24 mai 2010

Bye bye Eyjafjöll, bye bye volcano!

Pour marquer la fin de l’éruption du volcan islandais, je propose ici une petite rétrospective en images fixes et animées. De belles images, dont celle du volcan apaisé hier soir dimanche. Il a fait parler de lui et nous a rappelé que la puissance de certains phénomènes naturels relativise nos programmes et notre organisation. Et j’espère aussi qu’il aura fait découvrir un peu plus la météo, qui a été une partenaire obligée dans cet épisode éruptif.

islande-28eme-membre-leurope-L-1.jpegJ’ai aimé tenir cette chronique du volcan, et elle a visiblement intéressé puisque j’ai eu plus de 4’400 visites en un seul jour sur l’un des billets. Je remercie tous les sites, les vidéastes, les photographes, les agences officielles d’étude des volcans, l’indispensable infoclimat.fr, le technologique météosat, le sympathique radarvirtuel.com, mila et ses webcams braquées sur le volcan jour et nuit (et à cette saison la nuit est claire en Islande), pour toutes les informations et images qui ont permis de réaliser ces chroniques, et tou-te-s les lecteurs et lectrices qui ont profité de ces information. J’espère avoir montré, comme d’autres, l’intérêt des blogs dans la circulation de l’information.

J'ai groupé toutes les notes sur le volcan Eyjafjöll et les sujets liés dans une nouvelle catégorie "Volcans".

Eyjafjöll n’est pas le plus puissant volcan d’Islande. Et je rappelle que le Katla, sis tout près de lui, pourrait entrer lui aussi en éruption comme cela a déjà été le cas dans le passé: son éruption, bien plus violente, a déjà suivi celle de Eyjafjöll.

Cette éruption en deux temps: mars à mi - avril d’abord, puis mi - avril à hier, est particulière. On n’a pas à faire à un volcan classique en cône. Les volcans d’Islande sont sur un point chaud, une montée de la lave proche de la croûte. De plus ils se trouvent sur la faille entre les plaques nord-américaine et eurasienne, qui s’éloignent l’une de l’autre de 2 cm par an. Il est inévitable que cette déchirure dans le manteau laisse régulièrement échapper de la lave. Mais la particularité dont je veux parler est que le cratère n’est donc pas un cône mais une bande allongée.






Ses nuées ont été le théâtre de phénomènes de foudre impressionnants:

VolcanFoudreOlivier.jpg

http://weerwoord.be/includes/forum_read.php?id=1201667&am...


Ici, un violent jet de cendres:



Quelques images du ciel météo, avec les déplacements des masses d’air, les anticyclones et les vents:

volcan18mai-1.jpg

 

volcan--prise-par-le-satellite-meteosat-le-15-avril-2010-du-nuage-de-cendres-qui-s-echappent-d-un-volcan-islandais-en-eruption.jpg

 

volcan1.jpg

 

Ici un très beau résumé d’images impressionnantes:




Les deux images suivantes sont des copies d’écran de deux des 3 webcams, hier soir dimanche 23 mai à 23h18 et 23h49, heure suisse: c'est fini, le volcan est apaisé.

Rappelez-vous les liens vers les webcam:

VolcanFin2.jpg

http://eldgos.mila.is/english/eyjafjallajokull-fra-thorol...

 

VolcanFin1.jpg

http://eldgos.mila.is/english/eyjafjallajokull-fra-hvolsv...



Pour finir je repasse cette chanson qui parle de chercher sa place dans l’univers et du vent du désert, et qui met de la poésie dans les fulgurances des éléments:

 

Bye bye Eyjafjöll, bye bye volcano!




PS: Et à Tripoli, pas loin du désert, l’otage suisse attend sa libération...

 

00:27 Publié dans Volcan | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eyjafjöll, volcan, islande, cendres, éruption, nuage, avions, ciel, météo | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Sur l'image thermique (première webcam) les flancs du volcan se refroidissent semble-t-il, par rapport à ces derniers jours.

Écrit par : hommelibre | 25 mai 2010

Les commentaires sont fermés.