Robert Conrad: un talent fou!

Vous le connaissez peut-être déjà, sous son nom ou sous le mystérieux 6d6 (non, non ce n’est pas un 4x4…). Si par hasard vous êtes passé-e à côté, je ne peux que vous suggérer d’aller visiter  son… comment dire: son jardin? son atelier? sa galerie d’exposition serait plus juste.

Pas besoin de vous déplacer, c’est à quelques clics d’ici.

conrad1.jpgMais d’abord qui est et que fait cet homme au talent fou? Il est dessinateur, il fait des comics, où il mélange et intègre humour souvent  acide-rock et politique ou actu.

Vous avez sa présentation sur son blog, dans «à propos», pas la peine donc que je fasse un copié-collé pour vous dire que:

«Attiré par le dessin de presse et admiratif des grands maîtres, il a attendu d'avoir lui-même « un peu de bouteille » pour aborder cette discipline.

Après avoir œuvré dans des domaines administratifs (secrétaire général d'une ville, entre autres), le dessin de presse a fait le lien entre ses formations artistiques (maturité en Arts visuels à Voltaire-Genève) et universitaires (master de sciences politiques à Genève).»

Bon, je n’ai pas tout mis, il vous en reste à découvrir, entre autre qu’il «cherche à faire connaître ses dessins et à les publier.»

Alors, ses dessins, justement. Moi je trouve génial. Son dessin n’est pas seulement un instantané, je trouve qu’il contient l’histoire dont l’image est la fin. Quand je regarde un de ses dessins je vois ce qu’il y a eu avant ou autour du dessin, ce qui étoffe l’image, la densifie, sans rien perdre de la compréhension immédiate qui sied au genre.
conrad2.jpg
Le dessin titré «Insécurité» (cliquer pour agrandir), réalisé pour le blog collectif, tient pour moi du chef d’oeuvre et mériterait un prix. N’y voyez pas une attaque en règle contre l’Eglise et les prêtres, Robert Conrad ne pratique pas l’exclusion ou le jugement de Dieu sur ses confrères humains. Mais dans le cadre d’affaires précises, quelle puissante inspiration il a eue. Tout y est. La sécurité du passage protégé, la main supposée de confiance qui fait traverser, la qualité de l’adulte de confiance, et tout cela qui marche vers l’obscur où le prêtre se fond déjà.

J’aime aussi le trait, la limpidité du visuel (impression que krazy kat n’est pas loin parfois), et le soin du détail: si l’on regarde bien les deux corps, les pieds sont au même plan; l’enfant fait des pas plus allongés à cause de ses jambes plus petites. Mais regardez bien la position, le mouvement des corps: l’adulte entraîne, va en avant, légèrement penché, alors que l’enfant suit, subit presque déjà. C’est à peine esquissé mais c’est là. Un dessin exceptionnel. Tout est dit.

conrad3.jpgCelui qu’il a réalisé pour le billet collectif de dimanche dernier sur le thème du «blog» est bien vu, avec sa collision des communications pas si fortuite que cela. Je vous le laisse découvrir ici sur le blog collectif.

Mais pour vous mettre en appétit je vous en propose encore deux, sans commentaire: celui sur la visite d'Hannibal Kadhafi à max Göldi en prison, et celui sur Toutankamon. (Cliquer pour agrandir)

Bon sang de bonsoir, qu’attend donc Madame la Presse pour inviter Robert Conrad à manger chez elle? Ce sera un beau mariage d’humour…


Pour découvrir d’autres dessins de Robert Conrad, deux adresses internet. Prenez le temps, cela en vaut la peine. Je le remercie ici pour l’autorisation qu’il ma accordée de montrer ses dessins sur mon blog.

http://d6d.blog.tdg.ch/

http://www.d6d.ch




PS: Ce dessin de Robert Conrad sur la visite d'Hannibal à Max est particulièrement cruel, trois mois après. On se rend compte que tout cela n'était que séduction et mise en scène pour obtenir la levée de l'interdiction sur les visas. Hannibal n'en avait rien à cirer de Max. J'espère que maintenant on a compris quel genre de gens sont les Kadhafi.

Catégories : Humour 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Une belle note et un hommage mérité pour Robert. Bravo Robert et merci john pour ce clin d'œil.

  • oui, je ne trouvais pas les mots mais c'est bien cela, "humour souvent acide-rock"
    votre blog est cool, c'est rare de lire des bonnes nouvelles, de lire des "j'aime ceci cela" sans que ça se termine par un "mais" ;)

Les commentaires sont fermés.