Washington: 1 mètre 40 de neige

Deux tempêtes coup sur coup, à 5 jours d’intervalle. La première avait déposé une couche de 90 à 100 cm. Celle d’aujourd’hui se rajoute et l’on mesure en certains endroits 1,4 mètre accumulés.

NeigeUSA2.jpgA situation extrême, conséquences extrêmes. Les administrations et les écoles sont fermées, ainsi que de nombreux commerces. L’intensité des chutes de neiges associée au blizzard limite parfois la visibilité à 2 mètres.

Il s’agit d’une neige record depuis le début des relevés météorologiques, et tout le quart nord-est des Etats-Unis est touché. On voit bien sur l’image météo (cliquer pour agrandir) la conjugaison d’un vaste anticyclone sur le centre du pays et la dépression nord-est, dont les sens de rotation combinés font descendre de l’air froid du nord. Cet air tourne sur l’Atlantique, se charge d’humidité et revient larguer sa neige à l’intérieur des terres.

Le froid se fait mordant cet hiver, ses assauts répétés avaient apporté le gel jusqu’en Floride et au Texas, Etats du sud tempéré en hiver, au mois de décembre. Déjà le nord-est subissait sa pire tempête depuis 6 ans, et une autre tempêtes identique avait balayé la région en juin 2008! Oui, de la neige en juin.

Etats-Unis, Europe, Asie, le froid squatte l’hémisphère nord, et les hivers sont de plus en plus rigoureux depuis quelques années. Rien à voir avec des hivers très doux d’il y a une dizaine d’années.



PS: Pas de tempête en Libye. Seulement l’attente pour les deux otages suisses.

Catégories : Météo 8 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • "Etats-Unis, Europe, Asie, le froid squatte l’hémisphère nord, et les hivers sont de plus en plus rigoureux depuis quelques années. Rien à voir avec des hivers très doux d’il y a une dizaine d’années."

    Les hivers 2007 et 2008 on été très doux en europe.

    En outre vous généralisez un peu trop: le froid ne squatte pas tout l'hémisphère nord: pour preuve l'exceptionelle douceur sur Vancouver.

    L'anomoalie de température pour le mois de janvier:

    http://www.remss.com/msu/msu_data_monthly.html

    http://www.drroyspencer.com/wp-content/uploads/UAH_LT_2010_01_grid1.jpg

    Globalement, il fait extrêmement doux sur la planète en ce moment, à cause du El Nino sur le pacifique. Les records décénaux ont été battu en janvier, et la température des océans et de l'atmosphère reste très élevé.

    http://www.drroyspencer.com/wp-content/uploads/UAH_LT_1979_thru_Jan_10.jpg

    Et celà se maintient encore actuellement:

    http://discover.itsc.uah.edu/amsutemps/execute.csh?amsutemps+001

  • Ouahhh autant de neige que dans les nasaux de Kate Moss! ; )

  • Barbie: mais c'est une attaque en ligne... (-_o)

  • Barbie, Hommelibre,

    L'humour est au rendez-vous.:0)

  • @ PtitSuisse:

    Vous citez Roy Spencer, qui remet en cause les thèses du Giec avec des arguments scientifiques. Je ne pensais pas que vous étiez fan de Soencer. Le chaud de janvier 2010 ne peut être pris somme un indice global, comme il le dit lui-même. D'ailleurs dans les courbes d'observations satellites qu'ils cite 2008 fut exceptionnellement froid.

    Cela dit, rappelez-vous les hivers du début de ce siècle, avec les pâquerettes qui poussaient en décembre et janvier à 1'500 m. Le Jura était sans plus de neige déjà en avril. La quantité de neige tombée compte mais la température aussi.

    Il faut voir sur plus longtemps, mais on voit qu'il y a toujours des variations.

  • @ océane: oui, faut dire que Barbie a pas mal d'humour.

  • "Vous citez Roy Spencer, qui remet en cause les thèses du Giec avec des arguments scientifiques. "

    C'est bien pour ça que je le cite: si un scientifique climato-sceptique dit qu'il fait chaud, bah, c'est que ça doit être vrai ;-) ;-)

    Mais le RSS donne également une forte anomalie positive (+0.64).

    Il faud dire également que le GISS ne donne ses chiffres que le 15 du mois, donc on a que UAH et RSS de disponible pour l'instant.

    ". D'ailleurs dans les courbes d'observations satellites qu'ils cite 2008 fut exceptionnellement froid."

    Oui, alors que janvier 2008 a été très doux en europe, globalement la température était basse: nina oblige.

    A comparer la température des océans en janvier 2008:

    http://weather.unisys.com/archive/sst/sst_anom-080113.gif

    Et en janvier 2010:


    http://weather.unisys.com/archive/sst/sst_anom-100110.gif

    Nina vs Nino...

    "Le chaud de janvier 2010 ne peut être pris somme un indice global, comme il le dit lui-même. "

    C'est quoi si ce n'est pas un indice global ?? je ne comprends pas trop.

    "Cela dit, rappelez-vous les hivers du début de ce siècle, avec les pâquerettes qui poussaient en décembre et janvier à 1'500 m. Le Jura était sans plus de neige déjà en avril. La quantité de neige tombée compte mais la température aussi."

    Il vaut mieux faire confiance au chiffre qu'à sa mémoire ;-)

    Bilan mensuel de météosuisse:

    http://www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/climat/climat_aujourdhui/retrospective_mensuelle/bilan_de_janvier_2010.html

    Au vue des température au cours du XXe siècle, janvier 2010 a été frisquet, sans plus ;-)

  • Je préfère la neige à la bise... pas celle qui réchauffe :-p :)

Les commentaires sont fermés.