Lady Gaga: un clip à 3 millions

Serait-ce déjà le déclin de la Gaga? Tout va si vite aujourd’hui. Mettre autant d’argent dans un clip c’est assurément vouloir rajouter de la valeur à une artiste qui n’en a pas vraiment besoin, ou alors c’est forcer la vente d’une song qui n’a rien de très marquant.

lady-gaga.jpgLe tout me fait penser à du Madonna bis. Ou à je ne sais plus quel clip où une réunion de soldats finit en partouze. De Madona elle reprend les déshabillés: slip et soutien-gorge un peu relâchés. Elle reprend les multiples amants et les copulations simulées. Aussi le type de chanson passe-partout. Et jusqu’à certaines intonations dans la voix.

Décidément, entre Gaga, Madona, Spears, Aguilera, laquelle est la plus sexe? Car c’est cela qu’elles vendent dans leur clip: leur corps. A se demander si la chanson a encore de l’importance. Mais évidemment, dans ces clips à forte connotation sexuelle, on s’arrête là où le porno continue. Ça manque d’une version hard où elles iraient jusqu’au bout et en gros plan.

Parce que bon, on a compris qu’elles savent allumer et provoquer la frustration qui fait acheter, mais enfin, tant qu’à faire, qu’elles donnent enfin à leur fans la totalité de leur prestation: de la sueur, des langues, du clito, du pénis, du sperme! Ben oui, puisque de toutes façons c’est ce qui est suggéré par les images, pourquoi ne pas aller une fois au bout?

A part ces considérations sur l’accomplissement ou non de l’acte sexuel dans un clip d’une chanteuse connue, reste le clip lui-même.

Ah, ça, il commence fort. Les images sont prenantes dans un décor un peu futuriste. Et puis peu à peu ce décor devient invisible: de la danse, quelques objets dont un lit et des casques à sortes de pointes, un fond noir, bref, 3 millions de dollars pour ça, je me demande où on les a mis les 3 millions.

Bon, à vous de vous faire une idée.







J -2 à Tripoli. Si tout va bien...

Catégories : Divers 73 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • "La provocation vous fait toujours autant bondir votre vacarme intérieur. Preuve que la Madone devait avoir une remplaçante pour vous purger de vos péché. La duchesse de mesdames a encore frappé ! Ténor, je te demande de me congédier du sort de cette pauvre créature dramaturge. La splendeur de cette pulpeuse décadence me tourmente et la perversité me gagne encore. Rêver de l'aphrodisiaquement torride, vous effleure l'engouement du pardon. N'éteignez pas la lumière de peur de sombrer dans l'éternel beauté de l'éphémère dilemme de la théologie. La stupidité du crime, ne vient que de votre peur de la proposition affligeante, déroutante, qui vous inonderait de plaisir déraisonner. Elle vous rappelle votre idiotie d'être, comprenant que le coeur existe dans l'apothéose innocence de la défloration."

  • A se demander à quoi ressemblera le prochain show de Lady... Zakya...

  • Ou "Lady Zaza"...

    "Décidément, entre Gaga, Madona, Spears, Aguilera, laquelle est la plus sexe?"

    Il faut voir ça comme un grand cabaret mondial, genre "Ze Crazy Horse meets MTV", plus que comme une réincarnation de Edith Piaf de toute évidence...

    Et qu'il faut avouer que Lady gaga parle plus aux bites qu'aux oreilles... Mais je suis presque sûr que les femmes et els gays achètent plus ses disques que les hommes hétéros, sans doute, pour les femmes, parce qu'elles aimeraient capter l'alchimie universelle de Lady Zizi et comprendre son secret pour faire chanter les Zobs, et pour la gays parce qu'elle évoque sans conteste l'ethétique des shows trnsformistes, ce qui fait d'elle une égerie gay en puissance....

    Aguilera par contre a plus de voix... Comme Beyoncé... Même si je ne suis pas fan...

  • Avec deux "n" Madonna s'il vous plait ...

  • Il y a une chose que les gens n'ont pas encore compris c'est que e clip a été réalisé par Steven Klein! Photographe préféré de La Madone! Donc c'est normal que le clip ressemble à certains de Madonna! e n'est en aucun cas une copie!

  • @ McQueen: c'est corrigé!

  • @ Jet Set: en effet ceci explique cela. Sauf si l'on pense qu'un réalisateur peut être original et se renouveler.

  • @ mouvementducoeur: j'ai regardé votre blog. Vos textes, à l'instar de celui-ci, sont originaux. Peut-être un peu hermétiques?

  • Eh bien moi j'écoute lady gaga parce que je la trouve décadente et originale :)
    Mais franchement de là à vouloir capter son "alchimie" ... merci... lol
    des bisous à John

  • Pas de soucis chacun ses goûts! Mais comment cela, Boo, vous n'allez pas reprendre son clip sur scène à la fête de la musik? En tite tenue?...

    oooooooo..... (‹‿‹) bisous!

  • "décadente et originale "

    Décadente? C'est quand même assez soft et convenu son truc...

    Originale?... Dans sa tenue vetimentaire excentrique? La musique, franchement, ne présente aucun trait identifiable d'originalité...

    Pour l'"alchimie" c'était certes exagéé, mais ne projettez-vous pas une espèce d'image de féminité glamour fantasmée sur elle? Un truc que vous voudriez, en quelque sorte, être capable de vous approprier?

  • @hommelibre

    Oooooh je suis pas trop fête de la musique.... j'aime bien mais de loin :) ... je pourrais le refaire... en privé pour mon copain :)


    @ Carlitos...

    Ben je sais pas ce que vous regardez mais moi je trouve que ds le milieu de la musique c sacrément osé et décadent... plus au niveau de sa personne que de sa musique...

    Mais honnêtement je ne la trouve pas excessivement féminine... je la trouve drôle, et complètement à côté de la plaque... mais je n'envie rien chez elle... à part le fait qu'elle peut se permettre de faire ce qu'elle veut sans qu'on la juge négativement :)
    Mais enfin je ne voudrais pas faire ce qu'elle fait donc au final ça ne me change pas la vie :)

  • Mais tu la tiens d'ou l'info comme quoi le clip a couté 3 millions?

  • @ goldmedal:

    L'info était en ligne hier soir sur Yahoo actualité buzz. Ce matin elle est introuvable! Je sais que je l'au vue. J'aurais dû la mettre, mais je pensais que cela allait rester et être facilement trouvable.

  • Je ne suis absolument pas d'accord. Quand Britney Spears se dénude par exemple, un homme a envie de se masturber, alors que pour Lady GaGa ça ne fait pas du tout cet effet, et d'ailleurs je signale que dans toutes les scènes du clip, Lady GaGa est très pâle et vraiment pas attirante (du moins dans le sens sexuel du terme). Je n'arrive pas à admettre que vous ne puissiez pas dépasser la dimension sexuelle du clip. Il ne s'agit vraiment pas que de sexe et même si c'était le cas (ET JE MAINTIENS QUE CE N'EST PAS LE CAS!), pourquoi pas, s'il y a un message derrière?
    Encore une chose, en quoi est-il problématique que la musique de nos jours soit AUSSI (pas seulement!) un art visuel? Combien faudra-t-il encore de temps aux philistins (navré, je ne trouve pas d'autre mot) pour admettre cela? Ne détectez-vous vraiment pas d'art dans ce clip?

  • Lady Gaga, j'aime assez, ca fait "bouger ton corps" c'est "un peu" sulfureux effectivement mais bon pas de quoi foutter un petit minet(enfin à moins qu'il soit consentant et qu'il insiste!) ben non HL ca n'ira pas plus loin que cela, d'abord parce que la morale l'interdit et qu'il y a des films précis pour voir des bites, des clitos etc.....tout cela dans une joyeuse agitation et puis parce que la suggestion est de mise....la frustration est saine selon les psy!
    En tout cas moi je trouve tout ceci très soft mais effectivement suffisamment suggestif pour faire fonctionner la machine à fantasmes. Chouette non!

  • ps : 3 millions! de bleu bon allez c les soldes je vous fais le truc à moitié prix. Avis aux a-mateurs!

  • ça c'est la dérive de l'humanité et la dégradation des valeurs et mœurs

  • @ mouchkito... faut aller vivre ds un monastère...

  • ces femmes n'ont aucun respect pour leur corps, ce ne sont que des éjaculateurs

    c'est ça émancipation de la femme

  • Des "femmes éjaculateurs", ça plairait bien à Simone de Beauvoir ça, ça fait très "troisième sexe"! @69-)

    Mouchkito-Sandrine, faut te faire dérider les fesses de temps en temps, ça te rendrais moins acariâtre...

  • Montrer son corps ne veut pas dire qu'on ne le respecte pas... elle semble au contraire bien le soigner à première vue... votre vision arriérée des choses doivent vous rendre la vie au quotidien relativement difficile :/

  • @ gaston:

    C'est joli à voir parce que bien fait comme clip. Réalisation impeccable, images fluides. Techniquement rien à dire. Sur le contenu, je ne vois pas l'intérêt de mettre par exemple des images religieuses. où en est le sens? Il n'y a pas de référence même lointaine dans les paroles de la chanson, et même au 3e degré il faut vraiment se convaincre que cela a sa raison d'être.

    Les scènes mimant l'acte sexuel ne sont pas non plus appelées par la chanson. J'ai bien essayé de voir les images comme volontairement contradictoires d'avec les paroles, mais ça ne donne toujours pas plus de sens. Il faut séparer les paroles d'avec les images. A ce moment les images peuvent prendre du sens. Mais je trouve qu'elles sont un peu trop juxtaposées, on met des thèmes: nudité et sexualité avec religion, on sait qu'ils sont contradictoires donc ça va forcément faire tilt quelque part. Mais qu'est-ce que l'auteur a voulu faire passer? Il s'en explique aujourd'hui sur le net. Je ne suis pas convaincu par ses explications, d'ailleurs variables d'une news à l'autre, et je ne lis pas cela dans ses images.

    Quand à la presque nudité, c'est tellement habituel chez elle (Bad romance, Hey Hey, Telephone, etc) que cela ne prend ici aucun sens particulier. Et cela ne colle pas avec les paroles.

  • @ mouchkito:

    La nudité n'est pas un manque de respect de soi. C'est dans l'esprit, pas dans le corps, que peut résider le non-respect. Salir la sexualité, la rendre cachée à l'excès au point où elle devient un tabou, ou la rendre honteuse, est un manque de respect. Il y a de nombreuses cultures où elle est naturelle. En Inde elle est sur des statues à l'entrée des temples, avec des images précises d'accouplement.

    Donc il n'y a pas lieu de diaboliser cela ni d'estimer que la culture occidentale est une culture d'éjaculateurs. Partout les éjaculateurs-trices sont là, et heureusement sinon il n'y aurait pas d'espèce humaine. La gestion du nu et du sexe varie d'une culture à l'autre. Ici c'est assez ouvert, et pourquoi pas.

    Ce n'est d'ailleurs pas ce qui me gêne dans le clip. C'est plutôt que je trouver bien cher pour un résultat joli mais avec peu de sens, et c'est que systématiquement elle se déshabille dans ses clips. Cela n'a plus de sens. Alors provoc pour provoc, qu'elle aille plus loin! Là elle ferait plus fort que Madonna.

  • Inutile de chercher à raisonner avec Mouchkito...

  • @hommelibre :
    Je réponds à votre première intervention (à partir de la mienne) car dans votre deuxième rien de très profond ne nous sépare.
    Je commence par noter que votre avis est plus nuancé! On passe de chanteuse allumeuse et passe-partout à "c'est joli mais ça ne vaut pas trois millions" et je m'en félicite!
    Concernant la sémantique, je reste persuadé qu'une personne de votre niveau intellectuel n'est pas passée à côté du (des) message(s) dissimulé(s) derrière le scénario. Je vous en donne deux rien que pour commencer :
    1. l'interrelation guerre/religion et la guerre que se permet l'homme de mener au nom de la religion;
    2. l'homosexualité et (secondairement) la relation homme homosexuel/femme.
    Quel est le point commun entre 1 et 2, me direz-vous? Je réponds et cela n'engage que moi par la religion (je me base sur une déclarartion récente de Lady GaGa où elle se dit profondément chrétienne mais confuse par la haine que peut véhiculer la religion en général et le christianisme en particulier).
    Concernant les propos de Steven Klein, vous me dites que vous n'êtes pas convaincu par ses interprétations, je vous dis et alors? Sommes-nous supposés interpréter une pièce d'art comme le fait son créateur (ou comme le fait n'importe qui d'autre d'ailleurs)?
    Et enfin, pour ce qui est de la nudité, je pense tout simplement que la scène sexuelle y oblige (tout en (re)précisant qu'il n'y a absolument rien qui fasse aller aux toilettes après avoir regardé le clip). [Dans le clip de Bad Romance la nudité est pleine de sens et on peut en discuter aussi si vous le voulez.[
    Je vais vous conseiller quelque chose (j'espère que je peux me le permettre!) : regardez le clip une ou deux (trois?) autres fois!!!

    @mouchkito :
    Dites-donc! Moi qui me demandais encore si je n'exagérais pas en employant le mot 'philistins'! Mais j'aurais au moins aimé que vous donniez un ou deux arguments parce que la crédibilité n'est pas de votre côté de cette manière-là...

  • @ gaston:

    Merci pour votre commentaire. Souvent je nuance ma position quand un débat argumenté se fait.

    Franchement je n'ai pas vu tout cela dans le clip. Il faut dire que je suis parti sur l'idée de chercher un lien entre la représentation visuelle et le texte. Et là je ne voyais pas. Si je regarde avec votre regard, je peux voir ce que vous dites, mais je dois séparer le texte de l'image et je suis devant deux histoires: celle racontée par le film et celle racontée par le texte (tel que je l'ai compris avec mon anglais relatif).

    Je vous suis, mais je reste insatisfait. Mais je vais faire comme vous me suggérer: le revoir et essayer d'aller plus loin.

  • J'ajoute aussi, gaston, concernant la nudité, que je suis un peu saturé de voir pas mal de chanteuses jouer sur ce registre avant provocateur et commercial. J'avais déjà écrit quelque chose dans le style à propos de Madonna.

    Je n'imagine pas Katie Melua, Alanis Morrissette, Zenatti, Sheryl Crow, Loreena McKennitt, Alela Diane, et d'autres, se prêter à cela. A moins qu'il y ait une raison majeure en lien avec le texte, et une seule fois.

  • Pour moi le sens de ce clip se base principalement sur l'homosexualité dans la société... Vis à vis de l'armé tout d'abord avec le "don't ask don't tell" aux Etats Unis, dans la religion, et par rapport aux femmes comme dit un peu plus haut... Tout doit être disséminé, allant jusqu'au rapport d'un homosexuel avec une femme, l'image que l'on donne est importante... Puis il y a cette histoire de femme qui après la mort d'Alejandro se tourne vers dieu pour oublier. Pour le rapport texte / image je pense que vous n'avez pas très bien saisi le sens de la chanson ou il est également question d'homosexualié... GaGa aime un homme (Alejandro), qui aime un autre homme (Fernando) qui lui fait penser à son ex à elle (Roberto). Après je peux tout à fait me tromper, je n'ai pas la science infuse, en tout cas la chanson parle de sa peur des hommes.

  • Faut pas confondre des chanteuses Kleenex, à usage unique et jetable, lequel usage n'est que la maximisation du profit...

    Avec des artistes qui savent tout de même un peu chanter, et composer ou s'associer avec des compositeurs qui savent faire quelque chose qui se rapproche de chansons...


    Lady Gaga, dans 2 ans au plus elle ne fera plus assez recette, se fera lâcher par le business au profit d'une nouvelle star éphémère.
    Elle réussira, ou pas, une reconversion, mais on s'en fout.


    Spice Girls, un groupe mythique : casting de danseuses, elles porteront le style qu'on leur imposera, danserons les chorégraphies imposées, chanterons en play-back les chansons qu'on leur aura composées, etc...
    Elles étaient les marionnettes de businessmen doués, qui s'en sont mis plein les fouilles.
    Un peu comme les PussyCat Dolls, tiens, plus le temps passe plus ces artistes Kleenex semblent avoir une durée de vie de plus en plus courte...


    M'enfin, ce n'est que mon avis. Mais ce qui n'est pas mon avis mais une réalité, ce sont les contrats bétons qui existaient pour les Spice Girls...
    Et que ceux qui tiraient les ficelles ont préféré rester autant que possible dans l'ombre, pour que l'arnaque dure tant qu'elle rapporte.


    Après, ben soit on a une oreille qui aime la musique, soit on a un comportement de mouton qui suit la mode du jour, mais là je vais me faire des ennemis.
    Toujours est-il qu'aujourd'hui je ré-écoutais ce génial Otis Redding et que faut pas me demander mon avis sur la qualité musicale d'une Lady Gaga dans la même décennie... Et ceux qui ont une oreille me comprendront certainement !

  • Je trouve les explications que je lis ici très intéressantes.Dans un premier temps j'ai été charmé à l'oreille sans vraiment comprendre les paroles puis je les ai lus, j'ai vu le clip et là pour tout dire j'ai compris que je n'avais rien compris.Et j'ai donc commencé à chercher des explications.Quelques heures plus tard,entre les déclarations de la chanteuse et celle du réalisateur on s'y perd en conjecture et en postulat.Le rapport au monde gay la chanteuse en a parler elle même et le clip laisse assez clairement entendre qu'en effet une allusion très forte y est faite mais de là à l'interprétation ultra précise de goldmedal il y a un fossé.Au delà de la demi certitude qu'Alejandro et l'être aimé qui ne peut rendre l'amour parce qu'il est homo, rien ne nous permet de comprendre qui sont Roberto et Fernando? une multiplication tragique d'Alejandros?L'histoire se serait elle reproduite plusieurs fois pour la pauvre fille?Mais qu'est ce que cette cigarette vient faire là dedans?Résignation à la déprime,la solitude,refus d'être consolé par celui qui ne peut rien donné de plus que son amitié et qu'elle aime,qu'elle sacralise pour le courage dont il fait preuve dans son combat?ça pourrait se tenir.
    Ale-Ale-Alejandro comme ale-ale-alelluia,au dieu de son enfance se substitut ce dieu qu'elle peut voir et toucher, ce gay dans son combat quotidien, combat qu'elle fait sien.Comme le dit le réalisateur du clip elle avale le chapelet, symbolique d'un engloutissement,d'une spiritualitée qu'elle fait sienne mais ne nous y trompons(et ce serait dure) ce n'est en rien la spiritualité chrétienne.
    Alors oui elle se fait soeur,la petite soeur des gays,par amour pour alejandro,elle n'aimera personne d'autre que lui et par amour pour lui elle combattra pour sa cause,mais elle ne veut pas,elle ne veut plus le voir,le toucher,elle veut s'isoler pour ne pas en souffrir,qu'elle ne sait plus quel camp choisir,elle veut se retirer de la violence du monde.
    Je trouve que c'est pas trop mal et je laisse ça à votre appréciation.
    C'est très terre à terre et c'est donc à sa hauteur.

    En tout cas je confirme c'est complètement décadent,preuve que l'homme ne croit plus qu'en lui, que sa spiritualité nouvelle n'a rien de métaphysique et qu'elle le condamne donc au retour au nombrilisme humain,au bestial.L'homme s'admire,admire sa force,son courage et l'on s'abandonne les uns aux autres sans chercher plus.
    Au début les trois prénoms m'avait fait penser à la sainte trinité,c'est aussi farfelu que pas mal d'interprétations,mais ça aurait pu fonctionner.

  • @goldmedal :
    Bravo!! J'allais justement préciser à hommelibre qu'il existait une relation entre le texte et les images du fait du A en métal sur le coeur qu'elle transporte au début du clip mais que je n'y avais pas compris grand chose, merci!!!

    @Greg :
    "soit on a une oreille qui aime la musique, soit on a un comportement de mouton ..." est à changer en "soit on a MON oreille, soit on a un comportement de mouton" et ça serait plus représentatif de votre état d'esprit. Je ne conçois vraiment pas qu'on utilise des assertions dans un but argumentatif.

    @Oesope :
    J'aime beaucoup votre analyse mais je ne saisis pas la transition avec le dernier paragraphe, en gros vous avez dit Lady GaGa aime un homo; l'homosexualité c'est du nombrilisme et de la mégalomanie etc. Vous semblait-il nécessaire d'ajouter votre conception de l'homosexualité?

    @TOUT LE MONDE :
    Ce que je retiens de tout ça c'est que le clip en question a suscité un débat et plusieurs avis se sont confrontés, et en considérant le paysage pop actuel, j'en déduis que Lady GaGa a incontestablement du mérite. Je crois même que je suis en train de devenir fan.

  • @Gaston

    Eh oui, je suis 100% subjectif quand je dis que pour les gens qui ont une oreille, Lady Gaga ce n'est pas de la musique !

    Et je le revendique sans honte, parce que tout ce qui est basé sur les sens est forcément, indubitablement et irréfutablement subjectif !

    Il n'y a pas, il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais moyen de prouver, quantifier ou modéliser ni la beauté visuelle, gustative, auditive, olfactive ou tactile.

    D'où l'expression, les goûts et les couleurs...



    Mais je vous donne rendez-vous dans 20 ans : ce que les gens écouteront encore et toujours, ce sont entre autre et sans préférence personnelles :

    Beatles, Stones, The Who, Led Zeppelin, ACDC, Otis Redding, Frank Sinatra, Ellington, Aretha Franklin, Creedence Clearwater Revival, Elvis Presley, Brel, Miles Davis, Brassens, ZAPPA!!!, etc etc etc...


    Par contre, si vous êtes courageux, vous pouvez parier contre moi, mais je suis prêt à risquer gros que dans 20 ans, fort heureusement selon moi et je redeviens subjectif, nous n'entendrons plus guère les Spice Girls, Lady Gaga, Britney Spears, et d'autres créations que je classe dans la catégorie Kleenex.


    A part cela, l'expérience Joshua Bell à Washington est immensément intéressante à propos d'une des nombreuses constatations intéressantes de cette expérience :
    les enfants semblaient tous vouloir l'écouter. Peut-être sont-ils encore suffisamment vierge de tout apprentissage acquis des modes musicales de leur entourage pour reconnaître la bonne musique de la mercantile passagère ?


    Je vous laisse y réfléchir si vous le voulez et vous présente mes salutations les plus subjectives !


    P.S. : http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/discussion/2007/04/06/DI2007040601228.html

  • Mon dernier paragraphe dépasse largement ma considération sur l'homosexualité dont je ne ferai pas état ici et qui est bien plus complexe que les sentiments que vous m'attribuez.
    Je voulais dire que c'est décadent car cela traduit un nombrilisme humain,une espérance en soi,une foi en l'homme qui est la source de la chute de toute civilisation.
    Nous nous divinisons nous même,parce que nous pensons avoir atteint le mieux seuls.Alors dans tout les petits combats quotidiens qu'il nous reste, nous oublions nos divinités passés et nous faisons confiance à cette être parfait supposé sommeiller au fond de chacun d'entre nous, à l'instar de ce que pouvait penser Nietsche et autres Bakounine.
    Hors cela créé un problème paradoxalement bien soulevé dans ce clip et bien connu des thomistes;ces vérités qui guident cette être parfait intime ne sont pas les mêmes pour tous!Alors tout ces hommes qui intimement n'aspirent qu'au bien se font la guerre pour imposer Leur paix et au final comme Lady Gaga nous voudrions bien souvent nous retirer du monde pour ne pas vivre ces luttes incessantes.
    Ensuite et sans sexisme aucun je précise que Lady Gaga traduit ici un sentiment spirituel purement féminin.Elle suit l'idéal de l'être aimé,elle l'épouse et dans la logique elle ira jusqu'à le transcender.L'homme fait sien une spiritualité et parce qu'elle l'aime lui, elle épousera ses idées,les développera et en fera une arme plus puissante que ce qu'il aurait pensé en faire seul.Ce n'est pas une vérité universelle et je dirais en substance que si certaines femmes sont plus fortes que beaucoup d'hommes,d'une manière générale l'homme est plus fort que la femme et c'est ainsi,mais une femme à ses côtés l'homme est encore plus fort.

  • Mea cualpa, grosse erreur dans mon lien ci-dessus...


    http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/04/04/AR2007040401721.html


    Qui est le lien vers l'expérience Joshua Bell dans le métro à Washington...
    Qui a consisté à faire jouer un violoniste une heure dans une sortie de métro pour voir si la foule remarquerais ou pas la valeur de la prestation.

    Et ou l'on trouve se paragraphe si intéressant, à mes yeux de vieux con :



    There was no ethnic or demographic pattern to distinguish the people who stayed to watch Bell, or the ones who gave money, from that vast majority who hurried on past, unheeding. Whites, blacks and Asians, young and old, men and women, were represented in all three groups. But the behavior of one demographic remained absolutely consistent. Every single time a child walked past, he or she tried to stop and watch. And every single time, a parent scooted the kid away.



    Et pour moi il y a matière à réflexion concernant un éventuel consensus universel sur la qualité intrinsèque d'une musique.

    Et d'ici là, je reste campé sur ma position, Lady Gaga c'est de la confiture pour attirer les mouches qui forment un certain marché de consommateurs dont on veut retirer un maximum de bénéfices...
    Et cela n'est pas nouveau, et cela ne durera que tant que l'argent rentrera.

  • @ gaston et goldmedal:

    Je vous lis, j'ai revu le clip, mais j'étais assez pris aujourd'hui. Je n'ai pouzr le moment rien de plus à dire, j'ai encore besoin de temps. Mais j'apprécie que l'on puisse débattre plus profondément d'un tel sujet et j'y reviendrai. Vous me donnez envie d'approfondir ma perception de ce clip. Je ne vous cache pas que je suis aussi en phase avec ce que dit Greg.

    Bref, j'y reviendrai. J'espère ce week-end si je peux, mais je ne lâche pas le morceau. A plus donc.

  • @greg

    Comme vous les disiez vos goûts vous regarde et malgré les groupes "mythiques" que vous citiez,j'aimerai préciser que je leur préfère de loin un bon rock d'Indochine,un petit Britney spears,un Celebration de Madonna,une petite chanson d'Abba,voir un récital de Schubert,un opéra de Verdi ou un chant grégorien du libre vermell.Vous enterrez allègrement des genres qui sont loin d'être morts et vous oubliez que bien d'autres que ceux que vous aimez survivent attendant leur retour dans l'ombre.

    Quant à votre preuve basé sur les réactions infantiles elle vous arrange bien et a été faite pour satisfaire les gens comme vous.
    Quand j'étais petit, j'ai un jour entendu le morceau "pop corn", je l'ai adoré sur l'instant et il reste encore aujourd'hui un de mes morceaux favoris.Et pourtant,est ce de la musique pour vous?

    En bref et pour citer une amie artiste;on peut aimer une oeuvre d'instinct ou d'intelligence,si nous ne pouvons l'aimer avec le coeur c'est en tentant de la comprendre qu'on finit par l'aimer mais si on ne peut la comprendre alors on ne pourra en aucun cas l'aimer mais faut il pour autant en vouloir aux autres d'en être capable?
    Si vous êtes ou êtiez marrié j'aurai peut être bien du mal à aimer votre femme,devrais-je vous en vouloir d'aimer une femme que je ne peux pas aimer?(joke)
    Ceci dit je considère qu'il n'est pas d'oeuvre d'art plus aboutit sur cette terre que la femme,j'aimerai bien connaître l'artiste.

  • Prèdire que Lady Gaga ne sera pas une artiste de renom à l'avenir y avait pas besoin d'être prophète pour le deviner mais considérer que vulgairement sa musique "c'est de la merde",et que ce n'est même pas de la musique c'est un jugement digne d'un petit prétentieux frustré que je mettrais autour d'un rouleau dans mes toilettes si il était écrit sur papier.
    Va falloir revoir votre définition de la musique,vous voulez que je vous dise?Vous devriez retourner à l'école et relire le petit larousse junior,il vous apprendrait beaucoup de chose.

  • Oesope,

    Désolé, chacun consomme ce qui lui plaît, mais on ne compart pas du fast-food avec de la bonne cuisine... Et si j'aime bien manger un hamburger, il ne me viendrait jamais à l'idée de le comparer avec un filet de boeuf savoureux cuisiné avec amour.

    De même le mélomane, comme le gourmand, ne pourra considérer Lady Gaga que comme du fast-food musical. Après c'est sûr que pour produire ce genre de truc et faire du fric il faut être un producteur avisé... Mais celà ne fait pas l'originalité et la richesse musicale d'un bon filet de bonne musique...

    Et franchement, pas besoin d'un petit Larousse pour comprendre ça...

    Mais pas besoin de se fâcher, le fait est que RIEN n'est apprécié de TOUT LE MONDE...

    Alors: Menu Big Mac sauce barbecue (avec arôme "grillade") ou filet de boeuf premier choix et son beurre aux herbes et poivre rose?

  • @Greg :
    Mais bien-sûr que vous êtes subjectif et que nous sommes tous subjectifs et que chaque mot que je choisis pour vous répondre en ce moment-même est subjectif, mais, voyez-vous, ce que je me trouve de mieux que vous c'est que je ne ne prétends absolument pas que je détiens le bon avis ou le bon goût. Vous-rendez-vous compte que vous venez de nous faire une liste de ce qu'il faut aimer si l'on veut avoir bon goût? Sachez que moi-même à l'origine je ne suis pas vraiment attiré par ce genre de musique, mais toujours est-il que cette Lady GaGa sort du lot (à mon avis, encore une fois!). De plus (et au risque de répéter Oesope), je ne vous cache pas qu'à la belle liste que vous avez dressée je préfère beaucoup d'artistes récents ET croyez-le ou pas, moi aussi je suis persuadé d'avoir bon goût! Alors oui peut-être que GaGa ne sera pas là dans vingt ans ou peut-être même dans un mois, mais sachez qu'il y au moins autant de chance qu'elle y soit, et aucun de nous deux ne peut prétendre détenir cette vérité! Tout ce qui ne vous plaît pas ne peut pas être obligatoirement éphémère très cher Greg. Quant à l'aricle du Washington Post, je crois qu'il ne démontre qu'une chose, c'est que chaque personne aimera pour toujours les chanteurs et chanteuses de sa génération, à savoir ceux et celles qui ont dominé son ère (bien évidemment il y a des exceptions et il y en aura toujours mais je parle en général).
    Concernant le côté commercial de la chose, là aussi nous ne nous entendrons pas, car pour moi c'est encore mieux si Lady GaGa arrive à faire de l'art et à y relier le marketing en plus. Je trouve même que c'est mieux si elle fait de l'argent de son art, mais je suppose qu'un artiste doit correspondre à une certaine image stéréotypée pour bénéficier de cette appellation selon vous!

    @Oesope :
    Autant pour moi, j'avais mal compris votre intervention et je m'en excuse.

    @Carlitos de Unamuno :
    Désolé, là non plus je ne suis pas d'accord, oui on ne peut pas comparer un menu Big Mac et un filet de boeuf, mais je n'en conclus pas que le dernier est meilleur. J'en conclus que les deux sont également bons mais chacun dans un cadre, des circonstances, (un budget!,) et un état d'esprit donnés.

  • @Gaston

    Ce que vous énoncez s'appelle du relativisme culturel... Personnellement je n'ai aucun problème à reconnaître qu'il existe des formes majeures et mineures d'art, ou de cuisine...

    En ce qui concerne Gaga, elle tient plus de l'Artiste de cabaret que de la grande interprète...

    D'un point de vue purement subjectif, à vrai dire, je trouve que "sa" musique est sans intérêt...

    Quant à y trouver la moindre profondeur artistique...

  • @Carlitos de Unamuno :
    Je ne joue pas sur les mots, donc relativisme culturel ou pas, peu m'importe. Et puis concernant l'art, là encore nous ne sommes pas d'accord car pour moi une pièce d'art est une pièce d'art, la classer en mineure ou majeure demanderait l'intervention de critères qui, une fois de plus, seraient très subjectifs et là nous aurions encore plus de mal à rallier les opinions!
    Quant à GaGa, puis-je vous demander ce qui vous fait dire qu'elle fait artiste de cabaret? Comment jugez-vous de l'intérêt et de la profondeur artistique d'une pièce musicale? Auriez-vous des exemples pour étayer vos propos?

  • "une pièce d'art est une pièce d'art"

    Joli sophisme... Un hamburger est un hamburger.

    "Quant à GaGa, puis-je vous demander ce qui vous fait dire qu'elle fait artiste de cabaret?"

    Ben vous lui mettez quelques plumes dans le derrière et elle fait super bien l'affaire...

    "Comment jugez-vous de l'intérêt et de la profondeur artistique d'une pièce musicale?"

    1) La richesse des nuances
    2) La richesse des harmonies et de la mélodie
    3) Le fait que j'ai le sentiment de "déjà entendu mille fois" ou, "tiens, intéressant, ça me rappelle rien que j'ai déjà entendu"
    4) La qualité de l'instrumentation et des arrangements
    5)... La poésie?....
    6) Le sentiment imanent de transcendance...
    7) La qualité de la respiration, l'amplitude, l'espace sonore...
    8) Le complexité, la virtuosité, la chaleur des vibration...

  • Bref, tout ce qui est absent du clip inclu dans ce billet, et qui me fait irrémédiablement penser à "Islam bonita" de Madonna qui était déjà un tube calamiteux...

    Essayez maintenant celà:

    http://www.youtube.com/watch?v=DtUMa0FtuWY&feature=related

    Un morceau que Marvin Gaye a mis des années à enregistrer parce que ses producteurs ont passé leur temps à lui faire chanter de la soupe...

    Maintenant essayez ça:

    http://www.youtube.com/watch?v=q6WwuxqXPOg

    Peut-être ça:

    http://www.youtube.com/watch?v=h4ZyuULy9zs

    Ne touche t'on pas ici à une autre dimension de l'Être?...

    Une transcendance?

    A t'on besoin de tant de mise en scène pour une musique qui se suffit à elle même?

  • "Isla bonita" et non "Islam bonita", hahaha, super lapsus! @;-)

  • @Carlitos de Unamuno :
    J'aurais aimé que le sophisme se limite à cela, et puis d'abord pourquoi ne discutez-vous pas mon propos au lieu de discuter ma manière de l'énoncer? N'avez-vous pas compris ce que je voulais dire par cela?
    Très drôle l'image des plumes mais vous savez vous-même que la crédibilité n'y est pas.
    Les huit points que vous énoncez sont parfaitement cohérents mais moi je trouve qu'ils sont tous et sans exception appliqués dans le morceau. Là encore n'en discutons plus parce que c'est très franchement subjectif et variable d'un avis à l'autre.
    J'aime beaucoup les liens que vous m'adressez, je dois dire que j'ai une préférence pour Billie Holiday, mais je ne saisis pas l'écart, car je n'arrive tout simplement pas à comparer. Et même quand j'essaye, je me mets à trouver des similitudes (l'engagement et la beauté de la voix par exemple), et je m'arrête en me disant que ce n'était vraiment pas votre but.
    "A-t-on besoin de tant mise en scène?", me dites-vous. Est-ce encore le visuel qui vous dérange? N'approuvez-vous toujours pas l'addition de l'image à la musique de nos jours? Une musique n'est-elle appréciable qu'en vinyle? Très concrètement j'aimerais que vous m'exposiez le problème qui se pose quant à la mise en scène d'un morceau, car ça fait des années que je le demande en vain.

  • Ben, je crois que ce texte est intéressant...

    II fut un temps où j'avais sur la chanson cette phrase acidulée : “Un art mineur destiné aux mineures”.
    Qu'on le prenne comme I'on veut, quant à moi qui ne trouve dans cette définition absolument rien de blessant pour qui que ce soit, exception faite pour moi-même, je resterai sur ma position, car a-t-on besoin d'être initié dans une discipline qui n'en connaît aucune ? Je dis que tout art qui se peut aborder sans initiation préalable ne peut être qu'un art mineur, et se pourrait-il que I'on puisse approcher et décrypter Paul Klee sans avoir connu et compris (”comprendre, c'est egaler”, disait Raphaël) Fra Angelico, Mantegna, Delacroix, Manet, Cézanne, Juan Gris et Max Ernst ?
    Et comment comprendrait-on Francis Bacon sans avoir étudié Paul Klee ?
    Une fois subie I'initiation, à chacun de trouver son style et sa voie et de s'assurer s'il y a lieu de son génie. II en est de même pour I'approche de Rimbaud, Alban Berg et Le Corbusier. Or, dans un art mineur comme le mien, il nous suffira de viser juste de I'oeil qui nous reste, roi chez les aveugles, bien sûr, que sont les autres, et faire mouche. Ainsi voulais-je dire que les tireurs d'élite n'auront jamais que du talent tandis que le génie visionnaire, ignorant les cibles immediates et autres disques d'or et pointant son arc vers le ciel selon les lois d'une balistique implacable, ira percer au coeur les générations futures.
    Je me suis laissé dire que Marlon Brando se mettait des boules Quiès pour ne point entendre les répliques de ses partenaires et qu'ainsi, totalement isolé et tétanisé par son auto-admiration, son jeu y gagnait en intensité dramatique.
    Peut-être devrais-je en faire autant.
    Mais comment savoir alors si je plais toujours aux mineures ?

    SERGE GAINSBOURG

    http://www.gainsbourg.org/vrsn2/index.html

  • @Carlitos de Unamuno :
    Très joli texte en effet, j'aime beaucoup la petite anecdote à propos de Brando. Je signale toutefois que vous me communiquez là les dires d'un très grand artiste alors qu'on essaye décrypter les choses d'un point de vue, disons, moins hermétique et élitiste. Ni vous ni moi ne sommes des Serge Gainsbourg je pense, et heureusement d'ailleurs car si tout le monde avait cette hypertrophie du moi, je ne sais pas comment l'on vivrait (@Oesope : je suis sûr que vous êtes d'accord avec moi, ne s'agissant plus de nombrilisme mais de mégalomanie là!).
    J'aurais vraiment aimé que vous me donniez vos propres arguments et votre propre démarche quant à ce sujet.
    Je dirai à la fin (et là c'est vrai, plus subjectif tu meurs!) que je suis convaincu que Gainsbourg aurait apprécié le travail de Lady GaGa.

  • Gaston,

    vous avez raison sur bien des points, et je vous accorde une fois de plus qu'il en faut pour tous les goûts, lesquels pour une même personne varient selon son humeur du moment, sont susceptibles de changer au cours du temps et de sa découverte de nouveau goûts à disposition.

    Subjectivement encore une fois, je vous explique ma manière de voir, que je ne cherche nullement à imposer, même si malheureusement je me serais mal exprimé et vous aurais laissé cette impression.

    Jeune et sans moyens financiers, j'écoutais la radio, et il n'y avait pas pléthores de stations dédiées à des genres précis. Je ne pouvais pas vraiment choisir ce que je voulais écouter car le choix à ma portée était restreint.
    Par la suite j'ai pu mieux choisir, et l'évolution qui fut la mienne se fit par phases : période rock et pop, puis blues, puis jazz. Le classique ne me plaît guère, mais qui sait cela viendra peut-être encore plus tard.

    Dans chacun de ces genres j'ai constaté une chose intéressante, à mon humble avis subjectif :
    Il est bon de remonter aux sources du genre en question, d'écouter ceux qui furent les précurseurs, les découvreurs, les inventeurs. Et après l'avoir fait, j'ai souvent l'impression que les sources restent, avec le temps, meilleures que les clones qui suivent. Ce n'est que mon avis.


    Par contre, j'ai un vrai problème avec un phénomène récent de la musique que j'appelle commerciale.
    Je dirais que cela à commencé dans les années 90 avec MTV et les clips vidéos. A partir de ces années, des gens doués en production nous ont fait écouter et voir des productions qui étaient destinées à faire de l'argent et qui ont un certain nombre de point communs entre elles :
    Les artistes soignent plus leur image que leurs sons, ils n'enregistrent jamais de versions live (et pour cause...), passent en play-back même sur scène lors de leurs concerts...
    Ils ont des personnes douées en arrière-plan pour travailler leurs chorégraphies, leur image, pour leur écrire les morceaux, faire les arrangements...
    Ces artistes deviennent soumis à une "peoplelisation" à outrance...
    Et pour finir ils ont la fâcheuse tendance à être très vite remplacés.

    Et dans cette catégorie je mets une demi-douzaine de boys bands éphémères (dont un d'où sorti tout de même Robbie Williams, à qui j'accorde le statut d'artiste à part entière), les Spice Girls, les PussyCat Dolls, Britney Spears, et d'ores et déjà Lady Gaga, plus si je me torturais la mémoire d'autres que j'ai complètement oublié...

    Comme le disais Renaud dans une de ces chansons, tu sors un disque, le fait presser à 1 millions d'exemplaire, tu en rachètes toi-même 500 mille en 3 jours pour être dans le top 10 et après tout le monde le veux et tu te dépêche de vendre avant que les gens ne se rendent comptent qu'ils ne l'écouteront qu'une fois...

    Le business avec matraquage sur MTV et toutes les stations, cela fonctionne et cela rapporte, c'est au point.

    Et ce qui m'ennuie, c'est quand le jeune public cible ne se rend même pas compte qu'avant cela, il y eu autre chose :
    Quand Guns & Roses cartonna, beaucoup de mes contemporains découvrirent Knockin' on Heaven's Door en ne faisant même pas l'effort de lire la pochette et se rendre compte que c'est Dylan qui l'écrivit avant leur naissance !


    A l'heure d'Internet et des discographies complètes d'artistes de renom téléchargeable gratuitement, la jeune génération reste malheureusement assez scotchée sur la mode du jour, et je trouve cela dommage. J'en déduis que les goûts ne sont pas complètement innés mais fortement acquis, et donc manipulables.
    C'est pour cela que je trouve matière à réflexion dans l'expérience Joshua Bell. Je ne cherche rien à prouver, je m'interroge...

    Et entre nous, sans les images pensez-vous vraiment que Lady Gaga aurait le succès qu'elle a, que sa musique (si elle a quoi que ce soit à voir dans l'instrumentalisation...) et sa voix (teuf teuf, excusez-moi je tousse un peu...) lui aurait amené le succès à l'époque de la radio uniquement ?
    Aurait-elle vraiment besoin de montrer son cul si l'originalité et la qualité de sa production se suffisaient à elles-mêmes ??


    Et non, je ne suis pas nécessairement rétrograde, je suis d'accord avec vous, il y a encore des choses intéressantes qui sortent de nos jours, même si les vraies découvertes se font plus rares. Il n'y a pas de miracles, plus le temps passe plus l'ont reste sur des instruments, des sonorités, des rythmes et différentes manières de les associer qui ont déjà été tentées. Pour un résultat que l'on aime ou pas, cela restera subjectif.

  • @ Gaston

    Je pense que vous vous méprenez fortement sur Lady GaGa, elle écrit ses textes (certes basiques mais quand même), compose les version studio et les live acoustique, conçoit avec son équipe sa scène de concert ainsi que ses tenues... Pour vous convaincre qu'elle n'est pas qu'un pur produit et qu'il y a quand même une voix, une mucisienne, une prestance et un cerveau là dessous je vous propose quelque liens de performances live.

    http://www.youtube.com/watch?v=kIeCrj_Gn6A : intro de neil young puis sa propre chanson

    http://www.youtube.com/watch?v=j7vWWYmB9sY
    http://www.youtube.com/watch?v=l3R3KqrJAI4
    http://www.youtube.com/watch?v=okSSCPsOMEc : 3 visions différentes de sa propre chanson Paparazzi

    http://www.youtube.com/watch?v=dDO1pO4AHu0

  • @goldmedal :
    Vous vous trompez de personne mon cher, je suis d'accord avec vous et nous sommes les seuls défendeurs de Lady GaGa ici (je ne sais même pas pourquoi je la défends autant d'aileurs, n'étant fan que depuis deux jours et m'ayant mis à rafler toutes ses vidéos et ses interviews depuis).

    @Greg :
    Franchement je ne sais quoi vous répondre car je suis complètement d'accord avec vous, nous ne divergeons qu'en un seul point (point malheureusement capital), c'est que je pense que GaGa fait partie des "choses intéressantes qui sortent de nos jours".
    Pour l'anecdote, Renaud est allé voir Lady GaGa en concert il y a quelques semaines de cela lors de son passage à Bercy pour le Monster Ball Tour.

  • gaga tes sexy mes it faut arrété parce que la sa veut dire que tu veux succé

  • Merci Kakina!
    Comme aurait pu le dire Shakespear;il y a de la...profondeur dans votre intervention.

  • "les dires d'un très grand artiste alors qu'on essaye décrypter les choses d'un point de vue, disons, moins hermétique et élitiste."

    Vous voyez que vous y arrivez. Gainsbourg est un artiste majeur dans le mode mineur, et lui saivait de quoi il causait, donc vaut mieux parfois laisser causer ceux qui savent... Lui avait l'humilité de reconnaître la différence... C'est pas une question d'hermétisme mais d'humilité.

    "J'aurais vraiment aimé que vous me donniez vos propres arguments et votre propre démarche quant à ce sujet."

    Ben j'ai essayé de vous balancer quelques pistes avec des exemples, mais du moment que vous ne saisissez pas l'écart entre Billie Holliday et Lady Gaga, ben c'est clair, on a pas la même oreille,et pas la même culture...

    J'ajoute que je suis aussi musicien et que je pratique les arts mineurs et populaires avec plaisir, et celà ne me pose aucun problème de le reconnaître et d'avoir une infinie admiration pour Bach, Debussy et Coltrane, qui eux jouent clairement dans une autre dimension.

    Et comme tous celà se limite d'après vous à de la subjectivité pure ben soyons radical: Vous avez un truc bizzare dans les oreilles qui vous empêche d'entendre... On est pas égaux face à la musique, voilà tout...

    "Je dirai à la fin (et là c'est vrai, plus subjectif tu meurs!) que je suis convaincu que Gainsbourg aurait apprécié le travail de Lady GaGa."

    Je crois que Gainsbourg sur un plateau télé avec Gaga, ça aurait fatalement fini comme ça...

    http://www.dailymotion.com/video/xn8l9_catherine-ringer-sgainsbourg_fun

    Et je pense qu'il aurait tout fait pour se la tirer à la fin... @;-)

  • @Carlitos de Unamuno :
    Aucune humilité n'émane du texte de Gainsbourg que vous nous avez joint, et il n'y dit absolument pas qu'il pratique un art mineur. Vous détournez ce texte pour qu'il corresponde à votre thèse, et j'en suis désolé pour vous. Par contre, oui il faut beaucoup d'humilité pour se dire "oui je fais de l'art mais mon art ne pèse rien du tout par rapport à d'autres et je suis un bouffon comparé à eux". Dites donc, vous y croyez beaucoup à votre art!
    Et puis vous avez vraiment un mauvais rapport à la différence vous! N'ayant pas vos goûts, vous déduisez que j'ai un truc bizarre dans l'oreille? Je ne me permettrai pas de vous répondre à votre manière (même si je sais que seule cette manière-là serait efficace en réalité), je dirai juste que oui, vous avez raison, on n'est pas égaux face à la musique.
    Et finalement, s'il s'avère que Gainsbourg réagirait de cette manière face à GaGa, j'espère qu'elle lui répondrait aussi de la même manière que cette actrice porno car elle s'est bien débrouillé je trouve.

  • @Gaston

    "Aucune humilité n'émane du texte de Gainsbourg que vous nous avez joint, et il n'y dit absolument pas qu'il pratique un art mineur. Vous détournez ce texte pour qu'il corresponde à votre thèse, et j'en suis désolé pour vous"

    C'est moi qui suis désolé pour vous si vous ne connaissez pas cet aspect caractéristique de la vie de Gainsbourg et que vous avez mal interprété le texte que je vous ai proposé...

    CITATION--------

    La fameuse dichotomie de Gainsbarre entre art majeur et art mineur ne peut s'envisager que sous ce prisme : Gainsbourg se lance dans la chanson (art mineur) après l'échec d'une carrière de peintre (art majeur), soit l'une des plus grandes déceptions de sa vie.

    http://www.evene.fr/musique/actualite/serge-gainsbourg-chant-une-birkin-exposition-cite-musique-1353.php

    --------------------

    "Vous détournez ce texte pour qu'il corresponde à votre thèse, et j'en suis désolé pour vous."

    La preuve est faite ci-dessus qu'il n'en est rien... Si j'ai choisi ce texte c'est que je connaissait le discours de Gainsbourg sur les Arts Mineurs et les Arts Majeurs...

    Non seulement vous jugez un texte sans comprendre son contenu, mais en plus vous êtes condescendent(e)...

    Ne seriez-vous d'ailleurs pas une fille par hasard?...

    "oui je fais de l'art mais mon art ne pèse rien du tout par rapport à d'autres et je suis un bouffon comparé à eux".

    Je suis presque musicien, pusique je suis que batteur, et ensuite il ne ve viendrait jamais à l'idée de me considérer comme un artiste...

    Ensuite rare sont les musiciens que je connaisse qui ne sont pas plus ou moins habité par cette question et ce doute.

    Que croyez-vous, que ceux que vous voyez sur scène sont tous convaincu d'être les nouveaux Mozarts?...

    "N'ayant pas vos goûts, vous déduisez que j'ai un truc bizarre dans l'oreille"

    Vous êtes incapables de distinguer une figure majeurs su jazz, avec une voix unique dans l'histoire de la musique, d' une artistee de variété qui chante comme des centaines de filles aux USA qui rêvent de faire carrière à Broadway. Après je ne vous demnande pas d'aimer Billie Holliday, ni le jazz en général, mais d'êtres capable de faire des distinctions...

    "Et finalement, s'il s'avère que Gainsbourg réagirait de cette manière face à GaGa, j'espère qu'elle lui répondrait aussi de la même manière que cette actrice porno car elle s'est bien débrouillé je trouve"

    Mais moi, dans le registres des Arts mineurs, j'adore les Rita Mitsouko! Ils sont, sur le plan de l'originalité, à mille lieux de la Gaga... Ils sont des artistes intégraux avec une démarche, pas juste des showmen jouant dans un registre hyper-exploité, ni des pompes à fric sur pattes....

  • @Carlitos de Unamuno :
    Je ne juge pas un texte sans connaître son contenu et je vous répète que l'article que vous avez joint en premier lieu ne démontre pas cette dichotomie que vous décrivez. Vous connaissez cela parce que vous avez suivi Gainsbourg apparemment, et je ne m'y connais certainement pas plus que vous là-dessus. Par ailleurs, cette dichotomie qui a suffi à bâtir toute votre approche des choses est réductrice pour l'artiste d'après moi. Je vous signale qu'il y a un grand écart entre douter si l'on est artiste et se sous-estimer. En pensant qu'on ne pourra jamais (ré)atteindre Mozart, il n'y aura plus jamais de Mozart dans le monde. Dans beaucoup d'autres réflexions, il est dit que l'arrogance et la confiance sont des éléments fondateurs de l'artiste et le définissent même, et le doute que vous évoquez fait persévérer un vrai artiste et stimule sa créativité et favorise donc indirectement sa confiance en lui/elle. De plus, je note que vous êtes très manichéen dans toutes vos interventions. Tout est binaire selon vous. Soit on se prend pour un Mozart soit on ne vaut rien, soit on aime ce que vous aimez soit on a a un truc dans l'oreille, voilà tout.
    "ils sont des artistes intégraux avec une démarche", eh bien Lady GaGa aussi et c'est ce que vous ne voulez pas admettre, vous ne prenez même pas la peine de consulter quelques articles sur la toile ou de chercher un autre clip de la chanteuse; "pas juste des showmen jouant dans un registre hyperexploité, ni des pompes à fric sur pattes", ben oui Lady GaGa fait partie de ceux-là aussi et je perçois cette bivalence comme une force.
    Pour la route, vous vous trompez, je ne suis pas une fille mais un mec. Et là, traitez-moi de condescendant comme vous le voulez mais je suis VRAIMENT désolé pour vous car premièrement j'ai accordé tous mes adjectifs au masculin quand j'ai parlé de moi, et deuxièmement vous êtes machiste.

  • "en premier lieu ne démontre pas cette dichotomie que vous décrivez"

    Pffff... Décidément....

    Il pose deux critère pour les arts mineurs:

    1) "Je dis que tout art qui se peut aborder sans initiation préalable ne peut être qu'un art mineur"

    2) Or, "dans un art mineur comme le mien, il nous suffira de viser juste de I'oeil qui nous reste, roi chez les aveugles, bien sûr, que sont les autres, et faire mouche".

    TRADUCTION

    1) Les Arts mineurs ne nécessitent pas d'initiation
    2) Celui quoi produit de l'Art Mineur tente juste de viser juste dans le sens de l'autre, viser juste, comme axiome principal.

    "Soit on se prend pour un Mozart soit on ne vaut rien, soit on aime ce que vous aimez soit on a a un truc dans l'oreille, voilà tout."

    Non, vous n'avez pas compris... Bon on laisse tomber cette séance de sophismes interminable...

    "deuxièmement vous êtes machiste."

    Un mec aurait jmais répondu ça...

  • @ tout le monde:
    Vous êtes pathétique... Citer moi un artiste qui ne soit pas commercial, malgré toute la magnificence que peut avoir un artiste, chaque artiste "vend" ses créations. L'artiste non-commercial existe c'est celui qui ne vend pas ou partiellement comme Sara Bareilles par exemple (quoi que) ( que personnellement je vous conseille d'écouter)
    Vous méprisez la nouveauté car comme chaque générations vous aimez votre musique et c'est tout. Vous en voulez la preuve est-ce qu'un de vous écoute du metal? Non , pourtant pour votre culture sachez que certains morceaux de metal intègre jusqu'à 150 instruments. Si vous n'aimez pas ce n'est pas parce que c'est nul (je peux quand même avouer que certaines chanson le sont), mais parce que ce n'est pas votre genre de musique. Et là pour vous démontrer ce que je dis je vais reprendre exemple sur le metal, car sachez qu'il y au minimum 30 sous genres de metal et que s'il y en a autant c'est pour que chacun puisse écouter ce qu'il veut.
    De plus de méprisez la nouveauté , vous idéalisez vos artiste qui sont aussi commercial que lady gaga , à part que maintenant (miracle) il y a la technologie moderne (internet,...) qui permet à de nombreux artistes de vendre beaucoup plus que les artistes qui vendaient leurs créations sans elle. Ce facteur est trop peu pris en compte dans vos pensées( de surcroît je pense que vous haïssez internet).
    Je finirais par mon avis sur le clip, d'après ce que j'ai pu en lire lady gaga dit dans cette chanson qu'elle ne pourra jamais l'aimé comme les autres hommes ont pu l'aimer que pour elle c'est un amour différent et qu'elle en souffre , quand au clip lui s'imposer comme une défense de l'amour homosexuel pour lequel Lady gaga voue une grande passion. D'ailleurs avec vos cerveaux élitiste je ne sais point si vous aviez remarqué qu'au bout d'un moment les hommes ont des brassard nazi. Pour moi donc tout ce clip montre ce qu'ont subi les homosexuel(le)s et donc le nazisme et la religion. Enfin personnellement je trouve , par rapport à ce que l'ont peut trouver dans le monde homosexuel, ce clip pas assez choquant.
    P.S: tout ce qui a été dit ici dépend de mon avis, cet avis est subjectif et formé par la société comme le votre.

  • @Carlitos de Unamuno :
    Je vous rejoins, on arrête, rarement on a atteint une telle stérilité dans un débat je pense. Je ne commenterai plus à propos de mon sexe, vous croirez ce qui vous conviendra.

    @Matt :
    Je suis complètement d'accord avec vous et je n'ai jamais rien dit qui aille à l'encontre de ce que vous dites. Pour information, j'aime autant Billie Holliday et Lady GaGa que Marilyn Manson et System Of A Down (métal ou pas je ne sais pas trop mais en tout cas je veux juste vous démontrer que je ne corresponds pas à votre description).

  • "Vous êtes pathétique... "

    Ah?...

    "L'artiste non-commercial existe c'est celui qui ne vend pas ou partiellement comme Sara Bareilles"

    Pas mal comme musique de fond dans un ascenceur...

    "Vous méprisez la nouveauté"

    Ais-je écrit celà? Mais Lady Gaga n'incarne en rien la nouveauté, si ce n'est au niveau des sons de studio, qui ont évolué depuis les années 80, sa musique et son esthétique sont en droite ligne avec les production de Madonna, qu'elle cite d'ailleurs comme influence majeure. Rien à voir avec une révolution esthétique, comme dans tous produit manufacturé (le smontre spar exemple), c'est juste une dépoussiérage de design, rien de plus.

    "est-ce qu'un de vous écoute du metal? Non "

    Ben désolé, mais oui...

    Par exemple: http://www.youtube.com/watch?v=ELyco68w5ks

    J'aime bien Rammstein aussi, par exemple...

    Et vous, écoutez vous du jazz, de la musique classique ou contemporaine??..

    "D'ailleurs avec vos cerveaux élitiste je ne sais point si vous aviez remarqué qu'au bout d'un moment les hommes ont des brassard nazi. "

    J'ai surtout vu des mise en scène SM mêlant symbole nazis et religieux, genre "j'avale de manière sugestive un chapelet", et j'ai vu Gaga en slip pendant 3 minutes... Le porno exploite le SM et les symboles nazis depuis 30 ans, encore une fois, aps très nouveau...

  • @Carlitos de Unamuno :
    "pas mal comme musique de fond dans un ascenseur", je regrette d'avoir perdu autant de temps à discuter avec vous. Vous considérez avoir le monopole du goût et tout ce que vous n'aimez pas est mauvais, alors qu'il y a des genres musicaux dans le monde que vous n'aurez jamais la moindre chance de connaître, et encore mois d'apprécier.

  • Faudrait savoir: C'est vous qui avez réduit la chose au pur subjectivisme, et maintenant vous rejettez le mien... Le subjectivisme c'est ça: Chacun à le monopole du goût. De même vous, qui ne supportez visiblement pas qu'on puisse défendre que Gaga est une grosse daube.

    Moi j'ai juste défendu l'idée qu'il y avait des registres majeurs et mineurs dans l'art, je n'ai jamais dit que j'appréciais l'un au détriment de l'autre.

    Pour je reste, je suis, au dire d'un de mes amis musicologues, une personne à l'eccléctisme impressionnant. Et je ne vous ai pas attendu pour explorer toutes les musiques possibles et imaginable. Ce n'est pes de ma faute si vous ne pigez rien à ce que j'essaie de vous dire.... Pas besoin, une fois de plus, de jouer la carte de la condescendence...

  • @Carlitos de Unamuno :
    Le subjectivisme veut dire j'aime ce que j'aime mais si les autres n'aiment pas la même chose je tolère, j'accepte, même si je ne partage pas leurs goûts. Le subjectivisme ne veut pas dire tout ce que je n'aime pas est nul. Comme d'habitude vous ne saisissez pas les nuances et vous êtes binaire.
    Et enfin, vous l'avez dit vous-même, il ne sert à rien de continuer à discuter, vous pensez avoir tout parcouru, tout vu, tout entendu. Vous êtes vraiment très fort monsieur.

  • "Vous êtes vraiment très fort monsieur."

    Oui je l'avoue....

    Et je finis par ces vers sublime de Lady Gaga bientôt publiés aux éditions de la Pléiade:

    (Alejandro
    Alejandro
    Ale-ale-jandro
    Ale-ale-jandro) x2


    (Just stop
    Please, Just let me go Alejandro, Just let me go)

    ....

    Dont bother me,
    Dont bother me, Alejandro
    Dont call my name,
    Dont call my name, Bye Fernando
    I'm not you're babe,
    I'm not you're babe, Alejandro
    Don't wanna kiss, don't wanna touch,
    Fernando

  • "Et je finis par ces vers sublime de Lady Gaga bientôt publiés aux éditions de la Pléiade:"


    MDR MDR MDRRRRRRRR

    Encore une "déjantée" qui sait mener sa barque :)))))))

  • Hommelibre, Carlitos, j'ai fait un essai sur la case "Votre nom" ainsi que sur email, que j'ai effacé, du moins j'ai cru, mais il semble être venu s'ajouter à mon pseudo. En revanche, il n'y a aucun doute qu'il s'agit bien de moi à mon commentaire: LOLLL

    NB: Le Kamal a été récupéré par le Troll briand/Porphyre et ses nombreux nouveaux pseudos mais garde Rambam, adoucir et adouci pour les recettes jusqu^à preuve du contraire...... :)))))))

  • Lady Gaga je t'aime.

  • Qu'est ce que c'est que cette armée allemande en slip tous affublés d'une perruque qui évoque la coupe du furher ???? l'espèce de nazi à l'air cruel qui surveille les opérations à 1 minutes 23, ces images de massacre en fond et l'autre à 7 minutes 03 qui parait tout droit débouler de la Gestapo ?????
    On t'a reconnu lady Gagalliano.......Allez hop, foutez moi tout ça au cachot !!!!!!!!

  • Lady Gagalliano... C'est en effet troublant. Message subliminal?

  • Très affiché quand même pour du subliminal mais ça n'a pas eu l'air de sauter aux yeux des gens ou bien les choquer. sans compter que sa nouvelle chanson intitulée SheiBe (je n'ai pas la lettre sur le clavier), enfin bref, "merde" en allemand est suspecte, il me semble qu'elle y dit (en allemand) qu'elle porte le nom du monstre......( à suivre...)
    On peut s'amuser avec son nom, c'est assez facile, à ce sujet, vous devriez peut être faire un post , la voila en "biz biz" avec le créateur de la nouvelle folie anglaise : la glace au lait maternel ( des femmes donnent leur lait et il fabrique des glaces) mais il a eu l'audace de la nommer Baby Gaga, ce qui n'a pas plu du tout à notre vedette. Le créateur a rétorqué que gaga ne lui appartenait pas puisque c'était globalement la première chose que babille un bébé.....sans compter qu'il se fout de l'avis d'une femme qui s'habille avec de "la chair de vache morte"....Qu'est ce qu'on rigole quand même.

  • Je viens d'écouter cette chanson. Difficile pour le moment. Il faudrait plus d'éléments, car je ne sais pas suffisamment à quoi font références ces mots. Au point de vue de l'oreille, j'essaie de superposer le texte allemand avec la voix, mais j'entends Hitler!... Est-ce la prononciation? Pfff...

  • Une fois pour toutes, elle ne dit pas "Hitler" mais "Mugler", car ce remix a été diffusé en avant-première au dernier défilé Thierry Mugler pour hommes.
    Voici un lien pour écouter le morceau : http://soundcloud.com/gagadaily/lady-gaga-remix-for-mugler

Les commentaires sont fermés.