Angleterre: 500 espèces disparues

Ours brun, chat sauvage, grand pingouin, lagopèdes, Lynx roux, papillons, grenouilles: des spécialistes estiment que 500 espèces animales et végétales se sont éteintes en 2’000 ans.

esp1.jpgPour la plupart des espèces l’extinction s’est produite des deux derniers siècles et serait due à l’expansion des activités humaines. Les spécialistes estiment même qu’il s’agit des signes de la sixième grande extinction d’espèces.


«492 espèces ont disparu en Angleterre depuis 2.000 ans, la plupart ces derniers 200 ans, marqués par les révolutions industrielles et agricoles. 24% des papillons ont disparu, comme 22% des amphibiens, 15% des dauphins et des baleines ou 12% des mammifères terrestres. Quelque 943 espèces sont également en danger d’extinction, c’est pourquoi certains experts parlent d’une sixième extinction massive due à l’Homme et ses activités (pollution, pêche intensive, chasse…).»

esp2.jpg
Selon les tenants du réchauffement climatique, près de 1’000 autres espèces sont menacées en Grande-Bretagne. Sur l’ensemble de la planète on estime que la disparition des espèces est 1’000 fois plus rapide que la normale. C’est dû en particulier à la destruction des habitats naturels des animaux et végétaux.

 

 

 

PS: A quand la disparition de l'espèce des dictateurs et la libération de Max Göldi, prisonnier suisse en Libye?

désert-araignée1.jpg

Catégories : Environnement-Climat 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Qu'on se rassure tout de même, Mme Tatcher n'est toujours pas concernée par ces inquiétantes disparitions.
    Pour ma part, je ne sais pas dans quelle espèce ce mammifère est classé.
    Peut-être qu'il y a quelqu'un parmi vous qui puisse me renseigner ?

  • "Selon les tenants du réchauffement climatique, près de 1'000 autres espèces sont menacées en Grande-Bretagne. Sur l'ensemble de la planète on estime que la disparition des espèces est 1'000 fois plus rapide que la normale. C'est dû en particulier à la destruction des habitats naturels des animaux et végétaux."

    Qu'ils arrêtent de chialer ces sauveurs de la nature. Personne ne les empêche de réintroduire le lynx, l'ours brun et le loup tant qu'ils les gardent chez eux.

  • Moi je prie pour que les cons disparaissent, mais c'est pas demain la veille hein, je voudrais bien voir ces abrutis vivre sur une planète de béton, eux qui s'en foutent de la Nature (parce qu'ils ne la connaissent pas, et ne savent pas de quoi ils parlent). Ils n'y survivraient pas 6 mois, mais comme souvent, ils sont incapables de tirer les conclusions des conséquences inéluctables de causes aussi graves. Pour eux, l'électricité s'obtient en appuyant sur un bouton, et tout ce qui les intéresse tourne autour de leur nombril. Mère Nature, libérez-nous des cons (bon ok, vire l'Humanité quoi ;-) ). M'en fous moi, tant que toi, qui est bien plus importante que nous, tu survis.

Les commentaires sont fermés.