Afrique du sud et Europe: les racistes en forme

Je lisais hier un blog soutenant les partis racistes et le parti nazi américain sur cette plateforme. Le billet avait trait à l’assassinat du leader raciste Terreblanche.

in-my-country2.jpgUn peu étonné de voir une telle propagande sur cette plate-forme, j’hésitais à en parler parce que je ne vois a priori pas trop quoi dire de ces gens. Mettre en avant un parti nazi, fut-il américain, me paraît si abscons!

Mais d’un autre côté je vois bien l’usage qui est fait de cet assassinat: déstabiliser le pays à l’approche de la Coupe du monde et faire de la propagande pour les thèses racistes demandant la création d’un Etat Afrikaner blanc dans la région.

L’assassinat politique n’est pas nouveau et il reste choquant. Les deux noirs sud-africains qui ont tué M. Terreblanche sont condamnables. Mais ils ont à faire à des gens qui n’ont pas accepté l’évolution historique de l’Afrique du sud:

«Rappelons que Eugène Terre'Blanche et son mouvement raciste, l'AWB fondé en 1970, défendaient l'identité blanche et le principe de l'apartheid en Afrique du Sud. Son groupe paramilitaire s'est ainsi livré à divers actions violentes et attentats, en particulier lors de la transition démocratique du pays.»

Aucun racisme n’a de valeur politique car il conduit à un contre-racisme et au final une épreuve de force et des bains de sang. Ainsi le racisme anti-noirs comme le racisme anti-blancs sont condamnables. Je ne reconnais pas de justification historique au racisme. Soit les temps ont changé et il est juste de vouloir établir des relations mondiales fondées sur le droit, soit non auquel cas la loi du plus fort, du mieux armé, prévaut. Ce constat est valable dans les deux sens. les victimes d’hier deviendraient-elles des bourreaux, comme au Zimbabwe? Pour moi elles ne sont plus des victimes mais bel et bien des agresseurs.

Le principe raciste de séparation des races pour des raisons économiques, politiques, ethniques, biologique ou autres n’est que la tentative de théoriser une domination des uns sur les autres. Et la domination n’apporte que larmes et souffrances.

Les relations doivent se fonder sur une reconnaissance de la valeur mutuelle et sur des mécanismes culturels et juridiques qui garantissent le droit de vivre à chacun.

Les blancs d’Afrique du sud n’ont plus de pays s’ils doivent quitter ce pays, car ils y sont implantés depuis des générations. Soit. Mais les africains originaires n’ont eux non plus pas d’autre pays. Blancs et noirs doivent donc mettre leur énergie à se comprendre et à apprendre à vivre ensemble plutôt qu’à vouloir encore séparer et diviser.

Le chemin sera long pour arriver à une pacification, mais c’est le seul possible, me semble-t-il.



PS: Le chemin sera long aussi pour l’otage suisse de Kadhafi, Max Göldi, et pour une normalisation politique entre la Suisse et la Libye.
desert-126-jpg.jpg

Catégories : Politique 26 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • uh,...

    le mot "principe" à coté du mot "raciste" ça donne un paradoxe, puisque un principe est le commencement d' une pensée philosophique et que le racisme n'a rien de philosophique du tout et encore moins du commencement de quoi que se soit...

    il n'y pas de séparations de races,que je sache , le mot "race" en ce qui concerne l'être humain se dit seulement au singulier puisque la race humaine est une et une seule, et je dis ceci pour ce qui concerne votre mot tout de suite après " biologique " , cet à dire que biologiquement il n'y a pas de différences de race, puisque le génome humain est un seul pour l'ensemble de l'humanité , dire le contraire serait raciste ...

    s'il y avait des différences biologiques il s'agirait d'une autre espèce animale ,cet à dire il voudrait dire qu'on a des êtres humains et des animaux,

    donc ça ne peut pas se dire comme ça , les différences somatiques dues au climat ou ethniques font partie du menu de l'être humain en général, puisque est prouvé que l'origine de l'être humain est en d'Afrique..et qu'il s'adapte au climat et à la nourriture,dans les migrations, si il y avait une variation, les gens ne pourraient pas mettre au monde des enfants entre deux races différentes, comme un poulet et un cheval, ...mais comme c'est la même espèce et donc race humaine c'est possible..

    donc le mot "biologique" à coté de celui de " race " je ne le trouve pas très adapte à ce que vous dites...sur ce sujet justement...

    luzia

  • de dire qu'il n'y a qu'une seule et même race, est tout à fait dans la bien-pensance actuelle. ça va bien avec le courant de repentance actuelle.

    "J'ai le sentiment qu'à la sacralisation des races de la période nazie et précédente a succédé la négation des races". Deux attitudes qu'Eric Zemmour a qualifié d'"aussi ridicule l'une que l'autre".

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/media/20081117.OBS1270/zemmour-et-les-races-sos-racisme-scandalise.html

  • @luzia

    - "génome humain est un seul pour l'ensemble de l'humanité"

    Mais chère luzia, moi et vous n'avons pas le même génome ! Que vous estimiez que nos génomes sont proches est une autre chose, qui demande en premier lieu que vous soyez claire sur la manière dont vous définissez cette distance.


    - "la race humaine"

    Ainsi vous séparez catégoriquement, d'un côté les humains, de l'autre côté les autres, dont nos frères les Grands singes (Apes). Ne serait-ce pas là le début du racisme ? du racisme de l'être humain ("être", admirez le vocable tout est là, les humains sont "êtres", ils ne sont pas "bêtes"), qui croit en sa superiorité ? Souvent étayée sur une religion ! Croyance fondatrice de toute philosophie raciste.

  • tiens tiens tiens,...

    deux racistes au prix d'un....

  • Qui donc est raciste ?

  • @ luzia

    ces jeunes journalistes du mali parlent de race noire.

    http://www.jeunesjournalistes-mali.net/index.php?option=com_content&view=article&id=247:la-race-noire-a-traverse-des-etapes-dures&catid=125:bases-sur-la-race&Itemid=122

    eux peuvent, mais en tant que blancs ça serait raciste de dire race noire, cette bien-pensance qui nie les races est ridicule.

    donc si je pense pas comme la bien-pensance là définit "je suis raciste".
    ce genre de maniére de voir les choses ça fait assez dictature.

  • Le gouvernement sud-africain tarde à faire des réformes agraires et les 2/3 des terres sont détenues et cultivées par 60.000 fermiers blancs tandis que 14 millions de petits paysans noirs sont sans terre ou marginalisés. Les propriétaires terriens blancs (Boers essentiellement) utilisent de la main-d'oeuvre noire payée au lance-pierre ce qui est à peu près la même situation que sous l'apartheid. Mais attention, car l'idéologie du régime Mugabe au Zinbawe a opéré en son temps une redistribution des terres à ses propres partisans avec un déchaînement de la violence contre les riches fermiers blancs (Zimbabwéens ou européens) et même contre les fermiers noirs aisés ... et les nouveaux propriétaires ne sachant pas cultiver, ont laissé les terres en friche. Le pays s’est enfoncé dans une crise économique, sociale et politique aiguë. Le taux de croissance a connu une chute vertigineuse (passant de 5% à 1%), effrondrement de la production vivrière, fin de l’auto suffisance alimentaire et émeute de la faim qui touche plus d’un demi million de personnes, baisse des recettes en devise engrangées par les cultures de rente, triplement du prix des denrées du premier nécessité et des services de base... Les fermiers ont fui en Namibie où 4000 fermiers blancs dominent toujours le secteur et en Afrique du Sud.

  • la preuve que l'ignorance n'est pas un domaine que des blancs, tu viens de trouver tes correspondants maliens ....tout le monde est pays donc...

  • luzia, la suppression de la notion de race ne change pas les problèmes. J emploie les mots que tout le monde emploie, mon propos n'étant pas de disserter sur ce point mais d abord de m étonner de lire un blog raciste et soutenant les nazis par ici. A force de fire une fixette sur moi vous vous trompez de cible. Quand a vos petites attaques a la con je vous dirai qu il n y a qu une conne ici et gratuite. Les tensions raciales ou ethniques vont monter jusqu au mondial et le peu de progres realisé peut s écrouler. Sorry pour lesfautes mais mauvaise connexion suis en train.

  • Pour information, le fameux blog "Tout et rien" qui soutient selon vous les mouvements racistes tels que le ANP, a pour auteur principale une femme juive.

    Dois-je déduire que c'est une israélite d'extrême droite ?

    http://toutetrien.blog.tdg.ch/archive/2010/04/05/terreblanche.html

  • t'as raison John,...ou presque , car "presque" est ta marque...

    mais comme tu te plaints tout le temps pour les erreurs commises qui font du tort aux gens ,pour les mensonges et ta dénonciation es gens qui disent le faux, je te montre que de faire ce que tout le monde fait n'est pas bon non plus , puisque pas seulement dans le domaine judiciaire,les gens abusent et usent et s'appuient sur une culture mal comprise ,des valeurs et des croyances, des notions mal enseignées aussi et ceci répercute dans l'éthique de l'humanité entière, la perte des valeurs passe aussi par un manque de sérieux des significations...par une non approfondissement des savoirs ...

    si je suis aussi maniaque sur les significations des choses, parce que être justes passe aussi par la justesse et la justesse est liée à un dialogue à ciel ouvert de ce qui est, et des fois nous défendons des choses en pensant que nous avons la bonne version et ceci est pas tout à fait juste , alors il faut aller plus loin , savoir apprivoiser ce que les mots veulent dire, étudier les domaines que nous défendons avec justesse et maniaquerie aussi,

    et quand tu parles de connes, tu ne te vois pas le con que tu fais avec ta croisade à deux balles anti-femelle de gauche, si tu veux que te le dise,ta hargne te rend ridicule et avec toi les causes que tu défends qui ne sont pas des mauvaises causes, c'est ta forme de les défendre qui l'est, ton imperfection en le faire...

    je ne me trompe pas de cible, John , je n'aime pas ta pseudo culture Parismatch et télévisée ,ton patauger dans les faits divers, tu devrais aller plus loin plus au fond et lire des livres te remettre en question...car tes arguments sont bons , voir même intéressants et si tu veux prendre de l'épaisseur tu dois t'épaissir aussi dans ta tête, utiliser les mots que tout le monde utilise ne veut dire pas être justes, veut dire seulement qu'on peut faire que ça, cet à dire être minimes, alors que tu peux faire mieux, je lis ce que tu écris, mais manque de ce plus qui en son absence te désert, ce que tu écris manque de flamme....on y perçois la haine, l'envie de détruire,de se venger , mais pas l'espoir, ni la cause, on a pas envie de te soutenir, même si on comprends...

    tu verras que la suppression de la notion de race changerait tout,le fait d'en parler aussi change tout, ce que tu ne supportes pas c'est que se soit une femme à te le dire, si tu comprenais ça, tu saurais aussi que rester sur la constatation de l'eau tiède ne change pas le monde...

    je te salue pas, petit narcisse de pacotille..

    luzia...

  • @ luzia

    "la preuve que l'ignorance n'est pas un domaine que des blancs"

    Ah parce qu'encore utiliser la notion de race c'est être ignorants !!!!

    ce type de discussion est tout à fait dans la ligne de ce post.

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/04/01/les-mots-gris.html

    donc quand on parle de métis on devrait parler comme ça

    "Le métissage biologique est celui qui naît de l'union d'un père et d'une mère de types physiques et donc vraisemblablement d'origines ethniques distantes."

    http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tis

    ben il n'y a pas encore grand monde à parler comme ça, qu'est qu'il y a comme ignorant et racistes !!!!

    mais parler comme ça, c'est vouloir être politiquement corrects, faire l'autruche, sois disants ne pas heurter certaines sensibilités, en réalité plaire à certaines minorités.
    on en revient toujours au même comme une bonne mére qui plait à ses enfants, en réalité on materne bien certaines minorité.

    "- Éric Zemmour : "Il y a le métissage racial, c’est-à-dire le mélange des races, physiquement."
    - Rokhaya Diallo : "C’est, quoi, qu’est-ce que c’est les races ? Qu’est-ce que vous entendez par 'races' ?"
    - E.Z : " Si y a pas de races, y a pas de métissage !"
    - R.D : "Ben non, parce que peut-être que le deuxième dont vous avez parlé..." [le métissage culturel, NDLR]
    - E.Z : "...donc y a pas de question dans ce cas-là !"
    - R.D : "Non, parce que vous parlez de deux métissages, donc peut-être que le deuxième existe."
    - E.Z : " Oui, le deux..."
    - E.Z, suivi par Isabelle Giordano: "Parce que pour vous Rokhaya, les races n’existent pas ?"
    - R.D : "Ben non. Enfin je..."
    - Vincent Cespedes : "Pas pour les scientifiques non plus..."
    - I.G : "On écoute la deuxième... la deuxième..."
    - E.Z : "Non, mais moi ce qui m’intéresse dans cette histoire - je vais très vite - j’ai le sentiment qu’à la sacralisation des races de la période nazie et précédente a succédé la négation des races. Et c’est d’après moi aussi ridicule l’une que l’autre. Qu’est-ce que ça veut dire que ça n’existe pas ? On voit bien que ça existe !"
    - R.D : "Mais comment on le voit ? Je ne comprends pas ce que vous voyez..."
    - E.Z : "Ben à la couleur de peau tout bêtement."
    - R.D : "Et donc la couleur de peau selon vous fait que moi j’appartiens à une race différente de la vôtre."
    - E.Z : "Mais évidemment ! Non mais... que vous redécouvriez..."
    - R.D : "Bon ben alors... C’est intéressant…"
    - E.Z : "Ben évidemment, j’appartiens à la race blanche, vous appartenez à la race noire !"
    - R.D : "Non, j’appartiens à la communauté française et..."

    "Non, j’appartiens à la communauté française et..."

    et cette pauvre fille (Rokhaya Diallo) c'est tout ce quelle a trouvé à répondre à zemmour, elle sort du sujet là.

    elle doit avoir plus l'habitude de faire l'exitée la revendicatrice et la victime, que d'avoir une discussion sensée.

  • luzia, chère petite conne, je vous ai déjà dit que je ne joue pas votre jeu (pour le "tu", on n'a pas gardé les cochons ensemble). Vous c'est la connerie répétitive votre marque de fabrique, et vos jugements de valeurs stéréotypés. Allez jouer ailleurs. Cette fois c'est la trappe, vous m'as assez pollué. Je n'ai plus envie de me faire agresser "par principe" par vous. Bye bye!

  • d'ailleurs la signification actuelle du mot race est quand même assez récentes.

    extrait du "quillet flammarion" édition 1973, mon cadeau de noêl année 1976.

    "race, n. f. 1 Lignée, ensemble de ceux qui sont issus des mêmes géniteurs. La race des Carolingiens. 2 Espèce. La race chevaline, Fig. La race des usuriers, des pédants. 3 Variété constante d'une même espèce dont les caractères se trans¬mettent héréditairement. Race blanche. — Races humaines actuelles : quatre grands groupes : i° Races primitives ; carac¬tères anthropologiques archaïques (Australiens, par ex.), 20 Groupe noir : peau foncée, cheveux noirs crépus, nez large, lèvres épaisses, dolîchocéphalie : Négrilles ou Pygmées d'A¬frique et d'Asie, race mélano-africaine, race éthiopienne ; race mélano-indoue (ou dravidienne) ; race mélanésienne. 30 Groupe jaune ; peau jaune brun, cheveux noirs lisses, face large, œil mongolique, brachycéphalie : races sibérienne, mongole, indo¬nésienne (type malais), polynésienne, les Eskimos, la race amérin¬dienne. 4° Groupe blanc : peau claire ou basanée, cheveux ondulés, nez mince, pas de prognathisme. En Europe : race nordique, race alpine, race méditerranéenne (Berbères). En Asie : races Aïnou, touranienne, anatolienne, indo-afghane, sud-orien' taie (Sémites). V. pi. page suivante. Orig. ? — lat. ratio, compte, puis espèce.
    racé, e, adj. Qui a les caractéristiques d'une race pure. Chien racé. Fig. D'une distinction aristocratique."

    est-ce que les scientifiques étaient plus bêtes à l'époque où plutôt je dirais que le politiquement correct n'avait pas encore envahi le paysage comme maintenant avec sa mode à insulter et à vouer aux gémonies tout ceux qui ne pensent pas comme eux.

  • Il y a pas si lgt je suis sûre qu'on pensait que: le fait de vouloir accorder le droit de vote aux femmes, de dire que l'homosexualité n'était pas à qualifier d'hérésie, d'affirmer que les noirs ont la capacité de discernement aussi développée que les blancs, etc... c'était de la "bien-pensance du moment" ... d'autres appellent ça, l'évolution :)
    Pour d'autres comme leclerq... c'est encore le moyen-âge dans leur "tête" (ou boite à merde c'est selon) :)

  • il faut remarquer que dans ce domaine les anglophones sonts pas faux culs comme les français.

    "la France, où l'utilisation dans un cadre officiel d'une mention raciale est interdite, bien que celui de « type »[6], suivi d'une précision géographique (européen, maghrébin...) soit accepté"

    "Toutefois, un certain nombre d'analyses génétiques basées sur des polymorphisme génétiques permettent de distinguer une répartition géographique de certains de ces polymorphismes. Par exemple, l'équipe de Luigi Luca Cavalli-Sforza [2] suggère que les Homo sapiens se répartissent en 9 subdivisions : africains, européens, nord-africains, asiatiques de l'est, amérindiens, peuples de l'arctique, aborigènes d'Australie, sud-est asiatique îles du pacifique. Ces nouvelles découvertes génétiques sont reprises à leur compte par les tenants du racialisme."

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Race_humaine

  • @ Boo

    ta réponse est complétement hors sujet, et n'a stritement aucun rapport avec ce que j'ai écrit, mais il est vrai qu'avec toi j'ai l'habitude.

    c'est à se demander dans quel monde tu vis. enfin ta réponse m'a fait bien rire.

    d'habitude tu ne fais qu'exagérer mais là hors sujet à ce point, il faut le faire, tu est en plein délire, et ce que ton délire te permet d'accoucher tu veux faire croire que c'est la pensée de l'autre.

  • Après ces échanges de politesses diverses, je voudrais simplement poser une question qui me turlupine : Quelle est l'importance de cette association AWB dont on parle à propos de cet énorme pays l'Afrique du Sud, je ne parle pas seulement du nombre d'adhérents qui par rapport à la population totale ne doit pas être énorme, mais aussi de son importance géographique, politique et de son influence sur la gouvernance nationale.
    J'ai comme l'impression que l'on a monté un battage médiatique sur cet assassinat (impardonnable comme tous les autres asassinats) mais dans quel but, j'avoue que j'ai de la peine à comprendre.

  • Pas du tout mon petit leclerq :)

    "de dire qu'il n'y a qu'une seule et même race, est tout à fait dans la bien-pensance actuelle."

    Je fais remarquer simplement que le fait que l'on ne parle plus mtn de plusieurs races mais d'une seule est bien une évolution et non pas un état de "bien-pensance"... et comme pour le reste de vos niaiseries dont vous parlez sans cesse en prenant soin de ne souligner que les qques problèmes qui peuvent survenir du fait qu'actuellement on accorde de l'importance dans de nombreuses institutions au rôle des femmes et ce qu'elles peuvent apporter, sans parler des bienfaits... comme pour tout vous êtes restés au stade de l'évolution primaire et c'est bien dommage... pour vous :)
    Moi ca me fait plutôt rire :)

  • "Quelle est l'importance de cette association AWB dont on parle à propos de cet énorme pays l'Afrique du Sud, je ne parle pas seulement du nombre d'adhérents qui par rapport à la population totale ne doit pas être énorme, mais aussi de son importance géographique, politique et de son influence sur la gouvernance nationale."
    Le problème n'est pas vraiment le mouvement en soi... le fait est que ce meurtre à réveillé des instincts assez... primaires... des 2 côtés... et que maintenant le groupe jeune du parti politique le plus important du pays a recommencé à scander des appels aux meutres de fermiers blancs qui ,selon eux, sont tous des violeurs criminels... la crainte est qu'il y ait un soulèvement du côté de la population noire sud-africaine qui s'en prendrait aux blancs... il est bien sûr impensable que la répartition des terres en Afrique du Sud ne soie pas fait correctement, et que certains fermiers blancs se permettent de payer leurs "travailleurs/esclaves" une misère (on parle de 300chf par mois :/ ) mais toutefois il est parfaitement impensable d'avoir ce jeune parti qui se pemette ce genre d'appel à la haine, heureusement ils ont été remis en place et sanctionné...

  • ps... c'est bien qu'on en parle, à mon avis le fait que la Coupe du Monde approche y est pour qqch ;)... le fait que ça prenne de l'importance à une échelle nationale oblige les dirigeants à prendre des mesures et p-e ENFIN réagir dans un pays qui en a bien besoin :/

    Bonne soirée :)

  • En plus de l’extrait cité par Leclercq, voici une autre démarche, moins récente. En 1857, Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, biologiste, zoologiste et anthropologue français, écrivait ceci:

    «Existe-t-il plusieurs espèces d’hommes, ou bien les différences présentées par les diverses populations du globe ne sont-elles que des caractères de race’... Oui, tous les hommes appartiennent à une seule et même espèce. Entre les populations les plus éloignées en apparence, il n’y a que des différences toujours moins grandes que celles dont les animaux domestiques nous offrent de si nombreux et si frappans exemples; de l’Européen au nègre du Congo, de la peau-rouge à l’Australien, il n’existe que des différences de race. A ce titre, tous les hommes sont frères, ou pour mieux dire cousins plus ou moins éloignés.»

    http://fr.wikisource.org/wiki/Du_Croisement_des_races_humaines

    Il répond à Essai sur l’Inégalité des races humaines, par M. de Gobineau. Il est intéressant de voir qu’en 1857, un anthropologue utilise le concept de race pour rapprocher les humains, à une époque où les races sont confondues avec les espèces et utilisées pour conforter la domination des unes sur les autres.

    Selon le dictionnaire, une espèce est un groupe naturel d'individus descendant les uns des autres dont les caractères génétiques, morphologiques et physiologiques, voisins ou semblables, leur permettent de se croiser.

    Une race est un groupe d'individus dont les caractères biologiques sont constants et se conservent par la génération.

    L’humanité est une espèce et non une race. Les félidés ou les équidés sont pour l’ensemble une espèce, avec des races qui sont des variétés des l’espèce et qui transmettent des caractères qui leur sont propres, mais qui peuvent se mélanger (métissage). Une ethnie est une communauté comportant des caractères morphologiques, culturels, religieux communs. Sur le plan générique, il y a des maladies qui n’atteignent que certaines ethnies, démontrant la réalitlé des facteurs génétiques dans la définition des ethnies.

    Le problème n’est pas dans la notion de race, ou d’ethnie en elle-même, mais dans ce qu’on en fait. Il n’y a aucune raison objective pour dire qu’une race ou une ethnie est moins intelligente qu’une autre, et qu’une race soit supérieure à d’autres, justifiant par exemple une domination ou un esclavage, ou une simple exclusion culturelle.

    D’ailleurs, dans ce sens, le genrisme féministe actuel se rapproche du racisme par l’exclusion du genre masculin et la survalorisation du genre féminin comparativement aux hommes.

    Annuler le mot race à cause du racisme est une erreur, c’est une forme de racisme caché. C’est nier la différence, c’est de l’impérialisme culturel.

  • Boo, c'est pour cela que j'en parle. Même si tout le monde n'est pas d'accord, ça ne fait rien, il faut soutenir ce pays dans son évolution, et savoir que si violence il y a elle n'est pas le fruit du hasard mais de conditions et de groupes qui y ont intérêt.

  • @ Boo

    "Je fais remarquer simplement que le fait que l'on ne parle plus mtn de plusieurs races mais d'une seule est bien une évolution " comme par hasard cette sois-disant et subite évolution ne touche que la france.

    et il n'y qu'une partie des scientifiques en accord avec cette sois-disants évolution.

    " et comme pour le reste de vos niaiseries dont vous parlez sans cesse en prenant soin de ne souligner que les qques problèmes qui peuvent survenir du fait qu'actuellement on accorde de l'importance dans de nombreuses institutions au rôle des femmes"

    qques problémes, Ah oui on a quand même droit à une propagande mensongére da grande ampleur, dans le domaine de la violence conjugale, des travaux ménagers,
    des inégalités salariales, de la parité, de la sois-disants indifférenciation hommes femmes. et tu vois être réaliste sur cette propagande ne s'appelle pas
    être en retard sur l'évolution et sois-disant resté au stade primaire mais au contraire être lucide sur la réalité actuelle.

    et je ne nie nullement l'apport des femmes dans le monde du travail.

  • @ CDM:

    Il peut y avoir des israélites d'extrême-droite, en effet. Dans le cas précis, j'aimerais que la personne qui tient ce blog s'identifie davantage. Son anonymat laisse planer toutes les interprétations. A vu de tous ceux et celles qui utilisent plusieurs pseudos avec des discours différents, qui utilisent des identité-paravent, je reste circonspect.

  • @ hommelibre:


    Une petite pique bête et méchante:


    '' Annuler le mot "féminisme" à cause du "genrisme féministe" est une erreur, c’est une forme de racisme caché. C’est nier la différence, c’est de l’impérialisme culturel. ''


    C'est con, mais ça me fait (sou)rire...


    Et le p'tit Python approprié, concernant ces *%&! de néonazis:


    http://www.youtube.com/watch?v=YzRbC7lQ-EQ

    "Mr. Hilter: - I am not a racialist, but, und this is a big but (...)" ;o)



    Je retourne dans mon terrier.



    =:oB



    PS: J'espère que vous vous portez bien, cher Hommelibre. Si ce n'est pas le cas, faites vous porter par quelqu'un d'autre! Warf-warf! (j'adore les jeux de mots à deux balles!)
    Bon plus sérieusement, prenez bien soins de vous. Bonne continuation.

Les commentaires sont fermés.