23 avril 2010

Mon oncle d’Amérique

Alains Resnais aime à surprendre. Dans ce film il pousse même au-delà de la surprise. Le thème, le découpage non linéaire, la présence off/in du professeur Henri Laborit, font de ce film une clé d’une époque, ou plutôt de deux époques.


oncle1-arton243.jpgEn effet il relie le début du 20e siècle avec les changements qui l’ont marqué par la suite: changement dans la manière de gérer le travail et de produire, manière de communiquer, manière de comprendre l’humain.

Pour qui ne connaît pas le film je ne veux pas le résumer, ce qui serait aléatoire, ni le raconter: il faut le voir et le vivre. Car il nous emmène dans une superposition de réalités particulièrement instructives. A partir de l’histoire de trois personnes il montre comment les modèles (héros, anti-héros) que nous intégrons agissent en nous, comment nous réagissons inconsciemment par des schémas à la fois psychologiques et biologiques. Il montre aussi comment l’univers social dans lequel nous grandissons influe sur notre devenir, mais se mélange aussi à notre biologie, brouillant parfois les cartes.

A la fois, tout est prévisible et imprévisible. On peut n’être qu’un pion reproduisant les schémas du passé, mais on peut aussi décider de changer ces schémas - et y arriver ou non! Car comme des rats, nous sommes profondément conditionnés.

C'est un film que je passe à titre pédagogique à mes étudiants. Il parle des trois couches du cerveau: reptilien, affectif (ou mémoriel), et associatif (cortex). Il tente de montrer comment ces trois couches interagissent, pour notre survie ou au détriment de cette survie.

Normalement, l’être vivant n’a qu’une fonction: continuer à être. C’est-à-dire boire et manger pour préserver et conserver sa structure, et copuler pour se reproduire. Le vivant est avant tout conservateur. Ces fonctions remplies, il n’y a guère d’autres nécessités qui s’imposent. Sauf le culturel et le social, qui sont des manière élaborées de préserver et conserver notre structure individuelle grâce à la protection du groupe.
oncle2.jpg-r_760_x-f_jpg--.jpg
Pour relativiser un peu les grands débats sur l’humain, nous pouvons déjà nous dire que quoi que nous fassions, la préservation et la conservation de notre existence est notre finalité première et dernière.

Au 19e siècle et avant, on savait que cette finalité passait par la guerre, et dans une famille on savait que nombre de garçons se feraient tuer avant l’âge de 25 ans. Mais c’était ainsi: La survie passait par le sacrifice de certains.

Au 20e siècle il y a une rupture avec cette idée. N’avoir en moyenne que 2 enfants par famille ne permet plus d’envisager sereinement le tribut à payer à la guerre. Le prix du sacrifice est trop lourd. Et puis, si en 1900 on valorisait le soldat comme un patriote, aujourd’hui on le ridiculise ou le dénigre comme assassin potentiel.

Je me pose des questions sur la viabilité à long terme des changements. Permettront-ils de préserver et conserver la vie? Est-ce baisser sa garde que d’être pacifiste, et cela ouvre-t-il la porte à de possibles ennemis? Ou bien est-ce vraiment une voie d’avenir?

Sans trop extrapoler dans ce billet je conseille vivement de voir ou revoir ce film-clé multi-niveaux, joué par des acteurs attachants et adéquats. Pour le reste,  le pacifisme, la lutte, cela vaudra la peine d’y revenir ultérieurement.

 

_


PS: Pas de rupture avec le passé chez les Kadhafi, les vieilles recettes sont toujours d’actualité: terreur, manipulation, vendetta. L’otage suisse en sait quelque chose.

desert-avenue.jpg

Commentaires

Bonsoir Hommelibre.


Comment allez-vous? J'espère que vous vous portez bien!


En tout cas, en constatant la quantité (et la qualité) de vos articles et le questionnement constant qui les caractérise, on ne peut être qu'admiratif devant un stakhanoviste du blog tel que vous! ;-)


Bon, assez de brosse à reluire!


Une de vos phrase m'interpelle quelque part. Vous écrivez:

"Et puis, si en 1900 on valorisait le soldat comme un patriote, aujourd’hui on le ridiculise ou le dénigre comme assassin potentiel."


Vous précisez bien que cet article est une mise en bouche et qu'il en appelle d'autres, pourtant je ne peux m'empêcher de me demander qui "valorisait" ces soldats au début du XXe siècle??

Si l'on prend l'exemple de la première guerre mondiale, il me semble que d'après ce que j'ai lu/vu/entendu, l'immense majorité des "poilus" sont revenus de cette boucherie avec une aversion (et c'est peu dire!) pour la propagande "patriotique" et guerrière. Non? Certes, en Allemagne la situation fut un peu différente... la rancoeur supplanta la réflexion et le sens critique.

Si on y ajoute un zeste de lutte des classes, on ne peut que constater que si au Moyen-Âge les soldats étaient, pour une majorité, issus des "classes" possédantes, cet proportion s'inverse avec l'avènement de guerres dites modernes. Les promoteurs des guerres sont rarement ceux qui les font, au sens premier du terme.


Autre petite contradiction: en quoi est-ce dénigrant de qualifier un soldat "d'assassin potentiel"?? N'est-ce pas justement sa fonction première; tuer (l'ennemi). C'est bien là l'essence même de leur formation. Après que se soit pour se défendre ou pour attaquer... le résultat est identique.


Pour finir (ouf!) quoi de plus anti-libéral, anti-libertaire ou anti-libertarien (au choix) que d'aller assassiner/se faire tuer au nom d'une patrie, d'un gouvernement, d'un monarque ou d'un dictateur???



Rien de tel que la clairvoyance des p'tits Python pour nous instruire sur ce sujet:

http://www.youtube.com/watch?v=LCkFhafk26A&feature=related



Bonne soirée!



=:oB



PS: Oups! J'ai failli oublier: je n'ai pas vu le film "Mon oncle d’Amérique"... je vais essayer de combler cette lacune au plus vite! ;-)

Je vous conseille un autre film de la nouvelle vague française: "Le fromage grand" de Jean Kenneth Longueur.

http://www.youtube.com/watch?v=fbAohexT0Ho

Bouleversant !! ;o)


PS n°2: Pour celles et ceux que cela intéresse, l'intégrale des textes des épisodes du "Flying Circus" peut être consultée, entre autres, sur:

http://www.ibras.dk/montypython/justthewords.htm

Écrit par : L'avis de Brian | 23 avril 2010

" Et puis, si en 1900 on valorisait le soldat comme un patriote, aujourd’hui on le ridiculise ou le dénigre comme assassin potentiel."

oui tout à fait vrai, notre société pacifiste, féminisée, matriarcale, ridiculise les valeurs typiquement masculine, les hommes qui onts donné leur vie. (indochine, algérie), ne sonts même pas honorés respectés, ça c'est quand même une grande honte de la bien-pensance de la société pacifiste actuelle.
le pacifisme c'est bien gentil mais que ferions nous, si comme par le passé un peuple fort conquérant qui va de l'avant voulait nous conquérir, rien nous nous ferions bouffer, comme de vulgaires moutons bêlants.

Écrit par : leclercq | 24 avril 2010

@ leclercq:


Heureusement qu'il reste des vrais hommes comme vous pour nous défendre, leclercq!


Moi, le pacifiste, je resterai bien sagement à l'arrière, avec les faibles femmes (mmmmm...!), pendant que vous irez vous faire trouer la peau pour votre Heimatland, votre Führer, en compagnie de beaux hommes bien luisants et propre sur eux! Chacun ses goûts...


Vous soutenez les braves petits soldats (même un Le Pen d'Algérie?) qui ont sacrifié leur vie pour sauvgarder nos sociétés matriarcales (?) ?!? Vous semblez oublier les banquiers, les hommes d'affaires qui sont bien plus efficaces que nos pauvres bidasses...

Vous devriez plutôt vous réjouir d'une éventuelle invasion islamiste; les intégristes musulmans ont une vision de la société tout aussi rétrograde que la votre.


Bien à vous.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 24 avril 2010

Bonsoir Brian,

Je donnais cours ce week-end alors la tête un peu vide pour vous répondre de bonne façon. Je dois attendre quelques jours, si vous me les accordez, et peut-être répondre à travers la suite.

Désolé de vous avoir fait attendre. Et bravo pour le p'tit Python du jour, grandiose!

A bientôt, et merci pour vos appréciations!

Écrit par : hommelibre | 25 avril 2010

@ Hommelibre:


OK ! No problemo ! ;-)


J'avais un peu peur d'avoir mis les pieds dans le plat une nième fois, et de vous avoir fait fuir avec mes élucubrations...


Reposez-vous bien et prenez des forces! ;-)


À bientôt,


=:oB


PS: J'ai lu votre billet sur Brel que "TF1" assassine via les trois drôle de drames... Comme vous le concluez, les goûts et les couleurs.... mais de là à charcuter une chanson du Grand Jacques!

À propos, connaissez-vous "Antony and The Johnsons"? Je vous ai mis le lien d'une de ses chansons dans un de mes commentaires précédent. C'est un artiste quelque peu détonnant, mais diablement doué. Enfin à mon avis.

Écrit par : L'avis de Brian | 25 avril 2010

@ L'avis de brian

"une vision de la société tout aussi rétrograde que la votre."

cet avis péremptoire et sans aucun fondement n'engage que toi, et apparement tu est aussi doué que Boo pour les exagérations en tout genre !!!!

" pendant que vous irez vous faire trouer la peau pour votre Heimatland, votre Führer, en compagnie de beaux hommes bien luisants et propre sur eux! "

il faut être pas mal dans le délire pour écrire des sornettes pareilles.

"Vous devriez plutôt vous réjouir d'une éventuelle invasion islamiste; les intégristes musulmans ont une vision de la société tout aussi rétrograde que la votre. "

ça aussi c'est assez fort. c'est bien ce que je disais pacifiste comme toi = irrespect. mépris.

c'est ça ton état d'esprit non rétrograde, et bien tu vaux pas cher avec tes grandes idées.

Écrit par : leclercq | 26 avril 2010

@ leclercq:


Ah là là! Toujours la même manie de tutoyer votre interlocuteur lorsque vous êtes à court d'arguments...

Vous lire, c'est comme aller au zoo et jeter des cacahuètes aux singes; on éprouve chaque fois des sentiments partagés entre l'amusement et la pitié...


Mais je vais expliciter mon premier commentaire:


Vous ÉCRIVEZ votre admiration pour les braves petits soldats qui ont donné leur vie pour la Patrie, non?

Pour moi, Patrie = Heimatland = Le Parti = Soviets = Djihad = etc...

Tous ces moutons sont morts pour leurs Seigneurs, leurs Présidents, leurs Führers, leurs Leaders Maximo, leurs Ayatollahs, etc... en protégeant les intérêts de ces derniers.

Tous ces moutons portent le même treillis militariste et immonde.

Mais vous avez raison; je suis irrespectueux, méprisant vis à vis de ces petits pions, qui font passer "la cause" avant la vie humaine.

Vous les respectez, je les abhorre.

Car ne vous en déplaise, jamais un pacifiste n'a envahi un territoire, bombardé des villages ou des villes, arrêté, torturé ou exécuté des civils, déporté, gazé, exterminé des groupes ethniques.


Bonne soirée.


=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 26 avril 2010

@ l'avis de brian

mais un pacifiste comme tu dis l'être n'est pas à l'origine qu'elqu'un de tolérant, de modéré, de sage, c'est bizarre les pacifistes comme toi, ne fonts pas du tout montre de ces qualités là quand ça ne va pas dans le sens de leurs grandes idées, même intolérance, même haineuse même méchancheté que les féministes. en réalité tu est une grosse merde.

et comme par hasard pour défendre ton point de vue, tu ne cite que des comportements extrémes de soldats sans foi ni loi, des exagérations à la pelle.

en corée des volontaires onts donné leur vie pour que la corée du sud existe, ces hommes d'honneur, doivent être respectés, ce n'étaient pas des grosses merdes comme toi.

parle en aux talibans du respect de la vie humaine, ça les fera rigoler,
pour eux tu n'est que qu'elqu'un de faible qui doit être méprisé, les soldats occidentaux qui sonts en afghanistan, ne sonts pas soutenus par les populations pacifistes occidentales, voilà leur principale faiblesse.

Écrit par : leclercq | 27 avril 2010

le bataillon de corée

http://rha.revues.org/index2453.html

Écrit par : leclercq | 27 avril 2010

@ leclercq:


"en réalité tu est une grosse merde"


Je vous retourne le compliment !


"parle en aux talibans du respect de la vie humaine, ça les fera rigoler, pour eux tu n'est que qu'elqu'un de faible qui doit être méprisé"

Si je vous suis bien:

Les talibans me méprisent (quelle chance!) ;

Or, VOUS me méprisez ("tu est une grosse merde") ;

Donc: Vous = Taliban ????


Si je pointais le nez en Afghanistan, je finirais certainement pendu par les Talibans... Tout comme je l'aurais été sous l'occupation Nazie ou en U.R.S.S.... Mais je suis sûr que cette éventualité doit également vous tenter, non?

Cela ne m'étonerait guère! Tous les même demeurés, ayant subi le même lavage de cerveau avec la propagande militariste. Ben Laden et ses sbires portent le même khaki d'assassin que les connards en vert de gris, Paras ou Khmers Rouges...


Au fait, vous avez certainement regardé l'émission (de propagande) consacrée à la Légion Étrangère hier soir sur France3...

Cela a dû vous donner la gaule de voir ces moutons tondus au garde-à-vous se faire aboyer des ordres par des abrutis. La même négation de l'individu, le même bourrage de crâne que dans la patrie de Kim Jong-il.


Vous me parlez des braves petits soldats qui se sont sciemment sacrifiés pour leurs dirigeants... Soit... Libre à eux.

Vous ne m'empêcherez pas de constater qu'ils ont combattu des militaires qui leur étaient en tous points semblables.


Pour vous, le problème ce sont les pacifistes... Pour moi c'est exactement le contraire: il y a encore trop de connards prêts à obéir aveuglément aux ordres d'assassins gradés ou de politiciens belliqueux.

La violence engendre la violence.


En revanche, l'esprit critique et le libre arbitre sont deux concepts totalement étrangers pour les cons comme pour les militaires... Coïncidence ?...



=:oB

Écrit par : L'avis de Brian | 27 avril 2010

@ L'avis de brian

"Au fait, vous avez certainement regardé l'émission (de propagande) consacrée à la Légion Étrangère hier soir sur France3..."

propagande rien de moins !!!! tu aurais du la regarder toi parce dans leur serment, il est dit qu'il doivent respecter les ennemis vaincus, et être sans haine envers eux, toi tu est pacifiste, et tu a la haine de ceux qui n'onts pas tes idées, bizarre quand même c'est drôle pour un pacifiste d'être aussi violent. tu devrais qu'inspirer du serment des légionnaires.

et question propagande les journalistes étaient plutôt circonspect sur l'efficacité de l'action des militaires en afghanistan, moi je préfére l'analyse de ce site.

http://www.defense.gouv.fr/ema/operations_exterieures/afghanistan/breves_et_photos/29_03_10_afghanistan_operation_gregale_un_pas_de_plus_vers_les_populations_de_la_vallee_video

"Pour vous, le problème ce sont les pacifistes... "
le pacifisme c'est très bien quand il n'y a aucun risque nulle part, et est-ce du pacifisme de mépriser ceux qui onts donner leur vie pour une cause !!!!!

et les braves petits soldats qui onts sacrifier leur vie les coréens du sud onts été bien content de les trouver sinon actuellement ils seraient sous régime communiste, et franchement je ne pense pas qu'il y ai grand monde qui souhaite vivre sous un régime pareil.

"Cela a dû vous donner la gaule de voir ces moutons tondus au garde-à-vous se faire aboyer des ordres par des abrutis. La même négation de l'individu, le même bourrage de crâne que dans la patrie de Kim Jong-il."

lis les écrits du colonel monclar que j'ai mis en lien, tu n'y verra pas de négation de l'individu, mais une troupe qui a foi en son chef. le bataillon de corée était une troupe soudée avec une grand cohésion.

"Or, VOUS me méprisez ("tu est une grosse merde") ;

oui tu méprise de hommes qui onts donné leur vie, tu mérite le mépris.

"Cela a dû vous donner la gaule de voir ces moutons tondus"

rien qu'en écrivant des phrases aussi bêtes tu mérite le mépris.

Écrit par : leclercq | 28 avril 2010

Les commentaires sont fermés.