04 novembre 2010

Volcans: après Eyjafjöll, voici Grimsvötn

Dans le grand spettacolo du mondo des volcano, la Isla Bonita - enfin je veux dire l’Islande - est bien placé pour recevoir le César 2010. On se souvient de la passion qui avait animé l’Europe en avril dernier avec l’éruption d’un volcan somme toute assez petit mais aux effet dévastateurs sur l’économie.


grimsvotn4.jpgIl semble que le couvert sera remis prochainement. Cette fois c’est le volcan Grimsvötn qui donne des signes de réveil. Situé un peu plus à l’intérieur de l’ïle (Eyjafjöll était proche de la mer dans l’extrême sud) ce volcan est lui aussi recouvert de glace.


Entre dimanche et lundi, le débit de la rivière qui coule de son glacier a brusquement triplé de volume, comme le montre la vidéo ci-dessous. L’augmentation du débit est signe de réchauffement du sol dans le cratère. On a également enregistré des secousses sismiques importante dans la zone du volcan.


«Par ailleurs, le Bureau de météorologie a enregistré une forte activité sismique dans la région au cours des dernières 48 heures, avec notamment trois importantes secousses de magnitudes comprises entre 2,7 et 4,0 sur l'échelle de Richter, précise le site de France 24.»

grimsvotn3.jpg
Les séismes autour d’un volcan sont le signe que des roches poussées par de la lave bougent sous terre. Selon les scientifiques qui analysent les volcans en permanence, l’éruption pourrait survenir dans quelques jours à quelques semaines. Ils se basent pour dire cela sur les précédentes phases d’activité.


Les dernières éruptions du Grimsvötn se sont déroulées en 2004 et 1998 et étaient d’une durée de seulement une semaine. Il faut dire que ce volcan n’est pas parmi les cracheurs de feu majeurs de la *Terre de Glace» (Islande).


Affaire à suivre ces prochains jours.


Photo: raunvis.hi.is
Cliquer pour agrandir.

 

 

08:40 Publié dans Volcan | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : volcan, islande, eyjafjoll, grimsvotn, lave, europe, séisme, économie, météorologie, glace, sud, éruption | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Bonjour HL,

Hé oui ces volcans c'est une sacrée histoire.

Vous aviez déjà évoqué le lien entre la vie des volcans et la société humaine comme le Laki et la révolution française.

C'est vrai que l'on fait aussi le lien entre l'explosion éruptive du Toba et un goulot d'étranglement de la population humaine il y a 70 000 ans.L'étude sur le brassage génétique a démontré que l'humanité s'est restreinte à quelques milliers d'individus à ce moment là. Nous serions aujourd'hui tous des descendants des deux à dix milles survivants de cette époque.

Plus précis d'autre chercheur affirme que l'éruption du krakatoa de 536 aurait complétement bouleversé le tableau géopolitique de la terre. Que le refroidissement du climat aurait précipité la chute de l'empire romain byzantin, fait émergé la peste à travers des mouches venant de l'Afrique centrale, créé des changements de l'équilibre géopolitique de l' Asie à l'Europe de l'est. La fin de civilisation précolombienne comme celle de Teotihuacan, ou la fin des Celtes au profit des anglo-saxons en Grande Bretagne. Jusqu'aux réfugiés climatiques du Yemen vers Medine et la Mecque qui auraient favoriser l'essor de l'Islam.

http://www.dailymotion.com/video/xdk5rt_l-incroyable-catastrophe-le-krakato_webcam

Alors aujourd'hui que nous concoctent ces éruptions islandaises. Un prémisse de grand bouleversement ou une protection opportune contre le réchauffement climatique ?

Une chose est sûr, l'activité volcanique semble rythmer les séquences de la vie sur terre. Intéressant, n'est-il pas ?

Écrit par : aoki | 04 novembre 2010

Oui aoki, c'est passionnant. Je vais faire un autre billet sur le sujet. Le docu sur le lien est la première fois où je vois expliqués aussi clairement des liens entre une telle éruption et la fin d'une ère historique.

Il semble en tous cas que les volcans sont les causes les plus nettes des bouleversements planétaires.

Écrit par : hommelibre | 04 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.