01 juin 2010

Si j’étais israélien sur un bateau turc…

Drôle de lundi, hier. Ça commence comme un coup de poing: la marine israélienne à tué délibérément 19 pacifistes désarmés, c’est un bain de sang, il y a des dizaines de blessés, c’est une agression gratuite contre un convoi humanitaire, Israël est un Etat terroriste!


abordage4.JPGEt puis, la journée avançant, on apprend plus de détails. La marine israélienne a demandé à la flottille de se détourner vers le port d’Ashdod pour vérification de la cargaison et transport vers Gaza par camions. Refus de la flottille qui voulait forcer le blocus.

Pour mémoire, le blocus - relatif - fait suite au coup d’Etat du Hamas et sa prise totale du pouvoir au détriment du Fatah dont les membres ont été éliminés physiquement. Le Hamas, soutenu financièrement et militairement par l’Iran, qui continue à s’armer, qui a fait pleuvoir des milliers de rockets sur Israël. Le Hamas, dont la charte prône la destruction d’Israël. Le Hamas, riche, qui vole l’argent des habitants de Gaza en pillant la Banque de Palestine.

Et puis on découvre les images vidéos. Certaines filmées par des occupants du bateau où l’on voit le début d’une agression contre un soldat israélien, et d’autres filmées par l’armée où l’on voit trois ou quatre soldats descendre sur le bateau et être immédiatement agressés, cognés par des groupes à coups de barres de fer et semble-t-il de haches et de couteaux, un soldat étant ensuite jeté par-dessus bord. 7 soldats blessés.


Free Gaza ment

Il faut noter que contrairement à ce qui est affirmé dans le communiqué de Free Gaza, ces gens qui ont agressé les soldats n’ont pas été surpris dans leur sommeil; de même les soldats israéliens n’ont pas commencé à tirer dès que leurs pieds ont touché le pont. Free Gaza ment: «Ça s’est passé dans la nuit. Les commandos israéliens sont descendus d’un hélicoptère sur le bateau de passagers turc, le Mavi Marmara. Ils ont commencé à tirer dès que leurs pieds ont touché le pont. Ils ont tiré sur le groupe de civils endormis.».

Personne ne dormait sur le pont. D’ailleurs je ne vois pas vraiment comment ils auraient pu dormir avec les hélicos sur leurs têtes.

De ces images on comprend que les militants - c’est ainsi que la presse les nomme ce matin - étaient tout sauf pacifistes et que le but de l’opération était de provoquer l’incident. Ces 9 morts tombent à point pour la propagande médiatico-politique du Hamas. Ce n'est qu'un épisode de plus de la guerre permanente dans la région.

 

Opération humanitaire? Non, politique

Le premier ministre turc a lui-même affirmé que le but premier de l’opération était de forcer le blocus. Donc le but premier était politique et non humanitaire. En faut-il encore une preuve? La voici: «Si les israéliens se conduisent comme des pirates avec la flottille, nous aurons gagné.» Ces propos ont été tenu dimanche dernier, avant l’abordage, par le premier ministre du Hamas.
abordage2-marmara.jpg
Israël a peut-être mal estimé la violence des islamistes pro-Hamas sur le bateau. La réaction est peut-être disproportionnée. Quoique, à voir les images, les soldats risquaient d’être lynchés. Mais l’opération est une provocation délibérée, un acte de guerre psychologique utilisant le prétexte des palestiniens. La Turquie a joué un rôle trouble dans cette affaire et son gouvernement islamiste dessine les nouvelles lignes de démarcation politiques dans la région. Il faudra y penser sérieusement quand l’Europe devra décider ou non de son adhésion.

Gaza, que de crimes en ton nom, que de mensonges. On n’a jamais autant parlé des milliers de camions qui apportent vivres et aide humanitaire à Gaza, tous les jours, en passant par Israël.

Si j’étais palestinien, je militerais pour un Etat indépendant, je bosserais pour réaliser cet idéal, je refuserais le mélange politique-religion, je ne me soumettrais pas au Hamas. Je ne laisserais pas des gens faire n’importe quoi en mon nom et me mettre en danger.

Si j’étais israélien, je serais de gauche, pour militer pour la paix dans l’esprit des accords d’Oslo. Je refuserais l’implantation de nouvelles colonies. Je refuserais le mélange politique-religion. Je tendrais la main aux palestiniens et ferais tout pour que deux Etats, tous deux légitimes sur cette terre, puissent vivre en paix et en prospérité. Je comprendrais l’obsession sécuritaire d’Israël, mais j’affirmerais que la meilleure sécurité est une paix juste et durable.

Si j’étais israélien sur un bateau turc, seul contre une dizaines d’individus qui s’acharnent sur moi à coups de barres de fer avec une extrême violence, si je risquais ma vie dans cette situation, peut-être que je tirerais pour me défendre.











PS: Pas de bateau pour l’otage suisse en Libye. 22 mois de rétention à Tripoli.

11:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (86) | Tags : gaza, palestine, israël, bateau, marmara, abordage, humanitaire, iran, hamas, free gaza, terrorisme | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Vous n'avez pas honte d'écrire un torchon pareil.
Une diatribe aussi mensongère!
A continuer à défendre l'indefendable...vous perdez toute credibilité...

Écrit par : Markus | 01 juin 2010

@ Markus:

Il y a plusieurs points de vue, tant sur le Proche-Orient que sur ce qui s'est passé hier. Après les condamnations sans nuances - justes en ce qui concerne les eaux internationales - il faut aussi se donner le droit de voir les choses autrement. N'appartenant à aucune mouvance politique particulière je me donne la liberté de dire mes convictions.

Je ne suis pas anti-israélien par principe ou par réflexe conditionné, et en même temps je soutiens le droit des palestiniens à avoir un Etat.

On peut être pour les uns sans être contre les autres.

Je pense qu'Israël - ou du moins la tendance politique dominante depuis un certain nombre d'années - ne fait pas ce qu'il faut pour qu'un Etat palestinien voie le jour et pour l'établissement d'une paix juste et durable. Mais on ne peut laisser incriminer cet Etat de tout et de n'importe quoi. Ne pas voir la provocation dans cette flottille c'est vraiment avoir des oeillères.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

Vous êtes absolument immonde mais je savais que vous alliez faire un torchon pareil!

Écrit par : Nb | 01 juin 2010

@ Nb:

L'insulte est facile. Mais argumentez, ce serait plus utile. Dites-moi où j'ai faux. Etes-vous capable d'être en désaccord sans insulter?

Notez bien, j'imaginais bien que ce billet, n'allant pas dans le sens du lynchage général, n'allait pas plaire.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

La droite israélienne au pouvoir est incontestablement tombée la tête la première dans un piège à cons de première grandeur. Résultat des courses :

- fiasco militaire
- fiasco politique
- fiasco diplomatique
- fiasco médiatique
- isolement accru sur la scène internationale

Cela dit, il faut attendre les résultats d'enquêtes pour en savoir plus. L'actualité ne devrait jamais être analysée à chaud, car des informations contradictoires s'y entrechoquent, sans parler des images qui sont souvent manipulées, d'un côté comme de l'autre.

Écrit par : Santo Cappon | 01 juin 2010

Bravo HL pour cette analyse des faits objective lucide sans parti pris.

Écrit par : leclercq | 01 juin 2010

J'ajoute que beaucoup de gens ressentent une injustice et une violence dans tout ce qui touche les palestiniens. Moi aussi, et la violence vient aussi du Hamas. Il me semble qu'injustice et violence sont ressenties des deux côtés: palestinien et israélien.

Pour ma part je vois autant d'injustice à tout mettre sur le dos d'Israël que j'en vois au fait que les palestiniens ne peuvent se constituer en Etat indépendant.

Mais disons-nous nos convictions, essayons d'en parler sans insultes. Car si nous, ici, restons autant dans l'émotionnel sur ces questions, combien plus le sont-ils dans la région, et cela n'apportera guère de solution.

Pour ma part je suis disposé à argumenter, à débattre. Mais l'insulte ne m'intéresse pas.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

Hier, Place des Nation la manifestation contre Israël s'est métamorphosée en un rassemblement de nationalistes, Islamistes et réactionnaires.

Nous n'avons pas accepté une manifestation pour servir les nationalistes - Fascistes État turc.

Nous ne participerons pas manifestation et rassemblement organiser par les Collectif Urgent Palestine et Droit pour tous, deux association soutiens par l'état fascistes turc

Écrit par : souci | 01 juin 2010

A part des insultes, vos détracteurs n'ont rien, absolument rien, contre votre texte. Vous avez bien du courage, et encore heureux qu'on ait le droit de ne pas avaler la propagande du Hamas.

Écrit par : Courant Alternatif | 01 juin 2010

Ajoutons encore que ces indignés sélectifs ne peuvent, ne veulent même pas entendre parler d'un son de cloche différent, où des enfants barbotent à Gaza, au bord de la mer, dans la 'plus grande prison à ciel ouvert du monde', où les islamistes du Hamas exécutent quiconque soupçonné de collaboration avec Israël, où l'argent de l'énorme aide internationale est détourné, confisqué, tout ceci afin d'obtenir de belles images d'enfant crevant de faim...mais attendez, combien de pays au monde n'ont pas le millième de l'attention de la Palestine, alors qu'ils se noient dans une misère autrement plus atroce qu'elle est invisible aux yeux de nos chers indignés sélectifs ?

Écrit par : Courant Alternatif | 01 juin 2010

@ souci:

Ce que vous dites confirme les craintes que j'avais. Contrairement à ce que peuvent penser de moi certains qui insultent, je participerais volontiers à une manifestation, si le thème en est la justice, une paix juste et durable pour tous.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

L'armée Isrélienne a attaqué un convoi humanitaire dans les eaux internationales. Ce qui fait d'Israël une nouvelle organisation de pirates en Méditerranée et justifie que les bateaux se soient défendus (avec les moyens du bord : barres de fer, haches et couteaux) lorsqu'ils ont été abordés.

Écrit par : linario | 01 juin 2010

@ Santo:

En effet, il faut attendre une enquête et ne pas réagir trop à chaud. C'est pourquoi j'ai hésité à écrire ce billet. Mais le déchaînement contre Israël me choque, que l'on approuve ou non sa politique.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

@ linario:

D'accord sur ce point que l'abordage en eaux internationales est une action contraire au droit international. Mais l'humanitaire était un prétexte. Pourquoi ne pas le reconnaître? Si l'humanitaire était le but, le premier ministre turc et celui du Hamas n'auraient pas fait les déclarations que je cite. Les bateaux auraient accepté de décharger leur cargaison dans un autre port pour qu'elle soit ensuite acheminée par voie terrestre.

Et regardez bien la vidéo: il ne s'agit pas d'une défense, les soldats qui descendent en rappel ne sont pas menaçants. D'ailleurs il n'y a pas eu de problème avec les autres bateaux. Alors pourquoi ici s'acharner sur eux à peine ont-ils posé le pied?

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

Malheureusement j'ai l'impression que certain lecteurs ont tendence a vouloir diaboliser Israel sans prendre le temps de reflechir a qu'il s'est passé. Le fait que l'opération aie eu lieu dans les eaux internationnales n'est pas le coeur du sujet car si ca avait été fait 15 km plus loin on aurait pu lire les même attaques irréflechie. Ce qu'il ne faut pas oublié c'est que la flottille comportait 6 bateaux. Cinq d'entre eux n'ont pas opposé de resistance et l'opération s'est passé sans aucun débordement. Seul les occupants d'un des bateaux ont pris les armes pour acceuillir les soldats israéliens. Et je me demande à quoi donc s'attendaient-ils? A ce que les soldats se laissent lyncher sans répliquer? Un peu de bon sens. Et entre nous soit dis, moi je ne connais pas de pacificte humanitaire capable de defoncer à coup de barre de fer qui que ce soit tant qu'il n'est pas menacé directement. Heureusement que l'on peut voir ses images qui montre que les occupant de ce bateau spécifique n'étaient pas des enfant de coeur.....

Écrit par : Tsedek | 01 juin 2010

Je ne me prononce pas sur cette affaire en particulier, faute d'éléments de fait. En revanche, j'avais publié il y a quelques années un essai, entre anthropologie et analyse stratégique, sur ce type de situations que l'on appelle les "conflits asymétriques". J'analysais à l'époque les manifestations anti-G8 de Genève (juin 2003) et l'incursion israélienne en territoire libanais (été 2006).
Si (à vérifier) le Premier ministre turc a réellement dit «Si les israéliens se conduisent comme des pirates avec la flottille, nous aurons gagné», alors nous sommes dans un cas typique de conflit asymétrique où le "faible" provoque sciemment le "fort" pour se faire battre par celui-ci et émouvoir la planète entière.
Le hic, c'est qu'un adversaire habile devrait s'abstenir de tenir de tels propos... à l'instar de Hassan Nasrallah, qui avait bien pris soin de déclarer après l'intervention israélienne au Liban que le Hezbollah n'aurait pas enlevé les deux soldats israéliens s'il avait su que cela conduirait à une guerre d'une telle ampleur.
Mon essai est disponible à l'adresse suivante: http://www.anthropoetics.ucla.edu/ap1303/1303baeriswyl.htm . Tout commentaire bienvenu.

Écrit par : Raphaël Baeriswyl | 01 juin 2010

Raphaël, c'est le premier ministre du Hamas qui a dit cette phrase. Phrase citée à deux reprises lors du débat hier soir animé par l'excellent Yves Calvi, et où les différents intervenants ont validé le fait que ces propos ont été tenus par ce personnage.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

Oubli: débat sur France 2, animé par Yves Calvi.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

Bonjour Homme libre,

Si j'étais palestinien....si j'étais ceci...si j'étais cela...

Et si vous enlevez ce SI de votre tête qu'est ce qu'il reste? RIEN DU TOUT.
Vous êtes un homme qui est né et vit dans le berceau de la démocratie, et ce n'est pas à moi de vous le rappelé.
Les palestiniens ont bien choisit Hamas. Point-bar.
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2006-01-27-Sur-la-victoire-du-Hamas

Écrit par : samy | 01 juin 2010

"Deux Etats, tous deux légitimes..." Ah la bonne blague...Et si tu étais palestinien tu apprendrais a longer les murs, si tu etais palestinien tu apprendrais à ne pas emmener ta ptite famille a la plage...Parce que Tsahal attaquer des bateaux ou larguer des bombes à l'aveuglette ya pas grande différence pour eux, ceux qui trinquent, cest les arabes....

Dans cette histoire, inversons les roles...cest la 3eme guerre mondiale

Écrit par : Lyonnais du 69 | 01 juin 2010

Bonjour Hommelibre,
Vous dites que, "si vous étiez israélien", vous seriez de gauche. Dans ce cas, vous liriez Ha'aretz. Qui condamne avec vigueur - et avait d'ailleurs anticipé le drame, comme en témoigne un article reproduit par Courrier International - l'assaut israélien. Ou bien vous liriez Jean-François Kahn, ce matin sur le site de Marianne. On peut même imaginer que vous soyiez très à gauche et que, dans ce cas, vous écoutiez Norman Finkielkraut.
D'habitude, on vous sent soucieux de "bonne foi". Cette fois-ci (et même si l'aspect politique est bien présent dans cette affaire), c'est loupé.

Écrit par : Zorg | 01 juin 2010

Bon sang de bois: Norman "Finkelstein", bien sûr. Remarquez, rien ne vous empèche d'écouter Finkielkraut, qui ne dit pas que des conneries (il en écrit aussi, comme dirait Desproges)

Écrit par : Zorg | 01 juin 2010

@hommelibre si vous trouvez qu'un soldat israélien sur-armé descendant un hélico sur votre bâteau n'est pas menaçant, je me demande ce qui pourrait vous inquiéter...

Est-ce que c'était un convoi humanitaire ou un convoi terroriste ? Il y avait des dizaines de nationalités représentées, si c'était des terroristes, ça représenterait une grande première de réussite de coordination internationale !

Mais nous ne saurons jamais ce qu'il en est puisque les bateaux ne sont pas arrivé jusqu'à Gaza...

Écrit par : linario | 01 juin 2010

@Lyonnais du 69

Dédage saloperie de Troll antisémite!

POUR RAPPEL, PROPOS OUVERTEMENT ANTISÉMITES DU TROLLYONNAIS DU 69 ------------

@Mireille Luiset

Ferme ta gueule grosse conne, moi le lyonnais j'suis le plus fort en gueule et s'est tout sur tou le monde. Je suis le seul gris a osé dire tout sur les juifs. Et paf dans ta grande gueule.

Ecrit par : lyonnais du 69 | 11 mai 2010

http://riton.blog.tdg.ch/archive/2010/05/05/grand-conseil-nombreux-textes-udc-deposes.html

Mais jai toujours dit que jaimais pas les juifs Carlitos....jsuis ptere con a vos yeux mais vous pourrez pas me reprocher de pas dire ce que je pense...jai jamais aimé les juifs et je les aimerai jamais...AH PCK VOUS AIMEZ BIEN LES ARABES VOUS??????????????????????????????????????

Ecrit par : Lyonnais du 69 | 21.05.2010

Les arabes quant a eux jai compris quils puissent balancer des caillous et des rockets sur Israel qui venait leur prendre leurs terres...par contre riposter a coups de bombes et de tank...et entendre de tels discours derrierre ca haaaaaaaahahahahah je deteste les juifs, cest eux les envahisseurs je lai toujours dit et le dirai toujours. on a le droit de detester les musulmans et de les rabaisser a longueur de journée sur vos blogs par contre on peut pas etre anti sémite????cest ca un pays libre jsuis raciste antisemite je lassume et jen suis fier....et jai le DROIT ahahhhahaha

Ecrit par : Lyonnais du 69 | 21.05.2010

http://guymettan.blog.tdg.ch/archive/2010/05/20/oui-aux-minarets-non-a-la-burqa.html

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 01 juin 2010

HL : ton billet est assez déroutant mais bon, contrairement à d'autres ici présents (qu'attends-tu pour boycotter le genre de message ci-dessus?) je n'ai pas de haine dans le coeur.
Un embargo sur l'humanitaire, sur des produits de première nécessité pour des civils, des enfants malnutris etc... ceci est ignoble et ne doit plus être.
La politique de colonialisation qui perture en terre de palestine doit également cesser, ceci est un drame pour des habitants chassés de chez eux.
Je ne puis être d'accord avec la politique menée par le gouvernement israelien car c'est une honte, nombre d'amis israliens partagent mon avis.
En revanche, je suis bien entendu opposée à toute provocation du Hamas et même si je comprends le cheminement de tant de haine de la part du peuple palestinien, il n'est pas possible de l'approuver. Je déplore surtout que les grandes puissances ne réagissent pas d'avantage même si je sais que tant d'enjeus sont évidemment en ligne de compte.
Mais, laisser entrer l'aide humanitaire en Palestine, car celui qui sauve une vie, sauve l'humanité et doit être élevé au rang de "juste", c'est juste le minimum quand on se prétend humain!

Écrit par : vali | 01 juin 2010

"Un embargo sur l'humanitaire, sur des produits de première nécessité pour des civils, des enfants malnutris etc... ceci est ignoble et ne doit plus être."

Il n'y a pas d'embargo sur l'humanitaire. Il a été proposé à la flotte de vérifier la cargaison puis de l'acheminer par la route, sous le contrôle des "humanitaires" eux-mêmes. Ils ont refusé et tenté de forcer le blocus.

Avez-vous vous-mêmes examiné le contenu de ces bateaux ? Pouvez-vous certifier qu'ils n'étaient pas bourrés de missiles ou d'armes en tout genre ? Certainement pas, parce que personne ne le peut. Ne comprenez-vous donc pas que l'armée ne pouvait pas laisser ces navires passer leur blocus ? Cet abordage était bien le but recherché. Toute cette opération n'avait qu'un but politique. Le but humanitaire reste à prouver. D'autant que dans ce cas, pourquoi ne pas se regrouper sous le pavillon d'une ONG officielle ? Pour une seule raison: une ONG n'aurait jamais accepté de tenter de forcer le blocus!

"La politique de colonialisation qui perture en terre de palestine doit également cesser, ceci est un drame pour des habitants chassés de chez eux."

D'accord avec vous sur ce point, mais ça n'a aucun rapport. On ne parle pas de la Cisjordanie, mais de Gaza que les Israéliens ont évacué depuis des années.

Écrit par : Kad | 01 juin 2010

@ Zorg:

Tout ce qui se dit à propos d'Israël ou de la Palestine est immédiatement pris dans l'étau des émotions figées, des clivages, des ressentiments, des surenchères de souffrances et de victimisation réelles ou amplifiées, des utilisation politiques ou autres, bref, c'est tout sauf simple d'en parler. Soutenir une initiative d'un côté nous fait stigmatiser, cataloguer, insulter par l'autre côté. Les mots deviennent des pièges. Faut-il pour autant se taire? Chacun se détermine. (Déterre mines...)...

Il y a tellement de choses à purger dans ce conflit, et pas seulement pour ceux qui sont en plein dedans, mais aussi pour ceux qui s'en mêlent, soit nous tous ou presque, que de toutes façons d'ici que les ressentiments et souffrances, les injustices et les violences d'où qu'elles viennent, soient purgées, il faudra des kilomètres ou des années-lumières de parole, de controverses, de morsures, jusqu'à ce qu'enfin, peut-être, chacun écoute et soit écouté, dans le respect de la souffrance et du désir de vivre.

D'ici là, il y aura encore beaucoup de termes comme "immonde". Mais mieux vaut parler que se taire: se taire ne fait que remettre à plus tard, comme on le voit en France avec les séquelles d'une décolonisation pas finie parce qu'évacuée du discours trop longtemps, ou laissée à un Le Pen. Parler mets dans la tourmente mais, millimètres par millimètres, la purge de la souffrance que représente ce conflit peut avancer. Souffrance actuelle, souffrance passée (par exemple l'antisémitisme très ancien en Europe qui n'a jamais été ouvertement purgé et qui pèse probablement encore dans les mémoires collectives et dans les dirigeants d'Israël).

Quand à la bonne foi, si elle ne passe pas, tant pis, l'étau est peut-être trop serré, mais plus qu'une quelconque idéologie pro ceci ou anti cela, c'est pourtant bien elle à quoi je tente d'ancrer mes convictions.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

vali, j'en ai sabré déjà 4, celui-là je l'ai oublié. Je le fais maintenant car cela n'a rien à voir dans ce débat.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

Hommelibre,
Je partage assez votre point de vue, sur la difficulté à se situer hors de tout manicchéisme. Toutefois, je pense qu'on peut être "pacifiste" et se défendre contre l'intervention de militaires (surtout dans un secteur international). Il y a, oui, des barres de fer et des haches sur tous les navires. Difficile, à partir de ces seuls "armes par destination", de pronostiquer une préméditation.
C'est vrai, on trouve de tout parmi ceux qui se dressent en défenseur des Palestiniens: des partisans du Hamas, des pacifistes, des humanitaires, des Israéliens même.
Souvent, on trouve chez les antisémites l'argument suivant: les juifs (par leurs actions) sont responsables de l'antisémitisme. Faut-il dire, aujourd'hui: les victimes du convoi humanitaire sont responsables de leur propre mort?

Écrit par : Zorg | 01 juin 2010

Zorg, non, je ne dirais pas que les victimes du convoi sont responsables de leur propre mort, même si je pense que leur action était préméditée selon la vidéo, et qu'ils ont frappé pour blessé à voir la violence de leur gestuelle. Mais ceux qui ont pris la décision de forcer le blocus pour affronter l'armée israélienne en sont en partie responsables.

La politique de force d'Israël peut être critiquable. Elle est peut-être aussi la garantie de sa survie. Et elle est peut-être en partie une forme de réparation de siècles d'antisémitisme dont le point d'orgue fut le nazisme, nazisme avec qui les Frères musulmans ont fricoté. Quand à la charte du Hamas qui veut la destruction d'Israël, elle est toujours d'actualité et d'une violence morale que n'auraient pas renié nombre de dirigeants européens de différentes époques. Même si cette force devrait être mieux mesurée, il y a une logique de survie là-dedans.

Deux souffrances et deux logiques de survie sont face à face: celle des palestiniens et celle d'Israël. Tant qu'il n'y a pas écoute et parole respectée de part et d'autre, il n'y a pas de place pour une autre logique.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

Vous dites: "je pense que". De mon côté, je pense autrement. Mais la vérité, c'est que nous n'en savons rien, n'étant pas présents lors des faits. Et je ne crois pas que nous en saurons plus, tant il est vrai que chacun va construire sa version officielle.
Les Frères musulmanes ont sans doute fricoté avec le nazisme. Mais le nazisme reste une invention occidentale. Tout comme l'antisémitisme, qui n'avait guère cours dans les pays arabes. Même en Palestine, où la cohabitation fonctionnait tant bien que mal.
Pourquoi, dès lors, la réaction à des siècles d'antisémitisme devrait elle affectée les populations arabes? Je m'indigne, oui, devant les images des enfants et des adultes déportés dans les camps. Mais je m'indigne tout autant devant celles des enfants morts à Gaza (que ces images fassent ou non l'objet d'une exploitation par le Hamas). Je m'indigne également quand Ha'aretz montre des photos de soldats israéliens arborant des T-shirt avec l'image d'une femme arabe enceinte et ces mots: "une balle, deux cibles abattues". Il importe de préserver la mémoire, mais il importe encore plus, à mon sens, de préserver ce qui est vivant. C'est en ayant ce même souci qu'Israël conservera sa dignité et sa légitimité. Sinon, le rêve des pionniers - qui n'avaient pas nécessairement La Bible pour bréviaire - s'enlisera dans le sang.

Écrit par : Zorg | 01 juin 2010

Oui, je ne peux que vous rejoindre sur cette réflexion Zorg, car quoi que je pense je n'y étais pas.

Je vous rejoins à 200% sur la question du t-shirt ignoble, insupportable.

D'accord aussi de préserver le vivant, pour ne pas recréer une nouvelle mémoire de souffrance qui mettra elle aussi des décennies ou des siècles à être purgée. Je ne sais pas si ma référence à cette mémoire collective est réelle et/ou consciente en Israël, mais je cherche un point d'analyse hors du simple manichéisme.

Alors c'est vrai que les européens ont fait plus de mal aux juifs que ne sauraient en faire les palestiniens. Si seulement Israël pouvait parler autrement que dans la dureté, parler plus de cette mémoire, peut-être cela ouvrirait-il des portes. C'est même peut-être le complément indispensable au rêve des pionniers pour que celui-ci ait quelques chances de se réaliser: un monde égalitaire, partageant, ouvert.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

La vérité sur ce qui s'est vraiment passé au Moyen-Orient:

http://www.terrorismawareness.org/what-really-happened/

Écrit par : Edelweiss | 01 juin 2010

Hommelibre est un provocateur dont le but est d'être en tête des lecteurs et des commentateurs des blog de la TG.
Il écrit tout et n'importe quoi, quitte à s'amender dans ses réponses.
Il a réussi son nouveau coup.
Il ne mérite pas de s'affubler du pseudo d'Hommelibre, il devrait plutôt songer à ceux de Gaza qui ne le sont pas.
Je signe !
Fred Oberson

Écrit par : Fred Oberson | 01 juin 2010

@ Fred:

Tu as le droit de dire des conneries, mais ne projette pas sur les autres.

Je trouve que les réactions anti-israéliennes sont gravement disproportionnées et promettent des lendemains dont j'ai peur qu'ils ne soient très sombres.

Je m'étonne aussi que personne n'ait levé le petit doigt à propos des 7 résistants kurdes, vous savez, les kurdes, ces gens sans pays qui font chier le monde un peu comme les palestiniens, donc personne ne s'est offusqué de ces morts, ce massacre de représentants d'une minorité opprimée survenu il y a moins d'une semaine.

Au fait par qui ont-ils été tués? Par les turcs, oui, curieux hasard, ces turcs qui ont affrété cette flottille et qui brûlent les drapeaux d'Israël. Quelqu'un en France a -t-il seulement cité ces morts kurdes? Et combien de morts kurdes ces 25 dernières années? 1'000? 10'000? Plus? Et combien de villages kurdes détruits? 3'000. Et près de 400'000 kurdes déplacés par les turcs.

Mais on ne va pas manifester contre ceux qui paient le bateau Marmara même si ce sont des assassins qui viennent de tuer 7 résistants kurdes.

Et le 5 mai, 5 kurdes, dont deux femmes, sont tués en Iran par les sbires du pouvoir. Quelqu'un a-t-il manifesté? Non. Normal: l'Iran soutient le Hamas.

La haine anti-israélienne actuelle nous prépare des pages sombres, et ceux qui amplifient les choses de manière unilatérale préparent objectivement la prochaine guerre, qui n'est plus aussi loin qu'on pourrait le penser.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

"gravement disproportionnées" dites vous!!!
C'est un acte de piraterie commis par un état voyou! Comment pouvez-vous nier cela?

Écrit par : Porphyre | 01 juin 2010

L'action était illégale, je suis d'accord. Mais la haine orientée me fait penser à ces événements qui en eux-mêmes ne sont pas décisif mais qui le deviennent parce qu'ils cristallise autre chose et sont exploités par des groupes qui y ont intérêt. L'assassinat de Sarajevo a été peu de chose, mais il a été le déclencheur de la première guerre mondiale (dans une situation donnée).

La ligne de démarcation se précise, et il faut savoir si l'on veut la paix ou la guerre, car il semble que ceux qui veulent la guerre sont en train de monter en puissance. Si vous ne voyez pas cela, ouvrez vos yeux plus grand. Il n'y a pas besoin d'être devin pour sentir ce qu'on essaie de nous préparer.

Écrit par : hommelibre | 01 juin 2010

vous parlez d'Israël

Écrit par : mouchkito | 02 juin 2010

Israël avait elle le droit d'araisonner les bateaux ?

Observation du droit international : Israël avait elle le droit d'arraisonner les bateaux, par Jean-Patrick Grumberg

Le manuel de droit international applicable aux conflits armés en mer, ou Manuel de San Remo précise à son article 67 :

67. Les navires, vaisseaux, naviguant sous drapeau d'un Etat neutre ne doivent pas être attaqués à moins que :


(a) il existe des raisons sérieuses de croire qu'ils transportent de la contrebande ou qu'ils tentent de briser un blocus. Ou si, après plusieurs avertissements, ils refusent catégoriquement de s'arrêter, ou qu'ils résistent clairement et intentionnellement à toute visite ou fouille ou capture.



Voici le texte original, publié sur le site de la croix rouge internationale. Merci de le transmettre au Quai d'Orsay qui doit en ignorer l'existence.

SECTION V : NEUTRAL MERCHANT VESSELS AND CIVIL AIRCRAFT


Neutral merchant vessels

67. Merchant vessels flying the flag of neutral States may not be attacked unless they:

(a) are believed on reasonable grounds to be carrying contraband or breaching a blockade, and after prior warning they intentionally and clearly refuse to stop, or intentionally and clearly resist visit, search or capture;
(b) engage in belligerent acts on behalf of the enemy;
(c) act as auxiliaries to the enemy s armed forces;
(d) are incorporated into or assist the enemy s intelligence system;
(e) sail under convoy of enemy warships or military aircraft; or
(f) otherwise make an effective contribution to the enemy s military action, e.g., by carrying military materials, and it is not feasible for the attacking forces to first place passengers and crew in a place of safety. Unless circumstances do not permit, they are to be given a warning, so that they can re-route, off-load, or take other precautions.

Écrit par : Patoucha | 02 juin 2010

Peu d'infos vérifiables, des images tronquées et beaucoup d'intox, cette opération a été menée pour obliger Israël à en finir avec le blocus car la bande de Gaza ne manque ni de vivres, ni de médicaments sauf certains produits pour la reconstruction. En ce sens, le Hamas et son ONG turque ont parfaitement réussi leur coup médiatique. Fallait-il vraiment en arriver là, sacrifier des vies en sachant que les forces spéciales allaient intervenir ? Israël va devoir céder et l'acheminement d'armes sur Gaza va reprendre ainsi que les tirs sur Israël et les affrontements. Nous voici revenu à la cas départ. Quand au premier ministre turque et son parti islamique, ils ont trouvé un dossier qui vient à point pour cacher la répression sanglante qui dure depuis des années sur la population kurde avec morts d'enfants innocents aussi.

Écrit par : sirène | 02 juin 2010

Sirène, le parallèle avec la répression contre les kurdes est justement mon billet de ce matin:

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/06/02/le-canon-et-la-charogne.html

Écrit par : hommelibre | 02 juin 2010

Je ne peux que saluer le commentaire de Kad où tout est dit sur cette "Flotille humanitaire"!

Très juste sirène et j'ai dit la même chose sur un autre blog, suite à la déclaration du Turque qui comparaît "l'attaque" (des pacifistes....) au 11 Septembre?!! Excusez du peu... nous ne sommes plus à une exagération près: "crime" "génocide" "bain de sang" et j'en passe....

@Santo Capone:

"sans parler des images qui sont souvent manipulées, d'un côté comme de l'autre."

Vraiment les Israéliens manipulent les vidéos que nous avons vues filmer depuis l'hélicoptère? Ou bien le gauchiste que vous êtes croit réellement à cette "flottille humanitaire" ?

Et ceci serait manipulé?

Notre déclaration a été signée, ce jour, par 10.300 personnes, originaires de très nombreux et lointains pays (Belgique, Hollande, Autriche, Canada, États-Unis, Macao, Mexico, Caraïbes, Papeete, etc.), laissant loin derrière elle les 6.300 signataires de J Call, suite à un envol pris dès le 28 avril.

Tous nos signataires témoignent de l’existence d’un mouvement d’opinion puissant.

Parmi eux, se retrouvent:

Dans le domaine académique
155 professeurs d’université
445 enseignants
47 chercheurs
Dans les domaines technologiques et scientifiques
364 ingénieurs
Dans le domaine éditorial
60 écrivains
80 journalistes
Dans le domaine médical
487 médecins et et psychiatres
Dans le domaine juridique
107 avocats
Dans le domaine économique
574 en marketting et gestion
Dans le domaine religieux
28 rabbins
17 pasteurs et prêtres

Notre pétition-sœur en Italie recueille à ce jour 5000 signatures, à l’appel du député au parlement italien Fiamma Nirenstein.
Un comité animé par Georges Elia Sarfati vient de se constituer en Israël où notre position recueille un grand écho.

Nous ne pouvons rendre compte ici de la portée de ce qui nous semble annoncer un tournant de l’opinion et une nouvelle attitude face aux problèmes qui nous sollicitent.


* * *

Avec ce splendide résultat, nous pouvons estimer avoir réussi à constituer un pôle solide pour défendre nos idées, même si vous avez pu constater le blackout total de la presse française (1) sur le raz de marée de “Raison Garder”.

Et vous BHL qui a oublié "Qui a tué (décapité en direct) Daniel Pearl" ?

Vous avez dit "humaniste" ?!!


Flottille pour Gaza
-
Communiqué de l’Alliance Judéo-Chrétienne pour Israël (et non Judéo-Islamiste Santo Capone)
-
http://alljci.blogspot.com/
-
L'opération préventive, menée par les Forces de Défense d’Israël (FDI), à l’égard d’une Flottille, qui a refusé, de se laisser contrôler, avant de s'engager dans les eaux territoriales israéliennes, cette opération est légale. Cette opération de l'Etat d’Israël est légale, aussi bien selon le droit international public (DIP), qu'en vertu des amendements relatifs à l'entrée et à la sortie du territoire israélien. Car en effet, l’Etat d'Israël et les autorités israéliennes chargées de la sécurité, ne peuvent tout simplement pas se permettre, de faillir, à leur devoir de protéger la paix des citoyens israéliens, agressés depuis des années par des mouvements reconnus organisations terroristes par les USA et par l’Union Européenne.
-
L’action violente, des activistes de la Flottille, contre des soldats israéliens ayant reçu l'ordre d'empêcher la violation du blocus par les activistes de cette même Flottille (ordre d'empêcher la violation du blocus dans le but de préserver la sécurité de l'Etat d'Israël), cette action violente, des activistes, a provoqué, un danger réel, pour la vie des soldats israéliens. Ces soldats israéliens ont été contraints, de se protéger, et d'avoir recours, aux moyens exigés, pour protéger leur vie, et pour protéger leur corps. Cette violence, déconcertante et inattendue par son ampleur, est venue des participants de la flottille, qui osent néanmoins, se surnommer, activistes « de la paix ».
-
Les lynchages, que les activistes ont tenté de perpétrer, avec un certain succès, sur des soldats israéliens, lynchages filmés par les FDI, mais censurés par les médias du seul fait qu’ils ont été filmés par les FDI, ces lynchages comprenaient, entre autres, des agressions massives au couteau, à la matraque, à la barre de fer, aux cocktails Molotov, sans oublier la précipitation d'un soldat depuis l'un des ponts de l’un des navires de la Flottille. A noter que la propagande du régime islamique turc et la propagande palestinienne, notamment celle du groupe terroriste Hamas, n’ont pas été censurées par nos médias qui, bien au contraire, ont repris cette propagande à leur compte, sans discernement, et avec l’intention, flagrante et criante, de faire passer le peuple israélien pour un peuple pestiféré.
-
Apparemment, personne ne se demande, où et comment, des couteaux, des matraques, des barres de fer et des cocktails Molotov, ont été chargés, sur cette Flottille, qui ose, malgré tout ce matériel, se surnommer Flottille « humanitaire ». Tout cela a, naturellement, obligé les soldats des FDI, à se défendre, en recourant aux actes, indispensables, à la préservation de leur vie, et à l'intégrité de leur corps. Hélas, il en a résulté, la mort, de neuf membres de la Flottille, et, en outre, des personnes, ont été blessés, aussi bien chez les activistes, que chez les soldats israéliens. A suivre ces événements dans nos médias, nous avons le sentiment, hautement désagréable, que, pour plaire au monde, les soldats israéliens, auraient apparemment dû, se laisser frapper, lyncher et tuer, sans réagir.
-
L’Alliance Judéo-Chrétienne pour Israël veut ici témoigner publiquement de son amitié pour les femmes et pour les hommes actifs sous la bannière des Forces de Défense d’Israël (FDI).
-
Michel Garroté

Écrit par : Patoucha | 02 juin 2010

@Patoucha.
D'une manière obstinée, simpliste et caricaturale, vous taxez de "gauchistes" tous ceux qui n'approuvent pas le politique aventureuse de la droite radicale et de l'extrême-droite actuellement au pouvoir en Israël.

Sachez qu'un nouveau lobby juif pour la Paix a vu le jour aux USA : il s'intitule "For the Sake of Zion" (pour l'amour de Sion).Très attaché à l'Etat d'Israël mais aussi à une paix équitable dans la région proche-orientale,il déclare vouloir se positionner dans le prolongement de l'appel européen à la Raison JCall.

Outre une multitude de "Docteurs", "Professeurs émérites", "savants" et autres "notables", 172 rabbins l'ont déjà signé. Leur liste est en ligne. (Et ces rabbins ne sont ni des "gauchistes", ni n'appartiennent à la dangereuse et très minoritaire secte des Neturei Karta prônant ni plus ni moins la destruction de l'Etat d'Israël).

Ils considèrent tout simplement qu'une vérité aussi belle soit-elle, s'appuyant sur une sagesse qui nous vient du fond des âges, n'est que lettre morte si elle se révèle incapable de s'harmoniser avec celle d'en face.

Pax hominibus bonae voluntatis !

Écrit par : Santo Cappon | 03 juin 2010

les images difussées par IDF sont éloquentes
elles montrent qu'avant d'aponter en rappel les navires de guerres de leur mairnes donne l'ordre à la flotille de se dérouter une énième fois
par la suite elles montrent bien que lors de l'appontage les "militantss pseudo- pacifiste" présent se jettent sur eux avec des barre métalique et les roue de coups.
malgrés cela et les imagers le montrent les soldats commencent par se defendre avec dss fusilles de paint--ball chargée de biles en caotchouc.
et ce n'est qu'ne dernier recours qu'il doivent à leur grand regret faire usage de leurs armes réel.

personnellement je m'interroge sur 2 choses
la première: cette flotille aveait reçu maint et maints avertissement de l'Etat d'ISRAEL de ne pas prendre la mer pour GAZA.
cela me fait penser à un père qui dit à son fils :"ne met pas la main dans le feu se brule" et le petit garcon le fait quand.
le résuktat est évidamant une grande brulure pour le petit garcon.

je comprend que l'on s'indigne de l'abordage en haute mer, dans les eaux internationales, mais les condamnations n'auraient-elles pas étaient les même dans les eaux territoriales Israelienne? je n'en suis pas si sure.

il un dernier point que j'aimerai que l'on m'explique si quelqu'un est capable d'une explication rationnelle:
depuis des années les forces palestiniennes en présence (Fatah et Hamas),se déchirent entre elles et ne savent pas parler à l'unissons.
les territoires Cis-Jordanien et Gazaoui qui sont administer respectivement par l'une et l'autre de ce composente ne vivent pas du tout de la même façon.
on entend, sans que ce soit la panassée ,D'avantage les Cis-Jordanien parler de volonter de dsicution et de paix, alors que du coté des Gazaoui aprés 8 ans d'envoi de roquettes et une guerre d'un mois plus un blocus sur le ciment pour empecher de reconstruir les tunels de contr-bande, on ne parle que de guerre et de refus de discuter.
aussi je me demande :ne faut-il pas avant que les Israeliens ne signe un accord de paix que les nations unis fassent tout ce qu'ils peuvent pour que le Hamas cesse son influence dans la bande de Gaza et que l'on puisse au niveau international trouver enfin une futur nation Palestinienne qui parle à l'unisson?

Écrit par : laurent | 03 juin 2010

Grand dieu!


Ces terroristes sanguinaires, mangeurs d'enfants, sont donc sans foi ni loi!

Attaquer ces oisillons israéliens tombés du nid avec une chaise en plastique! Les images prisent par l'armée israélienne le prouvent. (vidéo ci-dessus à 0:25 min.)


Quelle honte! Fracasser une chaise sur la tronche d'un soldat de Tsahal!

Une belle chaise de jardin, toute neuve!... Ils ne respectent vraiment plus rien! ;o)


Cela dit, les pioupious ont dû apprendre à se défendre auprès du Sergent-major Cleese:


http://www.dailymotion.com/video/x381i5_monty-python-s-flying-circus-self-d_fun



Aucune arme plus redoutable qu'une chaise de jardin! Ou peut-être une banane...



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 03 juin 2010

brian
il semble que l'on ne voit pas les memes images
des chaises en plastique c'est une chose mais des barres de fer c'est bien different
regarde bien la video, il est clair que ce n'est pas avec des chaises en plastique que les soldats sont acceuils
et pour ma part des pacifiste ne s'en prenne pas aux forces de l'ordre meme si on ne l'apprécie pas
si tu as deja vu des fusils de paint-ball regardebien la video

Écrit par : laurent | 03 juin 2010

Mais bor. les enfants et les civils massacrés lors de l'ignoble guerre contre Gaza l'année passée par les soldats vénérables et saints de l'armée israélienne sacro sainte elle aussi, on les a oublié et on pleurniche sur des soldats armés jusqu'au dents qui ont fait leur boulot pour lequel ils sont payés? Mais c'est vrai, les bébés palestiniens ne sont pas dignes d'être pleurés car ils ne sont pas des nôtres, et surtout bien fait pour ces enfants, ils n'avaient qu'à choisir le bon camp, celui des élus des dieux et des hommes

Écrit par : jupiter | 03 juin 2010

jupiter

je pense que tu vous vous egarez dans des reflection sinutiles
bine entendu un enfant qul qu'il soit est un enfant et ne choisit pas son camp
la seule difference est que les soldat israelien ne se cachent pas dans des hopitaux ou se trouvent des enfants pour quen les images choques l'opinion public
les isrealiens ne font pas de leur enfants de la chair a canon

c'est la la difference

mais si non je reste d'accord que un enfant juif ou non doit etre protégé de ce genre de chose.

Écrit par : laurent | 03 juin 2010

@ laurent:


J'ai bien vu les barres (de fer?), le pistolet de paitball sur la vidéo. J'ai bien vu les photos prises par l'armée israélienne montrant "l'arsenal" confisqué sur le (les?) bateau(x); on y voit des couteaux de cuisine, des barres de fer, des manches de pioches (?), des frondes, des clés anglaises, des bouteilles en verre (!).

Par contre plus la moindre trace de "ma" chaise de jardin... Les artificiers de Tsahal ont dû la faire sauter. Trop dangereuse!

Ils ont également oublié de neutraliser les stylos-billes (on peut aisément tuer quelqu'un en le lui plantant dans la carotide), les ceintures et lacets de chaussures (armes parfaites pour étrangler son ennemi), les haut-talons et de manières générales toutes les chaussures (très dangereuses! Ca peut vous assomer un gorille), etc..., etc...

Bref toutes ces armes mortelles que l'on peut se procurer à la Migros ou à la "Coppet"...


Alors, mon Laurent (je peux te tutoyer?). N'as-tu point compris que je faisait preuve d'ironie dans mon commentaire précédent?? Cela ne t'as pas traversé l'esprit?? Tu aurais dû t'en rendre compte en regardant la vidéo des Monty Python proposée dans mon post ci-dessus...

Je te la remets, rien que pour le plaisir:

http://www.dailymotion.com/video/x381i5_monty-python-s-flying-circus-self-d_fun


Mais viens sur mes genoux, mon petit. Je vais te raconter une jolie histoire:

Tout commence il y a quelques jours, lorsque j'appris ce qui vennait de se produire au large des côtes de Gaza; pour la nième fois, les cons en vert(-de-gris) se sont foutu sur la gueule avec les cons en vert(-de-gris) du camp adverse. Je me dis: "Ca y est! C'est reparti pour un tour! Comme d'habitude! Rien de neuf sous le soleil du Proche-Orient!"

Que nenni!

Car tu ne le croiras jamais, mais c'est entre deux sanglots face à tant de CONNERIE de part et d'autre, que j'aperçus cette belle chaise de jardin, à la blancheur immaculée, victime innocente dans cet océan de barbarie!

Là, le déclic se produisit; moi, l'athé acharné, j'étais le témoin d'un signe venu du ciel! Cette blanche colombe était la preuve que Dieu existe! Ce que je me refusais à admettre était pourtant bel et bien réel; ce territoire minuscule, cette Terre Promise, est l'oeuvre d'un(e) Grand(e) Architecte!

Sinon comment expliquer que l'on trouve tant d'abrutis par kilomètre carré dans cette région???

Cela ne peut être que le produit du dessein d'une puissance supérieure...


Amen!



=:oB


PS: Comment allez-vous Hommelibre?

Écrit par : L'avis de Brian | 04 juin 2010

Pour vous vali :)

REPORTAGE DANOIS: PAS DE CRISE HUMANITAIRE À GAZA

SOURCE: EXTREMECENTRE.ORG

Le monde entier s’émeut de la crise humanitaire à Gaza. Le reporter danois Steffen Jensen a visité Gaza pour vérifier de ses propres yeux combien la situation y est désespérée (traduction en anglais). Il rapporte que le nombre d’embouteillages ne diminue pas et que l’essence n’est même pas rationnée …

« La première femme que nous avons interrogée dans le marché a confirmé cette mentalité étrange et négative : « Nous n’avons rien », nous déclara-t-elle. Nous manquons de tout! De nourriture, de boissons … de tout! » Ca ne la dérangeait pas le moins du monde d’être au milieu de montagnes de légumes, fruits, oeufs, volailles et poissons et de débiter ce scénario apocalyptique. »


Gaza-Danish-report.jpg

« Judging from the media, the situation in Gaza is desperate, everything is about to collapse, and the community is on the brink or at the level of a third world country.

The Palestinian community’s immediate downfall has been prophesied numerous times in the media. People have nothing to eat, we sometimes know. The UN must from time to time to stop food distribution, either because their stocks are running low, or because they can not get diesel for their trucks, and therefore can not carry food in. And so on.

Yesterday I drove into the Gaza Strip. I don’t do this as often as before [because it takes much longer to get through the checkpoints now.]

This time, I had expected to see real suffering, because with all the fuss in recent days about bringing tons of humanitarian relief in – so much that people actually sacrificed their lives for it – there certainly had to really be a deep, desperate situation in the Gaza Strip. No food. Long queues in front of UN food stocks. Hungry children with food bowls. But this was not the picture that greeted me.

When I yesterday morning drove through Gaza City, I was immediately surprised that there are almost as many traffic jams as there always has been. Is there not a shortage of fuel? Apparently not. Gasoline is not even rationed.

Many shops were closed yesterday, Hamas has declared a general strike in protest against Israel’s brutal and deadly attack on the Turkish flotilla with pro-Palestinian activists on board. So it was difficult to estimate how many products were on the shelves. Therefore I went over to the Shati refugee camp, also known as Beach Camp. Here is one of Gaza’s many vegetable markets that sell much more than just fruits and vegetables.

I will not say whether, in better times has been a larger product range than there was yesterday. But there was certainly no shortage of vegetables, fruits or any other ordinary, basic foods. Tomatoes, cucumbers, corn, watermelons, potatoes – mountains of these items in the many stalls. I must admit I was a little surprised. Because when I call down here to my Palestinian friends, they tell me about all the problems and deficiencies, so I expected that the crisis was a little more clear. » Lire la suite ICI

Source : Philosémitisme

——————————————————-

Gaza: le marché est saturé de marchandises selon le Financial Times

Le Financial Times rapporte (traduction):

« [...] les prix de nombreuses marchandises de contrebande ont chuté ces derniers mois, en raison d’une surabondance de l’offre.

Certains prétendent que l’économie souterraine à Gaza est en train de devenir victime de son propre succès. Des centaines de tunnels ont fermé l’année dernière à la suite de plus grands efforts égyptiens pour arrêter le flux de marchandises – et d’armes – vers la bande de Gaza. Mais les tunnels restants, environ 200 à 300 selon la plupart des estimations, sont devenus tellement efficaces que les magasins partout dans la bande de Gaza débordent de marchandises.

Les produits de marque comme Coca-Cola, Nescafé, Snickers et le ketchup Heinz – absents longtemps à cause du blocus israélien – sont à la fois peu coûteux et disponibles en abondance. Toutefois, les exploitants des tunnels ont également inondé la bande de Gaza de réfrigérateurs coréens, mixeurs allemands et de climatiseurs chinois. Les exploitants de tunnels et les commerçants se plaignent d’un marché saturé – et de la baisse des prix.

« Je peux avoir tout ce que veux », déclare Abou Amar al-Kahlout, qui vend des appareils électroménagers dans un entrepôt suffisamment spacieux pour accueillir un avion de ligne. »

Source : Philosémitisme

Écrit par : Patoucha | 04 juin 2010

Mais oui l'avis de Brian, il y avait des "forgerons" en jupettes et hauts talons qui attendaient les soldats Israéliens pour leur tomber dans les bras:

ttp://www.youtube.com/user/idfnadesk

Flotilla Rioters Prepare Rods, Slingshots, Broken Bottles and Metal Objects to Attack IDF Soldiers
From: idfnadesk | 2 juin 2010 | 274454 vues


From the security cameras aboard the Mavi Marmara: the passengers of the Gaza flotilla are seen here preparing for confrontation with the IDF soldiers. The rioters put on gas masks and arm themselves with rods, slingshots, broken bottles, metal objects, and water hoses. As the IDF soldiers approach the ship the rioters immediately attack the forces by hurling these objects at them.

In the early hours of the 31st of May 2010, IDF soldiers boarded the ships of the "Free Gaza" Flotilla, after the ships refused to redirect their course. Aboard the Mavi Marmara the soldiers encountered serious violence when, in a preplanned attack, the activists on board lynched the soldiers with knives, metal rods and stole two of their guns. As a result 7 soldiers were injured and 9 activists were killed.
... (plus d'infos)

Vidéos ajoutées (116)
1:04
Demonstrators Use Violence Against Israeli Navy Soldiers Attempting to Board Ship
1170337 vues - il y a 3 jours

1:54
Israeli Navy Soldier Describes the Violent Mob Aboard Mavi Marmara
93432 vues - il y a 2 jours

1:42
IDF Transfers Humanitarian Aid From Gaza Flotilla to Gaza Strip
43424 vues - il y a 2 jours
tout afficher

Gaza Flotilla (13)
1:06
Israeli Navy Addresses a Ship in the Flotilla and Offers it to Dock in the Ashdod Port
idfnadesk - 301755 vues
1:10

Mavi Marmara Passengers Attack IDF Before Soldiers Board Ship
idfnadesk - 316031 vues
1:02

Close-Up Footage of Mavi Marmara Passengers Attacking IDF Soldiers
idfnadesk - 1629158 vues

Écrit par : Patoucha | 04 juin 2010

"ni n'appartiennent à la dangereuse et très minoritaire secte des Neturei Karta prônant ni plus ni moins la destruction de l'Etat d'Israël)."

Ben.... à vous lire vous n'êtes pas si loin.....Et si cela vous amuse à faire la politique de l'autruche pour que l'on vous congratule, moi pas! De plus, j'ai en horreur les gens qui nient l'évidence même. Personnellement j'accepte une défaite et fais mon mea-culpa contrairement à vous!

Écrit par : Patoucha | 04 juin 2010

brian

tu peux prendre les choses comme tu le veux et reuser d'appeler un chat un chat
mais ce qui est une évidence

c'est 2 choses:

un pacificiste ne se bas à coup de quoi que soit, il s'enchaine, il fiat la greve de la faim, il tente de briser des blocus, il se tiens dcebout face à un char.
mais ne met ps sa vie en danger en attaquant des gens armées ou des soldats qui pourrait riposter sans préavis.

la seconde chose est que lorsque l'on franchie la barrière et que l'on joue "gurrier de la liberta" alors les risques doivent etre assumés et on ne se dit plus pacifiste mais combattant.
et comme pour tout comnbattant le champ, de batail est aussi probablement sont lieu de mort.

je telaisse maintenant a tes reflections religieuse et tes lecons de conscience qui n'engage que.
aussi je n'ai nulle besoin de monter sur tes genoux pour savoir ouivrir les yeux sur la verite et non celle tronquée des differents mediaqs qui font leur frique sur le dos de la misere humaine mondial ou qu'elle soit et encore plus en quand cela viens d'ISRAEL.

bonne meitation

Écrit par : batweb | 04 juin 2010

@ batweb:


Ok. Vous me laissez à mes méditations.

Moi, je vous laisse à votre lecture... d'un dictionnaire.


http://www.youtube.com/watch?v=_guKhYVr5vA


Bonne soirée.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 04 juin 2010

Il y a des gens qui pensent comme moi. Cela me rassure!

La meute médiatique est lâchée

vendredi 4 juin 2010, par Mireille Kukawka - Site Riposte Laïque

S’il est une profession sinistrée, c’est bien celle de journaliste ! Apparemment rien ne lui sert de leçons ! Les mensonges sur la Roumanie de Timishoara, le reportage "en direct "sur Fidel Castro, bidouillé à Paris, le "massacre "de Jenin.... La liste est longue des mensonges par omission , des compte-rendus partiels et orientés se voulant la "Vérité", la désinformation constante concernant Israël et les Palestiniens.

Le dernier exemple sur "la flottille de la liberté" est un véritable cas d’école : on ne donne la parole, de plus sur des radios publiques, qu’à des représentants d’une seule partie ; il est très facile de trouver des "contre informations" sur internet et dans la presse étrangère ; mais les journalistes qui se jettent sur l’ actualité sans prendre le moindre temps de recul pour faire une analyse sérieuse, assènent des informations partielles et partiales.

Quel est celui qui va procéder à une véritable enquête sur la personnalité, les motivations de ces soi-disants redresseurs de torts ? Qui sont-ils ? Des gens poussés par un véritable désir de mettre fin à ce terrorisme quotidien qu’exerce le Hamas sur la population de Gaza, sur la polpulation d’Israël près de Gaza ? Non, ce sont d’une part des nostalgiques d’un communisme pur et dur, des individus qui soutiennent sans coup férir les pires dictatures du Moyen Orient dont la plupart des dirigeants n’ont pas la moindre légitmité (mis en place par les grandes puissances) ; d’autre part des personnes qui approuvent le sort fait aux femmes en préférant défiler avec les "barbus" dans les rues de Paris plutôt qu’entendre ces femmes courageuses qui dénoncent ce qui se passe dans leur pays mais qui ne sont que très rarement invitées dans les médias !

Non, les Palestiniens ne sont pas les damnés de la terre ! Non les Palestiniens ne meurent pas de faim ! Non les Palestiniens n’habitent pas dans des camps sous des tentes ! Il suffit de voir les somptueuses maisons en bordure de mer, qui n’ont rien à envier à celles de la côte d’Azur !

Après la deuxième guerre mondiale des millions de personnes ont été "déplacées" sans possibilité de retour ! Qu’on-elles fait ? Elles se sont intégrées dans les pays d’accueil et ont reconstruit une vie ! Après le partage de la Palestine sous mandat britannique (et auparavant territoire, pendant des siècles de l’empire ottoman), 750.000 juifs d’Irak et autres pays du Moyen Orient ont dû tout abandonner (et pourtant ils étaient dans ces pays bien avant l’invasion arabe et musulmane !), sans possibilité de retour !

En Israël, il y a des députés arabes israëliens ; qui en parle ? Alors pourquoi un tel déferlement contre Israël, soutenu par l’extrême gauche dont le seul fonds de commerce reste les Palestiniens ! Pourquoi un tel manque de soutien de la part du parti socialiste ? Mais il suffit de se rappeler l’adhésion à Pétain en 1940 de la grande majorité des élus socialistes de la chambre du front populaire !

Non les islamistes de la flottille de la paix ne sont pas venus pour aider leurs frères palestiniens ; qu’ont fait, depuis 1948 les frères de la région, pour eux ? Leur ont-ils donné la nationalité du pays vers lequel ils s’étaient tournés ? Non, de septembre noir qui a vu l’éxécution par l’armée jordanienne de 10.000 Palestiens jusqu’au Liban qui laisse ces populations en marge, la grande solidarité des frères est bien absente ! La réalité est autre ; ce qui est insupportable, intolérable, c’est que cette grande nation arabe soit dominée par les Dhimmis qu’elle a opprimés pendant tant de siècles !

La situation est grave, complexe ; mais la simplification présentée par les médias, le manichéisme dans lequel ils sont enfermés, loin d’aider à trouver une solution, ne peut qu’aggraver une situation explosive !

Mireille Kukawka

Écrit par : Patoucha | 05 juin 2010

Pour "L'avis de Briand" qui prend un malin plaisir à me provoquer et pas seulement chez hommelibre.... mais pas assez courageux pour me répondre!

De la même source:

Briser un blocus militaire constitue un acte de guerre

vendredi 4 juin 2010, par Halim Akli

Loin de toute cette vague de compassion et de condamnation qui recèle en son sein certes, des réactions sincères mais aussi, des calculs sournois visant, entre autre, à justifier les futurs attentats suicides qui déchiquèteront encore des innocents à Tel Aviv et de voiler donc l’autre violence d’un Hamas et d’un Hizbollah toute aussi inhumaine, il est une optique moins chauvine et plus objective qui consiste à condamner aussi bien la violence de la réaction que les visées non avouées d’une tentative de briser un blocus militaire qui, une fois de plus, est en soi un acte de guerre alors même que ce blocus est rendu possible surtout par les régimes arabo-musulmans eux-mêmes qui, dans leur totalité, exercent un véritable blocus politico-économique et social sur leurs gouvernés...mais cela est déjà une autre histoire diront certains.

Ceci, au-delà même de l’évidence qui fait que derrière cette flottille, ce sont les mêmes régimes (Algérie, Egypte, Syrie, Iran, Turquie...), voire même les organisations intégristes (Hamas, Hizbollah...) qui financent et tirent les ficelles pour que ce problème du Moyen-Orient puisse retrouver un peu de sa "splendeur" médiatique afin de manipuler encore et toujours la rue arabe et musulmane et de permettre à ces régimes de se faire oublier, eux et le marasme social qu’ils produisent pour leurs gouvernés, et à ces mouvements islamistes, de retrouver un peu de légitimité populaire, d’aiguiser leurs "bombes humaines" et de justifier aussi bien leur violence à venir que la réaffirmation de leur velléité hégémonique en Europe et ailleurs dans le monde.

La solution aurait du être trouvée à un autre niveau politique que dans une flottille qui peut être soupçonnée, à juste titre, de faire dans la provocation sous couvert d’humanitaire. Je ne fais pas dans la justification d’une violence certes disproportionnée dont s’est rendue coupable l’armée israélienne mais en même temps, loin de toute démagogie propre au politiquement correct et de toute candeur politique, il est indéniable que tenter de briser un blocus militaire constitue en soi un acte de guerre ! Un acte de guerre appelle une réaction de même type, c’est du moins prévisible comme issue.

Cela reste mon opinion ; celle d’un amazigh nord-africain qui pense "Humanité" et qui ne se sent ni palestinien, ni israélien, encore moins arabe.

Halim AKLI

Écrit par : Patoucha | 05 juin 2010

@ Patoucha:


Revoilà Madame Foldingue!

Celle qui "entend des voix" ou qui m'imagine derrière n'importe quel pseudo!!!


Où avez-vous lu que je m'adressais à vous dans mes derniers commentaires??? Comment pourrais-je répondre à vos commentaires, si je n'ai pas l'occasion de les lire???

Vous vous prenez vraiment pour le nombril du blog de la TdG, ma parole!

Retournez plutôt fricoter avec cet autre syphonné de Corto! Vous faites un si charmant couple! Nos deux olibrius préférés!

Un peu du même acabit que les "prix Nobels" dont vous copiez/collez les articles... Par paresse? Par manque d'idées personnelles, originales? Mystère...


"Non les Palestiniens n’habitent pas dans des camps sous des tentes ! Il suffit de voir les somptueuses maisons en bordure de mer, qui n’ont rien à envier à celles de la côte d’Azur !" Mireille Kukawka

Si seulement, ma bonne dame... Si seulement!


"Briser un blocus militaire constitue un acte de guerre" Halim Akli et/ou l'amiral Karl Dönitz, avril 1943 ? ;o)


Et je passe sur les religieux racistes (genre Abbé Arbez) ou les experts en "bras cassés" (genre Michel Garroté)... Non, celui-là, c'est le nouveau poteau à D.J.... Pardon.


Allez, je vous fais un gros poutou! C'est bon pour ce que vous avez...


Bon week-end au Village dans les nuages!


=:oB


PS: Moi, c'est "Brian", Brian Cohen... Sans "d" à la fin. Merci.

Écrit par : L'avis de Brian | 05 juin 2010

Bonjour, je viens de lire votre article et j'ai honte.

J'ai honte, et vous aussi devriez avoir honte d'écrire de pareils absurdités, pour défendre la violence, et les actes d'un gouvernement criminel.

Un exemple de vos absurdités : " Le premier ministre turc a lui-même affirmé que le but premier de l’opération était de forcer le blocus. Donc le but premier était politique et non humanitaire. "

Êtes-vous conscient de ce que vous écrivez ou la bêtise qui transpire dans vos écrits est bien réelle ? Connaissez-vous la signification des termes que vous employez ? En quoi une politique est-elle incompatible avec une cause humanitaire ? Les O.N.G. qu'elles soient humanitaires ou écologistes, pratiquent la politique pour défendre des causes. La politique n'est pas réservée aux élus mais elle appartient à tous les citoyens et se trouve dans nos actions au quotidien.

Vos écrits sont un acte politique qui légitime l'atrocité.

==> Vous légitimez des crimes, la mort d'êtres humains, vous protégez des assassins.

Par conséquent, lorsqu'on lit, ne serait-ce que cet unique paragraphe, c'est toute votre crédibilité qui est entachée, ainsi que votre honneur, et tout cela, à cause de votre mépris de la sémantique, et votre ignorance des choses dont vous souhaitez nous entretenir.

==> Les exemples d'idioties ne manquent pas, vos écrits en sont truffés ...


Que vous soyez ignorant est une chose, mais en vous répandant de la sorte, vous bafouez la cause que vous défendez et jetez la honte sur le peuple d'Israël. Et cela aussi est insupportable.

Si j'ai pris la peine de rédiger ce texte, c'est pour mieux vous informer de mes sentiments. Vous le jugerez probablement insultant mais les qualificatifs employés servent à brosser un portrait émanant de vos mots. Si vous concluez que ce portait est peu reluisant, vous pouvez toujours l'améliorer . Vous êtes seul responsable de vos mots, ils vous appartiennent. En attendant, c'est l'image d'un sot que vous montrez à tous vos lecteurs.

Écrit par : Samuel | 05 juin 2010

@ Samuel

"Bonjour, je viens de lire votre article et j'ai honte."

Honte ? Comme c'est amusant ! En général, la stupidité qui caractérise les idiots utiles les préserve d'un pareil sentiment. Faites attention, d'aucuns pourraient y voir là une fêlure dans l'armature munichoise.

Écrit par : Giona | 05 juin 2010

Non, Porphyre... M'enfin....

Écrit par : hommelibre | 05 juin 2010

Non Quoi? Je vois que vous me censurez

Écrit par : Porphyre | 05 juin 2010

Sur ce coup-là, oui, je trie, cela n'apportait vraiment rien à la discussion et la mise en cause des personnes sans au moins des arguments prenables me dérange.

Écrit par : hommelibre | 05 juin 2010

(Dernier comm pour Porphyre).

Écrit par : hommelibre | 05 juin 2010

Samuel,

L'humanitaire est tenu de n'avoir aucune action politique, de ne pas prendre position dans un conflit. Si sa mission est de rendre un rapport il observe mais ne prend pas parti. Il n'est pas décideur sur les conflits.

Dans le cas des bateaux, le but devait être d'apporter des biens, des vivres et des médicaments. Pas de forcer une situation politique. Rien que cela, c'est une provocation. Si des humanitaires vont sur le terrain, et s'ils veulent forcer une situation, ils prennent au mieux le risque de se faire expulser - et l'ONG avec - ou la prison, ou une balle. Le principe même des humanitaires est de ne pas forcer les situations politiques ou militaires. C'est ce qui a permis à Henri Dunant de créer la Croix Rouge et de voir aujourd'hui cette institution mondialement implantée.

De plus, il y a trop d'ONG qui agissent séparément. Il faut regrouper sous une ONG faîtière, sans quoi on ne sait pas qui fait quoi et dans quel but. La déclaration de la veille du Hamas, puis son refus du matériel en provenance des bateau, ne vous troublent pas? Moi si.

Vérifions ce que dit le CICR à propos du comportement des délégués humanitaires:

"Il a toujours été dangereux de mener des activités humanitaires dans des zones de conflit armé ou de violence interne. Actuellement, le CICR a 10 000 employés à l’œuvre dans 75 pays. À tout moment de la journée, ils sont appelés à se rendre dans des zones qui ont été le théâtre de combats ou à traverser des lignes de front entre parties opposées. Ils rencontrent les porteurs d’armes les plus divers – des militaires à la police, des forces paramilitaires aux rebelles, des enfants-soldats aux mercenaires – et ils négocient ou traitent avec eux. "

"...dans un environnement ainsi polarisé, on a tendance à attendre de chaque intervenant qu’il prenne parti. Il doit être ami ou ennemi, allié ou adversaire. Des acteurs qui, comme le CICR, invoquent des principes d’indépendance et de neutralité ont donc d’autant plus de mal à faire passer leur message. La perception de la légitimité de l’action humanitaire, et en particulier du mode de fonctionnement neutre et indépendant du CICR, n’en devient que plus importante. "

"Un autre risque est celui d’être instrumentalisé, autrement dit d’être intégré, par certains acteurs étatiques".

http://www.icrc.org/web/fre/sitefre0.nsf/html/5YBFDC


Il est donc admis que les délégués peuvent traverser les lignes de front, mais qu'au cas où ils rencontrent des militaires ou des groupes armés, ils traitent ou négocient avec eux. Ils doivent respecter une neutralité. Cela semble évident: ils ne peuvent prendre parti s'ils veulent être acceptés et efficaces.

De plus, les délégués qui négocient appartiennent à des organisations qui sont expressément mandatées sur le terrain.

Les responsables de l'IHH n'ont ni traité ni négocié avec Tsahal, et rien ne démontre qu'ils étaient expressément mandatés sur le terrain. Un blocus est une situation de guerre. Forcer un blocus est intervenir directement sur le terrain d'opérations militaires. C'est s'impliquer dans la guerre. Il n'y a plus la condition primordiale de l'humanitaire: la neutralité.

Il semble que vous auriez dû vous renseigner avant d'écrire votre commentaire, car c'est vous qui perdez du crédit faute d'avoir simplement vérifié comment les délégués humanitaires doivent agir sur le terrain.

Cela dit, comme je l'ai écrit dans d'autres billets après celui-ci, je pense que l'on ne peut pas prendre isolément ce drame, il s'inscrit dans le contexte d'une guerre. Malheureusement.

Écrit par : hommelibre | 06 juin 2010

Pouvez-vous définir " neutralité " ?

Les eaux internationales ont-elle ce statut selon vous ?

Vous citez : " Il est donc admis que les délégués peuvent [i]traverser les lignes de front[/i], mais qu'au cas où ils rencontrent des militaires ou des groupes armés "

Ou se trouvent donc les lignes de front d'après vous ?

Traiter cet évènement en mettant en avant la nécessaire neutralité d'une ONG sans prendre en compte la neutralité des eaux internationales, c'est désigner la neutralité comme un concept à géométrie variable, selon qu'il s'agit d'Israël ou d'autres nations. C'est manifestement biaisé l'information.

Je pensais qu'en Suisse, et en tant que rédacteur, le concept de neutralité était bien maitrisé. A l'évidence, je m'étais trompé, et c'est forcément un argument supplémentaire pour justifier ma faible crédibilité. J'en conviens aisément. ;-)

Écrit par : Samuel | 06 juin 2010

Samuel, sur la crédibilité, je ^ne faisais que vous renvoyer votre remarque... ,o)

Sur la neutralité, si Israël a violé les eaux internationales, ce n'est pas une raison pour qu'une ONG bafoue une règle d'or des délégués humanitaires. On savait que l'IHH voulait forcer le blocus. Les militaires et les humanitaires ne sont pas dans une position symétrique. Et j'ai vu un juriste montrer qu'en cas de guerre les règles peuvent s'appliquer différemment.

La ligne de front? Mais allez dans n'importe quel conflit, la ligne de front est là où les belligérants décident de la mettre, et le seul moyen de survivre et d'être acceptés pour les humanitaires est d'accepter que le jeu se joue ainsi. Si la guerre était une activité contractuelle gagnant-gagnant, il en serait autrement.

On est devant une situation de guerre et il faut en tenir compte. Dans une telle circonstance le concept de neutralité de certaines zones n'est pas respecté comme en temps de paix. Je le déplore comme vous, mais c'est la guerre. Ces humanitaires ont voulu s'impliquer dans la guerre. Ils ont pris un risque énorme. Même si à la lecture des autopsies parues aujourd'hui je commence à penser que les soldats israéliens ont réagit peut-être trop fort.

Vous savez, si la France décidait d'envahir la Suisse, sa neutralité ne pourrait pas la défendre!

J'en ai fait un nouveau billet que je viens de mettre en ligne, où je reprends cette notion de la neutralité de l'humanitaire qui n'avait jusque là pas été abordée aussi explicitement.

Écrit par : hommelibre | 06 juin 2010

Une seule réponse à l'imbu gauchiste Brian/ Troll Patoucho "Cohen"...et son humour à deux balles! Hé oui le gaucho! je persiste et signe! Je ne suis pas celle qui a "fricoté" (sic) avec vous et vous a laissé tomber comme un torchon! (Elle l'a échappé belle) Combien de fois dois-je vous le dire?! Ce ne sont pas les bras cassés qu'on décèle chez vous mais les "neurones".... atrophiés, embués par votre antisémitisme patent du "nouveau pro-palestinien". Et il ne lit pas?! LOLLLLLL ceux que vous citez et détestez, pas la même odeur politique oblige, sont des hommes près de la réalité, ils n'ont pas le temps de s'amuser avec des "forgerons".... Retournez donc à votre site moisi http://www.dailymotion.com/video/x381i5_monty-python-s-flying-circus-self-d_fun et bon amusement.....

ABE

Écrit par : Patoucha | 06 juin 2010

Vos arguments ne tiennent pas, ou alors c'est une déclaration de guerre à la Turquie. Ou mieux encore, je n'ai pas compris qu'Israël était déjà en conflit armé contre la Turquie.

Il est vrai que le monde entier a vu cette flotte armée d'humanitaires avec des canons de 100 et des missiles balistiques provoquer mortellement l'État d'Israël.

Puisque que le CICR est une de vos sources, alors écrivez ou citez les résultats de leurs actions et les conclusions de leurs rapports.

En voici un extrait : " Les Gazaouis continuent de subir les conséquences de la guerre et de la pauvreté engendrée par le siège. L'embargo imposé depuis trois ans et les effets de l'opération militaire lancée par Israël en janvier 2009 à Gaza paralysent l'ensemble de l'économie. [u]L'aide humanitaire ne peut à elle seule répondre aux immenses besoins dans la bande de Gaza[/u], où la population civile paie le prix du blocus et des hostilités persistantes.

Le CICR demande instamment à Israël de lever l'embargo et appelle les États, les autorités politiques et les groupes armés organisés concernés à prendre les mesures qui s’imposent pour rouvrir la bande de Gaza et protéger la vie et la dignité des civils. "

Vous noterez leur retenue mais il avoue que les solutions humanitaires classiques ne suffisent pas. Alors que faire ? Laissez mourir un peuple frère ?

De plus, il me semble bien que selon les conventions de Genève, l'actuel blocus est contraire au droit. Il devient difficile dans ce cas de brandir les lois pour justifier ces actes sanguinaires quand on piétine simultanément les conventions.

Et si vous en appelez au droit de la guerre, sachez qu'il n'a jamais Les règles légitimé apartheid.

Il vous reste la position de guerre totale que vous développé dans vos écrits, bien maladroitement je dois dire, et qui conduise à l'impasse actuelle. Vous ne ferez avaler à personne cet argument de guerre totale, argument qui découle de l'endoctrinement à la Moshe Yaalon. Cet homme, avec son concept fumeux, plonge Israël dans les profondeurs de la folie. Et derrière lui, les barbares chantonnent tous en cœur les mêmes jérémiades qui conduisent à l'échec sur tous les plans. Il faudra au moins deux générations pour réparer les désastres issus de la politique de ces fous qui se maintiennent au pouvoir en Israël.

En plus d'un massacre inhumain, c'est bien un fiasco monumental dont il s'agit. le rapport d'autopsie fait état de tirs à bout portant, de corps avec plusieurs balles. De leur coté, les passagers ont déclarés avoir reçu des tirs depuis l'hélicoptère.

Comme vous, je pense que l'on ne peut pas prendre ce drame isolément. Si vous souhaitez l'aborder dans un contexte de guerre, il vous faudra aussi expliquer les crimes de guerre commis lors de l'attaque de Gaza par l'aviation israélienne sur les populations civiles.

Il faudra aussi apporter un éclairage sur l'état d'esprit qui règne au sein de l'appareil gouvernemental, et qui inonde la population de paranoïa.

La doctrine servant de référence à la politique de défense nationale est une hérésie qui plonge Israël dans un abime. Se présenter comme un chien enragé prêt à mordre relève de la pure folie. Ici, dans nos campagnes, les paysans trouvent que ce genre de chiens est gênant et dangereux. Ils les abattent donc à la chevrotine pour la tranquillité des troupeaux. Est-ce vraiment l'image qu'Israël mérite de véhiculer ? Est-ce faire honneur à Israël ?

Ce sentiment de gêne est largement partagé par la communauté internationale et les alliés d'Israël. Les alliés, pour qui Israël est une enfant turbulent et égoïste, voient leurs politiques extérieures entravées par les gesticulations et les fautes d'un petit État rebelle. Et les arguments d'autorités ou les personnalités dont la partialité et le professionnalisme ne sont plus à démontrer parviennent aux mêmes conclusions, y compris aux U.S au sein de membres reconnus comme pro-israéliens.

Malheureusement, Israël semble bien être dirigé par des fous et l'ambiguïté concernant leur arsenal nucléaire devrait tous nous inquiéter, en tous cas autant que les projets iraniens. Voila ou nous en sommes.

Bref, c'est une situation qui mérite encore plus l'attention des citoyens sur une partie du monde, ou les ignares découvrent avec effrois les horreurs perpétrées par Israël sur ces proches voisins. L'appareil de com' de bibi est complètement out, ridiculisé, atomisé par l'ampleur des protestations internationales. Les consciences s'éveillent par milliers. Il faut à présent faire le ménage au sein du gouvernement et repartir sur des bases saines.

Ceux qui continuent de défendre l'indéfendable, sans prendre la juste mesure des faits, sont marqués au fer pour un moment. Par ici, peu de gens crédibles se risquent dans l'aventure, et c'est bien normal.

Je vous laisse avec votre conscience " hommelibre".

Écrit par : Samuel | 06 juin 2010

Sur un blog espagnol:libertad| 04/Jun/2010 | 19:30:17h
"Hola soy de marruecos de tanger y tengo una prgunta para responder.siempre apollare quien de ayuda humanitaria hacia GAZA pero quiero saber porque ese buque no se va hacia sahra del POLISARIO hay gente que nececita mas ayuda...........?quiero respuestas."
Salut, je suis du Maroc, de Tanger et j'ai une question à poser. J'appuierai toujours l'aide humanitaire à Gaza, mais je voudrai savoir pourquoi ce bateau ne va pas vers le Sahara du Polisario. Il y a des gens qui ont besoin de plus d'aide. Je veux des réponses.

Écrit par : Hakim | 06 juin 2010

De Miguel L. :"La flottille de Gaza
Ces activistes des droits de l'homme qui, de bonne foi sans doute, essaient de briser le blocus, ne se rendent pas compte dans leur ingénuité, qu'ils poussent aux options les plus sanglantes. Ces derniers temps nous assistons à un phénomène qui s'intensifie jour après jour : La complicité de forces libérales et de vrais activistes de droits de l'homme avec les forces les plus antidémocratiques, anti-libérales, misogynes, terroristes et bellicistes qui existent sur la planète. Cette alliance monstrueuse est l'une des menaces les plus sérieuses pour l'avenir de l'Europe. En même temps qu'elle justifie l'agresseur terroriste, le vrai ennemi de la paix, habillé en victime éternelle, elle démonise Israël en ne lui donnant pas d'option pour se défendre de la violence.
Venons en aux faits. Dans la bande de Gaza, Israël a retiré ses troupes et tous les Juifs israéliens qui vivaient là, ont dû abandonner toutes leurs propriétés et partir pour ne pas être massacrés par les Palestiniens quand l'armée s'est retirée. Il n'y a pas eu de protestations de l'opinion publique mondiale, personne ne s'est demandé pourquoi des Israéliens ne peuvent pas vivre à Gaza avec les Arabes, comme les Arabes vivent en Israël avec les Juifs. La tolérance se exige seulement dans une seule direction. Les palestiniens de Gaza ont eu l'opportunité de vivre dans la paix et de construire un meilleur monde pour eux et leurs enfants. Ils avaient l'appui financier de la communauté internationale et une très belle côte sur la Méditerranée, convoitée par les entrepreneurs du tourisme international. Mais ils ont préféré et la prédication du Hamas et attaquer Israël.
Le Hamas a pris le pouvoir à Gaza. Le Hamas est une organisation terroriste basée sur le fondamentalisme islamique. Le Hamas proclame officiellement dans ses statuts comme objectif, destruction de l'état d'Israël et annihilation des Juifs qui y habitent. Il n'y a pas de possibilité de paix avec le Hamas simplement parce que le Hamas n'admet pas la paix avec Israël sous aucune condition. Israël a été agressée pendant des années par les milliers de fusées lancées depuis Gaza, dont l'objectif est le meurtre indiscriminé d'Israéliens. Nous n'avons pas vu non plus une vague d'indignation des libéraux contre cette attaque terroriste sur civils, répétée des milliers de fois! Le Hamas est officiellement en guerre avec Israël, en conséquence Israël est en guerre avec le Hamas.
Quelles sont les options d'Israël pour protéger la vie de ses citoyens?"
A) L'option active La destruction du Hamas.
Considérant qu'Israël a l'une des forces armées les plus puissantes de la planète, et le territoire réduit de Gaza, Israël devrait faire ce que tout autre pays ferait dans son lieu ou bien appliquer au maximum son pouvoir militaire sans des restrictions pour détruire Hamas. Un espace(pause) que cette option, par les caractéristiques de Hamas de s'abriter et d'être mêlé par la population et les édifices civils, produirait des centaines de milliers de morts en Gaza. Israël à ce prix pourrait finir avec Hamas dans peu de jours, mais cette option est inacceptable pour Israël, un pays où la valeur de la vie humanise un bon aussi pour l'ennemi.
B) L'option passive: Empêcher que le Hamas reçoive des armes et d'autres éléments stratégiques qui facilitent ses gesticulations guerrières. C'est l'option choisie par Israël, ce n'est pas en réalité un blocage total, c'est un blocage partiel d'armes et d'éléments stratégiques, et est l'option la moins sanglante qu'un pays peut adopter en face d'un état de guerre. Israël a été insulté jusqu'à la nausée à cause du blocus dont l'objectif est d'arrêter l'arrivée d'armes et de matériaux stratégiques au Hamas. alors que personne ne mentionne l'Égypte qui partage le blocus sans être un pays directement menacé d'agression. Il y avait deux entités qui participaient au blocus et l'on parlait seulement d'une des parties dans la presse occidentale! Cela démontre qu'Israël est réellement un pays choisi comme objet d'agression perpétuelle par une certaine classe de gens en Europe, de vrais idiots, alliés et manipulés par leurs pires ennemis idéologiques!!!
Le blocage maritime de la Gaza est une action militaire, parfaitement légale, selon le droit international, dans des situations de guerre, et cet état de guerre est officiellement proclamé par le Hamas qui a refusé continuellement de renoncer à la guerre contre Israël,sous aucune circonstance et indépendamment de ce qu'Israël fait, sauf si Israël décidait de disparaître. S'il n'y avait pas de blocus et les armes arrivaient au Hamas,l'option pour Israël serait de permettre qu'elles tuent et terrorisent ses citoyens (ce qui en fait n'est pas une option) ou recourir à l'option active avec ses conséquences catastrophiques pour des vies humaines. Les activistes des droits de l'homme, qui de bonne foi essaient de briser le blocus, ne se rendent pas compte dans leur ingénuité qu'ils poussent aux options les plus sanglantes. S'ils étaient sensés, ce qu'ils feraient c'est de soigner la maladie à sa racine. Et ils centreraient tous leurs efforts et capacité de propagande dans le but d'obtenir à Gaza une autorité qui reconnaisse Israël et accepte de négocier et de vivre ensemble avec un état juif. Le fait de briser un blocus militaire est une action militaire, Que ce soient des civils ou des militaires ceux qui essaient de le faire, et les protagonistes doivent affronter les conséquences qui peuvent surgir d'une intervention militaire de la force qui assure le blocus. Israël doit agir contre les vaisseaux qui essaient de brise le blocus comme toutes les armées navales l'ont fait tout au long de l'histoire. Intercepción et l'avertissement dès que le vaisseau entre dans une zone de blocus, en cas de non obéissance, des tirs d'avertissement devant la proue et si le navire persiste dans la désobéissance, arrêter le vaisseau par la force, quitte à l'envoyer par le fond. Et espérons que les désorientés et les fanatiques n'adoptent pas la stratégie de transporter à sont bord des mères et des enfants pour être utilisé comme des boucliers humains, à la façon de leurs sanguinaires et lâches amis du Hamas!

Écrit par : Hakim | 06 juin 2010

Samuel,

Comme vous je pense que la gouvernance d'Israël pose problème. La charte du Likoud prône le grand Israël, et cela c'est simplement la négation de toute possibilité d'Etat palestinien indépendant.

Je défend la liberté et l'indépendance donc je ne peux être en accord avec la situation des palestiniens. Et en même temps je ne peux être en accord avec la haine d'Israël dont certains demandent la disparition (par exemple l'écrivain suédois dont on parle pas mal). Essayer de voir plus clair dans ce qui s'est passé c'est refusé d'être manipulé par un bord ou par l'autre. Mais ce n'est pas facile.

Autrement je partage assez le point de vue de Hakim ci-dessus.

Écrit par : hommelibre | 06 juin 2010

@ Patoucha:


"... votre antisémitisme patent du "nouveau pro-palestinien"..."


Ben voilà! Je vous retrouve, ma charmante diffamatrice!!

Vous avez le même réflexe pavlovien que votre poteau Corto!

Les mêmes généralisations malhonnêtes utilisées par... les antisémites!



"ceux que vous citez et détestez, pas la même odeur politique oblige, sont des hommes près de la réalité,"


Merci pour MADAME Mireille "Irma" Kukawka, qui voit dans sa boule de cristal des villas luxueuses sur les côtes de Gaza!!!

Elle ne semble pas avoir la lumière à tous les étages... Un peu comme vous...!


Et si l'on y ajoute les "cathophiles" (sic!), ex porte-parole de NeSStlé InterNAZIonal (Michel Garroté) et autres nostalgiques des Croisades (Abbé Arbez, Michel Garroté, ...) .... ma foi ;o), vous êtes bien entourée!

Pour info:
"In 1933, the same year that Adolph Hitler rose to power in Germany, the food giant was helping to finance the creation of a Nazi Party in its native Switzerland. It was a political investment that paid off handsomely. During World War II, Nestlé won the contract to supply the entire Germany army with chocolate -- a deal worth hundreds of millions of dollars." Jonathan Broder, Salon's Washington correspondent, co-wrote "Blood Money: Switzerland's Nazi Gold,"


Eh zut! Vous déteignez sur moi! Je commencerais presque à prendre plaisir à fouiller la merde!


Allez, j'emporte les quelques neurones qui me restent, et m'en vais retourner dans la mare aux Pythons! (Au moins là-bas, pas de risques de vous y voir traîner vos petits pieds "de bigo-ô-te"! Ah, Brel... Tu nous manques!)


Je préfère être crotté "debout", que réac' "rassis"!



ABCDEFG...!



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 06 juin 2010

e Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré vendredi que le Hamas, le mouvement islamiste radical palestinien, n'est pas un groupe terroriste, dans des déclarations retransmises à la télévision.

"Le Hamas a des résistants qui luttent pour défendre leur terre. Ils ont remporté une élection", a déclaré M. Erdogan à Konya (centre).

"Je l'ai dit aux responsables américains... Je ne considère pas le Hamas comme une organisation terroriste. Je pense la même chose aujourd'hui. Ils défendent leur terre", a-t-il ajouté.

Écrit par : mouchkito | 07 juin 2010

Une lettre criante de vérité:

François Cellier, Ecrivain

Planifiée à l’ombre des madrasas, des officines terroristes et des services de propagandes occidentaux en connivences médiatiques, ce dernier montage spectaculaire devant Gaza occasionnée par une flottille prétendument humanitaire, élaborée selon une recette goebbelsienne, vient d’illustrer un nouveau naufrage éthique, à grand tintamarre planétaire.

Le véritable objectif.

Dans ce torrent de condamnation unilatérale, le bruit d’une source ne se fait guère entendre, si ce n’est du ciel et des consciences honnêtes. Rappel du contexte que même la diplomatie française dut admettre concernant la situation humanitaire de Gaza, à savoir, qu’elle n’était en rien dramatique. L’aide financière internationale s’y écoule comme un grand fleuve tranquille au point que la Bande de Gaza vit quasiment un boom économique.

Par ailleurs, omerta politico-diplomatique oblige, les autorités européennes n’ignoraient pas que l’objectif de cette flottille pour Gaza était une savante provocation politicienne sous couverture « humanitaire », très tendance pour les opinions publiques en défaut de conscience. Cela constitua un permis d’agresser, et tuer si possible, les soldats chargés d’arraisonner la flottille (attaques sauvages de lynchage par les passagers armés du Marmaris, contraignant ces derniers à ouvrir le feu pour se défendre).

Autre but recherché.

L’empoisonnement par l’amour du mensonge (1) est devenu tel dans les sociétés arabes (religieusement médiévalistes) et les sociétés occidentales s’estimant civilisées ; dans leurs opinions publiques, travaillées en menterie avec la complicité politicienne -gauche et droite confondues- nous venons d’assister à un énième avatar médiatique exaltant un déluge de haine contre Israël, et de clouer au pilori du monde, cette insupportable et minuscule démocratie.

Le monde devrait savoir que l’un des bateaux était chargé d’en découdre à coups de barres de fer et de couteaux contre les soldats israéliens venus les contrôler, afin qu’il y eut du sang, ce qu’affectionnent les barbaresques, drapés sous voile humanitaire, mais aussi les médias. Or, c’est précisément-là où cette stratégie de diffamation planétaire d’une flottille devant Gaza prend une tournure métaphysique…

En tant qu’homme de foi en l’Eternel, observer tant de bassesse d’âmes civilisées, usant de subterfuges compassionnels analogues à ceux de la cruelle takkyia, est choquant pour l’Ethique des Droits et Devoirs de l’homme. Bien que je ne sois pas juif et apolitique de surcroît, j’ai honte de constater ce déchaînement généralisée d’hostilité mensongère et systématique à l’encontre d’Israël et du peuple juif.

Certes, mes paroles n’atteindront pas les armateurs et instigateurs de cette flottille trompeuse, ni l’engeance arabo-turco-palestino-gauchiste qui en furent les passagers, mais du fond de mon être jaillit une parole d’anathème contre tous ceux qui se repaissent, qui propagent et se réjouissent de cette violence du mensonge.

Oui, je lance un anathème contre ces fourbes, ces maîtres du mensonge, ces faux humanitaristes, ces colporteurs de haine et de violence, ces politiciens et diplomates corrompus qui les soutiennent, ces commentateurs-menteurs sur les ondes et dans la presse qui rêvent en secret du scoop de l’hallali d’Israël et du peuple juif.

Rien de nouveau sous le soleil. Il en fut de même en 1938.

Quant aux intellectuels juifs, renégats de la terre promise, apostats de la foi de leurs pères, aussi haute que soit leur renommée, qu’ils se revêtent de sacs et de cendre, qu’ils se repentent publiquement, avant qu’un châtiment de Dieu ne

brûle l’herbe sèche qu’ils sont devenus.

Que ceux qui veulent entendre écoutent ce que dit le prophète Zacharie 12:3 : « En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une

pierre pesante pour tous les peuples ; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle ».

Foncièrement hostiles à Israël et à Jérusalem, de nombreuses nations pour diverses raisons, et des peuples entiers, maintenus dans l’ignorance ou asservissement mahométan; d’autres

encore par réalisme d’Etats ; par truchement onusien et Instances Institutionnelles, mettent en place dès à présent les bases

d’une guerre mondiale infiniment plus dévastatrice que ne fut la

dernière.

Que Ha chem bénisse et fortifie Israël.

François Celier

Écrit par : Patoucha | 07 juin 2010

Le bûcheron à côté de la plaque comme toujours!

Pfffff

Écrit par : Patoucha | 07 juin 2010

La vérité, c'est qu'Israël est tombé dans le piège d'Israël.

A vouloir défendre l'indéfendable, on ne défend pas ceux qu'on aime. Il y a des règles de droit auxquels un peuple civilisé ne peut échapper sans courir vers l'auto-mutilation.

Concernant les théories du complot que décrit Hakim, je n'y accorde que peu d'importance. A l'évidence, il maitrise mal le dossier. Il oublie que le Hamas est un produit israélien. Il accorde trop d'importance à la rhétorique, et semble tout prendre au premier degré. Si le Hamas sert des diatribes provocatrices, on peut aussi se demander pourquoi, sans y donner plus d'importance qu'elles n'en ont en réalité. Il oublie également la raclée que s'est prise l'armée israélienne dernièrement, et l'amateurisme dont elle a fait preuve contre un convoi d'humanitaires.

Quelles actions ont été entreprises auprès de la communauté internationale pour sécuriser Gaza et éviter l'acheminement d'armes depuis toutes ces années ? Nous n'avons pas bcp vu la diplomatie bouger pour atteindre cet objectif. Donc la sécurité est-elle vraiment une priorité ou les dirigeants se reposent-ils sur l'image déjà écornée d'un armée et d'un service actions ?

De vrais dirigeants compétents sauront assurer la destinée d'Israël dans la dignité en esquivant les embuches. On ne gère pas la destinée d'un peuple comme on gère un porte-feuilles d'actifs, et encore moins dans une partie du monde ou les tensions sont vives.

Au delà ce cet évènement, l'actuel gouvernement d'Israël, en propageant ses politiques nauséeuses, constitue un danger pour l'ensemble de l'humanité. Non seulement il offre une cause à défendre à travers le monde. Mais en tentant de la justifier et en la faisait accepter grâce à l'influence de la diaspora, il renvoi à tous une image d'impunité face aux institutions qui est comme un appel à l'incivilité.
La diaspora, croyant à tord que la vie d'Israël est en jeu, se sent agressée, et défend de tout son cœur un État qui lui est cher, sans réaliser que se faisant, elle le met encore plus en danger. Or ça n'est qu'une politique qui est le plus souvent visée par les critiques.

La politique de défense nationale nécessite autre chose que l'arrogance des dirigeants et la folie des troupes. Elle est faites de diplomatie et d'accords entre les nations. Aussi, quand les alliés sont embarrassés, on doit se poser des questions au sujet de la politique menée par le gouvernement et au sujet de sa valeur. Traiter outrageusement son meilleur allié dans la région comme l'ont fait les gouvernants d'Israël est une bévue impardonnable et indigne de hauts responsables. Comme cela conduit à l'isolement, ( ce qui correspond indirectement à une mise en danger potentielle des ressortissants ) alors, c'est pour moi, clairement, une marque d'incompétence, et les citoyens devraient exiger la démission pure et simple des dirigeants pour cette faute grave.

Je n'ai pas lu cet écrivain auquel vous faites référence, mais je sais que la haine ne vient pas des choux. Sans légitimer la haine, le cas de cet homme mériterait d'être étudié. Quand les villageois scandent " a mort, à mort " c'est bien souvent pour une raison ; ils ne le font pas pour le plaisir.

Écrit par : Samuel | 07 juin 2010

Merci pour cette analyse Samuel. Je pense que nous pouvons trouver des convergences à partir de là. J'aimerais ajouter quelques commentaires qui souligneront les points d'accord, et éventuellement ceux de désaccord.

Je commence par la fin, parce que le dernier paragraphe m'a fait tiquer. Je crois malheureusement, et même je le sais pour l'avoir expérimenté à mes dépens, que l'on peut crier "à mort à mort" par un emballement collectif sans qu'une fois l'émotion retombée il reste matière à cet emballement. La haine ne vient pas dans les choux. Mais elle peut être construite, utiliser des événements sur lesquels dérivent diverses frustrations ou projections. Elle peut aussi être le fruit d'une vision politique ou d'une idéologie. C'est le point de votre analyse qui suscite le plus de réserves pour moi. L'humain collectif est parfois inquiétant.

J'ai écrit ce billet le lendemain de l'arraisonnement du bateau. Depuis 24 heures l'émotion était à son comble. Ce que l'on entendait c'est que le commando israélien aurait attaqué délibérément les civils pour faire un carnage. Cette version tournait en boucle. J'en ai eu la nausée. Car si je partage une attitude critique envers la gouvernance d'Israël, je ne peux imaginer que son armée en vienne froidement à des exactions dignes des pires heures du 20e siècle. Et intuitivement quelque chose ne collait pas dans tout cela. Intuition n'est pas raison mais elle est signe à décoder. Tout cela ajouté à la montée au front de responsables que l'on n'entend jamais condamner les tirs de rockets, l'élimination physique des membres du Fatah par le Hamas, la charte du Hamas, etc, j'ai eu besoin de prendre clairement le contrepied pour ne pas rajouter à cette ambiance qui aurait soutenu une guerre, si un gouvernement avait été prêt à la faire.

Mais j'ai pris la mesure cette semaine du degré de polarisation dès que l'on touche au conflit israélo-palestinien. Ce qui a été retenu de mon billet c'est deux choses: la mise en cause de l'aspect humanitaire et le dernier paragraphe sur les soldats israéliens. On n'a pas retenu ce que je dis sur le droit des palestiniens à lutter pour un Etat indépendant.

Je vous rejoins et je trouve votre analyse particulièrement pertinente concernant l'isolement d'Israël à cause de la politique suivie par ses dirigeants. Comme vous le dites très bien, les dirigeants ont traités n'importe comment leur principal partenaire - et allié puisqu'ayant accepté les accords d'Oslo et donc reconnaissant le droit à l'existence d'Israël: le Fatah et l'autorité palestinienne. Là il y a eu un gâchis incroyable, une faute politique majeure dont les conséquences sont loin d'être finies, et tous les politiciens qui y ont participé méritent d'être jetés dehors avec un coup de pied aux fesses. J'ai vibré aux accord d'Oslo, promesse d'une nouvelle ère, et à la fête qui réunissait israéliens et palestiniens. J'en ai fait un billet il y a un ans: http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2009/01/08/israel-palestine-1993-2008-de-l-espoir-a-la-guerre.html.

Je suis resté sur cette mémoire et ce qui se passe depuis est un long et répétitif retour en arrière. Je comprends la force de l'angoisse d'Israël de disparaître. Comme je l'ai écrit dans le billet qui vient après celui-ci sur les canons et la charogne, on ne peut probablement pas réaliser à quel point la shoah, après des siècles d'antisémitisme en Europe, reste un traumatisme collectif très violent. Je ne dis pas qu'il faille tout excuser à cause de cela, mais je pense qu'il faudra plusieurs générations pour voir cette angoisse s'estomper.

Mais je sais aussi qu'il n'y a pas que cela en cause dans la gouvernance israélienne. La charte du Likoud en est la démonstration et est le pendant de celle du hamas: il faut occuper toutes les terres à l'ouest du Jourdain. C'est inacceptable, et c'est aussi une sorte de déclaration de guerre permanente contre les palestiniens.

Sur les basses oeuvres politiques de la gouvernance israélienne, comme la volonté de diviser les palestiniens grâce au Hamas, c'est comme chaque fois: cela se retourne contre ceux qui créent cela. Idem pour les Etats-Unis avec les Talibans ou avec Saddam Hussein.

Mais même sans cela, Israël a en effet gâché des alliances et s'est aliéné moralement des gens de bonne volonté. La politique n'est pas une affaire d'anges, mais attendre un minimum de respect n'est pas une utopie.

La question de la sécurité d'Israël, si sensible, peut certainement être prise en compte par une force indépendante et la mise en place d'un contrôle des cargaisons offrant des garanties. Pour cela il faudrait que les diplomaties se bougent, et en effet sur ce point aussi je vous rejoins: l'Europe ne bouge pas, laisse faire, par je ne sais quelle passivité complice. L'indignation ponctuelle des dirigeants européens ne sert à rien: il faut prendre les choses en amont.

Voilà, au final je ne me sens pas si éloigné de votre analyse, même si je prends plus de positions à contrepied. Mon intuition semble avoir eu du sens, car après une semaine, la version du carnage délibéré et l'intention humanitaire de la flottille semblent relativisés. Je mets parfois plusieurs jours à décoder mes intuitions, mais j'ai eu souvent raison de les écouter.

Je termine en espérant qu'Israël acceptera une commission d'enquête qui me paraît vraiment souhaitable.

Écrit par : hommelibre | 07 juin 2010

Oui mon dernier point peut paraitre choquant. J'ai écris très tard car depuis cet évènement, j'ai de la peine à m'endormir. J'aurais du développé ou ne pas l'écrire. L'idée général était de ne pas donner trop d'importance au discours haineux portés par l'un ou l'autre, tout en gardant un œil dessus, au cas ou. Et que s'ils deviennent plus volumineux, alors une enquête plus approfondis permettrait, à force de patience et de dialogue, de revenir à un état de relation normal. ( Un soupçon de psychologie mélangé avec de la diplomatie ).

J'espère aussi que Israël va accepter l'enquête et que celle-ci sera impartiale même si cela doit blesser. Il faut s'appliquer à nettoyer les plaies correctement pour ne pas créer un nouveau foyer d'infection dans les cœurs.

Enfin, la France vient de proposer son aide dans le contrôle de Gaza, il était vraiment temps.

Je reste cloué devant les actus sur le net pour suivre le déroulement des opérations et de temps en temps, je poste des messages pour tenter de faire la part des choses.

Bonne continuation.

Écrit par : Samuel | 07 juin 2010

"vous êtes bien entourée!"

Ben.......J'en redemande! LOL La différence entre un Catholique et un Athée c'est que le premier croit en quelque chose, le second en rien, dépourvu de
spiritualité, agressif et arrogant, il ne croit qu'en lui.... :)))))

Michel Garroté
Journaliste et essayiste. Dipl. Sciences po. de l'Université de Genève. Langues: français, anglais, allemand, espagnol. Journaliste à l'agence de presse Voxmundi et à la revue L'Impact pour le Moyen Orient et l'Amérique latine. Porte-parole du PDG de Nestlé International et de la European Roundtable of Industrialists. Rédacteur au groupe Euro-Pétrole. Actuellement rédacteur à monde-info, drzz.info et cathophile. Voyages et missions dans trente pays. Auteur de "Du vin de vertige à la coupe du salut" (2006) et de "Dieu est-il dépressif ?" (2007).

Écrit par : Patoucha | 07 juin 2010

"Je termine en espérant qu'Israël acceptera une commission d'enquête qui me paraît vraiment souhaitable."

Désolée, Israël, Pays démocratique, est capable de mener une enquête équitable, il nous l'a déjà démontré par le passé. Il n'a pas à accepter une commission d'enquête extérieure et partiale comme le Rapport Goldstone!

Écrit par : Patoucha | 07 juin 2010

"Désolée, Israël, Pays démocratique, est capable de mener une enquête équitable, il nous l'a déjà démontré par le passé. Il n'a pas à accepter une commission d'enquête extérieure et partiale comme le Rapport Goldstone!"

On ne peut être juge et partie. S'il n'ont rien à se reprocher pourquoi refuser telle comission?

Écrit par : Porphyre | 07 juin 2010

@ Samuel:

Moi aussi je reste très branché sur les infos, cet événement a pris une grande place, et c'est chargé de chez chargé. Il se peut que je prenne encore parfois le contrepied, au risque de me faire incendier. Je le prendrai en partie parce que je ne crois pas qu'Israël soit un Etat fasciste comme je l'entends parfois, et pour les raisons que j'ai dites plus haut et ailleurs, qui se résument au droit d'exister en sécurité. Mais je reconnais que dire cela, dans la polarisation, et de la manière dont je m'exprime parfois, rend difficile le soutien aux palestiniens et à leur droit de vivre eux aussi en sécurité et chez eux.

Comme je le dis dans mon comm précédent je prends la mesure de l'extrême polarisation, que je ne voyais pas à ce point. Sur une autre plate-forme j'ai été traité de pire qu'ici, avant même tout dialogue. Ce déchaînement de haine est assez effrayant. Si je veux rester dans la sagesse et l'équilibre plus qu'être partisan je dois tenter de m'y prendre autrement. Peut-être monter au front moins vite, attendre d'avoir plus d'éléments. Mais cette affaire nous touche tous, et c'est difficile de faire la part des choses et de ne pas s'exprimer.

J'apprécie et j'adhère à votre métaphore thérapeutique: bien nettoyer la plaie, même si cela doit faire mal. Je comprends ce que dit Patoucha et la méfiance envers le rapport Goldstone. Mais une commission est de nature à diminuer la hargne actuelle, et cela il faut en tenir compte. Si trop de gens et de pays restent chauffés à blanc quelque chose de pire va se passer.

J'apprends par vous que la France se mouille. Une force internationale est une étape indispensable. Il faut faire baisser la pression.

Par rapport à la flottille, je reste très dubitatif. Le matériel médical, les vivres , les jouets amenés par les bateaux, sont en train de pourrir à un poste de contrôle parce que le Hamas les refuse. Je ne peux croire à la bonne foi du Hamas. Et au point où j'en suis de ma réflexion, je reste avec un sentiment dominant - mais pas exclusif - d'un coup monté.

Après un début hostile, notre échange a évolué et grâce à vous j'ai aussi fait avancer ma propre attitude et ma réflexion. Je vous en remercie. Nous ne sommes peut-être pas d'accord sur tout, chacun a ses fondamentaux, mais le dialogue est maintenant ouvert et la prochaine fois que je vous lirai je serai plus attentif que peut-être je ne l'ai été dans cette séquence-ci.

Bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 07 juin 2010

* Quand les villageois scandent " a mort, à mort " c'est bien souvent pour une raison ; ils ne le font pas pour le plaisir."

Avec NASSER, c'était "ADBAH, ADBAH, ADBAH,( EGORGE, EGORGE, EGORGE!)" Sur toutes les ondes! Vous avez une mémoire courte Samuel! Vous seriez un "humaniste" fossoyeur de l'Etat Juif?!

"Il oublie que le Hamas est un produit israélien"

Oui! Et alors? C'est le seul Pays à avoir fait une erreur de stratégie politique? Vous croyez nous l'apprendre et donner des leçons à Israël?

"Donc la sécurité est-elle vraiment une priorité ou les dirigeants se reposent-ils sur l'image déjà écornée d'un armée et d'un service actions ?"

C'est le moment pour vous d'aller en Israël et faire connaissance avec les roquettes du Hamas! Quant à "L'image écornée d'une armée" par qui? des gens comme vous? par la "Communauté internationale" cette dernière ferait mieux de voir midi à sa porte, car ce ne sont pas QUE des roquettes qu'elle recevra sur la g... mais bien pire! Alors! vous comprendrez qu'on s'en tape de ce que vous pensez, d'autant que l'image de bien des Pays est actuellement déformée. Mais on fait diversion avec l'Etat Juif et les Juifs! Hitler a fait des Juifs sont cheval de bataille. Vous ne faites pas mieux les nouveaux "ProPalestiniens"!

"Sur les basses oeuvres politiques de la gouvernance israélienne, comme la volonté de diviser les palestiniens grâce au Hamas,"

Rhoooooo Parce que vous connaissez des Pays arabes qui ne sont pas divisés entre eux? Vraiment les Palestiniens ont besoin d'Israël pour être divisés entre-eux? Vous faites preuve d'une méconnaissance totale de ces Pays! Ce ne sont pourtant pas les documentaires, reportages et livres qui manquent sur le sujet!

"La diaspora, croyant à tord que la vie d'Israël est en jeu, se sent agressée, (...)" Seulement la diaspora? Vous me rappelez l'Anglais qui a menacé de couper l'approvisionnement du pétrole aux Pays visionnaires en cas d'attaque contre Hitler?! Grâce à lui, Hitler a eu le champs libre.... Il croyait en Hitler tout comme vous aux dirigeants Islamistes! Où encore aux pourparlers avec Hitler qui se terminaient avec des poignées de mains. Les naïfs retournaient chez eux confiants....alors qu'Hitler préparait sa guerre depuis MEIN KAMPF et qu'une semaine après il envahissait la Pologne. La suite on la connaît! Une chose est certaine, la "diplomatie et les accords entre les nations" n'ont pas été d'une grande aide..... par manque de jugement de l'adversaire! Et là cela se répète! Vous êtes-vous seulement poser la question du POURQUOI MAINTENANT cette montée de l'islamisme dans le monde? Ne croyez vous pas que ce à quoi nous assistons est préparé de longue date - effervescence des dirigeants islamistes - et que l'heure est venue de la " grande solution" c'est écrit dans un verset coranique qui fait partie de la charte du Hamas dont n'ont de cesse de nous le rappeler les Islamistes propagandistes dans leurs blogs et commentaires! Ignorer que l'heure est grave, pas seulement pour Israël, mais pour le monde entier, c'est faire preuve d'aveuglement et d'un manque de vision gravissimes. C'est impardonnable de ne pas tirer des leçons de l'histoire des deux guerres mondiales mais, cette fois, pas avec le même antagoniste, mais le même "Bouc émissaire"!!!
On voudrait embraser le monde, qu'on ne s'y prendrait pas mieux!


Dutronc chantait "500 millions de Chinois, et moi et moi...."


ABE

Écrit par : Patoucha | 07 juin 2010

@ Patoucha:


Voilà que notre Marie-Madeleine cite un nouveau fou de dieu!!!

François Celier:
"Quant aux intellectuels juifs, renégats de la terre promise, apostats de la foi de leurs pères, aussi haute que soit leur renommée, qu’ils se revêtent de sacs et de cendre, qu’ils se repentent publiquement, avant qu’un châtiment de Dieu ne brûle l’herbe sèche qu’ils sont devenus"
+
"Que ceux qui veulent entendre écoutent ce que dit le prophète Zacharie 12:3 : « En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle".


Édifiant!!

Moi qui vous croyais conservatrice, je vous découvre rétrograde! Sans doute nostalgique du temps béni d'avant les Lumières...


*** Pour info, la RSR propose ce mois-ci, dans la cadre de l'émission "Histoire vivante" (lu-ve à 15h, redif à 01h), une réflexion sur le thème de l'autorité, du pouvoir. Passionnant. (à réécouter sur: www.rsr.ch/la-1ere/programmes/histoire-vivante/) ***


Je rêve du jour où les amoureux(-ses) de dieu, se décideront à aller rejoindre leur Maître... Se libérant ainsi de la médiocrité humaine, de la crasse terrestre, grouillante de tous ces gentils, ces mécréants, ces chiens d'infidèles!

Nous autres athées, pauvres animaux sans âmes, serons alors débarrassés de ces fous de Jéhovah, de Jesus ou d'Allah...! Nous pourrons alors nous épanouir dans la fange et le stupre... Libres! Enfin!



Culs bénis de tous les pays, unissez-vous pour le grand Voyage!



Alléluia!!



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 07 juin 2010

@ Patoucha:


Voilà que notre Marie-Madeleine cite un nouveau fou de dieu!!!

François Celier:
"Quant aux intellectuels juifs, renégats de la terre promise, apostats de la foi de leurs pères, aussi haute que soit leur renommée, qu’ils se revêtent de sacs et de cendre, qu’ils se repentent publiquement, avant qu’un châtiment de Dieu ne brûle l’herbe sèche qu’ils sont devenus"
+
"Que ceux qui veulent entendre écoutent ce que dit le prophète Zacharie 12:3 : « En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle".


Édifiant!!

Moi qui vous croyais conservatrice, je vous découvre rétrograde! Sans doute nostalgique du temps béni d'avant les Lumières...


*** Pour info, la RSR propose ce mois-ci, dans la cadre de l'émission "Histoire vivante" (lu-ve à 15h, redif à 01h), une réflexion sur le thème de l'autorité, du pouvoir. Passionnant. (à réécouter sur: www.rsr.ch/la-1ere/programmes/histoire-vivante/) ***


Je rêve du jour où les amoureux(-ses) de dieu, se décideront à aller rejoindre leur Maître... Se libérant ainsi de la médiocrité humaine, de la crasse terrestre, grouillante de tous ces gentils, ces mécréants, ces chiens d'infidèles!

Nous autres athées, pauvres animaux sans âmes, serons alors débarrassés de ces fous de Jéhovah, de Jesus ou d'Allah...! Nous pourrons alors nous épanouir dans la fange et le stupre... Libres! Enfin!



Culs bénis de tous les pays, unissez-vous pour le grand Voyage!



Alléluia!!



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 09 juin 2010

Trop fin pour votre esprit à comprendre la portée des passages cités à juste titre.

Vous n'avez pas à croire! Vous ne me connaissez pas LOL Je ne vais tout de même pas vous avoir sur le dos à la place d'une autre ou bien?!

"Nous autres athées.............

ALEA JACTA ES plutôt!

Bon voyage non pas avec les robes de bure mais les jupettes! MDRRRRR

Écrit par : Patoucha | 09 juin 2010

Les commentaires sont fermés.