05 juillet 2010

Eté caniculaire, puis 20 ans de rafraîchissement: la faute à la NAO?

Les prévisions météo sont certes empreintes de prudence mais elles semblent converger vers l’hypothèse d’un été très chaud en Europe de l’ouest. Vous me direz: cela a déjà commencé! Oui, mais depuis à peine plus d’une semaine. Qu’en sera-t-il sur deux mois?


Le climat d’Europe de l’ouest est fortement influencé par deux facteurs majeurs: l’anticyclone des Açores, qui repousse ou non les perturbations atlantiques vers le nord, et le NAO.

AMO1.jpgNAO? Kèzako? C’est l’abréviation de North Atlantic Oscillation, ou Oscillation Nord Atlantique. Si vous de connaissez pas encore ce phénomème, disons que c’est une cousin du Nino du Pacifique, au large des côtes de l’Amérique du sud.

La NAO est une modification des pressions entre les Açores et la dépression d’Islande d’une part, et les températures de l’océan Atlantique d’autre part. Quand l’écart de pression est important (NAO positive) les hivers sont plutôt doux et humides en Europe de l’ouest, secs en Méditerranée et plus froids au Canada. Quand l’écart est faible les hivers sont plus froids, plus humides en Méditerranée, plus froids dans l’Est et le sud-est des Etats-Unis et plus doux au Canada.

C’est la situation actuelle depuis cet hiver: vagues de froids aux Etats-Unis, fruits gelés en Floride, douceur sur les JO. hiver dont le froid, pas excessif, a toutefois été particulièrement long, et nombreuses précipitation par exemple sur le sud de la France. L’anticyclone des Açores a été faiblard depuis cet hiver. Et il l’est encore. S’il n’y a pas plus de pluies actuellement c’est parce que l’océan s’est réchauffé fortement pendant l’hiver, par manque des alizés, et que cette chaleur accumulée remonte vers le nord maintenant, diminuant à nos latitudes la condensation de l’humidité de l’air.

Sur ce site vous trouverez plus de détails sur la NAO depuis 150 ans, et en particulier sur l’aspect décennal, le AMO (Atlantic Multidecenal Oscillation). Les oscillations de la NAO sur des décennies correspond aux périodes plus chaudes et plus fraîches connues depuis un siècle et demi.

"D'après plusieurs scientifiques du climat, l'AMO (et plus généralement les MDO, Multi Decadal Oscillations) a joué un rôle majeur dans l'évolution du climat au cours des 150 dernières années

Il est frappant de constater que les variations de l'AMO sont très bien corrélées avec l'évolution de la température moyenne mondiale :

- La terre a connu une période de refroidissement entre 1880 et 1910 (variation de - 0,4°C environ) 
- La terre a connu une période de réchauffement entre 1910 et 1940 (variation de +0,6°C environ).
- Puis une phase de refroidissement entre 1940 et 1970 (variation de -0,3°C environ).
- Puis une phase de réchauffement entre 1970 et 2000 (variation de +0,5°C)
- Et la température est sur un plateau depuis 10 ans, avec une petite tendance au rafraichissement depuis 3 ans...Certains climatologues prédisent que nous entrons dans une phase de refroidissement qui pourrait durer 20 ans.


La tendance globale sur le dernier siècle est un réchauffement de 0,6°C, les émissions de gaz à effet de serre et la variation de l'activité solaire étant probablement à l'origine de cette variation."

Source : Objectif Terre des Hommes.

Cela montre l’importance de la NAO sur le climat européen. Mais cela en a aussi sur l’Afrique équatoriale et l’Amérique du nord et centrale, car la NAO influence également les variations climatiques et météorologiques du continent américain, de même que le Nino influe sur le climat d’une bonne partie de la planète. Ainsi, à cause de la NAO et de l’accumulation de températures qu’elle a provoqué dans l’Atlantique, la saison des cyclones devrait être nettement plus forte cette année.

Toutefois, comme le montre le graphique repris du site mentionné plus haut (cliquer pour agrandir), il semble que l’on s’oriente vers une NAO négative qui devrait rafraîchir les températures en Europe pour les 20 prochaines années, selon certains climatologues. La tendance à la modification de la NAO, déjà sensible depuis quelques années, serait une raison de stagnation du réchauffement climatique actuellement.

A lire également l’article du Monde sur la possible canicule de cet été.

17:08 Publié dans Météo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, réchauffement, nao, nino, atlantique, a4ores, europe, canicule, été | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.