05 mars 2010

Les proverbes de Yoda Tura

La découverte d’un livre de grande sagesse est toujours un moment d’intense émotion dans la vie d’un homme que rien ne destinait à une telle destinée. Et quand ce livre est écrit par Yoda Tura et que son ancienneté est confirmée par les tests au carbone 14 et aux carottes bio forées dans les profondeurs de l’inconscient, c’est un éblouissement mystique qui s’empare du lecteur et le désir de partager cette connaissance universelle et immémoriale s’impose comme un devoir.


yodaTURA2.jpg«Quand tu es seul, pas la peine de regarder autour de toi: il n’y a personne.»

«Quand tu médites dans la forêt du Bengale, si tu entends les hurlements du tigre affamé dans ton dos, mets tes boules Quies: comment veux-tu te concentrer dans un boucan pareil?»

«Ce n’est pas la peine de recompter deux fois les billets quand on te rend de la monnaie.»

«Oh! Tu marches sur mes pieds!»

«La vie est comme une sardine en boîte abandonnée au soleil en plein midi. Quand tu auras compris le rapport, tu auras fait un grand pas vers l’illumination.»

«Rahalala, se lever, se coucher, se lever, se coucher, tous les jours. Parfois je comprends l’ennui qui saisit l’humanité.»

«Cultive ton jardin tôt le matin, ça fera la nique aux limaces qui, comme chacun sait, viennent tout défaire le soir. D’ici l’hiver tu les auras découragées.»

«Si tu bas en bacances en Espagne, le veau pays des ivères, pense à inberser les B et les V.»

«Ne cherches pas à être drôle. Ne cherche pas à être beau. Ne cherches pas à être riche. Crois-tu pouvoir faire partie des 0,000001% de l’humanité? Abandonne tes illusions et prépare-toi donc à vivre seul et à devenir un héros: tout ça d’enfants en moins qui ne pollueront jamais la Terre sacrée de nos ancêtres.»

«Si tu voles un oeuf, mange-le vite.»

«Si le renard te vole dans les plumes, c’est peut-être que tu es une poule. Dans ce cas tu n’as pas besoin de voler un oeuf.»

«Si tu voles un boeuf, fais en sorte que le paysan ne soit pas dans son champ. S’il est dans son champs, prie pour qu’il soit aveugle. Si le boeuf crie, prie pour qu’il soit sourd. S’il veut quand-même te courir après, prie pour qu’il soit cul-de-jatte. Mais sache qu’il y a très peu de paysans qui sont à la fois aveugles, sourds et culs-de-jatte. Surtout parmi ceux qui élèvent des boeufs.»

Que la forge soit avec vous.



PS: Une pensée pour Max Göldi, otage suisse en Libye.
désertchien.jpg

00:40 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : yoda, sagesse, datura, poule, pollution, tigre | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Alors, là, tant de sagesse hilarante si tôt le matin ! Merci John, la journée commence décidément très bien pour moi.

Écrit par : Anne-Marie La Salamandre | 05 mars 2010

Anne-Marie,

Yesssss!

(-_o)

Écrit par : hommelibre | 05 mars 2010

Les commentaires sont fermés.