23 juin 2010

Fin du Mondial pour les bleus: électrocardiogramme plat

Un seul biiiiiiiip. Un long, long biiiiiiiiiiiiiip. Comme on en voit dans les séries à la télé avant que le bon Dr House ne vienne en sauveur. Mais par de Dr House ici. Avec cette équipe on a plutôt l’impression d’un monstre, d’un Frankenstein à 11 têtes fabriqué de bric et de broc pas un médecin fou défroqué, et qui agonise tristement sous nos yeux. Le coeur n’y est plus depuis un moment. S’il y avait encore du coeur dans cette équipe.


mort2-coeur-brise.jpgTristesse, oui. Pas d’imprécations ou de colère aujourd’hui, de toutes façons la messe est dite et redite. Après la messe et ses grandes envolées, c’est l’apéro au café du coin, où l’on refait le monde en sachant que le monde est déjà passé à autre chose et que rien ne se refera.

Bien sûr Domenech est méga space. Sa dernière sortie a été de ne pas serrer la main de l’entraîneur sud-africain, et d’esquiver complètement la question en interview:

«- Vous avez salué vos joueurs un par un, mais pas M. Parreira, le sélectionneur de l'Afrique du Sud...

- Moi, j'avais envie de saluer les joueurs. Se retrouver à dix, dans le contexte et revenir... C'était bien de les saluer, c'était la fin d'une aventure avec eux. C'est le seul moment où je peux les saluer car, après, tout le monde se disperse. C'était important de dire que j'avais compris ce qu'eux avaient vécu. Ils ont essayé de tout donner. En marquant ce but, ils avaient fait un pas.

- Vous n'avez pas répondu pour Parreira...

- Est-ce qu'il y a une autre question ?»


Fidèle à lui-même, clown triste et confus. J’imagine la profondeur du sentiment d’échec qu’il doit ressentir. Comment va-t-il rebondir après une telle humiliation en public?
mort-nde1.jpg
Quant aux joueurs, là encore il n’y a plus grand chose à ajouter. Assez déliré, assez joué aux cow-boys au lieu de jouer au foot. Cette équipe pourtant aimée dans le passé, enthousiasmante parfois, est cette fois morte et bien morte. Un long biiiiiiip remplace toute vaine parole. L’état de mort clinique ne se commente pas: il se constate.

Bien sûr le monde ne s’arrête pas pour autant. D’autres joueurs payés autant viendront remplacer ceux-ci, et d’autres Domenech apparaîtront, d’autres Escalette, vieux bonze hors service donneront leur confiance à des incapables, parce qu’eux-même incapables. Ah, le spectacle de ce bonze en conférence de presse: lui c’est l’électroencéphalogramme qui est plat.

Voilà. Tout le monde rentre à la maison, tout en encaissant quand-même les primes de premier tour, alors que là ils devraient être sanctionnés. Mais on sait que dans certains domaines on est payé même quand on perd.

Les perdants vont rentrer dans leur Bentley, leur Aston Martin, leur Ferrari. Pauvres gars perdus dans la déliquescence de tous repères sportifs, mais accrochés au moins à leur compte en banque comme dernier bastion d’une cohérence minimale.

Un long biiiiiiip.

Et puis plus rien.

09:00 Publié dans sport | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bleus, équipe de france, mondial, domenech, anelka, fff, escalette, afrique du sud, mort clinique | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

J'espère que Laurent Blanc aura le courage de faire table rase. De repartir avec une nouvelle équipe faite de jeunes joueurs pas encore pervertis par le fric, quitte à ne pas gagner tout de suite. C'est le seul moyen de reconquérir le cœur des français.

Écrit par : Kad | 23 juin 2010

quels jeunes joueurs pas encore pervertis par le fric? savez-vous que les grands clubs européens viennent recruter les "jeunes joueurs pas encore pervertis par le fric" dès l'âge de 15/16 ans? avec gros chèque à la clef? ok pour idée mais on va se retrouver avec une équipe de minots de 14 ans?!!!
le problème n'est pas le fric (c'est le cas de tous les joueurs et pratiquement de tous les sports...) c'est l'éducation l'autorité de l'entraineur et... le talent! comment vouliez vous que dommenech puisse avoir une quelconque autorité quand le message de la presse est: domenech est le plus incompétents des entraineurs du monde alors que nous sommes les meilleurs du monde, quand le message de la fédération est allez-y les jeunes rien n'est grave de toute manière le successeur est déjà désigné! (comment alors attendre d'un joueur mal élevé qu'il obéïsse à celui qui ne représente plus que lui-même et est lâché par sa fédé?) et puis il faut bien le dire... les joueurs français sont bons... quand ils jouent dans de grandes équipes... en dehors il redeviennent ce qu'ils sont... des joueurs moyens pour ne pas dire médiocres!

Écrit par : matthieu | 23 juin 2010

vive la saison 1 franchement

Écrit par : dr house en streaming | 19 août 2010

Les commentaires sont fermés.