Les klaxons des mariages de juin

De tous les mariages, les plus beaux sont de juin. Ce n’est pas vrai bien sûr, tous les mariages sont beaux. Mais ceux de juin ont ce parfum particulier de la terre qui se donne au-delà de l’attente, du soleil qui ne s’épuise jamais, des foins et des fêtes, et des longues journées presque sans nuit.

juin2.jpgDerrière les klaxons de juin il y a ces mariages qui font de beaux enfants, des enfants qui reconstruiront le monde là où il est cassé. Des unions qui durent plus longtemps que le temps et que la mort même ne défait pas.

Il y a aussi, derrière les fenêtres fermées comme pour étouffer le bruit de la fête, ces amants au coeur ensanglanté. Chaque klaxon, chaque automobile qui passe avec son ruban blanc est le rappel trop difficile des occasions perdues et des blessures jamais refermées.

Il y a aussi ces mariages qui finissent en guerres, des guerres si incompréhensibles quand il y a eu assez d’amour pour se dire oui, mais où l’on n’a pas su se parler après le oui.

Il y a ces enfants qui rêvent, qui rêvent qu’un jour ce sera leur tour, leur tour et que l’on actionnera les klaxons de juin pour eux, pour eux seuls, seuls dans la galaxie, seuls à deux, créateur de l’univers.

 

Julie Zenatti en clip audio: "Les klaxons des mariages de juin". Extrait du nouvel album "Plus de Divas".


Catégories : Divers 0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.