19 novembre 2010

Lettre ouverte à Monsieur le très respectable chef d’Etat Muammar Kadhafi

Monsieur le très respectable chef d’Etat Muhamar Kadhafi

J’apprends par la presse qu’un dirigeant d’un pays méditerranéen fait actionner la justice suisse contre un citoyen, Eric Stauffer, pour atteinte à son honneur. Je ne suis pas fan de ce citoyen qui fait feu de tous bois, culpabilise les étrangers et proposait l’an dernier de parquer les SDF dans une ancienne caserne sous la surveillance de l’armée. J’avais fustigé ces propos qui illustraient une pensée très dangereuse et nauséabonde.


Muammar.jpgMais quand je lis que ce dirigeant d’un pays méditerranéen (vous comprendrez aisément que je ne cite pas son nom ni son pays) actionne la justice contre ce citoyen, quels que soient mes désaccords avec ce Monsieur à la pensée nauséabonde, vous me voyez très surpris, au point d’en rire d’un rire tonitruant. J’imagine que vous aussi devez rire à gorge déployée de la leçon que ce dirigeant veut infliger à un pays libre. (Cliquer sur les images pour les agrandir).

Car c’est l’hôpital qui se moque de la charité.

Imaginez un instant, Monsieur le très respectable chef d’Etat Muammar Kadhafi, que ce dirigeant ait commis un certain nombre d’exactions, cela en presque totale impunité. C’est une pure hypothèse, bien sûr, un exercice de politique-fiction. Cela n’a jamais eu lieu. Mais imaginons.

Imaginons par exemple qu’il aurait ordonné de faire exploser en vol un avion de ligne. Il aurait dit qu’il faut démanteler et détruire un autre pays. Il aurait retenu des citoyens étrangers pendant plus d’un an juste pour faire du chantage. Ceci pour les choses les plus connues. Comment, au cas où cela arriverait vraiment, faudrait-il considérer ce dirigeant? Serait-il un terroriste? Un criminel? Un voleur? Un gangster? Ou un peu tout cela à la fois? Je pense que par votre grande humanité, votre sens de la justice et de l’Etat, votre respect, vous ne pourriez que condamner un tel dirigeant.

Mais, comme je le dis expressément et j’insiste sur ce point, cela n’est que pure fiction. Aucun dirigeant sensé, demandant à être respecté et au service du peuple ne se comporterait de telle manière. Ah, l’imagination humaine va parfois très loin pour échafauder des fictions.
PalaisFed1.jpg
Les Suisses sont très heureux, Monsieur le très respectable chef d’Etat Muammar Kadhafi, de connaître en vous un ami de notre pays, un homme de grande culture humaine, un ami de la paix, un chevalier respectueux du droit, de la justice et de l’humain, un être d’une qualité d’âme exceptionnelle qui suscite quotidiennement notre admiration et notre soumission. Vous êtes pour la Suisse un exemple éclairant de la gouvernance idéale, l’avenir de l’humanité.

Je ne doute pas que prochainement, à votre demande, le gouvernement suisse ne décrète que tous les petits garçons devront dorénavant se prénommer Muammar.

Ah, Muammar Bolomey, Muammar Leuenberger, Muammar Ziegler (non lui c’est déjà fait, sa soumission aux dictateurs est notoire). Nous fêterons le 1er août, notre fête nationale chérie, sous la tente de bédouin plantée sur la prairie du Grütli. Quand à notre capitale, nul doute que son nouveau nom fasse le bonheur de ses habitants: Tripoli-am-Aare.

D’ailleurs dans am-Aare, n’y a-t-il pas l’esquisse de votre grandiose prénom?

11:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : suisse, libye, kadhafi, muammar, mcg, stauffer, jean ziegler, terrorisme, otages, sdf, liberté, berne, aare | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

en conclusion kadafi doit garder ses vieux réflexes. un tribunal n'est pas fait pour lui.un condamné ne peut pas condamner

Écrit par : halim | 19 novembre 2010

@ halim: encore faudrait-il qu'il ait été condamné: prise d'otages, par exemple.

Écrit par : hommelibre | 19 novembre 2010

Stauffer avait dénoncé "les ordures napolitaines" et les 400'000 de salaire de Mouchet au SIG, pas 1 autre politicien ne l'a fait!

Il a mon soutient et celui de beaucoup d'étrangers naturalisés suisses qui ont votés OUI comme moi!

Voter NON c'est insulter les victimes et encourager les truands!

Écrit par : dominiquedegoumois | 19 novembre 2010

" Ah, Muammar Bolomey, Muammar Leuenberger, Muammar Ziegler "

Vous avez oubliez Muammar Poncet.

D.J

Écrit par : D.J | 20 novembre 2010

@ D.J. : Je l'ai cité dans l'image du Grütli. Il faut agrandir l'image en cliquant.

:-)

Écrit par : hommelibre | 20 novembre 2010

que proposes-tu en fin de compte ? Toute cette phraséologie pour dire quoi ?
J'ai lu et relu le texte , je n'ai rien compris !
J'ai fait lire et relire le texte , personne n'a rien compris !
Les expressions sont trop ridicules parce qu'il me semble que c'est la personne de Kaddafi qui est visée .
Si c'est le cas ; je pense que tu renvoies l'image d'un nain qui veut s'attaquer à un géant.

Écrit par : soeur_emilie | 21 novembre 2010

que proposes-tu en fin de compte ? Toute cette phraséologie pour dire quoi ?
J'ai lu et relu le texte , je n'ai rien compris !
J'ai fait lire et relire le texte , personne n'a rien compris !
Les expressions sont trop ridicules parce qu'il me semble que c'est la personne de Kaddafi qui est visée .
Si c'est le cas ; je pense que tu renvoies l'image d'un nain qui veut s'attaquer à un géant.

Écrit par : soeur_emilie | 21 novembre 2010

Je rejoins l'avis de Soeur_Emilie ci-dessus , la finalité est confuse.
Utiliser toute cette littérature et monopoliser l'attention d'un lecteur pour ne rien comprendre, relève de ce qu'on appelle en psychologie une atteinte de la partie gauche du cerveau avec un QI

Écrit par : genevieve | 21 novembre 2010

@ Geneviève: je pense que mon but est clair: me moquer, au second degré. Quand un dirigeant d'un pays a fait retenir en otage des citoyens d'un autre pays et a demandé à l'ONU le démantèlement de ce pays et appelé au jihad contre lui, sa demande de réparation est cocasse.

Écrit par : hommelibre | 22 novembre 2010

merci HL pour ce délicieux humour au second degré.

Écrit par : leclercq | 22 novembre 2010

merci HL pour ce délicieux humour au second degré.

Écrit par : leclercq | 22 novembre 2010

merci HL pour ce délicieux humour au second degré.

Écrit par : leclercq | 22 novembre 2010

merci HL pour ce délicieux humour au second degré.

Écrit par : leclercq | 22 novembre 2010

Excellent, HL! Plus je relis, plus je me marre. Le ridicule du personnage et de ses courtisans est bien mis en évidence (ah, la puissance de l'argent enivre bien des esprits soi-disant éclairés au point de lui prêter des qualités humaines dignes de recevoir des prix en droits de l'homme!).

Qui baissera encore la culotte devant ce fada?

Écrit par : Micheline | 22 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.