13 juin 2010

Si le ventilateur avait existé il y a 4 millions d’années…

Imaginons que le ventilateur ait existé à l’époque de nos lointains ancêtres. Comment? Tombé du ciel, hasard de la création spontanée, ou extraterrestres en ayant oublié un. Oui, bonne pioche , les E.T. Supposons qu’ils venaient sur Terre pour leurs vacances. Un peu comme aujourd‘hui on va à Saint-Trop’ ou à Cossonay. Parce qu’ils viennent d’une lointaine planète au fin fond du froid glacial de la nuit primordiale, au nord de la galaxie et qu’il ont envie d’un peu de douceur pendant leurs congés payés.


extra-terrestre.jpgA l’époque, il fait chaud sur le Terre. C'est le sud. Il fait bien plus chaud qu’actuellement. Par exemple, dans la station balnéaire du lac Turkana, au Kénya, il fait entre 30 et 35 degrés en moyenne. Donc les extraterrestres, venant d’une lointaine planète au fin fond du froid glacial de la nuit primordiale, viennent au chaud sur Terre. Mais quand-même, c’est très chaud. Et ils n’ont pas encore inventé l'éventail. Ni le parasol. Alors ils apportent leurs ventilateurs.

Imaginons donc qu’une famille extraterrestre ayant terminé ses vacances, rentre à la maison avec les bagages et les enfants, mais oublie un ventilateur et qu’il reste allumé. Et bien, les humains ne se seraient jamais redressés à la verticale et auraient gardé leurs poils, car ils auraient eu moins chaud. Que de changements sur la planète. Plus besoins de vêtements, pas de haute-couture, pas de ramoneurs, bref le monde serait totalement différent.

Car, selon des chercheurs, l’Homme se serait redressé pour échapper aux trop fortes chaleurs du ras du sol.

«Le berceau de l'humanité se situe au Kenya, à proximité du lac Turkana, selon l'avis de nombreux anthropologues. Les températures sont très élevées dans la région, et il semblerait qu'elles étaient encore plus extrêmes il y a quelques millions d'années.

Pour tirer cette conclusion, les scientifiques ont étudié les isotopes formés dans le sol il y a 4 millions d'années. Il s'est avéré que les carbonates formés alors l'ont été entre 86 et 95 degrés Fahrenheit, soit entre 30 et 35 degrés Celsius.L'Homme se serait donc redressé dans le but d'avoir à supporter une température moins extrême, celle-ci étant plus élevée au niveau du sol.

ventilateur dD-killer.JPGDe plus, une fois debout ou du moins, redressé, le corps est beaucoup moins atteint par les rayons du Soleil et donc par sa chaleur. Se serait ajouté à cela la perte de ses poils afin d'abaisser la température corporelle.»


L’évolution vers l’humain tel que nous le connaissons semble une évidence pour la plupart d’entre nous. On ne peut plus imaginer être à 4 pattes: il n’y aurait pas Céline Dion à la télé, pas Cancellara gagnant des courses avec son talent habituel, pas Darius Rochebin au TJ, ni de contrôleur dans les trams.

Pourtant il s’en est fallu de peu pour que tout cela n’existe pas. Il aurait suffit d’un ventilateur, oublié négligemment par une famille d’extraterrestres dans la station balnéaire du lac Turkana, au Kénya, et l’Homme serait toujours à 4 pattes!

 

 

Jour J +1, plus 695, pour Max Göldi à Tripoli.

 

13:55 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : extraterrestres, ailen, e.t., humain, kénya, climat | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

HL seriez-vous prêt à donner quelques conférences sur la résilience car j'estime que vous en êtes le parfait exemple?

Écrit par : Sforno | 13 juin 2010

@ Sforno:

Cela peut s'envisager et je serais heureux de témoigner. Mais je souhaite mieux vous connaître, ainsi que le cadre et l'objectif de telles conférences. Vous pouvez me contacter sur mon adresse courriel qui figure à droite.

Bonne soirée.

Écrit par : hommelibre | 13 juin 2010

Les commentaires sont fermés.