Le Parc Belmont

C’est l’histoire d’une folie. Une histoire pas récente: elle date de 1979. Un texte de Luc Plamondon, auteur de Starmania, sur une musique de Christian St-Rock. Un texte troublant, sur le Parc Belmont, un parc d’attraction qui a envoûté les québecquois pendant 60 ans, un lieu culte aujourd’hui disparu.

Diane_Dufresne.jpgC’est devenu une chanson culte elle aussi, par l’extravagance de son interprète: Diane Dufresne, l’un des nombreux talents de la Belle Province.


Cette chanson lui a collé a la peau, et de nombreuses versions scéniques existent avec des tenues à chaque fois incroyables. Excentricité et démesure font partie du style Diane Dufresne.


Ses prestations scénique étaient comme des célébrations. Elle a proposé pour chaque spectacle un thème. Par exemple pour son spectacle La vie en rose, tous ses costumes étaient roses et elle demandait aux spectateurs de venir en rose.

diane-d.jpg

Un site lui est consacré, un peu minimaliste. On doit aussi dire qu’elle a chanté dans la première version de Starmania, qu’elle est également peintre et écrivain. Pour plus d’infos, Wikipedia retrace très bien son parcours artistique.



Place à la musique, et au fameux Parc Belmont.


Je propose deux versions. La première est plus sobre visuellement mais la qualité sonore est meilleure, avec une intensité rare dans l’interprétation. Je trouve même la fin bouleversante et déchirante.






La deuxième version est plus flamboyante, à l’image de cette artiste qui a toujours été hors normes. La qualité visuelle est un peu moindre. La fin est plus délirante musicalement.

Catégories : Art et culture 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • Mais on s'en fout de ces histoires à la con!

Les commentaires sont fermés.