24 novembre 2010

Nuit d’hiver selon S

C’est une voix. Une voix qui sent la colle, le vieux papier et l’odeur des bois sauvages. On la dirait aplatie. Mais il en coule des harmoniques. C’est une atmosphère.


PAYSAGEDHIVER.jpgDes instruments hors du temps et des musiques où la vieille Angleterre côtoie les pays celtes. Une ambiance, des sonorités qui voyagent entre profondeur, nostalgie et chaleur rassurante d’un feu de bois.


On y voit des étendues sous le gris. Un gris ni triste ni lourd. Seulement gris. Presque doux d’être gris. On y voit aussi des chemins, de terre ou de bitume, entre des haies brunies et des arbres indécents de nudité. Des chemins qui tournent lentement de gauche et de droite. On pourrait y rencontrer de petits personnages des prairies et des futaies.

saedeleer1.jpg
On y voit encore le froid, le froid qui fait l’air plus transparent. Peut-être même la neige, calme. Dame silencieuse. Comme un tableau du peintre flamand Valérius de Saedeleer.


Et l’on entend ces musiques sans lesquelles le monde ne serait que longues errances solitaires. Ces musiques qui posent des pierres mouvantes sur le chemin comme pour éclairer l’immensité et y guider le coeur.

 

If on a Winter’s Night. Ce disque de Sting est sorti il y a un an. La saisons’y prête. J’en passerai des extraits ces prochains temps.

 

Aujourd’hui: «Christmas at Sea». Enregistré à la cathédrale de Durham, au nord de l’Angleterre.

(Image 1: Valérie. Image 2: Valérius de Saedeleer.)



21:20 Publié dans Art et culture | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sting, if on a winter' night, christmas at sea, noël, musique, angleterre, durham, hiver, saedeleer, celte, neige, gris, doux | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Votre billet me parle beaucoup HL. Le gris, bien sûr, mais aussi ce paysage flamand qui m'est si familier. J'ai hérité de ma grand-mère un tableau presque identique à celui de V.de Saedeleer peint par le peintre flamand Paul Clays. Il est magnifique mais...il y a toujours un mais, il détonne ici en Méditerranée; j'ai beau le changer de place, il n'y a que quand tombe le soir qu'il resplendit.
Chaque lieu a sa musique.

Écrit par : colette | 25 novembre 2010

Colette, j'ai pensé à vous. Je ne sais pas précisément où vous êtes mais je me demandais si les gris et même la musique allaient trouver leur place dans votre pays de soleil!

Merci de m'avoir répondu sans que j'aie eu besoin e vous poser la question.

C'est vrai que ces gris sont d'un lieu, pas de tous les lieux. Mais comme vous connaissez aussi la Belgique, j'ai aussi pensé que cela rencontrerait bien un souvenir chez vous.

Bonne journée.

Écrit par : hommelibre | 25 novembre 2010

C'est vraiment très gentil, merci!
Je suis née et ai passé les 20 premières années de ma vie en Belgique, en pays flamand, superbement gris et vert...ou blanc!
Bonne journée à vous aussi.

Écrit par : colette | 25 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.