Syndrome de l’étoile jaune: suite et complément

Le billet que j’ai fait sur ce thème il y a quelques jours a provoqué des réactions particulièrement contrastées sur une autre plate-forme où je l’ai passé après l’avoir mis en ligne sur la TdG. Synthèse de la controverse: pour certains internautes il était tout simplement inadmissible, inconcevable  d’utiliser la métaphore de l’étoile jaune pour autre chose que la shoah. Pour d'autre, le procédé était légitime.

shoah2.jpgLe fond de mon billet était de dire que les génocides, les crimes de masse, et même le racisme, ne sont pas des choses abstraites: ce sont l’expression d’une disposition intérieure, venant du coeur de l’humain, à exclure, stigmatiser, ostraciser. Cela commence par un voisin, cela peut finir en guerre.

On me refusait cette analogie entre l’exclusion courante et l’étoile jaune, arguant que la shoah est un crime spécifique au nazisme et dont les juifs ont été spécifiquement victimes. Ne pas respecter cela serait une banalisation du génocide.

Je précise d’abord que la shoah n’est pas venue toute seule. En 1933, quand Hitler fut élu chancelier, l’antisémitisme était déjà très fort mais il n’y avait pas encore de plan d’extermination. L’antisémitisme s'est beaucoup développé au moyen-âge où les juifs furent accusés de déicide (avoir tué Dieu), et où la seule activité qui leur était possible - le commerce de l’argent - les faisait traiter d’usuriers. C’est le roi Louis IX, Saint-Louis, qui en 1269 obligea les juifs à porter la rouelle, pièce d’étoffe jaune ancêtre de l’étoile. L’antisémitisme dura longtemps, et si son intensité fluctua, il ne cessa pas vraiment: au 19e siècle et au début du 20e on assista encore à des pogroms anti-juif en Europe.

Alors oui les juifs ont subi massivement l’horreur de la shoah. Mais je pense que l’on doit tirer de l'histoire humaine des exemples destinés à éveiller notre conscience, et dans le cadre de mon billet, à porter l'attention sur le fait que le génocide a commencé par une longue histoire d'exclusion. Je redis ici que le génocide n'est pas le fruit du hasard ou d'une décision survenant abruptement sans que quelque chose n'y prépare. Et si la shoah a pu prendre une telle dimension c'est justement parce que l'antisémitisme a des racines anciennes.

shoah1.jpg

Mais à la base de cela il y a cette capacité d'exclure, d'ostraciser, de stigmatiser, dont l'humain est capable et a été capable de longue date. Les petites haines quotidiennes forment le lit des grands massacres.

Concernant la shoah je conteste tout ce qui la particularise et en fait quelque chose de détaché, séparé de l'humain. Je pense que c'est cela qui banalise l'étoile jaune: c'est de la rendre si inhumaine, si inaccessible à l'expérience et à l'entendement, si spécifique à une seule situation, sans lien, sans piste analogique pour nous la faire comprendre de l'intérieur, qu'un jour elle ne figurera que dans un musée et que l'humanité n'aura tiré aucun enseignement réel de cette horreur.

Il y a eu ce terrible génocide. Il y a eu les génocides arménien, cambodgien, rwandais, bosniaque. Il y a eu les massacre des premiers chrétiens pour cause d’appartenance à leur religion. Ce que disait mon billet c'est que l'horreur est humaine, que nous pouvons tous la porter en nous, qu'elle commence par des choses simples, banales, avant de devenir des systèmes et des plans. Je pense et persiste sur l'idée qu'il n'y a pas de différence de nature entre l'exclusion et la stigmatisation banale et quotidienne, et la mise en placed'un système d'élimination de communautés entières, que c'est la même racine dans l'humain, et que c'est essentiellement l'intensité et l'organisation du crime qui change.

Le formalisme voudrait que l'on n'utilise pas l'étoile jaune pour autre chose que la shoah (pas d'amalgame), cela au nom d'une émotion légitime mais au risque de couper la mémoire du drame de notre expérience sensible et donc de n'en tirer aucun apprentissage. L'analogie et son aspect audacieux admet que l'on utilise l'amalgame dans un but de démonstration et de créer des liens entre une situation réelle et nous, en sachant que ce n'est qu'un amalgame.

Armenie-Genocide-2.jpgJe considère que les nazis n'ont pas inventé le génocide mais que l'humain a inventé le génocide. Je pense même rendre hommage aux victimes de la shoah en citant leur vécu pour en tirer une leçon utilisable en tant qu'individu, pour être attentif à ne pas reproduire en moi les conditions d'une exclusion qui, à une certaine échelle, devient un crime de masse.

Il est parfaitement légitime de tenter d'apprendre de la souffrance des autres ou de leur vécu. Laisser l'étoile jaune aux mains des seuls nazis est une erreur et nous confine dans une réaction émotionnelle d'indignation et d'horreur, tout en nous empêchant de nous examiner nous-mêmes pour savoir si par exemple nous aurions pu être nazi, et si nous portons en nous le même germe de l'horreur. Sans ce travail là, je crains fort que l'histoire ne recommence tôt ou tard de la même façon et dans les mêmes proportions.

La mémoire des génocides, des crimes de masses, ne doit pas se contenter d’être dans des mausolées ou des musées. Elle doit rester vivante en nous, comme des phares qui nous rappellent que si nous n’y prenons pas garde tout peut recommencer. Parce que c’est le coeur de l’humain qui est fait ainsi. De l’exclusion de la différence au génocide, il n’y a pas vraiment selon moi de différence de genre, mais avant tout d’intensité ou d’échelle.

 

(Images 1 et 2: shoah. Image 3: génocide arménien).

Catégories : société 23 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Chez les chrétiens l'étoile de Noël est jaune que je sache.
    Si les juifs veulent se distinguer ils peuvent toujours se mettre à porter une rouelle jaune ou rouge comme c'était le cas au Moyen Age.

  • Très joli votre billet HL, sensible et inteligent

  • Très profond billet, HL! Je suis aussi d'avis que le phénomène de l'étoile jaune couvre des situations allant de l’exclusion de la différence au génocide, à la seule différence d’intensité ou d’échelle.


    Le procédé était donc légitime.

    On peut vivre cette tragédie dans notre vie, notamment professionnelle, de manière aussi sournoise que ténue. C'est vraiment bizarre comme phénomène ... malgré la banalité apparente de l'événement. On vous colle une étiquette (=étoile jaune) sans que vous ne sachiez vrament toujours pourquoi ni comment, on vous exclue de mille manières des plus mesquines, on vous isole (comme dans un groupe d'animaux où l'on voit un semblable mis à l'écart pour mieux être mis à mort), et finalement on vous tire dessus en vous excluant physiquement sous les quolibets les plus fous qu'on puisse imaginer!!

    En plus des stigmatisations citées, on peut penser aussi à la désignation des sorcières dans les temps pas si reculés ...

    C'est la honte! Et il est important de combattre ces phénomènes dans notre propre vie. Malgré les beaux discours sur l'égalité, les droits de l'homme, l'état de droit, on observe malheureuseement ces saloperies dans la vie asociative, professionnelle, sociale, politique. Par exemple, je me sens très mal à l'aise lorsque dans un groupe, un membre se met à critiquer (en disant le plus souvent n'importe quoi) quelqu'un dès qu'il a le dos tourné et ceci tout à tour ... franchement, ce premier mécanisme d'exclusion finit souvent par des démissions forcées, des mises é l'écart volontaires (par peur qu'il fasse de l'ombre?)

    Merci pour ces 2 réflexions partagées!

  • "Si les juifs veulent se distinguer ils peuvent toujours se mettre à porter une rouelle jaune ou rouge comme c'était le cas au Moyen Age."

    Il est patent de constater que, pour leur écrasante majorité, ils auront trouvé un autre moyen de se distinguer, celui qui vous fait si cruellement défaut, auquel vous n'auriez jamais pu penser et que manifestement vous ne pourrez jamais acquérir, l'intelligence.

    La vie se charge de faire une sélection implacable mais ça, vous le savez parfaitement, ceci expliquant cela.

  • Giona, Hypolithe maudit celle qui l'a engendrée...Il se distingue par sa hargne et son antisémitisme. Ses boucs émissaires sont les femmes et les Juifs! Ce qu'ignore cet ignare c'est que l'étoile jaune est une idée suisse et, quand le Rapport Bergier l'a dénoncé, cela a soulevé un tollé en Suisse!

  • "On vous colle une étiquette (=étoile jaune) "


    Micheline, vous coller une étiquette ne fait pas de vous une candidate aux camps de concentration via les chambres à gaz ou fusillée?!!!!!

  • @Patoucha

    "Micheline, vous coller une étiquette ne fait pas de vous une candidate aux camps de concentration via les chambres à gaz ou fusillée?!!!"

    100 % d'accord.

    "Ce qu'ignore cet ignare c'est que l'étoile jaune est une idée suisse et, quand le Rapport Bergier l'a dénoncé, cela a soulevé un tollé en Suisse!"

    Des références s.v.p.

  • CEDH ? Le Rapport Bergier!

    Je l'ai lu sur la TdG ainsi que les personnes interviewées sur cette question.
    En googlisant "Le Rapport Bergier suisse" j'ai trouvé ces deux liens. J'avoue n'avoir jamais lu le Rapport sur des sites mais dans des journaux et surtout l'interview de J-F Bergier, récemment décédé.

    Bonne lecture et bonne nuit

    NB: Vous pouvez aussi googliser "étoile jaune". Je le ferai demain.



    #
    Commission Independante d?Experts Suisse - Seconde Guerre Mondiale CIE
    ... le «Rapport Eizenstat» (exposés de Jean-François Bergier et de Daniel Thürer). ... Publication du rapport annexe relatif à la politique de la Suisse à ...
    www.uek.ch/fr/index.htm - En cache - Pages similaires
    #
    FGPF - Le rapport Bergier
    10 déc. 1999 ... Elle a été créée par l'Assemblée fédérale suisse le 12 décembre 1996 pour ... Pour en savoir plus, l'intégralité du rapport Bergier est ...
    https://fgpf.ch/fr/place_fin/archives/fonds.../rapport_berger - En cache

  • Conformément à vos indications j'ai consulté le rapport Bergier (www.uek.ch).

    Il n'y est pas question d'étoile jaune. Les seules fois où il est question de quelque chose de jaune, il s'agit d'or.

    Peut-être ne s'agissait-il pas du rapport Bergier, mais de l'une des innombrables contributions de la commission d'expert ?

  • @ Patoucha je me suis débarrassé de cette féministe véritable raclure de bidet qui a eu le don de pourrir la vie de mon père jusqu’à son divorce. Quant aux femmes je les apprécie mais ne désire nullement me lier à l'une d'elle. Quant on est financièrement bien assis on peut pratiquer le principe d’entrée cours, sortie de jardin.

    A vous lire on relève que vous êtes une sioniste stupide, islamophobe mais surtout une helvéticophobe notoire.

    Je peux supporter nombre d’injures mais je n’accepte jamais des propos dénigrant ma patrie, alors, oui là, je combats ces gens qu’ils soient catholiques progressistes, évangélistes, islamistes ou juifs.

    Quant à l'étoile jaune ce sont les nazis qui avaient mis sur pied cet attribut pour stigmatiser les juifs. Les homosexuels portaient une étoile rose. Réviser vos connaissances historiques avant de ramener votre fraise.

  • Rhooooo Hypolithe, pas même le courage d'assumer ses commentaires antisémites? Vous aimeriez sans doute un petit résumé dont un chez les islamistes de service?!

    Je persiste et signe que l'étoile jaune avec le J au milieu est une idée suisse et le Rapport Bergier a souligné que les nazis n'en demandaient pas tant!!!!!!

    NB: Il me souvient également de l'intervention de Madame Dreiffus qui a souligné son "horreur". Le Rapport Bergier nous a justement éclairés sur nos connaissances historiques...du rôle des dirigeants de la Suisse de l'époque durant la 2ème guerre mondiale. Retrouvez donc cette page de la Tribune qui est une preuve irréfutable de ce que j'avance!

    Le reste n'est que du bla bla bla relevant de vos élucubrations.

  • L'helvéticophobe rajoute une couche en crachant à nouveau sur la Suisse, il est vrai que l'industrie de l'holocauste et ses dérivés rapportent toujours gros c'est ce que certains milieux communautaires supposent.

    En réalité le rapport Bergier n'intéresse plus aucun habitant de ce pays. Comme toujours dans ce genre d'affaire il y a eu un emballement pour ces révélations déjà dévoilée dans le rapport du bâlois le professeur Bonjour, rapport qui fut très rapidement oublié.

    Au lieu de conchier la Suisse demandez à votre entourage non juif combien de personnes se souviennent de ces deux rapports. Vous n’en ferez pas deux mains pleines.

    Il est vrai que les consignes de la propagande sioniste s'élaborent à Tel Aviv avant d'être peaufinées à New York ou à Washington. Il faut ensuite traduire les ordres et le merdier en français, toutes choses qui prennent du temps…

    Quant à moi je m’en tamponne le coquillard et j’applique cette maxime : a bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto

  • Encore à délirer Hypolithe? On a les enfants qu'on mérite dit l'adage. En conclusion vous avez bien hérité de votre mère!

    "rapport qui fut très rapidement oublié."

    Par les nationalistes comme vous? Rejeter cinq années de travail, 25 études réparties en autant de volumes, pour un total d'environ 11 000 pages, sans oublier le coût et tout cela pour amuser la galerie et occuper des diplômés dont la composition a été:

    Dès la fondation :

    * Jean-François Bergier, historien, Suisse, président de la Commission
    * Wladyslaw Bartoszewski, historien, Polonais
    * Saul Friedländer, historien, Israélien
    * Harold James, historien, Britannique
    * Georg Kreis, historien, Suisse
    * Sybil Milton, historienne, Américaine (jusqu'en octobre 2000)
    * Jacques Picard, historien, Suisse
    * Jakob Tanner , historien, Suisse
    * Joseph Voyame, juriste, Suisse (jusqu'en avril 2000)

    Dès avril 2000 :

    * Daniel Thürer, juriste, Suisse

    Dès février 2001 :

    * Helen B. Junz, économiste, Américaine

    Méthode, champs d'étude et résultats [modifier]

    Par décision exceptionnelle du Conseil Fédéral, les membres de la commission ont bénéficié, durant toute la durée de leurs travaux, du libre accès à toutes les archives publiques ou privées en relation avec la période de la Seconde Guerre mondiale. Une fois le travail achevé, cette autorisation n'a pas été reconduite pour d'éventuels travaux futurs.

    Les champs d'étude de la commission Bergier ont été les suivants :

    * Le contexte national et international avant et pendant la Seconde Guerre mondiale
    * Les réfugiés et la politique d'asile de la Suisse à leur égard
    * Les relations économiques et financières de la Suisse et du Troisième Reich
    * Le sort des biens des victimes du régime nazi

    (Source wiki)

    Et bouquet final de ce que vous ne voulez pas entendre:

    Histoire de la Suisse au XXème siècle (wiki)

    " Le rapport Bergier"
    Étoile jaune imposé par le régime nazi aux juifs allemands

    Si, pendant plusieurs années, l'opinion publique a apprécié le comportement de la Suisse pendant la guerre (....) on découvre tout d'abord que c'est suite à une démarche des autorités suisses que la lettre « J » a été apposée sur le passeport des juifs allemands dès 1938.....

    Vous reproduisez le même schéma antisémite des autorités de l'époque et si cela était à refaire vous seriez le premier en ligne!

    ABE

  • Les responsables et les docteurs ès propagande se déchaînent contre ceux qui ne partage pas leurs thèses et vont jusqu’à les accuser d’antisémitisme, arme de plus en plus éculée et inefficace à laquelle a recours Israël lorsque tous les autres outils de propagande ne marchent pas.

    Quérulant et helvéticophobe notoire, l’agent Patoucha, souffre du syndrome de Laleuf ; il en vient à oublier que l’homme mourant n’a pas d’oreille.

  • "Les responsables et les docteurs ès propagande se déchaînent contre ceux qui ne partage pas leurs thèses et vont jusqu’à les accuser d’antisémitisme, arme de plus en plus éculée et inefficace à laquelle a recours Israël lorsque tous les autres outils de propagande ne marchent pas.
    "

    C'est précisément ce que couinent tous les vulgaires révisionnistes au front bas dès l'instant où il leur a été donné lecture du verdict de leur condamnation, comme un dieudonné quelconque quoi.

    "Quérulant et helvéticophobe notoire, l’agent Patoucha, souffre du syndrome de Laleuf ; il en vient à oublier que l’homme mourant n’a pas d’oreille."

    Je ne savais pas que vous êtes mourant donc acceptez, par anticipation, mes sincères condoléances et mes meilleurs voeux pour votre prochaine carrière.

  • MDR MDRRRRR Giona, merci, je ne peux mieux répondre! :)

    Ce que vous ignorez, Giona, c'est que notre cher Hypolithe nage dans les eaux des blogs islamistes :))))))))

  • Giona et patoucha si tous les juifs du monde vous ressemblaient, je peux comprendre qu'on ne les portent pas dans son coeur! Vous êtes une honte et une calamité pour votre communauté si tant est que vous en faites partie!

    Un juif d'origine russe qui vous vomi!

  • L'étoile et le J ont deux fonctions différentes.

    L'étoile, comme d'autres signes utilisés dans le passé en Europe et dans les pays arabes, permet d'identifier l'étranger ou le mécréant, ici le juif, dans la rue, au quotidien et de s'assurer qu'il suit bien les prescriptions qui lui sont imposées.

    Le J est un outil administratif inscrit sur les pièces d'identité et permettant de faire le tri entre les bons allemands et les mauvais réfugiés à la demande d'un officier suisse en manque d'efficacité.
    ---------
    Je suis d'accord avec l'auteur de se refuser à faire une quelconque hiérarchie entre les génocides. Mais le jeu de la métaphore sur un tel sujet est vraiment délicat et se prête facilement au dérapage.

    Surtout, il faut éviter de comparer et reconnaître que la shoah a le triste privilège d'être le premier génocide industriel couvrant presque l'entier d'un continent. C'est sa spécificité et l'étoile jaune en restera un symbole comme la chambre à gaz, même si d'autres moyens ont été largement utilisés (balles, gaz d'échappement de camions, esclavage en conditions catastrophiques, etc.).

    La revendication de respecter l'identité et les symboles d'un événement historique ne saurait être confondu avec une demande d'être "le plus grand", "le plus grave" ou que sais-je encore... Juste lui garder son identité.

  • @ gerardh

    On ne saurait passer sous silence que les nazis avaient mis sur pied tout un système de classification pour les prisonniers enfermés dans leurs camps de concentration et ceci en application du précepte sacré de :
    "Ordnung muss sein !"

    Vous pouvez constater que pour tous les prisonniers juifs et autres ils avaient établis une sous classification dont les juifs rescapés des camps n’en parlent presque pas, voir jamais :

    Marquage nazi pour les juifs.
    Marquage nazi pour les prisonniers politiques juifs.
    Marquage nazi pour les émigrés juifs.
    Marquage nazi pour les juifs asociaux.
    Marquage nazi pour les juifs « honte de la race ».

    Il y a lieu de rappeler que pour les autres prisonniers les nazis utilisaient un triangle renversé symbole de leurs combats contre la franc-maçonnerie.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de_marquage_nazi_des_prisonniers

  • @ gerardh
    On ne saurait passer sous silence que les nazis avaient mis sur pied tout un système de classification pour les prisonniers enfermés dans leurs camps de concentration et ceci en application du principe :
    "Ordnung muss sein !"

    Vous pouvez constater que pour tous les prisonniers juifs et autres ils avaient établis une sous classification dont les juifs rescapés des camps n’en parlent presque pas, voir jamais :

    Marquage nazi pour les juifs.
    Marquage nazi pour les prisonniers politiques juifs.
    Marquage nazi pour les émigrés juifs.
    Marquage nazi pour les juifs asociaux.
    Marquage nazi pour les juifs « honte de la race ».

    Il y a lieu de rappeler que pour les autres prisonniers les nazis utilisaient un triangle renversé symbole de leurs combats contre la franc-maçonnerie.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de_marquage_nazi_des_prisonniers

  • "@ Giona
    L’agent giona"

    Waw ! A moi les James Bond girls et la DB 5. J'adore !

  • "Les homosexuels portaient une étoile rose. Réviser vos connaissances historiques avant de ramener votre fraise." et bien allez donc réviser vos propres connaissances Monsieur! les homosexuels n'ont jamais été affligés d'une étoile rose mais d'un triangle...!!!

    Matthieu, non Juif, non homo, non facho...

  • "dont les juifs rescapés des camps n’en parlent presque pas, voir jamais" :

    Avec tout ce qu'ils ont bavé, Hypolithe, s'étonne que les squelettes rescapés des camps en parlent....

    "Un juif d'origine russe qui vous vomi!"

    Oui? et vous croyez être une référence arseniy? Toutefois, apprenez que Juif s'écrit avec une majuscule et votre "vomi" serait plus juste avec un t! J'espère que vous avez pris une bonne douche après vous être vomi dessus?!!!!!

Les commentaires sont fermés.