13 septembre 2010

Ce n’est pas la mode qui dicte la minceur

L’argument a été souvent mis en avant: la mode imposerait le look, en particulier la minceur. Sans exclure totalement cette influence, d’autres éléments me font voir les choses différemment.


Venus_de_Milo_Louvre_Ma399.jpgSur la minceur corporelle je pars du point de vue suivant: elle est attractive, qu’on le veuille ou non. On peut regarder la Vénus de Milo ou d’autres sculptures ou peintures, masculines comme féminines: la minceur est la règle générale dans la représentation de la beauté du corps. Ce n’est pas par hasard si les danseuses du Crazy sont minces.

Mais il faut reconnaître que la grosseur n’a qu’exceptionnellement été un standard de beauté. On cite souvent les peintures de Renoir, dont la majorité des modèles féminins étaient assez en chair. On ne sait s’il s’agit d’une mode temporaire ou du goût personnel de l’artiste. Mais pour citer une personne actuelle, franchement, on ne montre pas Beth Ditto, la chanteuse du groupe Gossip, comme un modèle de beauté.

Que les représentations de la beauté visuelle - féminine comme masculine - soient marquées par la minceur n’est donc pas un hasard. Cela correspond à une représentation psychique indépendante de l’art ou de la mode. Cela existe en nous avant d’être repris par les stylistes. Si c’est repris c’est parce que cela marche et que cela parle.
crazy2.jpg
La mode n’a rien inventé, elle surfe sur ce qui plaît.

On peut aussi considérer que la forme du corps est associée aux conditions de vie de certaines époques. Paradoxalement, les temps d’abondances voient ce double mouvement: la minceur s’accentue, mais l’obésité aussi. La minceur signifie qu’il y a assez à manger pour vivre au jour le jour, pour ne pas avoir besoin de faire des réserves. L’obésité peut être considérée symboliquement comme une sorte de revanche sur la mémoire des périodes de famine ou de disette.

beauté-beth-ditto-love2.jpgDonc dans la minceur il y a le sens de liberté, de confiance, d’aisance, de mobilité. Ce qui est somme toute assez séduisant.

Minceur et beauté visuelle sont liées. Mais minceur ne signifie pas maigreur. Ni la grande maigreur ni l’obésité ne représentent le bien-être et la santé, parties de la beauté. Dans le premier cas il y a une sorte de désincarnation. Dans l’autre tout devient pesant. Cela me signifie pas non plus que la beauté ne doive être évaluée et appréciée que sur un plan visuel. La beauté des sentiments et des actes est un élément important car relatifs à la personnalité, soit à ce qui fait de nous un être particulier - alors que la beauté physique peut être interchangeable. Les concours de Miss le montrent. De plus la quête de la minceur peut conduire à des comportements préjudiciables, comme l’anorexie.

S’assumer tel que l’on est reste une des meilleures manières d’être. Mais je ne peux considérer comme un simple effet de mode l’envie de nombreuses personnes de garder une silhouette mince.

23:19 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mode, style, look, minceur, obésité, anorexie, beauté, richesse, beth ditto, gossip, renoir | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

je dirais que l'interdiction des minarets sont à la politique ce que la main de Thierry Henry est au foot ball, une minable tricherie.

Écrit par : tiffany necklace | 14 septembre 2010

je dirais que l'interdiction des minarets sont à la politique ce que la main de Thierry Henry est au foot ball, une minable tricherie.

Écrit par : tiffany necklace | 14 septembre 2010

La Vénus de Milo mince? T'as bien regardé?

Écrit par : cynthia | 19 mars 2011

Les commentaires sont fermés.