Des fois, on devrait rester couché chez Ruquier!

Regardé le début de «On n’est pas couché» hier soir. Pour voir si le ton de l’émission change suite aux polémiques autour de Guillon et Zemmour, et parce qu’il y a de bonnes pages parfois.

Ca commence avec quelques piques d’Olivier de Kersauzon, marin, accessoirement auteur et préfaceur d’un livre sur les pensées iconoclastes et aphorismes décapants de Jean Yanne: «On n’arrête pas les cons».

rama_yade1.jpgC’est vrai, on n’arrête pas les cons. La preuve: Kersauzon sévit encore. Sa manière de mettre les gens en cause sans se dévoiler lui-même: facile. Sa morgue bien étudiée et travaillée: une posture. Son goût pour «les partis qui se battent entre eux»: un luxe de parasite de la démocratie. Ses attaques contre Rama Yade: vite retombées sans grand effet. Son interview: un gamin qui n’a rien à dire. En fait, je crois que Kersauzon est bête. Ca ne se voyait pas aux Grosses têtes, où sa morgue et son décalage mental donnaient l’illusion du costaud à la Gabin en plus rigolo. Mais en fait Kersauzon est juste un gros lourd qui tente de pontifier pour donner le change. Rien de plus.

«C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme» chante Renaud. Pour Kersauzon la mer lui a bien pris, et ne lui a pas rendu... La mer ne rend pas loquace. Chez Kersauzon, ce n’est pas la mer: c’est génétique.
naulleau1.jpg
Interview de Rama Yade par Eric Naulleau. Rama, que j’aime bien, venait parler des régionales et de son patron Nicolas Sarkozy. Elle aurait pu être plus percutante, Rama. Mais elle a bien remis en place tant Naulleau que Ruquier, qui voulaient tellement lui faire dire ce que eux voulaient. Naulleau: lourd, lourd, décernant les points «langue de bois», pontifiant sous son masque inexpressif de Torquemada de pacotille. Encore un qui a l’air d’un enfant quand il sourit, et comme ça le complexe il fait la gueule.

Quand à Ruquier, il en faisait trop comme souvent, même plus que d’habitude, et ne faisait rire personne sauf d’éventuels chinois qui prenaient probablement ses courbettes incessantes pour une crise aiguë de constipation.

A part ça, Zemmour était bien calme. Trop calme. Mais comme je n’ai pas eu envie d’en regarder plus, je ne sais pas s’il a un peu relevé le niveau par la suite.

Bon, une heure de sommeil en moins: mon corps n’y a vu que du feu. Et les chauds-froids printaniers ne me font pas croire que c’est l’été, malgré le nom de l’heure. C’est pas encore l’heure de partir toutes voiles dehors. Mais dès que les vents souffleront, nous virerons Kersauzon.



PS: Max, dommage collatéral d’une belle chienlit diplomatique, sera-t-il bientôt en Suisse comme l’affirme Zapatero? Ca ne mange pas de pain de le dire. Encore un qui croit à la cohérence de Kadhafi...

desert-piquet.jpg

Catégories : Humour 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • Bj John. Le 30 mars, il y aura peut-être un trou noir qui se formera du côté de Tripoli grâce au CERN. Et on verra alors si le bozon de Higgs est suisse ou libyen. Dieu nous joue parfois des tours assez marrants... Bonne journée. J'espère que vous allez bien. A propos de Zemmour, il faut percuter. Au lieu de dire que "les Maghrébins et les Noirs sont les principaux acteurs de la criminalité en France", il faut écrire "les Français de souche sont minoritaires en ce qui concerne le taux de criminalité en France". Comme ça, on ne stigmatise aucune communauté tout en disant la vérité. L'art de la diplomatie n'est pas offerte à tout le monde. Et sur un plateau télé, il vaut mieux savoir être diplomate. Sinon casse-cou! Bonne journée à vous.

Les commentaires sont fermés.