La cuvette des wécés a une très bonne acoustique

Rien à faire. On peut y mettre la gendarmerie, la police, le GIPN, les men in black. On peut même provoquer un tsunami, faire s’écrouler une montagne, lancer un référendum, attraper une grippe, gagner à être connu, perdre ses cheveux, rien à faire: on n’arrête pas le progrès.

Coyote2-wallpaper.jpgA croire que le progrès est plus rapide que Beep-Beep poursuivi par l’inoxydable coyote.

Le progrès est donc trop rapide pour être vu. Tout au plus entend-on un sifflement, souvent confondu avec le bruit d’une gare. A noter que Richard Anthony avait très bien chanté le progrès dans «J’entends siffler le train». Le coyote peut en attester.

Comme on ne le voit pas passer on le mesure aux traces qu’il laisse derrière lui: les bouteilles en pet dans les parcs publics un lendemain de fête, les sacs en plastique accrochés aux branches des acacias dans les plaines du Languedoc, les boulettes de pétroles sur les plages, les restes de son avant-avant-avant-dernier téléphone portable. Bref, le progrès est comme le hollandais volant: on en parle beaucoup mais on le voit peu.

Il faut pourtant lui reconnaître quelques avancées technologiques majeures. Ainsi pour les mélomanes, toujours à la recherche de la meilleure acoustique possible pour écouter leurs compil iTunes. Et bien, il faut le dire avec conviction: les cuvettes des wécés sont d’excellentes chambres à écho. Le son y tourbillonne, s’amplifie, gagne en finesse et intensité, avant d’atteindre une cuvette-wc-et-salle-de-bains.jpgperfection rare. Les oreilles les plus exigeantes y trouvent leur compte. Le modèle présenté ici est particulièrement indiqué pour la qualité de reproduction des basses.

Le seul problème avec les cuvettes des wécés est leur transport. Pas pratique, j’en conviens. Essayez d’en mettre une dans les poches de votre jean taille basse: ça n’entre pas, même avec de la vaseline. Cela reste donc encombrant, voyant et lourd.

On a bien essayé d’en faire des petites. Mais franchement ça ou rien, bôf: non seulement elles ne peuvent même pas faire office d’urinoirs, mais côté son le rétrécissement leur fait perdre 80% des qualités acoustiques.

Non, il faut garder les cuvettes à leur taille normale pour avoir un son exceptionnel. Pour le transport, un peu d’imagination fera l’affaire: vous pouvez la porter en permanence sur la tête. Il suffit d’ajouter un petit périscope pour éviter les obstacles. Mais le plus simple est d’acheter un âne et de mettre la cuvette sur son dos. Cela reste le moyen le plus agréable en société et le plus discret dans les tramways, car tout le monde est habitué à voir un âne en ville (il y en a même plus d’un…).

Quoi? J’en entends dire qu'une cuvette de wécés n’est pas particulièrement hygiénique? Détrompez-vous: votre téléphone portable contient 500 fois plus de bactéries que ladite cuvette: «D'après une étude de l'Université de Manchester, le combiné téléphonique contiendrait cinq cent fois plus de bactéries... qu'un siège de toillettes!»

L’affaire est entendue: par souci d’hygiène et pour disposer de la meilleure acoustique possible, il faut dès aujourd’hui jeter votre portable et acheter une cuvette de wécés.

Un avantage non négligeable est que l'on y entend arriver le train de loin...


Catégories : Humour 7 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Tu prends jamais de vacances? Au fait, tu gagnes ta vie comment ? Tu ne vis pas par hasard aux crochets du contribuable car je ne vois pas d'autre explication à une présence si ... présente et si envahissante?

  • Drôledegars, ohlélé, ohlala, et vous: en vacances? Parce que que pour commenter en milieu d'aprèm, vous devez pas avoir grand chose à faire. Au fait, je vous demande comment vous gagnez votre vie (je préfère le vous, on n'a pas gardé les cochons ensemble)? Non, alors mêlez-vous de vos affaires.

    Pour vous éviter de dire d'autres conneries, je peux vous dire que j'aime écrire, c'est une passion, que j'écris souvent vite mes billets, que je consacre en moyenne 1h30 à mon blog par jour, que j'écris parfois la nuit ou tôt le matin, que mon activité d'indépendant sans aucune aide de l'Etat ou autre me permet sur la journée d'avoir parfois (pas toujours) des plages de temps pour répondre aux comm. De plus j'anticipe, j'écris d'avance en vacances ou en week-end (ce fut le cas de celui-ci).

    J'ajoute que quand j'ai des vacances, personne ne me verse de salaire, contrairement aux feignants dans votre genre qui préfèrent la vie peinard de salariés à la difficile audace de l'indépendance. Donc j'ai peu de vacances. Raison de plus de me donner de petites pauses dans la journée.

    Présence si envahissante... jaloux?

    D'autres remarques idiotes?

  • En tout les cas vous n'avez pas encore atttein 5000 commentaires comme le Pr. Emerache...

  • Tiens donc… des bruits de chiottes...? Alors là, j'accours illico presto et j'en fais écho à pleins de gens !
    Bref, très sérieusement, j'utilise souvent la lunette pour déchiffrer les partitions de Richard Anthony, Arlotte Zolette et Stockhausen pour en faire une symphonie cosmique. La Suisa est déjà au courant de mon projet qui fera date en ce XXIe siècle béni.
    Bonjour chez vous et bonnes vacances !

  • Benoît: quelle cosmophonie interplanétaire! Lolette Zaza est au top de sa forme...

    Bonne vacances à vous zossi.

  • JCK: je devrais?

  • @John : Au top de sa forme peut-être… mais pour ce qui est des formes… disont qu'elle ressemble un peu au fond diffus cosmologique genre soupe aux grumeaux.
    Jean-Loup Puget va apprécier !
    Zossi soit-il.

Les commentaires sont fermés.