Le voile intégral: incarnation de la peur

Vivre caché? Nous le faisons tous. Au moins partiellement. Qui se raconte entièrement? Qui ose la transparence? Peu de monde. La transparence c’est le désarmement: plus de défenses. L’être se laisse voir avec ses fragilités, faiblesses, erreurs, gênes, mécanismes, aspects inaccomplis. Dans une optique guerrière, on dit qu’il donne des armes à ses ennemis. (Suite de mon billet: Du vent dans le voile)

L’économie de la peur

Ce qui laisse entendre qu’entre humains certains sont ennemis. Je crois que chacun peut en faire le constat. Il y a dans l’individu et autour de lui un soi et un non-soi. L’Autre n’étant jamais soi il est donc concrètement un non-soi et potentiellement un ennemi. La manière habituelle de coexister avec un ennemi est d’une part de s’en protéger par des murailles, des armes défensives, des refuges secrets, et d’autre part de négocier une paix relative et de se préparer à une guerre éventuelle. La peur de l’Autre comme d’une menace n’est jamais loin. On est en général dans une «économie de la peur» qui fait entretenir des armées.

Le désarmement ne saurait être unilatéral sans mettre en danger l’individu ou le pays qui le pratique.

Mais le surarmement est aussi dangereux car il envoie un signal agressif et une menace à l’égard de l’Autre.

Et l’on ne doit pas oublier qu’en occident tout voile ou habit pour se cacher est connoté négativement: les pleureuses parlent de la mort, les pénitents du péché, le ku-klux-klan du meurtre. Se cacher est signe d’avoir fait du mal ou d’avoir peur de souffrir. On est toujours dans l’économie de la peur, et le symbole vient de loin: d’Adam et Eve se cachant de Dieu après avoir mangé la pomme. J'ajoute encore que ne pas voir les expressions du visage ne permet pas d'évaluer pleinement la véracité des propos ou engagements de la personne intégralement voilée. Cacher les expressions du visage c'est cacher les intentions.


L’unité corps-esprit

Se protéger de l’Autre, se cacher, c’est porter des voiles, des voiles psychiques. Ne dit-on pas «se dévoiler» ou «laisser tomber le voile» quand une personne révèle une partie d’elle jusque là cachée?

Le développement de la pensée et de la représentation de l’humain en occident va dans le sens d’un certain dévoilement du corps et de l’âme. Les deux ensemble de préférence, scellant ainsi l’unité du corps et de l’esprit. Il y a une volonté de réduire la dissociation du corps et de l'esprit héritée des grecs, parce que trop incomplète pour expliquer l’être, trop contraire aux découvertes des neurosciences et du comportementalisme, et potentiellement pathogène par dissociation intérieure de l’individu.

Sans ôter à cet individu toutes ses défenses la tendance générale est de diminuer l’excès de celles-ci pour assurer une plus grande liberté et communication entre humains et à l’intérieur de l’humain. Il y a là un projet d’enrichissement relationnel et personnel.


Rôle du voile intégral

Toutefois cet individu garde encore des défenses et des «voiles». En ce sens le voile intégral n’est qu’un prolongement, une matérialisation des voiles de l’esprit. Mais alors, s’il n’est qu’un prolongement des voiles de l’esprit, on peut se demander en quoi la femme voilée par une burqa serait différente de la femme non voilée, et pourquoi on devrait interdire le voile intégral?

La femme matériellement voilée est différente par la matérialisation du voile qui peut être considéré comme un surarmement. Le voile intégral devient alors une agression et une menace envers notre mode de vie. Il est un appauvrissement relationnel. Il est aussi un refus et un déni de l’évolution occidentale de la pensée et de la représentation de l’humain. Le voile intégral est en ce sens un désaveu, une désolidarisation de notre évolution culturelle. Car il n’est pas neutre et est porté avec l’intention explicite de se cacher.

On pourrait inverser ce raisonnement: la femme voilée se sent agressée, menacée, et se protège. Mais peut-on aller dans ce sens sans légitimer un peu plus l’économie de la peur et l’inadaptation de l’individu au monde? Trop se protéger c’est devenir inadapté à la difficulté d’être en relation, c’est ne plus chercher de vraie solution à cette difficulté.


Le vrai sexisme du voile intégral

Se cacher n’appelle pas le respect. La femme qui croit être respectée parce que cachée se trompe. La tentation? Il faut apprendre à la gérer à visage découvert, sinon rien n’est réglé. Le voile intégral peut donc être vu au mieux comme une inadaptation sociale ou l’expression d’une pathologie psychosociale, au pire comme une déclaration de guerre à notre culture.

Comment voulez-vous, dans ces conditions, qu’il n’y ait pas un malaise? Comment peut-on vouloir minimiser ce débat de fond sur l’identité occidentale? Observons comment il se passe actuellement: depuis quelques semaines une série de tabous sont tombés, la parole reprend plus de droit. Le dialogue respectueux entre Badiou et Finkielkraut hier soir chez Taddeï (France3) le montrait bien. La mise en question de la gauche et de la droite, l’immigration, l’islamisation, tout devient ouvertement discutable sans passer pour raciste ou mécréant. Et j'ai l'impression que la sortie de Zemmour chez Ardisson n'est pas pour rien dans cette libération de la parole. On retrouve enfin le droit de parler de tout et de poser toutes les questions.

Alors allons plus loin dans la réflexion. La problématique du voile intégral n’est pas seulement dans la prise de position contre notre développement culturel. Ce voile est aussi l’expression réalimentée de la peur: la peur d’être découverte, la peur de la tentation, la peur de l’homme. Et dans ce coup de boutoir contre les valeurs occidentales, le mâle se retrouve en position de cible de choix.

Car le voile intégral signifie non seulement que l’occident serait décadent aux yeux de certaines.  Il signifie en particulier que l’homme mâle est dangereux. On assiste ici à une attaque en règle du féminin contre le masculin. Le sexisme est bien plus tourné vers l’homme que vers la femme. On dit que ce voile aliène la femme et lui dénie ses droits. Moi je pars du point de vue que celle qui le porte l’a choisi, quelles qu’en soient les raisons. Je refuse de voir encore une fois des victimes femmes partout et de considérer les femmes - même d’Afghanistan - comme incapables d’une révolte individuelle ou collective. Elles portent le voile parce qu’elles le veulent, et parce qu’elles désignent non seulement les valeurs occidentales comme inacceptables mais les hommes mâles comme un danger permanent.

Il est là le sexisme du voile intégral: une volonté matriarcale de garder l’homme à distance et lui rappeler en permanence sa dangerosité et sa lubricité de vieux cochon.

C’est donc très lucidement que des femmes portent ce voile intégral. C’est un acte politique et culturel d’une grande portée et pas du tout anodin. C’est le refus de l’occident et l’homme mâle.



PS: Les murs de la prison de l’otage suisse à Tripoli ne sont pas transparents. Pas de fenêtre, le jour n’y entre pas.

Catégories : société 13 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Très juste. Ce n'est pas autre chose que dit la charmante Houria Bouteldja, des Indigènes de la République :

    « Porter le voile, c’est dire : on ne couchera pas avec les Blancs » « la signification du voile est là : le voile dit aux hommes Blancs « vous ne nous aurez pas »

    Je n'ai pas le texte original, mais voici un article qui le commente :

    http://www.ripostelaique.com/Cette-adorable-Houria-Bouteldja.html

  • Antisthène, Houria Bouteldja est non seulement un colon violent et ouvertement revendiqué, mais une malade mentale. Je ne comprends pas qu'elle soit si souvent invitée sur les plateaux. Il y a d'autres gens plus cohérents qu'elle.

  • Assyrie-Obama-les voiles
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/assyrie-obama-les-voiles/
    Crab

  • Vous délirez mon pauvre ami...

  • http://video.google.com/videoplay?docid=7243969912156627706#

    pas mal

  • Oh non HL, si je suis entièrement d'accord avec vous sur la première partie devotre billet sur la représentation du voile, la seconde me fait un peu bondir!
    Dire que ces femmes voilées choisissent délibérement le port du voile et ressortir l'anti homme là dessus est bête et vous le savez bien car vous êtes "finaud", vous savez donc très bien que certaines femmes le portent bien entendu sciemment et de leur propre chef mais hélas je ne vois vraiment pas comment les afghanes pourraient réagir à l'oppression des hommes "tarés" qui les enferment sous ces horribles voiles. Ben non voyons les femmes ne choisissent pas d'être opprimées, c'est de la déraison de prétendre ceci, un égarement. Arrêtez vous aussi de vous stigmatiser comme la victime d'un certain féminisme

  • Hahah hé moi qui croyait que c'était sur le ton de l'ironie....et non même pas il est on ne peut plus sérieux le garçon. En tout cas c'est marrant on dirait un colon ultra orthodoxe juif qui parle haha a la sauce Finkelfriaut bien sûr...

  • vali, je sais que l'hypothèse du libre choix de la burqa est provocatrice, surtout en occident. Mais je pars du principe que les gens choisissent. Pression du groupe? De la famille? De la société? En partie, oui, mais aussi adhésion à cette pression pour x raisons.

    En Afghanistan il y a eu une période où les femmes n'étaient plus en burqa mais enlevaient même le simple voile sur les cheveux. Si elles les remettent c'est qu'elles ont plus d'avantages que d'inconvénients. C'est pourquoi je préfère les voir libres, décidantes, que victimes.

    Des millions de femmes pourraient se donner le mot et décider toutes ensemble d'ôter la burqa et/ou le voile. Toutes ensembles, réunies ensemble, croyez moi cela changerait la société en quelques semaines. Elles le peuvent. Il y a déjà des femmes qui manifestent têtes nues malgré la menace talibane.

  • Otez la burqa oui...mais pourquoi au final???...pour devenir femme moderne?? et renier son rôle de mère, pourquoi?? pour devenir une femme libre?? travailler et avoir des enfants a 45 ans?? Entre les femmes qui DECIDENT (non-forcées)de porter ce voile et la femme moderne de nos sociétés...pourquoi seraient-ce ces dernières les plus respectables ... ??? Et dire que grand nombre de femme rêvent tous les jours devant les magazines type gala, vsd et compagnie de devenir femme objet...

  • cher HL : ce n'est pas "provocateur" de dire que ces femmes ont le choix mais juste faux. En elles-mêmes toutes les raisons que tu donnes après (pressions diverses) suffisent à ce "choix" de re-porter la burqa non?
    Je ne nie absolument pas par contre que certaines le portent volontairement mais certainement pas toutes.
    Jouer les héroines en effet peut fonctionner si toutes les femmes refusaient cet accoutrement mais tu sais parfaitement que les soulèvements que ce soit des femmes ou des hommes opprimés dans d'autres circonstances sont souvent réprimés dans le sang et ne change rien en "quelques semaines" comme tu le prétends "utopiquement" ou alors j'ai zappé des exemples précis et je m'en excuse.

    @Lyonnais : je ne comprends pas trop tes commentaires, permets moi de te le dire car je ne vois pas où tu veux en venir en comparant HL à un colon ultraorthodoxe juif et en mettant la notion de respect à l'ordre du jour comparant les femmes voilées et les femmes modernes....je ne porte pas de voile et j'assume cependant il me semble mon rôle de mère en même temps que mon ex époux assume son rôle de père

  • Je ne vois vrmt pas lyonnais en quoi le fait de ne pas porter le voile fait qu'une femme renie le fait d'être mère.... certaines avec le voile aimeraient sûrement avoir le choix... nous ne sommes pas toutes nées pour avoir des enfants, et décider de ne pas en avoir ne fait pas de ces femmes des personnes moins respectables...
    Elles ne portent pas le voile par choix mais par obligation morale, familiale, spirituelle... etc...

    Hommelibre... je suis d'accord avec vous... mais il est difficile de renier sa famille, son peuple, ses racines :/

  • Boo: d'accord aussi. renier sa famille, lâcher les loyautés, est difficile. C'est important de chercher par là l'origine de comportement et de choix comme le voile intégral.

  • Les précieux ridicules
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/37-les-precieux-ridicules/
    Crab

Les commentaires sont fermés.