07 juin 2010

Le retour d’Hayabusa

Faucon-pelerin.jpgEn japonais, Hayabusa signifie le Faucon pèlerin. Oiseau réputé pour être le plus rapide du monde: 390 kmh en piqué. Mais le faucon dont il est question ici n’est pas le même.


C’est une sonde spatiale japonaise lancée il y a 7 ans vers l’astéroïde géocroiseur Itokawa. Les géocroiseurs sont des astéroïdes qui croisent parfois l’orbite de la Terre. Ils représentent un danger potentiel de collision avec notre planète.

Itokawa mesure 600m par 200m. Il est déjà capable de faire des dégâts importants en cas de chute sur la Terre. Les japonais ont lancé la sonde Hayabusa le 9 mai 2003 pour étudier l’astéroïde de très près et mieux connaître ce genre d’objet primitif du système solaire, afin éventuellement de trouver une parade au cas où le danger d’une collision se précisait.
hayabusa1-itokawa.jpg
Mais ce drôle d’oiseau, la sonde, ne fit rien vraiment comme prévu. La mission prévue pour durer 4 ans voyage compris en a finalement duré 7. D’abord une tempête solaire a endommagé ses panneaux photovoltaïques, puis deux des trois roues de propulsions du moteur ionique sont tombées en panne. Lors de l’approche de l’astéroïde et alors qu’elle devait se poser sur lui pour lui arracher des poussières à ramener sur Terre, la descente est interrompue. Quand enfin il peut se poser, nouvelle panne. Il reste immobile pendant 30 minutes et chauffe. Ce qui le met en retard et lui fait rater sa fenêtre de retour: il doit attendre 3 ans à côté d’Itokawa avant de trouver une nouvelle fenêtre propice.

hayabusa-ItokawaNov.jpgIl revient enfin, avec un seul moteur, et sans que l’on sache s’il a pu capturer de la poussière d’astéroïde. En effet la panne avait coupé les transmissions et aucune information à ce sujet n’a pu être transmise. Il est possible que lors de son contact avec Itokawa de la poussière ait été mise en mouvement et qu’il l’ait captée.

Actuellement Hayabusa fonce vers la Terre à 16‘000 km/h. Le 13 juin prochain, il larguera la capsule censée contenir la poussière. Si tout se passe bien cette capsule doit atterrir en Australie. De là elle sera acheminée au Japon, et alors seulement nous saurons si elle contient la précieuse poussière qui permettrait de déterminer la composition précise d’Itokawa et des géocroiseurs.

S’il n’y a pas de poussière, la mission ne serait pas un échec. De nouvelles technologies ont été testées, dont le moteur ionique. «Dans un moteur à ions, le carburant n’est pas brûlé mais ionisé. Les ions alors libérés passent par deux grilles fortement chargées électriquement et subissent ainsi une accélération. La force d’accélération des ions cause une force de réaction de sens opposé : c’est la force de propulsion du moteur à ions.» (Wikipedia)

Un nouveau système de guidage a également été testé, avec un succès extraordinaire puisque la sonde s’est posée de manière autonome sur l’astéroïde, petite surface d’environ 200 m de large, à 350 millions de km de la Terre. D’autres technologies ont été testées et seront réutilisées sur le projet Hayabusa-2, nouvelle sonde qui devrait aller explorer un autre géocroiseur dans la décennie à venir.

A lire: le dossier présenté dans le magazine Ciel & Espace du mois de juin.


Vidéos produites par Jaxa, l’agence japonaise de l’espace.








(Image 1: Jean Lapointe. Autres: Jaxa)




PS: J-5 à Tripoli...

désert-tortue.jpg

12:27 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hayabusa, jaxa, espace, astéroïde, géocroiseur, étoile, faucon, sonde, itokawa | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Les coutumes de notre temps voudraient que l'on créât un Comité de défense d'Hayabusa et que l'on intervienne énergiquement auprès des Planètes Unies pour la défense des droits de cet astéroïde menacé de collision avec la planète la plus arrogante de son système solaire.
Programme-type: manifestations monstres en forme d'Hayabusa Pride entre Beijing et Los Angeles, grèves de Facebook jusqu'au sacrifice suprême s'il le faut, concert des nations au profit d'O.N.G. créées pour l'occasion, enchaînement de volontaires sur le sol d'Hayabusa pour faire craquer les pilotes de la planète, etc, etc.

Écrit par : Rabbit | 07 juin 2010

Rabbit: MDR!!!

Écrit par : hommelibre | 07 juin 2010

Les commentaires sont fermés.