John Lennon est mort assassiné. Ça le rajeunit pas.

lennon_rainbow.jpgA force de le savoir mort depuis des années - 30 ans, et c’est pas à cause d’un camion - on oublie qu’il aurait 70 ans aujourd’hui s’il avait vécu. D’ailleurs Mozart aurait aujourd’hui 254 ans s’il avait vécu. Il est mort lui aussi. Quel idiot. Notez que Pierre Desproges aussi est mort. Il a un point commun avec Lennon, le Desproges: il a été assassiné. Lui aussi. Assassiné par un cancer. Mozart aussi a un point commun avec John Lennon: il ne chantait pas. Mais il est mort à 35 ans.

JL est mort à 40, mais c’est presque pareil. D’ailleurs Jésus aurait 1977 ans s’il avait vécu, et un point commun: il ne chantait pas et il est mort à 33 ans. C’est pas loin, on se rapproche!

La voix nasillarde de JL vient de polypes opérés à 42 ans, opération ratée vu qu’il est mort deux ans avant.
lennon-annie-leibowitz-.jpg
- Lucien, c’est quoi ces fiches de renseignement?

- C’est le mode d’emploi du dernier gel anti-mycoses. Pourquoi?

- Lennon a pas pu être opéré à 42 ans.

- Ah bon?

- Ben oui il est mort à 40.

- Ah. Ça arrive. Mozart il est même mort plus jeune. A 33 ans je crois.

- Non, ça c’est Jésus.

- C’est pas ce que disent mes fiches: Mozart, mort en l’an 33, aurait 1977 ans s’il avait vécu.

- C’est n’importe quoi ces fiches.

lennon_et_charlotte_kemp_reference.jpg- Quand-même, Lennon, il a chanté une chanson révolutionnaire: Power to the people. Le pouvoir au peuple. C’est pas génial ça?

- Ouaip. Ça ne mangeait pas de pain. D’autres l’avaient dit avant, il prenait pas de risque. D’ailleurs il a pas partagé ses millions avec le peuple. Pas con, le John!


Lennon avait des baguettes. Il jouait pas du tambour avec. Il mangeait du riz dans un bol. C’est comme ça qu’il a rencontré Yoko. Pas de bol.

Bon, pour le reste vous lirez sa biographie officielle où vous voulez. Et comme j’imagine que pour cet anniversaire beaucoup vont faire comme Google et passer «Imagine» (warf warf, j’imagine «Imagine», elle est trop bonne celle-là, what a joke, yeah man, I am the Walrus, and the walrus is laughing as you know it because he is a wolf-walrus) je vais en passer une autre. Pour ceux qui ne parlent pas anglais je traduis: «quelle blague, yeah homme, je suis le phoque, et le phoque rit car il est un loup-phoque».

Bon, toute bonne célébration doit se faire en muzik. Donc: choisir un morceau d’anthologie retraçant le génie de John (l’autre). Le choix est difficile vu que les mélodies de Lennon sont souvent à chier et que sa voix les massacre un peu plus. Il y a bien Stand by me, la seule fois où sa voix crispante lui réussit, mais c’est pas de lui.
lennon-et-yoko-ono-4148428aiiyq_1370.jpg
Alors allez, je sors un petit Come together. Et pas de la piquette: une version de Tina Turner. John Lennon avait écrit un vague bruitage, Tina Turner en fait une chanson exceptionnelle! Raaahhh, Tina Turner... Si elle était muette on l’écouterait rien que pour ses jambes. (Ses choristes sont pas mal non plus).

Mais bon, je pardonne tout à Lennon, même son côté donneur de leçon à une balle (et oui, on ne dit pas: un balle, incultes que vous êtes, devriez reprendre des leçons de français).

- Hum hum...

- Tu dis quoi Lucien?

- Pourquoi tu pardonnes tout à Lennon?

- Parce qu’il a un prénom ab-so-lu-ment génial!

- Ah? Bon. Oui. Ça arrive.

Au fait, sur la troisième photo c’est son fils Sean avec sa copine Charlotte Kemp Muhl. Elle a une vraie tête de Muhl. C’est de famille chez elle. Vous ne la connaissez pas? Pas grave. Si elle avait inventé la poudre ça se saurait.

Sur la quatrième ce n’est pas un document de tournage de la planète des singes.


Catégories : Art 17 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Yeah John ... Bon anniversaire!!

    Heu ... pas vous Hommelibre ;o)) L'autre

    Superbe Tina ♪♫♪♫

    Thanks

  • Aïe... Probablement un fan de Lorie ou Christophe Maé, l'auteur de cet article...

  • lol
    Vous avez de l'humour, c'est bien, j'espère que c'est du 2nd degré sinon vous êtes un vrai con.

  • Léopold: j'espère que vous avez compris par vous-même que c'est du 2nd degré, sinon c'est vous qui êtes un vrai con (insulte pour insulte, nous sommes quittes).

    A part cela je ne pense pas que John Lennon était un génie et je n'aime pas sa voix, en effet. Mais le personnage était intéressant.


    Rémi: ooooouuuuuhhhhh! Jamais. Lorie est trop intello pour moi et je n'aime pas le chapeau de Mahé. C'est Chantal Goya ou rien!

    ;-)

    PS pour les deux: C'est quoi cette doxa qui devrait obligatoirement faire apprécier Lennon et le trouver génial?

  • notre père qui est aux cieux que ton nom soit santifié que ton règne viènne que ta volonté soit fait sur la tèrre comme au cièl donne nous aujourd'hui notre pain de ce jour pardonne nous nos offences comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offencé et ne nous soummet pas à la tentation mais délivre nous du mal car c'est à toi qu'appartient le règne la puissance et la gloire pour des siècle et des siècle AMEN. Au commencement était la parole et la parole était avec DIEU et la parole était DIEU tout a été fait par elle en elle était la vie et la vie était la lumière des hommes la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas reçu AMEN.LE SEIGNEUR SUPREME.

  • si je me détache de toutes autres considérations,la première impression que dégage l'auteur ce cet article c'est d'être désespérément écervelé , avec ce sarcasme gluant et surtout très opaque tu laisse le lecteur baigner dans la viscosité, et beaucoup de paradoxes sinusoïdaux ,
    je comprends pas pourquoi se déranger à écrire sur quelqu'un qu'on apprécie pas le jour de la commémoration de son anniversaire
    et si tu justifierai l'opacité par une quelquonque forme de génie(j'en doute fort) essaie de rabaisser le niveau , on a pas tous tes "hypothétiques" méninges et ravale ton complexe d'Albatros
    excuses moi de te persécuter comme tu te permet de parler de Lennon ainsi JL en balançant ces initiales ainsi comme par mépris et parlant de sa musique alors qu'aux dernières nouvelles tu n'a pas produit 20 album avec les Beatles et 5 en carriére solo
    Lennon était un génie , il a exhorté les gens en masse à scander la guerre du Vietnam et il a réussi , ne critique pas le model qui réussit
    Peace

  • Ma première pensée est de me dire que la Tribune de Genève aurait mieux à faire que de laisser l'espace à une expression, certes libre, mais qui n'apportera rien de plus et qui n'honorera pas justement la liberté d'expression! C'est une pure perte d'espace et de temps. Il serait facile de se rabaisser à votre 2e degré ou comme vous le fait si mal, de vous réfugier derrière lui. Votre argumentation montre a-t-elle point que vous semblez réduit à exprimer des choses basiques, forcément basiques vu l'inculture qui caractérise votre expression dotée d'un humour, dont vous semblez être le seul à en rigoler. Oui, seul et je tentai de vous plaindre. Je pourrais argumenter musicalement qu'étant depuis 30 ans dans le sujet, entre les studios d'Abbey Road, Liverpool, Hambourg, invité de la TSR, Radio et participant actif sur le plus grand site Beatles francophone, mais non, je ne le ferai pas! Pas l'envie d'être le donneur de leçon, car la non plus, je ne vais pas perdre mon temps. Si votre texte se serait tenu exclusivement à exprimer le fait, et ça serait totalement votre droit et respecté, de ne pas aimer la voix de John Lennon, nul en toute intelligence ne vous en aurait voulu. Cependant, votre argumentation ne se limite pas à la vocalise, mais à d'autres facteurs, qui en ce jour, peuvent fortement heurter les gens. Pourtant, la différence entre John Lennon et vous même, c'est que lui aura marqué positivement les esprits, une reconnaissance musicale hors du commun ajoutée au patrimoine de l'Histoire de la musique dont les plus grands, ont reconnu, que l'on ne pouvait pas avoir que du talent pour l'oeuvre majeure qu'a créée John Lennon. Il existe bel et bien une dimension supérieure qu'une part infime d'artistes sont capables d'atteindre. Enfin, lors de l'un de mes voyages en Amérique du Sud, perdu dans l'Amazonie, j'ai eu le témoignage de gens pauvres parlant de John Lennon, qui n'ont certainement pas eu comme vous, la chance d'une scolarisation digne du nom et dont vous n'en faites de loin pas honneur, qui parlaient avec de ce qu'ils ont de plus beaux, l'amour pour John Lennon comme étant un Dieu qui n'était pas mort. Qu'il était là dans leur coeur. Ils invoquaient la chanson "Imagine" qui comme vous le savez, dépasse les clivages raciaux, religieux pour un monde uni où la faim ne serait pas le pain quotidien. Vous, vous pouvez manger à votre guise et pardonnez-moi, "chier" librement sur qui vous voulez. Mais, eux, ils n'ont que l'espoir, trop souvent illusoire, que rien ne changera pour eux et encore moins la liberté de "chier" sur le pouvoir, au risque d'être passés par les armes. Voilà un simple exemple, mais ô combien révélateur, qui dépasse le cadre normal d'un simple artiste avec toutes les répercussions positives que la voix et la musique de John Lennon a pu apporter aux gens. Et croyez-moi, ils ne sont pas légion à avoir pu transmettre un tel message! Il a donc une transcendance culturelle majeure qui dépasse le simple cadre de la musique. Mais qui a eu pour naissance et mécanique de transformation: la musique! Je vous épargnerez, l'activisme politique qui ne concerne pas que le Vietnam, mais par exemple, la revendication de droits sociaux, l'amélioration de la condition des handicapés. Pendant que lui prenait d'important risques sous le régime de Nixon, bien de ces artistes restaient le cul collé sur leur tapis de dollars... Le 8 décembre 1980, ce n'est pas simplement un "dieu" de la musique, comme l'était Elvis, qui a été abattu froidement sur un trottoir, mais d'abord et avant tout un humain comme vous et moi! Et juste cette évocation d'humanité demande du respect! Je parlais ci-dessus de ce qui pouvait vous différencier entre John Lennon et vous-même. Lui, désormais, trône au panthéon de l'Histoire de la musique et de la reconnaissance universelle, sa mémoire sera éternellement fleurie par des millions de personnes. Tant dis que vous, vous resterez un parfait inconnu, sans classe, sans humour, restreint culturellement et de l'esprit de la connaissance du sujet John Lennon, flingueur avec lâcheté derrière votre écran, le "flanc" collé sur votre chaise et par-dessus tout, vous finirez soit en cendre ou irrémédiablement seul, dépourvu d'attention dans votre derrière demeure! Bon voyage, personne ne vous retient!

  • Anis (pas la sucette à, ou bien?), ça fait un bien fou de se faire psychanalyser comme ça, gratuitement, par une personne aussi compétente. Et même s'il y a des fautes de sens, de grammaire et autres dans votre comm, je vous remercie de contribuer à l'aspect humoristique de mon billet.

    Ravaler mon complexe d'Albatros? Vous n'y pensez pas sérieusement, quand-même? Hors de question que je me rogne les ailes. Pour une fois que je commets un billet aussi désespérément écervelé je ne vais quand-même pas faire l'effort tout aussi désespéré de rentrer dans le rang! Voler, c'est trop top!

    Désolé de ne pas partager l'idolâtrie pour Lennon mais c'est ainsi. Et pour les initiales JL, aucun mépris, c'est un raccourci pour écrire plus vite et de pas faire de répétitions intempestives. Mais je trouve en effet le personnage intéressant et si j'écris c'est autant parce que je l'aime bien (je n'ai pas dit que je ne l'aimais pas) que pour commenter l'actu. Et je pense qu'il aurait apprécié un hommage non conformiste, lui qui l'était si peu - conformiste.

    Il a fait usage de sa notoriété pour faire une opposition non conformiste à la guerre du Viet Nam est c'est bien. Mais je n'ai lu nulle part qu'il ait fait don de sa richesse à des gens démunis. Si je pouvais me dire que son action n'était pas que dans l'image et les mots j'en serais ravi. Mais bon, chacun fait ce qu'il veut.

    Pour finir, non je n'ai pas fait ce qu'il a fait et je trouve que les Beatles ont révolutionné la musique pop et participé à une émancipation collective d'une époque, mais j'ai fait d'autres choses innovantes dont je suis fier et qui - je l'espère et le pense - ont contribué à changer un peu la vie des gens en mieux.

    Sans rancune pour la persécution.
    Albatros (ah, ce serait un bon pseudo ça! J'adore ce complexe).

  • @ FabFour: je m'incline devant tant de science, de conscience et de culture. Je comprends bien que Lennon est une sorte de dieu et que l'on ne blague pas avec dieu. Je trouvais que l'humour était une bonne façon de le rappeler à la vie et de faire penser à lui (sinon, si je n'avais pas un minimum d'intérêt pour le chanteur je n'aurais rien écrit).

    Je comprends qu'il faut le faire avec sérieux. Vous le faites très bien, mieux que moi. Mais aurait-il aimé ce sérieux de son vivant? Aurait-il supporté le culte de la personnalité autour de lui? Je crois qu'il aurait surtout dit qu'il ne faut prendre personne pour un dieu.

    Oui, il a écrit Imagine", et c'est une de mes chansons préférées mais je n'avais pas envie de traiter le sujet avec sérieux, d'autres le font et c'est très bien. Imagine est un hymne, c'est rare de produire une chanson qui prenne cette dimension. Mais il n'a pas donné le mode d'emploi pour un monde différent.

    Il ne suffit pas de penser à la fin du racisme et de la discrimination pour que cela se passe, il ne suffit pas d'écouter sa chanson pour que la paix règne sur Terre. Si lui - et d'autres à l'époque - ont milité pour la paix, les droits sociaux, etc, d'autres, des milliers d'autres, inconnus, ont donné leur vie pour réaliser cela sur le terrain, travailleurs inconnus mais rouages essentiels dans le concret.

    Qu'il soit au panthéon, franchement, je m'en fous. Je ne suis pas amateur d'admiration sans bornes pour les humains. Mettre les gens trop haut, c'est le début de la soumission et de la perte du pouvoir sur sa propre vie. Cela je le combats depuis toujours, et dans mon travail certes indigne du panthéon mais assidu sur le terrain et proche des gens, je crois contribuer jour après jour à cette notion fondamentale: que les gens prennent leurs propres décisions, prennent leur vie en main sans laisser le pouvoir à d'autres.

    Mon travail et mon idéal de vie ne sont pas très éloignés de celui de Lennon, alors cela m'autorise certainement à traiter du sujet avec distance et humour et sans aucun complexe. Je ne rabaisse pas ceux qui réussissent, au contraire. Mais je ne me laisse pas entraîner dans l'idolâtrie et je ne saurais encourager qui que ce soit à considérer Lennon comme un dieu! Faut quand-même pas pousser. Et le fait que vous traitiez le sujet sur le mode du culte de la personnalité justifie pleinement après-coup mon billet. J'avais vu juste.

    Le culte de la personnalité est le début de l'aliénation de ceux qui le pratiquent envers leurs idoles.

  • Merci pour ton sens de la répartie , au plaisir d'échanger du sarcasme avec toi , mon adresse mail ci joint ;) je te provoque en joute sur msn si tu veux bien,je chauvauche mon destrier et ne ne me prends pas d'en haut Albatros

  • anis_england.uk@hotmail.com

  • Ok Anis, mais je ne suis pas habitué à MSN, donc si on peut d'abord faire une repeat before to engager las hostilitas...

    Bon mais si toi pas vouloir moi prendre toi de haut , toi avoir intérêt à chevaucher un très grand destrier!

    Merci de savoir rire sérieusement...

  • Ok hommelibre ^^ je préfère ne pas employer le mot "hostilités" ,let's "GIVE PEACE A CHANCE" je plaide plus pour une petite partie d'escrime entre gentlemen un petit sport cérébral vu que j'ai apprécié de me dégourdir les méninges ici merci pour cela , je pense que personne ne prendra l'autre de haut vu, et personne ne devrait vu que le potentiel humain intrinsèque est impressionnant et prendre quelqu'un d'en haut rime avec sous estimer ce dont un cervelé est capable , faut juste libérer ce potentiel et essayer d'exorciser quelqu'un qui partage pas forcément les même idées est un bon exercice,ce que nous pensons ne doit pas forcément sombrer dans les geôle des arcanes de notre tête par exemple quelqu'un qui a un corps qui fait du body building qui ne cogne jamais sur personne est t'il mieux qu'un chétif qui fait du Kung Fu ;) certainement pas! je remercie la diversité biologique de nous offrir ce panel intéressant d'individus capables d'argumenter et tenir une discussion d'un certain degrés,
    à bientôt l'ami , tu as mon adresse n'hésite pas à m'ajouter, révérencieusement votre ^^

  • Ok hommelibre ^^ je préfère ne pas employer le mot "hostilités" ,let's "GIVE PEACE A CHANCE" je plaide plus pour une petite partie d'escrime entre gentlemen un petit sport cérébral vu que j'ai apprécié de me dégourdir les méninges ici merci pour cela , je pense que personne ne prendra l'autre de haut vu, et personne ne devrait vu que le potentiel humain intrinsèque est impressionnant et prendre quelqu'un d'en haut rime avec sous estimer ce dont un cervelé est capable , faut juste libérer ce potentiel et essayer d'exorciser quelqu'un qui partage pas forcément les même idées est un bon exercice,ce que nous pensons ne doit pas forcément sombrer dans les geôle des arcanes de notre tête par exemple quelqu'un qui a un corps qui fait du body building qui ne cogne jamais sur personne est t'il mieux qu'un chétif qui fait du Kung Fu ;) certainement pas! je remercie la diversité biologique de nous offrir ce panel intéressant d'individus capables d'argumenter et tenir une discussion d'un certain degrés,
    à bientôt l'ami , tu as mon adresse n'hésite pas à m'ajouter, révérencieusement votre ^^

  • Anis, Anibis, yé souis d'accordo. hostilitas no utilitationes, ecervelado comprendo, it was just une manière de dire, côa...

    Je t'ai écrit sur ton adresse courriel, as-tu reçu? Je dois notifier pour msn, c'est cela (je te dis je suis ignare sur msn).

    Hâte de découvrir de quoi nous serons capables, je suis ouvert:; humour, jeux de mots, délires extra galactiques, sérieux (avec pirouettes possibles et même recommandée, trop de sérieux nuit gravement à la santé). Là je me couche, à 2 mains.

  • Walrus en anglais c'est un morse, pas un phoque, du coup le jeu de mot marche beaucoup moins bien. Dommage, il semblait vous faire tellement rire !

  • Ah oui dano, il ne marche même plus du tout! :-)))

    Ça me fait encore plus marrer, déjà que j'avais en effet pris du plaisir à l'écrire.

    Mais chuuuuutttt.... les autres n'ont peut-être rien remarqué...

    ;-)

Les commentaires sont fermés.