28 novembre 2010

Documents secrets de Wikileaks: l’univers paranoïaque

On peut se demander pour qui travaille Julian Assange. Le site qu’il a fondé, Wikileaks, publie une nouvelle volée de documents secrets, diplomatiques ceux-ci et non militaires. Il s’agit de documents obtenus de manière illégale.


assange3+33pilger_w_w.jpgJulian Assange se définit comme un pacifiste. Les publications sur l’Irak, l’Afghanistan et aujourd’hui sur la diplomatie américaine sont destinée à rendre de la transparence à la société.

Soit. Il est évident que les sociétés ne sont pas transparentes. Et de quelle transparence s’agit-il? En l’occurrence il faut montrer que les gouvernements et leurs services de renseignements agissent en secret dans des buts que le public ignore totalement. L'univers paranoïaque est à côté de nous.

Le journal Le Monde a publié des commentaires sur un certains nombre de documents. Sachant qu’il s’agit de documents obtenus illégalement, on s’étonne de cette publication surtout si l’on sait que Le Monde s’est plaint récemment d’avoir été cambriolé. Le journal étant complice d’actions illégales, je ne vois pas pourquoi il se plaint.

L’essentiel des informations relatées par Le Monde concernent les Etats-Unis et principalement la recherche d’informations sur des diplomates étrangers, des dirigeants d’ONG, etc. E-mail, ADN, empreintes digitales, etc, tout est bon. Ce n’est pas reluisant. Mais c’est le travail de renseignements.Tous les pays le font. On apprend aussi que le gouvernement chinois a fomenté des attaques informatiques contre les Etats-Unis, et que des ressortissants d’Arabie Saoudite sont les bailleurs de fond d’Al-Quaeda et d’autres organisations radicales.

Mais l’ensemble des infos visent les pratiques du gouvernement américain. On peut se demander pourquoi. Car il y a une disproportion évidente entre la mise en cause d’un gouvernement occidental et des gouvernements d’autres régions du monde. Imagine-t-on que la Russie, la Chine, l’iran, l’Arabie Saoudite, Israël, la Turquie, La Libye, pour ne citer que ceux-là, ne font pas la même chose? Peut-être ne reçoit-il pas d’infos d’autres pays. Alors la publication unilatérale pose question sur les intentions de Julian Assange.
assange4-wikileaks-dafghanistan-debat-naura-lieu-L-2.jpeg
De ces publications on peut dire que c’est la politique de l’ombre. Elle n’est pas très belle. Ce qui est caché ne gagne pas forcément à être vu. Mais objectivement les recherches de renseignements peuvent parfois faciliter des négociations politiques, ou faire arrêter des terroristes avant un attentat.

Le pacifiste que je suis déplore que les Etats organisés en arrivent là. Depuis l’Empire romain, et bien avant, les complots, les arrangements silencieux, les enquêtes secrètes, les crimes d’Etat et autres joyeusetés ont été monnaie courante. C’est difficilement supportable. J’ai de grosses difficultés à accepter cet héritage humain et cet univers paranoïaque.

Mais le réaliste en moi hésite avant de condamner sans appel ces pratiques. Le monde est rempli de gens qui ne veulent pas le bien. Qui se préparent à tuer, à faire des guerres. Laisser les choses aller sans anticiper ni enquêter, imaginer que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, est d’un irréalisme grave. Et même irresponsable.

Pour changer cela il faudrait un gouvernement mondial et un désarmement généralisé immédiat. Ainsi que la suppression des armées nationales au profit d’une force qui interviendrait uniquement pour éviter que des milices privées ne se reforment ou qu’un gouverneur régional ne fomente une prise de pouvoir sur un district voisin.

En attendant ces jours (peut-être) meilleurs, je trouve assez malsaine l’atmosphère générale de la planète.

23:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : julian assange, wikileaks, usa, irak, afghanistan, documents secrets, le monde, ong, email, arabie saoudite, libye, chine, russie | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

@ hommelibre:


Et une petite pique, une!


Je m'étonne de lire qu'un pacifiste tel que vous, en vienne à accepter qu'un état démocratique, que dis-je, la plus grande démocratie de mon dentier ;o) que sont les U.S.A., ait recours à des méthodes dignes d'un état totalitaire, d'une dictature... Torture, enlèvements, emprisonnements sans jugements, tribunaux d'exceptions, etc... j'en passe et des meilleurs!

Si l'on met de côté l'immoralité de ces pratiques, simple détail de l'histoire (la moralité, donc), il est reconnu que ces méthodes de pêche aux renseignements sont pour le moins inefficaces. Mais il y a en revanche, bien des façons d'obtenir des informations sensibles en respectant les lois.

Et là aussi vous me surprenez; vous qui êtes (à juste titre?) contre les mains baladeuses de l'état dans votre portefeuille, vous vous mettez à tolérer que ce même état commette des délits, des crimes??? Les bras m'en tombent des cuisses...


Enfin, vous vous demandez qui se cache derrière Wikileaks? Et bien, certainement des pouvoirs bien plus puissants que les consortiums militaro-pétro-industriello-financiers, "subventionnés" avec l'argent des impôts des états démocratiques, U.S.A. en tête... Ou bien? (Attention, il y a des traces d'ironie dans les lignes qui précèdent...)


Ressaisissez-vous, que diable! ;o)


Bonne continuation.


=:oB

PS: Et cette vidéo sur la sensibilité de certains mammifères à la notion de justice, l'avez vous enfin zyeutée???

Écrit par : L'avis de Brian | 29 novembre 2010

C'est pourtant simple. Si les documents publiés ne concernent que les américains, c'est parce que ce sont parmi les plus faciles à obtenir, comprendre que la confidentialité chez eux est synonyme du mot passoire. Mais ce qui est encore plus étonnant, c'est de lire dans la tribune de Genève le contraire total de ce qu'affirme en l'occurrence le JDD, c'est à dire que ces documents tape tous azimut. Bref, pour retourner la question au journaliste-auteur du torchon plus haut : Pour qui travaille la tribune de Genève ? La tribune de Genève est à côté du monde paranoïaque, en l'occurrence celui dans lequel où Julian Assange serait autre chose qu'un simple informaticien dont l'action n'est guidée que par l'éthique et la morale. A croire que pour la tribune de Genève, l'inverse doit faire partie de l'étrange et de l'inconnu.

Écrit par : anonyme | 29 novembre 2010

pacifiste??? mouahha ha ha ha ha

Écrit par : mouahha ha ha ha ha | 29 novembre 2010

Bon travail,flicitations
vous avez pris des risques pour des malheureux qui sont incapables de se defendre face a ces loups fachistes.Ma demande a vous est de me donner quelques informations sur la politique des etats-unis vis a vis de mes pauvres petits fils haitiens avant et apres le 12 janvier,et sur les etats-unis et extraterrestres.Merci,sans vous on ne saurait rien,avec vous nous connaitrons des changements.

Écrit par : Maaluu Dugbu ye | 29 novembre 2010

marrant ce type

il reproche au monde de faire comme son boulot et il compare les usa (qui sont censé être une grande démocratie irréprochable et "l'exemple" du monde à "la Russie, la Chine, l’iran, l’Arabie Saoudite, Israël, la Turquie, La Libye, pour ne citer que ceux-là"...

je pense que même les textes les plus mauvais de dieudonné et bigard sont politiquement bien meilleurs que cet article a deux balles d'un pauvre mec jaloux et aigri qui mélange tout pour se faire remarquer en ayant une voix discordante.

aprés tout, c'est toujours facile d'avoir une voix discordante en disant n'importe quoi..

Écrit par : philippe | 29 novembre 2010

pour l'instant, je doute que le Monde ait publié les vrais documents sensibles : ce sont des broutilles qu'il révèle dans ses pages. La censure a encore de bon jours devant elle. Heureusement que le site va publier les documents.

Écrit par : Meghan | 29 novembre 2010

Si on pense que la guerre en Irak (et des milliers de morts qu' elle a fait) a été justifié par des "fausses" informations des services de renseignement, et puis ces mêmes services ont séquestré, torture, et assassiné.. comment pouvons-nous justifier ces pratiques? comment pouvons-nous comparer le cambriolage d'information avec la illégalité d'une guerre de la torture?
Je préfère en tout cas le pacifiste que vous êtes au réaliste que justifie ces méthodes....

Écrit par : Carlo Mancini | 29 novembre 2010

@ Carlo et l'Avis de Brian:

Comme sur beaucoup de sujets de société je suis très partagé. Je trouve difficile et douloureux d'être juste.

Sur le fond, en regard des valeurs qui devraient à mon sens lier les humains, ces pratiques sont insupportables, inacceptables. Ce n'est pas ainsi que je me représente la société humaine.

Mais j'essaie aussi d'être réaliste. Enfin, j'apprends à l'être. Sans approuver je constate que cela fait malheureusement partie des pratiques de l'ombre. Et je ne me fais pas d'illusion: je suis convaincu que tous les pays le font. J'imagine - peut-être naïvement? - que certaines informations glanées par des méthodes sales peuvent influer sur des négociations. Je crois que rien n'est tout noir ni tout blanc. Mais ciel! que cela est loin de mon idéal de vie et de l'humain. Et quelle que soit la part de réalisme que j'essaie d'assumer, je suis en profond désaccord avec ces pratiques.

Que puis-je dire d'autre? Que j'espère que ces publications ne pourrissent pas un peu plus l'atmosphère de la planète déjà mal en point.

Je n'aime pas la pente où nous sommes engagés. Et je n'ai pas le sentiment que ces publications allègent le tableau. Au contraire.

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2010

@ L'Avis de Brian:
Encore oublié de vous répondre à propos des animaux et la justice. Excusez-moi.

Au vu de la séquence, je reste perplexe. Est-ce vraiment du sens de la justice chez ces animaux? Où leur fait-on endosser un regard anthropocentrique?

Pour les macaques, ce pourrait être un effet de mimétisme, le produit le meilleur à leur goût faisant référence. A la fin il y a bien l'avis de ce spécialiste qui dit que normalement les macaques mangent de tout sans trop faire d'histoire.

Mais alors pourquoi serait-ce le grain de raisin qui déclenche la jalousie? Pourquoi pas l'autre aliment? Si les aliments sont normalement équivalents, le comportement du macaque insatisfait n'est pas lié à un sentiment d'injustice, ni même d'inégalité. Je ne suis pas d'accord avec ce qui a été dit ni avec le commentaire, qui nous prépare déjà quand il est dit "un délicieux grain de raison" en comparaison avec l'aliment quelconque. Je trouve là une manipulation de l'information.

J'ai utilisé le mot Jalousie. Il vaut autant qu'injustice. Car ce qu'on ne sait pas c'est quel est le rapport animal entre les deux singes. Le "frustré" est peut-être plus âgé, ou plus dominant par rapport à l'autre. Donc si l'autre reçoit un aliment nouveau par rapport au précédent, le singe éventuellement dominant aurait dû l'avoir aussi, ou même en premier.

Pour les chiens: est-ce vraiment de l'injustice? Ou est-ce qu'ils ont appris en quelques gestes l'inutilité de leur comportement (donner la patte pour avoir la récompense)? Dans ce cas il serait normal qu'ils cessent de le faire. C'est l'adaptation. S'ils ne s'arrêtaient pas il seraient des automates. or ils sont des êtres vivants capables de s'adapter.

Un chien seul ferait de même, peut-être: à partir du moment où il n'a plus la récompense, il va arrêter de faire ce qu'on lui demande.

Autant il me semble que les exemples d'empathie et de sociabilité des animaux étaient probants dans mon billet d'origine, autant cette séquence ne me convainc pas en ce qui concerne le sens de la justice (associée au sens de l'égalité).

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2010

@ hommelibre:

Merci pour votre réponse concernant la vidéo! ;o)


Votre questionnement, vos doutes sont pertinents. Mais je ne les partage pas entièrement.

Pour moi, cette vidéo m'a convaincu, ou plutôt devrais-je dire que j'ai envie d'y croire. Ce n'est pas la même chose... et ce n'est pas très scientifique, j'en conviens. Pourtant, je souhaiterais que l'on accorde, que l'on reconnaisse (quel terme choisir?) aux animaux, la conscience du "moi". Certains pourraient penser que cette vision des choses est extrémiste... que vouloir élever les animaux quasiment au même niveau que les humains est dangereux...

Je ne vois pas quel serait le danger; je ne dénigrerais pas pour autant les humains, je ne les ferais pas passer "après" les animaux... Simplement ce (nouveau) point de vue impliquerait que l'on ne traite plus les animaux comme de simples choses, mises sur terre uniquement au bon vouloir de l'homme. Soit l'exact opposé d'une vision biblique ou "scientifiste", pour lesquelles les animaux sont des chose sans âme ou de simples machines...

Il m'est impossible de blesser un animal, comme un humain. Où serait le mal?


Un autre point: avez-vous remarqué que les restrictions que vous opposez aux deux expériences de cette vidéo, peuvent s'appliquer peu ou prou à l'homme lui-même? Vous parler de mimétisme, de jalousie, de hiérarchie, de reproduction de "gestes", de conditionnement, plutôt que de notions de justice ou d'(in)égalité...

Je vous rétorquerais que l'on peut parfaitement apposer "vos" filtres lorsqu'on observe des interactions équivalentes entres humains!! Les enfants, et dans une certaine mesure les adultes, agiraient de manière identique à celle du singe ou du chien "lésés", non? Donner deux cadeaux de différentes valeurs/grosseurs à deux enfants, et vous ne tarderez pas à faire face à la réprobation du petit singe... oups!.. du môme défavorisé!! ;o)

Il en va de même dans le monde du travail: peu de gens consentiraient, à travail égal, à recevoir un salaire inférieur à leurs collègues... ou du moins peut-être pendant un court laps de temps uniquement.

Et les exemples sont légion...

Dès lors, sommes-nous dans ces cas en présence du désir de justice propre à l'homme, ou n'est-ce simplement que le reflet d'un réflexe de mimétisme, de jalousie, de hiérarchie, de reproduction de "gestes", de conditionnement???


Pffffff..!!! Ca donnerait presque mal à la tête!!!


Bonne soirée.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 29 novembre 2010

Oui Brian, j'admet votre réflexion et votre questionnement. Mais je le reprendrai plus tard passke mes ti zieux se ferment doucement.

Ca vaudrait un nouveau billet ce thème que vous développez.

Bonne nuit.

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2010

@ hommelibre:

Je n'ai plus les "œufs" en face des trous non plus! ;o)

Toutes mes excuses aux lecteurs(-trices) pour les fautes d'orthographe...


Bonne nuit.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 30 novembre 2010

Hommelibre, c'est un jeune de 23 ans, expert en informatique, envoyé en Irak pas pour se battre, mais dans les bureaux.... il a tout simplement recopié toutes les données qu'il a pu trouver et les a envoyées à Wikileaks. Les Etats Unis, outre qu'ils ont mis des gens en danger, ne sont pas inquiétés par les informations transmises. Le jeune militaire est en prison et risque une peine de 50 ans. Quant à Julian Assange, il change d'adresse tous les jours (sic) il mène une vie de traqué! (infos de ce soir)

Tout comme vous, je trouve assez malsaine l’atmosphère générale de la planète, grâce à Internet, ce formidable outil devenu par les pratiques de certains très dangereux!

Écrit par : Patoucha | 30 novembre 2010

Attention a l'intensive campagne de dénigrement qui se prépare pour discréditer Wikileaks
Le budget militaire Américain est l'équivalent de tous les autres réunis,
de la a dire qu'ils font autant de dégâts que tous les autres reunis,il n'y a qu'un pas aisément franchissable et mérité

Écrit par : Tartempion | 30 novembre 2010

"Le monde est rempli de gens qui ne veulent pas le bien. Qui se préparent à tuer, à faire des guerres. Laisser les choses aller sans anticiper ni enquêter, imaginer que tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, est d’un irréalisme grave. Et même irresponsable." Vous parlez de l'équipe des Faucons de Bush ?

Écrit par : g.g. | 30 novembre 2010

"Vous êtes pacifiste par ce que votre environnement le permet, et justicier car votre imagination le visualise."

Ce monde vas vite, et d'ailleurs il s'emballe, s'accélère et certainement termineras sa course par une sortie de piste! Si les passagers ne se manifestent pas a temps pour que le(s) pilote(s) et son équipage munis de ces instruments si sensibles et perfectionnés respectent un minimum les codes de utilisation.

"L'Ampathie"
Kennedy était berlinois!

Nous sommes le silence de cette enfant qui a vue sa mère, le dernier espoir de survie, se déshydratant, mourir au sol dans une des ces tentes de Port au Prince a Haiti? Pendant que les promesses de dons, s'avére avoir été que des promesses.

Nous sommes le cri lacéré de cette grand mère qui a vue les rêves de son petit fils s'évanouir dans une balle perdu, entre armée et caids locaux dans l'intervention des favellas de Rio.

Nous sommes la peur au ventre de ces pères de familles irakiens/afghans qui doivent aller au marcher faire des courses priant pour que l'attentat ai lieux ailleurs, et que les ennemies de la paix de la patrie quatre fois millenaire s'évanouissent a vie.

Nous sommes la révolte intérieur de cet citoyen de la frontière Cidad Juarez (Mexique/Us) qui forcé d'annoncer sa peur et soumission sur une chaine de télé public a des organisations criminels et privées dans un état de droit pour ne pas être dépecés et montrés aux vents parce que les bénéfices des narco dollars ont passés de main, mais reste toujours ailleurs.

Nous sommes les diamants et cicatrices de sang sur le corps de cette fille enfant soldat violés par son comandant, son supérieur et son général, qui ont décimer toute sa famille devant elle avant de l'obliger a faire de mêmes avec ses nouveaux prochains plus jeunes collègues en Sierra Leone/Guinée.

Nous sommes l'encre de chine de ces journalistes qui disparaissent entre Moscow, Georgia e Tchétchénie, car la Russie est la petit soeur bien étudiante de ex-union soviétique et elle a bien appris les leçons du passé. Partage de propriété d'état entre peu et partage de pauvreté, violence pour le reste, équilibre économique oblige.

Nous sommes le silence des chants d'oiseaux de YeonpYeong après que 180 obus est sonner les cloches du matin pour que personne soit en retard a l'évacuation. US et Chine Régleront cela sur des accords commerciaux et partage de zone d'influence.

Nous sommes la réduction du pouvoir d'achats, les banderoles et bombes lacrymogènes de manifestation, les frigos vides, les factures non payées, de ces familles déjà et au combien démunis, en Grèce, Irlande, Portugal, Espagne, France, UK, Allemagne... pendants que les banques on bien reçu leurs aides, et ont d'ailleurs depuis générés des bénéfices colossaux avec les quels des Bonus furent bien et rapidement distribués...

Nous sommes tous ces passeports qui ne sont pas rouges, mais qui ont embrassé la Suisse et toutes ses qualités, en apportant leur richesses multiples et diverses, enrichissant cette espace de paix, et a qui on vient de giflées leur faisant comprendre que un suisse vaux mieux et plus face a la justice! Justice a combien de vitesses? La peur se justifie, mais ne se justicie pas, ni ne se négocie.

Toute ceci n'étais que pour 7 jours de rotation terrestre sur une orbite sous influence.

La Suisse vaut tellement plus, L'Europe vaut tellement plus, le monde vaut decidement plus, nous, ici, ensemble, valons tous tellement plus.

Vaincre ses peurs? Seul par l'ensemble.
Effacer ses doutes? Tous par l'ensemble.
Rassurer ses craintes? proche de l'ensemble.

Nous ne sommes pas le cauchemars de leurs Rêves déçus.
Nous sommes un autre RÊVE.

Il a tellement pire, et heureusement aussi beaucoup meilleur, mais nous devons cesser d'être tout çà et juste en spectateurs et devenir partie intégrante des solutions, pas seulement prenant connaissance, mais aussi agissant au millimètre prés partout ou notre responsabilité en temps que citoyen de cette univers complexe est demandé a contribution, commençant avec le sourire et le bonjour joviale du matin, a notre voisin de bus que nous ne reverrons peut être plus jamais, mais que néanmoins est notre compagnon momentanée dans ce voyage sidéral.

Sad'Vinci

Écrit par : thinkpink By Sad'Vinci | 30 novembre 2010

He ben sad Vinci faut faire de l'humanitaire, je vous sent pas à votre place ici...;-)

Écrit par : Lyonnais du 69 (LE VRAI) | 30 novembre 2010

la vraie question est de savoir pour qui les "journalistes" travaillent. Evidemment, ils en ont gros sur la patate quand un petit guignol style Assange leur rappelle les fondements-même du métier de journaliste, qu'ils n'excercent d'ailleurs plus depuis longtemps!
Dans le même genre d'idée, posez-vous la question: "pour qui l'oms et tous ces "professionnels de la santé" qui ont essayé vainement de nous vendre leur vaccins aussi inutiles que dangereux lors de soi-disantes "pandémies", ces dernières années, travaillent-t-ils?
Ce que révèle wikileaks n'est autre que le réveil brutal d'un songe qu'on nous a conditionné depuis tous petits à nommer "démocratie"...

Écrit par : kok | 01 décembre 2010

Si Wikileaks vise les États-Unis cette fois, c'est parce que les centaines de milliers de communications récupérées émanent des États-Unis, tout bêtement. Parmi les prochains gros coups de Wikileaks il y aurait les communications entre hauts dirigeants de banques américaines mais aussi des documents émanant des milieux d'affaires russes (prévoir un gilet pare-balles). Wikileaks a aussi révélé l'existence du traité ACTA (traité secret international sur le droit d'auteur et les brevets), publié des documents secrets de l'église de scientologie, etc. : moins médiatique, moins spectaculaire, mais avec le même esprit de transparence.
Le seul défaut de la transparence, c'est qu'elle poussera à plus de dissimulation, mais elle peut aussi pousser à plus d'honnêteté et de retenue dans les "dirty tricks". Apprendre, par exemple, que le soutien des chinois au régime nord-coréen ne persiste qu'en vertu de l'histoire et que Pékin aimerait la fin de la dynastie des Kim est, pour le coup, une information qui change un peu la vision politique qu'on peut avoir du monde.

La raison d'état existe, a toujours existé, existera toujours. Pour cette raison, elle n'a strictement aucun besoin de notre soutien ! Au contraire, nous devons constamment surveiller nos états, dans notre intérêt. Wikileaks est, dans cette optique, un évènement plutôt intéressant.

Écrit par : Jean-no | 01 décembre 2010

"Le Monde s’est plaint récemment d’avoir été cambriolé. Le journal étant complice d’actions illégales, je ne vois pas pourquoi il se plaint."
"Le monde est rempli de gens qui ne veulent pas le bien."

Tiens donc, un prétentieux qui affirme lui avoir la connaissance du bien et dont la capacité d'analyse immense qui lui a permis d'en arriver à définir pour le reste de l'humanité cette notion ne se justifie que par un pauvre sophisme.

Un blog à oublier

Écrit par : Frédéric | 01 décembre 2010

SURVEILLEZ VOS ETATS D AME
LA PARANO VOUS MENACENT

SE TRANSMETTRE T ELLE AVEC UNE PUCE

Écrit par : julien le saint ange | 14 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.