.

    Le même réflexe, la même culture fondamentale, la même construction mentale.

    Et une fois adultes, ces enfants qui ont grandi dans les mêmes repères naturels deviennent des ennemis. Parce que les croyances inculquées en font des ennemis.

  • "Ce sera le combat de la liberté contre l’oppression. Ce sera aussi un signal contre la gauche européenne qui ne se désolidarise pas de la gauche autrichienne: car c’est cette gauche autrichienne qui a dénoncé cette femme à la justice! La gauche qui refuse que l’on puisse critiquer une religion! On croit rêver."

    Hélas! On ne rêve pas.
    Certains à gauche sont en train de se prostituer avec une idéologie totalitaire, obscurantiste, rétrograde, inégalitaire, en jetant au feu toute l'analyse matérialiste des penseurs du 19me siècle sur la religion.


    "qui sait mettre ses limites à son existence et à son ego,"

    Mais pas à son idéologie totalitaire...


    "Encore une fois, je n'ai aucune animosité envers les croyants, dont ma chère épouse fait partie, et je souscrits à cette partie de l'intervention de Santo Capon que je cite ici
    "En revanche on a le devoir, même si l'on est incroyant, de respecter les croyances intimes de tout un chacun, dans la mesure où elles ne font pas de prosélytisme et n'ont pas la volonté ouverte de marquer leur supériorité.""

    Bien évidemment, enfin... pas pour tout le monde. Quelle est donc cette idéologie qui fait du prosélytisme? Et qui veut montrer sa supériorité en voilant les femmes?

  • "dans la mesure où elles ne font pas de prosélytisme et n'ont pas la volonté ouverte de marquer leur supériorité."
    Personnellement je ne suis même pas certain que cela existe. Mais il y a manifestement des niveaux de nocivité très différents et donc aussi des choix à faire dans la désignation du danger et la mobilisation qu'elle exige.

  • Hommelibre, le texte dont vous parlez je l'ai posté chez vous en premier, en second pour démontrer à CEDH que ce sont bien tous les Juifs qu'ils appellent sionistes, et en trois, à l'attention de Santo Cappone. (lien donné ci-dessus)

    "Enseignement antisémite et homophobe en Angleterre?"


    "charia et haine des juifs dans des manuels scolaires par ces dingues et comment ces salauds inversent les rôles "... que les juifs sont en train de monter une conspiration pour s’emparer du monde


    Ici se sont les "Sionistes" au moins là c'est clair et moins insidieux que nos antisémites qui sous la couverture de "sionistes" vomissent sur les Juifs. Je retrouve dans ce texte des phrases servies indifféremment, dans ce blog de la TdG, tant par les islamistes que par non antisémites de service.

    Quoi de plus simple que d'accuser les autres de ses propres méfaits? Une grande spécialité des arabo-musulmans depuis Mahomet:

    Allah a sauvé Jésus sws et a protégé Muhammad sws des Sionistes comme Il a protégé Moîse sws (....)

    Beaucoup de commentaires de nos islamistes et antisionistes..... se sont inspirés de ce texte. Vous les trouverez avant tout chez Ftelina et Ramadan.

    ________

    PachaKmac, vous plaisantez j'espère?!

    Arrêtez-vous aux vérités qui sortent de sa bouche "........." Sans doute le dit-elle par amour pour les "sionistes"....

    @Giona (Blog " Les chiens aboient, la caravane passe"

    Quelle belle réponse de votre part qui montre l'étendue de votre humanité! Les caillasseurs en question sont les habitants légitimes d'un " pays volé par des collons sans fois ni loi, et qui ont les puissances de leurs côté! Aujourd'hui, ils tuent et volent, et demain," ils paieront leurs forfaits devant le Juge Suprême car on ne peut plus compter sur la justice corrompue des hommes!

    On aimerait bien entendre la Cicad s'exprimer sur des propos tels que les vôtres, mais elle ne va pas le faire car elle est occupée à traquer ceux qui dénoncent les agissement des malhonnêtes israéliens et ceux qui les soutiennent dans leur entreprise honteuse! (propos plagiés)

    Ecrit par : zakia | 11.10.2010

    _

    Et là, sans doute aussi (art du double langage) son Amour pour l'Europe et la démocratie? C'est effectivement "sans ambiguité".....

    Salam à tous, (Blog Ftelina)


    Dans nos contrés arabes, il y a encore beaucoup de personnes qui idéalisent le monde Occidentale, ou plus exactement, l'Europe. On oublie vite que ses habitants sont des gens comme nous, avec les même défauts qui nous caractérisent tous, dont celui du mensonge, de l'incohérence et du mépris. La seule différence, et qui est de taille, c'est que dans nos pays, la démocratie et la liberté d'expression, sont plus ou moins inexistantes. Alors qu'en Europe, on les chante tous les jours et on les brandit à la figure de tous les pays non civilisés, à tel point que ces valeurs deviennent chaque jour qui passe, des coquilles vides de sens, de la poudre aux yeux.

    J'aime bien cette trouvaille d'un internaute : en lieu et place des démocraties, on voit de plus en plus des démolicraties. La crainte de ce qu'on appelle ici l'Islamisme (corruption du mot Islam!) fait trembler une bonne partie de la population européenne, et leur fait perdre toute capacité de raisonner. Je suis sidérée devant tant de manque de confiance en leur démocratie, leur état de droit et pour certains croyants plus en moins tièdes, en leur religion (qu'ils se plaisent aussi à brandir sous le nez des musulmans, en l'honorant du bout des lèvres, et qui se fait rappeler à eux, uniquement en de rares occasions où la superficialité règne en maitre absolu!). Encore une coquille vidée de sa substance que chacun remplie de ses passions plus ou moins délirantes, qui ferait bondir Jésus, paix et bénédictions de Dieu sur lui et même Saint Paul!).

    Il y a un milliard et demi de musulman dont une minuscule minorité de tarés dits musulmans, qui font bien plus de mal à leur communauté qu'à l'Occident, et les voilà tétanisés par chaque musulman et musulmane. Même les gamins leurs font peur, car se sont des bombes à retardement, selon certains. L'Europe ne s'est pas débarrassée de ses vieux démons ni guérie de ses vieux maux! Comme quoi, aucune communauté n'est parfaite et on ferait mieux de faire sa propre auto-critique pour devenir moins arrogant et humble devant ses propres faiblesses.

    Très bon week-end.

    Ecrit par : zakia | 03.12.2010


    Hommelibre, si vous permettez je me réserve deux réponses demain aux deux gugus que mes copier/coller dérangent et contrarient. C'est que ces gugus ne se prennent pas pour la queue de la poire!

    Bonne nuit

  • "A force...... ne peut sortir"



    Si tel est le cas, pourquoi le relevez-vous? si ce n'est que ce n'est que cela contre "vos" vérités que vous croyez seul détenir?

    "Sans parler des insultes personnelles qui en résultent."

    Je ne vais pas me fatiguer à nouveau les méninges aussi je " bis" mon commentaire dans le blog "Les chiens aboient..... :)" dans lequel vous en avez pris pour votre grade de tous les intervenants:

    Santo Cappon, ma force est de faire découvrir le vrai visage de certaines personnes et là je dois dire que vous vous êtes surpassé en vulgarité comme le dernier des voyou. Vous sortez du même caniveau que l'islamiste lerifain:

    "n'est pas un proche du gros ariel sharogne pets et flatulences sur lui..."

    Ecrit par : lerifain | 28.11.2010

    Un conseil: Purgez-vous! avant que cela ne vous monte au cerveau.. Ce que je vous ai servi n'est qu'un léger dessert! Si, Si...

    "Il s'agit-là d'une pollution permanente pour des blogs de la TDG, laquelle pourra, il est vrai, s'enorgueillir d'une fréquentation "quantitative" impressionnante."

    De la vôtre?

    "Si j'était M. Mabut, j'éviterais (comme il le fait aujourd'hui), de trop plastronner en la matière ...

    Effectivement ! Avec vous dans les parages il n'y a pas de quoi s'enorgueillir.

    Vous avez dit arrogance?!!!!!!

    __________

    Et maintenant à l'autre "gugus "Un commentaire de "Patouchàtout", en fait un de ses habituels copier/coller."

    Mes copier/coller doubleront d'intensité puisqu'ils vous intéressent tant!

    Bien fait pour vous!

    _________

    Il a fallu que je mette ce texte pour vous "réveiller" alors qu'une déferlante de ces délires circulent dans ce blog des blogs depuis x temps? Mais quelle hypocrisie!

    "Elle me demande de démontrer où elle aurait écrit un texte d'une rare violence contre Israël."

    MDRRRRR la violence est si courante dans son langage qu'elle en a perdu le sens! Elle doit trébucher sur le mot "rare"...

  • Hommelibre, ce que vous écouterez dans ces trois vidéos "Les Mosquées de Londres"/YouTube, vous donneront une idée de la violence à laquelle nos islamistes sont habitués.

  • Je vous invite à participer au débat actuel sur mon blog autour du principe de la réciprocité:
    http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/12/05/mosquee-de-marseille-les-kabyles-exigent-le-respect-du-princ.html

Les commentaires sont fermés.